Ukraine : la stratégie d’encerclement des séparatistes par l’armée tourne à la déroute…

L’armée ukrainienne et la garde nationale ont lancé suite à la prise de Slaviansk il y a environ une semaine, une offensive destinée à encercler les séparatistes et à les couper de la frontière russe. Les unités ukies engagées dans cette manoeuvre se sont trouvées rapidement coincées entre la frontière russe et les unités de la milice. Il est très vite apparu que la situation de ces unités était très précaire, ce que confirment les rapports remontant du terrain aujourd’hui. Les pertes sont lourdes pour Kiev en terme de matériel et d’hommes. Cette stratégie s’est retournée contre l’armée ukrainienne et les unités engagés dans le « chaudron » tentent actuellement de se dégager avant d’être anéanties…

1. Strelkov a permis à l’armée ukie d’entrer dans un piège qu’elle a elle-même fabriqué, à l’intérieur d’un long couloir étroit entre l’Armée de Novorossia et la frontière de la Russie, connu comme «Le Chaudron». Ne jamais sous-estimer l’ennemi. Dans ce cas, il semble l’armée d’Ukeland ait passé outre ce truisme.

2. Au moins 35 soldats ukies ont été transporté de l’autre côté de la frontière russe pour recevoir un traitement médical. Confirmé.

3. Le poste-frontière à proximité de Goukovo a été frappé par plusieurs missiles Grad. Il y a des victimes dans le camp de réfugiés tout proche de Gukovo. Confirmé. La source de l’attaque au Grad est inconnue.

4. L’évacuation, sous drapeau de trêve, des blessés du bataillon Vostok hors du piège tendu à l’aérodrome de Donetsk à la fin de mai, a été organisée par des agents de l’OSCE qui se trouvaient à Donetsk à l’époque. Les deux convois de camions Kamaz battant pavillon de trêve, tels qu’organisés par des agents de l’OSCE, ont été pris en embuscade et les blessés purement et simplement abattus par deux unités du secteur droit. Deux agents de l’OSCE ont admis qu’ils étaient informés de la « possibilité » d’une embuscade, aveu fait après que le groupe de l’OSCE détenu à Donetsk eût été libéré. Confirmé.

5. De violents combats sporadiques sont en cours en divers endroits à l’ouest et au nord des villes de Lugansk et de Donetsk proprement dites.

6. Les deux villes de villes de Lugansk et de Donetsk, ainsi que les villes et villages environnants, sont soumis à un pilonnage de systèmes de lance-roquettes multiples Grad, Ouragan et Smerch et d’artillerie lourde. Le nombre des victimes civiles est en augmentation. Confirmé.

7. Des barricades érigées à la hâte, des champs de mines et des points de contrôle sont en train d’être établis à l’est et au sud de la ville de Kharkov par les REMF [NdT : Rear Echelon Mother F***ers, les enf***és (de planqués) de l’arrière] de l’armée d’Ukeland stationnés dans cette zone. Confirmé.

8. Un grand centre de stockage de MBT [NdT : chars de bataille] près de Kharkov est en train d’être inspecté par les services de Kiev. La plupart des chars de l’entrepôt, qui sont censés être stockés et prêts au combat, ont en fait été cannibalisés pour les pièces détachées, on ignore quand. Plusieurs de ceux dont les moteurs ont été démarrés pour des observations préliminaires ont révélé des carters de moteurs encrassés par du sucre, ajouté on ne sait quand ni par qui. Le sucre, introduit dans un carter de moteur diesel ou de moteur à l’essence – environ un demi-kilo fait l’affaire – devient rapidement liquide dans l’huile de lubrification au fur et à mesure que celle-ci monte en température. Ce composé se substitue alors à l’huile de lubrification sur les pistons et les pièces rotatives, ce qui tend à les faire chauffer et a pour résultat des fractures de contrainte des pièces principales. Le moteur ne peut pas être récupéré, à l’exception des différentes parties auxiliaires qui ne sont pas lubrifiés par le système de lubrification central. Confirmé.

9. Les secteurs Slaviansk/Kramatorsk reçoivent peu ou pas d’aide de Kiev. La nourriture et d’eau ne s’y trouvent qu’en très petite quantité. Les unités du secteur droit et de la garde nationale continuent à terroriser les habitants qui sont restés, toujours à la recherche de quiconque aurait fourni de l’aide aux unités novorossiennes de ces secteurs. Les rapports faisant état de civils tués, comprenez : assassinés, sont confirmés.

10. La situation des Ukies dans le Chaudron est très grave, limite catastrophique. Les unités de l’armée de Novorossia qui les encerclent ne forment pas une ligne continue, et de ce fait il existe de nombreux trous dans la ligne couverte par les unités d’artillerie et de lance-roquettes multiples. Certains des Ukies parviendront sans doute à s’échapper, mais il est peu probable qu’aucun de leurs équipements restants réussira à sortir. La capture de Marinovka et l’occupation du monument de Saur [Saur Mogila] ont scellé le sort des Ukies. Il faudra encore quelques jours pour nettoyer complètement le Chaudron.

11. Les rapports signalant que certains soldats d’Ukeland enlèvent leurs uniformes pour prendre la fuite et quitter la Chaudron sont confirmés.

12. Un rapport indiquant qu’un groupe de soldats d’Ukeland qui fuyaient le Chaudron a été capturé par des habitants du secteur est confirmé. Leur exécution par les dits habitants pour pillage n’est, elle, pas confirmée.

13. Les activités de partisans signalées dans les oblasts de Kharkov et de Kherson se poursuivent, c’est confirmé. Des activités autour de Marioupol sont également confirmées. Les activités de partisans dans d’autres régions d’Ukeland ne sont pas confirmées.

14. Cette guerre sera longue. Attendez-vous, d’ici très peu de temps, à un effort de la part de Kiev, de l’UE, de l’ONU, des États-Unis, du Royaume-Uni, de l’APCE, de l’OSCE et de la masseuse de Timoshenko en vue d’obtenir un cessez-le feu. On ne sait pas si la Novorossia, elle, participera à un autre cessez-le feu après avoir vu les résultats du premier «cessez le feu».

15. La Novorossia a payé et continuera à payer un prix très élevé de sang et de larmes dans sa lutte contre les terroristes envoyés par Kiev. La liberté n’est pas gratuite. La Novorossia paiera le prix et gagnera sa liberté. C’est confirmé.

Source : The Vineyard of the Saker, version française.

http://youtu.be/e4bM8Kdaly0?list=UU1ZNeFDz-R2CGyLDRHCpo_A

Concernant le boeing de la Malaisia Airlines abattu au dessus de l’Ukraine, il semble très plausible que la défense sol-air de la junte ukrainienne est abattu l’avion. Un système anti-aérien « Bouk » a été déployé près de Donetsk par l’armée ukrainienne mercredi. D’après Ria Novosti, seul ce système ou un S-300 peuvent être responsables du crash…

Une division de système sol-air Bouk de l’armée ukrainienne se trouve depuis mercredi dans la région de Donetsk (est) où un Boeing de Malaysia Airlines s’est écrasé ce jeudi faisant 295 morts, a appris RIA Novosti d’une source digne de foi à Moscou.

« Selon un système de contrôle objectif, une division de systèmes Bouk des Forces armées ukrainiennes est arrivée mercredi dans la région de Donetsk. Une autre division de ces armes s’apprête à quitter Kharkov », a indiqué l’interlocuteur de l’agence.

D’après lui, seuls les systèmes sol-air Bouk ou S-300 sont capables d’abattre un avion volant à 10.000 d’altitude.

Le conseiller du ministre ukrainien de l’Intérieur Anton Guérachtchenko a estimé jeudi que l’avion serait abattu par un système sol-air Bouk. L’administration du président ukrainien Piotr Porochenko a aussi reconnu cette hypothèse.

Source : RIA Novosti

12 commentaires

  • MeCha

    http://french.ruvr.ru/2014_07_17/274757586/?slide-1

    Ça sent le sapin, comment abattre un Boeing a 10 km d’altitude…

    • odin29

      Electra…Je viens de lire ça.
      Tout bonnement ECOEURANT!
      Venant d’ une femme une telle cruauté… ça laisse sans voix.
      Le sionisme produit de véritables monstres.
      Le sionisme ou le judaïsme ???
      Après un tel appel au génocide même le Turc Erdogan est révolté et le fait savoir.

  • Lionel

    Le correspondant de RFI aux infos de 21h française a clairement certifié que ça ne pouvait être que l’œuvre des « séparatistes » et que ça prouvait les livraisons d’armes sophistiquées par la Russie…
    Avant, c’étaient seulement les responsables politiques et militaires qui faisaient de la propagande, maintenant c’est plus cool pour eux, moins de frais, ce sont les esclaves eux-mêmes qui s’en chargent et … tellement mieux !
    Avant aussi, RFI était une vraie radio de vrais journalistes.
    Si ce genre de « témoignage » aboutit à une agression de l’OTAN contre la Russie, nous en connaîtrons les responsables directs et indirects.

  • engel

    Ça tomberait à pic pour les Ukrainiens fidèles à Kiev, un petit cessez le feu.

    ..Histoire de se sortir du chaudron infernale dans lequel ces cons de fachos se sont fourrés. Et dans lequel ils risquent forts de tous y laisser leurs peaux,…et celle du gouvernement!

    Alors, de là à abattre un avion civil étranger et accuser la Russie. Il y a un pas que ne franchirait pas des gens raisonnables comme ceux de Kiev ,.. bien sûr!

    • tartanpion trucmuche

      J’ai bien la meme impression. Pour forcer un cessez le feu et degager leurs troupes dans une mauvaise passe.
      La deuxieme hypothese: l’avion volant en direction de la Russie, une maniere d’agacer les Russes en abattant cet avion civil qui semble se diriger vers une ville Russe. Apres tout, les troupes ukrainiennes ont pillone des postes frontieres russes, des villages russes et des camps de refugies situes en Russie. Pourquoi ne pas abattre un avion civil volant vers la Russie.
      La troisieme hypothese: Le gouvernement ukrainien ayant ferme l’espace aerien au-dessus des republiques de Donetsk et de Luhansk, des chasseurs ont peut etre trouve de bon ton d’abattre cet avion qui passait par la.

    • kalon kalon

      Vrai que c’est également une possibilité !

  • tito001

    Vidéo a voir.Attention scènes parfois dures.
    L’apparente indifférence des ukrainiens devant la mort,les bombardements m’étonnera toujours.Il y a une scène ou ils se font tirer dessus à bout portant par des la garde nationale ukrainienne. Malgré cela,ils continuent de protester courageusement (moi j’aurai déjà pris mes jambes à mon cou).
    Espérons que tout cette souffrance cesse bientôt.

    Cette vidéo vient du blog les-crises.fr

    http://youtu.be/WN_Mbe9u-vE