Lettre d’un lanceur d’alerte du CDC au Dr Gerberding publiée par Natural News: les médias de masse censurent déséspérement l’information

Une augmentation de 340% de risque d’autisme chez les jeunes enfants afro-américains cachée par la CDC.
 Qu’est donc devenue cette brave dame, ancienne responsable de cette organisme de santé public ayant couvert une fraude scientifique majeure? Elle a été promue présidente de la division vaccin de Merck en 2009. Hmm hmm… Fawkes

Gerberding-CDC-fraud-640(Natural News) Le lanceur d’alerte du CDC qui a démontré preuve à l’appuis que le CDC a sciemment dissimulé des preuves scientifiques reliant le vaccin ROR et l’autisme a maintenant été révélé comme étant le Dr William W. Thompson. (Pour partager cette histoire, utilisez les tags #vaccinegate et #EndVaccineViolence).

Natural News a obtenu une lettre de William Thompson à l’ancien chef du CDC, le Dr Julie Gerberding, datée du 2 Février 2004. La date de cette lettre est importante car une réunion importante de l’institut de médecine (IOM) sur la sécurité des vaccins a eu lieu une semaine plus tard, le 9 Février. (Voir la lettre complète ci-dessous.)

Dans cette lettre, William Thompson dit qu’il va « présenter le résumé de nos résultats de l’étude témoins sur l’autisme du Metropolitan Atlanta, et il déplore que les données montrent que les vaccins ROR provoquent une augmentation du risque de l’autisme chez les jeunes enfants afro-américains . Il explique: «Je vais devoir présenter plusieurs résultats problématiques relatifs aux associations statistiques entre l’administration du vaccin ROR et l’autisme. »

william-thompson-photoIl passe ensuite à implorer le Dr Gerberding de répondre aux questions qui avaient été soulevées par le « représentant David Weldon » en ce qui concerne l’intégrité des scientifiques du CDC qui travaillent dans le programme de vaccination. Il explique aussi que la CDC a couvert la vérité sur les problèmes de sécurité que les scientifiques de l’agence avaient eux même documenté concernant les vaccins, en disant:

J’ai dit à plusieurs reprises à des personnes du « National Immunization Program Office of Directors » (Bureau national du Programme d’immunisation) au cours des dernières années qu’ils font un travail très médiocre en ce qui concerne les questions de sécurité relatives à la vaccination et que nous perdons la guerre des relations publiques. »

En réponse à cette lettre, la CDC a pris l’action délibérée de modifier rétroactivement les résultats de l’étude de l’autisme en éliminant arbitrairement la plupart des sujets de l’étude, diminant de ce fait la taille de l’échantillon à un petit ensemble de données qui ne permettraient pas d’atteindre la signification statistique. Il s’agit d’un cas clair et irréfutable de la fraude scientifique. Cette fraude scientifiques permis à des scientifiques du CDC tels que Colleen Boyle de témoigner devant le Congrès qu’il n’y avait « pas de lien crédible» entre le vaccin ROR et l’autisme.

Source et article complet disponible sur le blog Fawkes News

 

 

 

4 commentaires

  • vaick

    Documents secrets officiels : 30 ans de dissimulation et mensonges sur les vaccins viennent d’être mis au grand jour
    Le « Freedom of Information Act » (Acte donnant libre accès à des documents secrets) au Royaume-Uni auquel a eu recours un médecin a permis de révéler le contenu de 30 années de documents officiels secrets montrant que les experts gouvernementaux :

    1. savaient que les vaccins ne fonctionnaient pas
    2. savaient que les vaccins pouvaient provoquer les maladies qu’ils étaient sensés prévenir.
    3. savaient que les vaccins présentaient des dangers pour les enfants
    4. se sont entendus pour mentir au public
    5. se sont attelés à empêcher les études de sécurité.

    Ce sont ces mêmes vaccins qui sont rendus obligatoires pour les enfants américains. Les parents peuvent soit épargner tout ce mal à leurs enfants, soit continuer à s’incliner devant l’un des plus affreux mensonges de l’histoire, ce mensonge qui veut faire croire que des vaccins – remplis de métaux lourds, de maladies virales, de mycoplasme , de matières fécales, de fragments d’ADN d’autres espèces, de formaldéhyde, de polysorbate 80 (Agent stérilisant) – sont un miracle de la médecine moderne.

    http://www.le-veilleur.com/articles.php?idcat=2&idrub=11&id=1252

  • delaney

    je remets ici le commentaire que j’ai mis chez fawkes

    Intéressez vous à l’autisme chez les amish !!
    c’est édifiant !! voici un extrait ci dessous et le lien ci après

    Ainsi, aux Etats-Unis, alors que le gouvernement fédéral a tout fait pour retarder les études sur la toxicité des vaccins, un journaliste d’investigation, Dan Olmsted, a entrepris une étude approfondie sur les cas d’autisme. En recherchant des enfants qui n’ont jamais été exposés au mercure dans les vaccins – ce qui est rare dans ce pays – afin qu’ils servent de “cas contrôle” des expériences, Olmsted s’est adressé aux amish du district de Lancaster, en Pennsylvanie, dont les convictions religieuses s’opposent à la vaccination. Chez eux, les autistes sont pratiquement inexistants.
    En effet, d’après le pourcentage d’autistes sur le plan national, il aurait dû en trouver 130 chez les amish. Or, il n’en trouva que 4. L’un d’entre eux avait été longtemps exposé à un fort taux de mercure à cause d’un générateur, les trois autres étaient vaccinés.
    Lorsqu’il fit part de cette découverte au Dr Julie Gerberding, du CDC, elle lui répondit qu’elle n’avait aucun intérêt car les amish avaient des “dispositions génétiques qui les rendaient différents des autres populations des Etats-Unis”.
    Il est surprenant que, pour justifier une position indéfendable car elle ne pouvait nier l’exception chez les amish, ce médecin ayant d’importantes responsabilités ait osé dire qu’une religion hors norme peut modifier les gènes qui deviennent alors hors norme.
    Dan Olmsted étudia ensuite une communauté qui est loin d’être une secte, le Homefirst Health Services de Chicago, qui a un point commun avec les amish : les enfants ne sont pas vaccinés et ne sont jamais autistes.
    Olmsted publia son enquête en décembre 2005.
    Actuellement, aucun responsable des vaccinations n’accepte d’accorder le moindre crédit au fait qu’il n’existe pas d’autisme chez les amish, ni dans les rangs de Homefirst à Chicago, ni chez les enfants scolarisés dans leur famille. Ce fait est pourtant très significatif.

    LIEN :
    http://www.votresante.org/news.php?dateedit=1188368487

  • Pierre L

    D’après le livre de Françoise Cambayrac (2007) « Vérité sur les maladies émergentes », l’autisme est dû à la destruction du système nerveux par le mercure (Thiomersal dans les vaccins).

    Ce livre cite des centaines d’études mondiales qui prouvent la responsabilité des métaux lourds dans TOUTES les nouvelles maladies auto-immunes, en particulier la maladie d’Alzheirmer et l’autisme.

    D’après ce livre, il a été possible d’arrêter la progression de la maladie d’Alzheirmer et de guérir les maladies auto-immunes en débarrassant l’organisme des malades de leurs métaux lourds grâce à une chélation chimique.

    Selon Françoise Cambayrac, la chélation à l’aide de chlorella et d’ail aux ours… ne marche pas dans ces cas-là, pour la simple raison que celle-ci n’agit que sur les métaux lourds dans le bol alimentaire, pas sur les métaux lourds logés dans les cellules.

    Françoise Cambayrac signale que l’autisme est guéri à 100% grâce à cette chélation chimique car, débarrassé des métaux lourds, le système nerveux se régénère spontanément.

  • spipfx

    Merci pour l’article, j’espère que ça va exploser comme news. Ils se pissent dessus aux us

    Car il est naïf de croire que l’aluminium, le mercure, la mort au rat (pour le gardasil) soit bon pour notre santé..