Travail du dimanche et de nuit: la CGT réclame une loi

Mais pour qui roule réellement la CGT? Pas pour le petit travailleur qui du coup, perd 200 euros voire 300 euros sur son salaire, et pour qui la fin du mois ne sera plus la même! La CGT oublie que certains VEULENT travailler la nuit ou le dimanche car cela aide à payer son loyer quand ce n’est pas autre chose… Le pire dans cette histoire: le secrétaire général de la CGT a réclamé une loi sur ce dossier, qui serait précédée d’une concertation tripartite (Etat, syndicats, patronat). Une concertation Etat-Syndicat-Patronat, et les employés qui payent une cotisation à ce syndicat, ils n’ont pas le droit à la parole? J’oubliais… j’oubliais qui finance réellement les syndicats… Avec cela, on comprend mieux pour qui ils roulent…

Le secrétaire général de la CGT Thierry Lepaon s’exprime le 3 octobre 2013 thierry lepaon
à Montreuil ( AFP / Bertrand Guay)

Thierry Lepaon, secrétaire général de la CGT, a estimé jeudi que le travail de dimanche et de nuit devait « rester exceptionnel » et il a réclamé une loi sur ce dossier, qui serait précédée d’une concertation tripartite (Etat, syndicats, patronat).

« Le débat sur le travail de nuit et du dimanche est celui du sens que nous donnons à notre société », a déclaré le numéro un de la CGT lors d’une conférence de presse.

Selon lui, cette question, qui a suscité une vive polémique après une série de décisions judiciaires, est « une question politique qui doit se traduire par une loi qui définit la règle et les exceptions, et qui les encadre ».

La CGT estime qu’il faut « limiter le travail de nuit et le dimanche à ce qui est strictement nécessaire ».

Alors que le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a confié à l’ex-patron de La Poste Jean-Paul Bailly une mission sur ce dossier, M. Lepaon a appelé le gouvernement « à prendre ses responsabilités ».

Article complet sur Boursorama

58 commentaires

  • Chegoku Chegoku

    Faut être complètement à la masse pour souhaiter l’ouverture des lieux de commerce le dimanche.

    C’est certainement pas pour le profit du travailleur. Car au-delà du fric, il y a la santé et la famille.

    L’objectif est plus de consummérisme, plus de consommation, plus de croissance, plus de névrose… Et plus moyen d’avoir un seul jour plus calme dans la semaine!
    Je ne comprends d’ailleurs pas les débiles qui vont perdre leur dimanche dans des magasins après avoir bossé toute la semaine. Eux aussi sont à la masse.

    J’ai du mal à suivre la ligne de ce blog. D’un côté c’est décroissance et anti-système et de l’autre ça promeut positivement ce travail forcé du dimanche. (car les salariés n’auront pas le choix)

    Ceux qui le font dans la santé le font par voccation.Il y a des secteurs où la continuité est essentielle pour maintenir un service vital.
    Mais la consommation 7jours/7 n’est pas une priorité fondamentale dans nos vies.

    Vous dites les gens gagneront plus… Allez y, dites merci Boanna.
    Les gens devraient gagner leur vie dignement sans être obligés de travailler en feux continus où quand ils n’en ont pas envie.

    Le vrai sujet n’est pas de savoir si il faut travailler tout le temps pour pouvoir payer son loyer MAIS de contester qu’un travailleur ne puisse plus assumer ses charges.

    Vous êtes prêts à accepter quoi après? La semaine à 72h, la suppression de CP, …

    • rouletabille rouletabille

      Bien vus Chegoku,ce q’ils ont dépenser en semaine,ils ne le dépenserons PLUS le WE,c’est un acharnement contre la famille,la cohésion familiale,il est vrais que les églises actuelles sont les Super Marchés et Big mac..

      • Chegoku Chegoku

        RTB: Mais au-delà du fait historique que le dimanche on ne bosse pas pour aller à l’église, moi j’apprécie ce jour de calme où la frénésie des bagnoles et des consommateurs est en berne.

        Je ne suis pas croyant et je ne vais pas à l’église. Mais le repos du dimanche fait partie de notre culture.

        En belgique, on a déjà remplacé les vacances de Pâques, de Noël, de Toussaint pour ne vexer les autres communautés. (vacance de printemps, hiver, automne) Voilà maintenant le symbole du dimanche qui fout le camp.

      • rouletabille rouletabille

        Je suis 100% dac avec toi cher CHEGOKU.
        Jsuis pas croyant non plus..♥

    • Mais j’y suis déjà aux 72 heures entre le blog et mon travail! Quand à la ligne du blog, même si je ne valide pas tous ces gens qui pour promenade dominicale choisissent les centres commerciaux qui pour moi sont une horreur à éviter absolument, je pense aussi à ceux qui souhaitent arrondir leurs fins de mois et qui souhaitent travailler pour cela. Perso j’apprécie les gardes de week-end pour avoir des jours de repos en semaine, en plus du petit plus financier du dimanche. Et je ne me sent pas esclave soit dit en passant…

      • Chegoku Chegoku

        Benji: Tu parles de garde car derrière il doit y avoir un service important à assurer.
        Remplir son caddie ne me semble pas être une priorité.

        Je rappelle que le vrai sujet pour lequel nous devrions revendiquer, c’est pas de bosser plus mais de pouvoir assumer ses charges vitales quand on a un travail.

        T’en fais pas pour les 72h. C’est déjà inscrit dans le traité de Lisbonne. Reste plus qu’à le traduire en droit national.
        Ca vient petit à petit et avec le consentement de certains.

      • Chegoku Chegoku

        Je pense aussi à tout ceux qui ne voudront pas travailler le dimanche et qui n’auront plus le choix sous peine de licenciement.

      • rouletabille rouletabille

        Benji ,ton travail s’appelle dévouement ;que ce soit pour aider les gens hospitalisés et nous ouvrir l’esprit.
        Respect à toi et Volti ♥

      • marco marco

        bien parlé Chegoku, les seul métier tolérés à travailler le dimanche doivent etre seulement ceux qui demandent un besoin absolu d’aider les autres dans la panade.

        ne tomber pas dans leur piege, à terme c’est la suppression du dimanche, qu’il devienne un jour de travail normal.

        suffit de regarder la tv pour voir comment elle lobotise à mort en interrogeant seulement les gens qui sont pour.

        le travail de la semaine devrait suffire à bien vivre, ne nous trompons pas de combat.

        et la vie de famille?
        détruire la famille telle qu’elle existe, est la priorité des priorités, donc tout va bien.

      • Taram

        Il y a longtemps que je ne cherche plus à comprendre quoique ce soit à ce site.
        On passe de sujets importants et progressistes aux propagandes les plus capitalistes voir carrément réactionnaires.
        Ils se veulent contre le système mais n’ont aucun scrupules à relayer la propagande de Boursorama, le Figaro et même des articles de Dreuz dont la plupart des rédacteurs travaillent à la destruction de la France et de l’Europe pour faire peur aux juifs qui se pensent humains avant d’être des zélus persécuté par le monde entiers.

        On mélange tout et n’importe quoi, on relaye les fantasmes du Medef qui détruiront encore un peu plus les petits commerçants dont les intérêts sont totalement divergents.

        Les petits prennent dans la gueule partout au profit des gros corrupteurs, que ce soit le petit peuple, les petits patrons, les petits paysans, les petits fonctionnaires.

        Toute mon enfance mon père a travaillé le dimanche MAIS il n’avait pas le choix car il était officier dans les sapeur pompier, les incendies ne s’arrêtent pas le dimanche.
        Il était bien mieux rémunéré mais cela nous a empêché d’avoir une vie de famille normale au moins UN JOUR par semaine et on a jamais été croyant ni même foutu les pieds dans une église bien que protestant payant nos impôts d’église.
        Lui ne l’a jamais fait par besoin à cause de chantages économiques pour survivre mais par vocation et désir d’aider son prochain c’est totalement différent de ceux qui au final n’ont pas grand choix si ils veulent vivre un tout petit moins mal financièrement…
        Et pour les enfants c’est infiniment plus respectable qu’un parent qui n’a pas le choix que de sacrifier le seul jour avec ses enfants pour au final rien de « glorieux ».
        Comment voulez-vous après que tout ses enfants respectent leurs parents qui marchent à la baguette de leurs patrons ?

        Vous vous battez pour que les patrons de grosses entreprises puissent presser encore un peu plus leurs serfs afin d’en arriver à la même situation que les USA ou les plus faibles ont 2 emplois et ou beaucoup de « retraités » doivent travailler chez Wallmart et autres esclavagistes pour espérer survivre.

        Il serait peut-être temps de se battre pour que ses profiteurs du travail des autres les paye DIGNEMENT et là plus beaucoup voudront travailler le dimanche.
        D’autant plus qu’on sait pertinemment que cette connerie va de nouveau toucher une fois de plus les femmes seules avec enfants en premiers lieu qui auraient bien mieux à faire un jour par semaine avec leurs enfants.

        On est dans une société ou les merdias se gargarisent à longueur de journée de pseudo liberté alors que dans le même temps ils promeuvent de plus en plus la mise sous tutelle de la liberté.
        On ne vit pas que pour travailler à l’enrichissement des plus forts.

        Elle est belle la société qu’on va laisser aux générations futures.

      • Pour répondre sur le fond à ce sujet et appuyer la plupart des commentateurs, travailler le dimanche et la nuit – pour les secteurs qui n’y sont pas forcés pour des raisons évidentes, maintes fois cités – semble être une alternative, un choix.
        Premièrement, ce n’est pas le cas, une fois la boîte de Pandore ouverte… : d’abord ce sont les volontaires, puis les volontaires contraints, puis tous les employés. D’abord on rétribue mieux les heures dominicales et nocturnes, puis ensuite crise oblige, récession impose, on n’augmente pas ces meilleurs rétributions comme elles devraient, jusqu’à ce qu’elles s’alignent sur les rétributions « normales »… En second lieu, c’est une proposition de la partie exploitante, alors que pour avoir un meilleur salaire, ce n’est pas des heures supplémentaires, des heures dominicales ou nocturnes qu’il faut faire, il faut que la partie qui exploite les salariés les rétribuent normalement : l’effort n’est pas à fournir par les salariés, surtout quand cet effort est jeu de dupe.

        Dans une société où l’argent est créé sur la dette, à partir de rien, finançant le capitalisme, c’est à dire l’esclavagisme du salariat par l’accaparement des outils du travail par les mêmes qui se sont financés avec cette monnaie de singe, comment peut on ne serait-ce que prêter une oreille attentive à une proposition émanant du conglomérat spectaculaire patronat-syndicat-état?

        Par ailleurs, et ce commentaire me permet de rebondir… Les moutons enragés, sans manquer cruellement de ligne directrice, car cela n’est pas définissable en un claquement de doigt, il faudrait tout de même pourvoir à se focaliser sur un ensemble directeur… Pouvoir débattre, mais justement pouvoir atteindre quelque chose de constructif et ne pas se laisser piéger. Ne serait ce que pour débattre, avoir au moins la même définition des notions et des concepts : quand je lis les commentaires ici je me demande parfois, en plus d’y voir de perpétuelles pertes de temps lors de disputes inutiles, si justement ces disputes ne pourraient pas être pour la plupart évitées si les gens se comprenaient et avaient une vue commune de ce quoi ils débattent…
        Pourquoi par des articles sur tel ou tel concept, permettant de débattre, d’argumenter constructivement et puis de trouver une ligne directrice aux sujets abordés?

      • carlusmagnus carlusmagnus

        Ce que vous voulez c’est ne lire que des articles allant dans votre sens (et les commentaires au dessus sont édifiants à ce sujet)
        En quoi est-ce différent de Liberation ou des lecteurs de Rue89?
        « vue commune de ce quoi ils débattent » -> la pensée unique quoi. C’est incroyable de voir ce que sont devenus les gens, même ceux qui se voient moins mouton que les autres. Incapable de souffrir la moindre contradiction.
        Y a des sites pensées uniques. Celui là n’en fais pas parti, et ça peut faire du bien parfois de lire des idées opposées, même si on y adhère pas, ça fait réfléchir.
        Encore une fois, quand on bosse le dimanche, ça fait sauter un autre jour en semaine, le temps de travail reste le même, le salaire change c’est tout. Et bientôt, avec vos demandes incessantes de laïcité, sans doute que bosser le dimanche ne sera pas plus payé que les autres jours. Là, en totale contradiction avec vos idées, vous geindrez.

      • Tu m’as mal compris carlusmagnus et justement cela provoque ce que je ne recherche pas : pinailler pour pinailler, critiquer pour critiquer, perdre son temps à poster des commentaires pour perdre son temps…

        Ici, bien sûr, et heureusement, on lit des commentaires de personnes ayant des idées opposées, mais de deux choses l’une, avoir des idées opposées, oui, mais faut il se comprendre et ne pas avoir les même idées, mais ne pas l’avoir réalisé. Et avoir des idées opposées ne veut pas dire ne pas comprendre l’autre et rester camper sur ses opinions.

        Avoir une vue commune, c’est la pensée unique? Non, avoir une vue commune, c’est pouvoir débattre ensemble, avec le même langage et éviter l’explosion individualiste qui mène à la cacophonie et aux guerres de chapelles.
        Je ne veux pas forcer les libéraux à ne plus l’être, mais simplement savoir discuter avec eux, discuter du communisme ou du capitalisme avec eux, mais que l’on puisse se comprendre sur ces termes, sans manichéisme et en toute intelligence.

        Pour le travail du dimanche, encore une fois, très simplement, est on dans une période de gains sociaux? Est ce que la rétribution et le bien-être des salariés augmentent? Est ce qu’il faut faire confiance à ceux dont nous sommes persuadés qu’ils mentent et travaillent contre nous?

        Et puis, sur la manière de débattre, il serait intéressant de ne pas tout mélanger et de ne pas prêter des propos à quelqu’un alors qu’il ne les a pas tenu… Je dis ça à propos de la laïcité. Et à ce propos, cette laïcité, ce n’est pas le triptyque patronat/syndicat/état?

      • Fenrir

        Ben désolé Carlus,
        mais je ne comprend pas bien ton com ???
        Es-tu pour ou contre le travail SALARIE le dimanche dans des entreprises de la grande distribution ?
        J’ai manifestement l’impression qu’il y a une grande confusion entre le fait de travailler le dimanche, et le fait d’être salarié.
        Entre la notion de « services publics » (hôpitaux, police, pompiers,…) et une activité commerciale basée sur l’exploitation salariale.
        Ainsi qu’entre l’ouverture du dimanche de tpe et pme dans le commerce, comme la restauration, et les grands groupes de la distribution.
        C’est pour cela, me semble-t-il que ce débat est confus…

      • samter

        alors travailelr le dimanche, çàa peut etre aussi en heure sup.
        ensuite dans le scas ou tu récupère un autre jour dans la semaine..;tu vas donc demandé au directeur d’école de tes gosse de faire de même pour ton enfant ???

        sinon 1/ qui le garde dimanche, 2/ tu passes quand une journée avce lui?
        idem pour auter activité, et famille ou autre

        le souci majeure aussi soulevé ici et le FAUX argumenetaire « liberté et volontariat »….
        on siat tous, de tout bord que ce n’est aps vrai, et que ça finira en força .

        qu’en dis tu ?

    • Nevenoe Nevenoe

      « C’est certainement pas pour le profit du travailleur. »

      LE travailleur n’existe pas.
      Il y a DES travailleurs qui sont dans des situations différentes en fonction de leurs professions, situations personnelles, intérêts etc.

      Concernant la position de la CGT, celle-ci, comme la plupart du temps, prend des positions purement idéologique sans se soucier des souhaits des travailleurs.
      On a vu la CGT interdire des ouvertures le dimanche alors que les salariés s’étaient prononcés pour et que les autres syndicats avaient entériné avec la direction un accord gagnant / gagnant.

      Dans une entreprise, un syndicat est fait pour défendre les points de vue et intérêts des salariés.
      Si ils sont pour le travail le dimanche ils doivent faire de même et négocier le meilleur accord possible.

      C’est ainsi que je conçois le syndicalisme.

      • azteck

        Concernant la position de la CGT, celle-ci, comme la plupart du temps, prend des positions purement idéologique sans se soucier des souhaits des travailleurs.

        Le travailleur à l’image du monde actuel ne vois que sont profit immédiat!
        La cgt dans ce cas précis et selon tes dires défens l’idéologie,l’idée première voir l’idée juste

        un syndicat est fait pour défendre les points de vue et intérêts des salariés.

        Comme précédemment je te fait remarquer que les deux sont antagoniste
        1000 employés,1000 point de vue,tout au plus quelques dizaines d’intérêts…

      • Nevenoe Nevenoe

        Un élu dans une entreprise a pour mandat de représenter ses collègues. Il n’a pas à aller contre leurs demandes.

        Les syndicats ne sont pas là pour décider à leur place et surtout contre les collègues.

    • aloamars

      sauf que si les gens y vont le dimanche c’est parce c’est dur d’y aller la semaine et que ça permet de passer des soirées en famille sans arriver à 21h00
      les syndicats reçoivent 4.5 milliards par an pour soit disant nous représenter donc ils s’en foutent de l’avis des salariés.

      Les syndicats ont décidés tous seuls que la France ouvre du lundi au vendredi de 9h15 à 17h45 sauf les premiers lundi du mois, pour les femmes enceintes de plus de six mois et moins de sept.
      et si ça mets des salariés au chômage et que ça arrangeait des gens ils s’en foutent ils ont leurs 4.5 milliards de tout façon.
      Pour info les dirigeant des syndicats vivent comme des pachas avec logement de fonction et voiture avec chauffeurs.

  • oliver_speed oliver_speed

    bien dis chegoku ne passe se laisser manipuler encore une fois. C’est toujours retirer les acquis qu’on a eut autrefois. Le travail le we est un leurre. Ok je peux comprendre dans certaines entreprises où à la base on tourne 24H24 en continue mais des boites comme leroy merlin ou casto ce n’étaient pas le cas. Alors les mecs avec leurs pancartes qui réclament d’être encore plus flagellé et qui marche dans le système n’ont rien compris. Il faut surtout être payé normalement avec un salaire déçent. C’est dur à comprendre ? jusqu’à quand va t-on reculer pour se faire encore plus en….. les gens sont manipulés et n’ont plus le choix que de cautionner et de marcher dans le jeu pervers de leurs systèmes pourries…

  • samter

    Benji, dans le médical… ben oui… les secours,
    mais CONSOMMER !!!!!
    bon sang de bon soir !

    et le sujet n’est pas de GAGNER PLUS en bossant le dimanche, c’est de gagner PLUS tout court!

    quand pour une bonne partie d’entre nous ici, ce n’est pas gagner plus qui compte….mais vivre mieux.
    Même si je gagne correctement ma vie comme on dit, ben je fais pas la course à la conso et j’achète des trucs d’occaz, et rien de technologie superflue ou je ne sais quoi d’autre ! je n’ambitionne pas de gagner plus (mais je me garde bien de le dire à mon patron quand même lol)

    et bien évidemment personne n’aura le choix…. si tu refuses t’es pas embauché, en intérim on te rappelle pas et CDD pas renouvelé.

    C’est du pouvoir d’achat que veulent les gens… (non sens pour moi, incompréhensible) et on leur dit tellement qu’ils peuvent pas faire autrement que de bosser plus..donc ils gueulent que pour ça….et vont pas s’emmerder non plus à changer de mode de vie….

    l’an passé, ma nounou qui a pas trop de rond, (je vois qu ec’ets un peu difficile) ben il a quand même fallu qu’elle achète un IPAD à sa fille qui rentre en 6ièm « pour lui faire plaisir et pcq mnt c’est obligé »
    …. à l’époque elle a du dépenser presque qu’un mois entier du salaire que je lui verse…..

    vraiment d’accord, je trouve pas du tout raccord avec le sME de défendre ce travail du dimanche !
    ils ne devraient pas avoir à « arrondir » leur fin de mois, ou galéréer à payer leur loyer…. c’est ça le souci, pas le travail de nuit ou le dimanche.chez nous Mr à des horaires tournant…. quand il fini à 19 ou 20h ou bosse le samedi…franchement c’est fatiguant à la maison et ça fou un coup au moral !

    • Chegoku Chegoku

      Et puis, quand tout le monde aura bien gobé le travail du dimanche, ils décrèteront que le dimanche est un jour comme un autre et que pour des raisons de rentabilité, il sera payé pareil que les autres jours.

      Pourquoi se priveraient-ils si les gens acceptent n’importe quoi.

    • Itsmie

      SAMTER : « …dans le médical… ben oui… les secours,
      mais CONSOMMER !!!!!
      bon sang de bon soir ! »

      Si tu essayais, au lieu de te braquer sur les patrons et les clients, de te mettre à la place de l’employé qui a BESOIN de cet argent pour faire BOUFFER SA FAMILLE????

      « …ils ne devraient pas avoir à « arrondir » leur fin de mois, ou galérer à payer leur loyer »
      BIEN ÉVIDEMMENT!!!

      BIEN ÉVIDEMMENT, MAIS EN ATTENDANT CE MONDE MERVEILLEUX, ILS FONT COMMENT?
      Quelles solutions proposes-tu pour ces gens qui ne s’en sortent pas?

      Pas des solutions rétroactives du style « ils n’avaient qu’à pas faire de crédits etc… il n’est d’ailleurs pas prouvé qu’ils ont des crédits ou des ipad!)

      NON! Des solutions concrètes applicables tout de suite, qui remplaceraient le travail du dimanche et qui aideraient ces gens.

      D’ailleurs, je pose la question à vous tous!
      ;)

  • Kiline Kiline

    ça se prépare bien le « pact » transatlantique! Faut pas oublier que les US travaillent non stop! On accepte parce qu’on a besoin de fric, et après… vous pourrez pleurer vos dimanches qui n’existeront plus!

    • rouletabille rouletabille

      écoute KILINE,c’est toi qui dis  » On accepte parce qu’on a besoin de fric »
      Tu rigoles ?
      On fabrique du fric pour nous sur des PC,des chiffres s’impriment TOUT SEULS ,et toi tu dis  » On accepte parce qu’on a besoin de fric »,il y a trop de FRIC et c’est cela qu’on veut ??hahaha,c’est juste que t’est tombée dans le panneau et t’est pas la seule,bisous ..

    • rouletabille rouletabille

      Ca me rappelle DELAMARCHE,il faudra rembourser la dette tôt ou tard;le bonhomme nous fais croire que supprimer la DETTE idiote et voulue est impossible?,faisons comme eux avec un PC,je t’avance des Milliards,cloup sur mon PC des Milliards en +,ben je te rembourse PAS ,cloup DELETE et terminer..

    • Kiline Kiline

      Quand je dis « on », je parle pour ceux qui acceptent de vouloir travailler le dimanche pou raison financière… je vois pas où je suis tombée dans le panneau???

      Je me suis déjà exprimée sur le sujet pour savoir que je suis contre le travail le dimanche surtout pour engraisser les multinationales! Maintenant, si il y en a qui y trouve leur compte, c’est leur problème!

      • rouletabille rouletabille

        Des le départ,tu vois pas ???
        je te cite « Quand je dis « on », je parle pour ceux qui acceptent de vouloir travailler le dimanche pou raison financière… je vois pas où je suis tombée dans le panneau??? »
        Tu crois avoir le CHOIX DE REFUSER alors que ta place d’objet utile est revendiquée par une multitude de gens sans emplois,VAS Y REFUSE..

      • Kiline Kiline

        « Vas y refuse »………mdr!! j’vais me gêner!!

      • rouletabille rouletabille

        t’as pas besoin de travailler ?

      • Kiline Kiline

        J’ai un vie très simple,et j’ai d’autres projets en tête afin d’être la plus autonome possible… j’ai besoin de travailler et cultiver la terre oui.. élever de la volaille , les vendre afin de pouvoir vivre en toute simplicité. Travailler pour les autres, j’ai assez donné de ce côté là!

      • rouletabille rouletabille

        Merci KILINE,je te souhaite bonne route,évite de dire des trucs comme ouche,t’as retirer ton com,ok
        J’allais faire un copier coller pour t’embêter,mais bon ,t’as grandis..
        Garde ton sang froid …(cool,gentlewoman)
        Ca y est si on vient pas me chercher pour un snoocker je vais déconner..
        Bisous »quand même »

      • Kiline Kiline

        j’ai retiré aucun commentaire

        ????

      • Fenrir

        Dois y avoir eu un bug car j’avais laissé un com qui a disparu ???
        No comprendo ???
        tant pis la flemme de le refaire.
        Vous resterez ignares. NA !
        ;0D

  • Fenrir

    Ainsi que vous l’évoquez, le travail du dimanche et de nuit est indispensable pour assurer certains services (hopitaux, aéroports, autoroutes, etc…) ou pour certaines entreprises de production en continu 24/24.
    Dans l’ensemble, les salariès qui travaillent dans ce cadre sont correctement rémunérés et bénéficie de convention collectives avantageuses.
    Ce n’est déjà plus le cas dans la restauration, et d’autres métiers du tertiaires.
    L’ouverture des commerces, magasins, etc, ne se justifie que du fait que leur activité s’effectue dans ce cadre.
    N’oublions pas que l’ouverture de la grande distribution le WE, c’est la mort des derniers petits commerçants qui justement sont ouverts à ce moment là.
    Il ne faut pas confondre l’activité salariée et l’activité à son compte comme agriculteur, commerçant, artisan, profession libérale. Là, tu fais les heures que tu veux mais ce que tu gagnes est pour toi.
    Les salariés, surtout au niveau des rémunérations actuelles, se font exploiter.
    Le montant du smic sur 35h ne permet plus à une famille de vivre sur un seul salaire. C’est là le problème. Il faut déjà deux smic pour faire vivre une famille correctement, et pouvoir être propriétaire de sa maison à sa retraite.
    L’envolée des prix depuis le passage à l’euro, n’a pas été suivi de la hausse des salaires qu’il fallait.
    D’où moins de consommation, et le début de la spirale infernale…
    Toute la richesse produite a été vampirisé par les banques et les actionnaires, au détriment des salariés et des indépendants.
    Comme disait la copine retraitée : « Travailleuses, travailleurs, on vous ment ! On vous spolie ! »
    ;0D

    • Grand marabout 2.0 Grand marabout 2.0

      Comme disait la copine retraitée

      tu crois qu’elle refait sa mise en plie en bigoudis?

      ah ah mdr

      • Fenrir

        Ben oui ! Ce doit bien être la seule à vivre de sa retraite de salariée dans son petit appart ou sa petite maison.
        Que je sache, elle n’a pas de château, ni de manoir, ni de demeure, en province, ou d’hôtel particulier dans Paris…
        La Camarade…
        ;0D

        Après, la dictature du prolétariat ne me convient pas plus qu’une autre forme de dictature.
        ;OD

  • Grand marabout 2.0 Grand marabout 2.0

    petite question:

    pourquoi on emmerde les bricoleurs du dimanche?

    et MAC do,quick,les magasins de botanique,etc,ils ont peur de l’oncle SAM,ou je me trompe?

    ils sont ouvert le dimanche,eux aussi!

    • Grand marabout 2.0 Grand marabout 2.0

      j’appelle tous les salariés des bricoleurs du dimanche a exigé
      la fermeture des mangeurs de burger du dimanche,qui après vont planter leurs begonias et discrètement flatulencer avec la CGT

  • popaul

    Récapitulons, nous avons un chômage qui grandit à cause de deux facteurs :

    1/ Le progrès technologique, de la robotique en passant par l’informatique et des gains de productivité colossaux engendrés en 60 ans, responsable à 80% du chômage qui au passage n’est pas une maladie mais la conséquence du génie humain !

    2/ La contraction énergétique planétaire (la raréfaction des matières premières) qui ne permet plus aucune croissance du simple fait que le PIB est la résultante de l’abondance énergétique : http://www.youtube.com/watch?v=xxbjx6K4xNw

    Dit autrement l’emploi va continuer à disparaître, le monde sera sans croissance, jusqu’à ce que le système actuel inconscient (capitalisme) nous amène à nous entretuer pour les dernières ressources, et « game over »

    En gros, ceux qui continu à favoriser le système actuel, ceux qui continu à voter pour des partis politiques capitalistes ou communistes, ceux qui continuent à espérer mettre des rustines sur les conséquences, sont les alliés du chaos, le choix actuel est simple : soit on choisi l’avenir (changement de paradigme étudié et consentit),soit on subit l’avenir (madmax).
    Tout est une question de prise de conscience, de vision et de volonté d’agir !

    • Grand marabout 2.0 Grand marabout 2.0

      slt
      excellente analyse et bon raisonnement,tu es convertis a cet avenir.explique le aux réceptifs,plus on sera nombreux mieux,ça sera.

      • Fenrir

        Wouaah ! Merci Popaul :0D
        Nous allons bien nous entendre.
        D’autant plus que tu sembles comprendre que le chaos n’est pas l’anarchie.
        (Pour une fois que je peux le dire dans cette ordre là…)
        Je plussoie GM2.0
        Bienvenu au club !
        ;0D

    • samter

      au sujet du fameux progrés et des évol technoliques, automatisation :
      extrait de wiki (aousi en ce moment je lis des trucs là dessus, j’me renseigne à cogiter quoi, bon je lis 1 page et j’ai de quoi cogiter 1 semaines avce ces sujets là)

      PROGRES RECESSIF ET PROGRES PROCESSIF

      En analysant l’impact du progrès technique sur la population active, le démographe et économiste Alfred Sauvy introduit la distinction entre « progrès processif » et « progrès récessif » 7. L’historien de l’économie André Piettre commente ainsi cette différence :8
      « le progrès processif agrandit la nature par rapport à l’homme en ce sens qu’il permet d’obtenir un rendement accru avec la même quantité d’effort et de facteurs naturels. (…) ce progrès permet aux hommes de vivre plus nombreux sur un même espace : il élève l’optimum démographique ».
      « Au contraire, le progrès récessif agrandit l’homme par rapport à la nature, c’est-à-dire qu’il lui permet d’obtenir le même rendement avec moins de travail. Le progrès récessif réduit donc le besoin d’hommes pour un même résultat. Il provoque le chômage et abaisse l’optimum démographique. Il rejoint ainsi la catégorie du « Labour saving » de Hansen.»
      Selon le commentaire de René Courtin 9, le progrès processif profiterait aux « dominés » parce qu’il ouvre des emplois nouveaux. Inversement le progrès récessif profiterait aux « dominants» parce qu’il renforce le monopole des possédants. Courtin admet cependant qu’il peut exister une certaine nuance dans le concept : « Certains progrès sont initialement directement récessifs , mais peuvent se révéler finalement processifs » .

      • samter

        via mon boulot, je suis directement confronté à cet automatiosation désastreuse.

        Grosse usine (milieu chimique dira t on). hériatge industrie soviétique.
        Europe de l’est, salaire hyper bas : salaire mini = 160€
        Les employés sont pas pressés ou brimé, bonne « ambiance » génarle, salaires audessus du minima quand même , respect des différentes religions (fête et congé orthodoxes Et musulmanes)

        voilà depuis qqs années, ils a accéléré la modification de son usine….. chaines automatique, depuis pesée des matière jusqu’assemblage….
        résultat, paf des dizaines d’emplois qui sautent,
        dans une région ultra sinistré….alors que ces petits salaires ne représentent rien, mais RIEN du tout par rapport à son CA et ses bénéfices…

        On s’en doute, mais quand on a un cas concret sous le nez… ça remue !

        par aiilleur, en discutant avec mon boss, il refusait d’admettre ce simple fait :

        « j’ai besoin de 10 gars pour vérifier mes dossiers.
        Il y a un nouvel outils info qui permet de le faire.
        LEs 10 gars sont donc débauchés ou pas remplacés »

        cet outils informatique, ce progrès technologique, empêche donc 10 gars de bosser. Par dessus le marché il vous fait faire de sacrés économies.

        « ouais mais il faut des gars pour fabriquer le logiciel »…mais bien sur…10 gars pdt 20 ans ?

        Je suis de plus ne plus pour ce principe de revenu universel, ou de compensation par rente lors d’automatisation….

      • Fenrir

        Merci Samter :0D
        Super intéressant comme analyse.
        Mais pour reprendre la terminologie de monsieur Courtin, je crois plutôt que nous assistons actuellement au résultat d’un ensemble de progrès initialement processifs, qui sont maintenant récessifs…
        Au vu des résultats.

  • jeannot jeannot

    salut,

    je faisais partie des gens travaillant le dimanche, noël et les jours fériés.
    parceque je travaillais dans le transport.
    aérien.
    de moutons.

    bon, on avait pas le choix et forcément y’a des impératifs logistique et logique qui ne s’embêtent pas des dimanche.
    Ceci dit nous étions dans une des mes expériences, 3000 salariés, dont 1000 dans la même spécialité.
    Le syndicalisme dans ce cas là est nécessaire.

    Et ayant été syndiqué, gréviste et séquestreur de DG, je dois dire que finalement l’idée de Chouard appliqué au syndicalisme serait une bonne option.

    Tirer au sort les délégués syndicaux, avec possibilité de refuser le poste, serait très bénéfique et empêcherait la corruption et le conflit d’intérêt.

    et pour finir, j’ai entendu aujourd’hui un syndicaliste (soi-disant) qui disait que : » les bricoleurs n’avaient qu’a faire leur courses le vendredi. un bon bricoleur sait ce qu’il doit acheté »

    ayant fait pas mal de bricolage ces derniers temps, je ne compte plus les aller /retours dans différents magasins de bricolage. Le gars a jamais du faire de travaux chez lui.

    • marco marco

      moi j’ai été longtemps un gros bricoleur, des dizaines d’années, jamais fait un magasin le dimanche pour autant!
      et j’en connais beaucoup comme moi.

      vous me faites rire!

      on trouvera toujours un prétexte pour tout ouvrir, et ce sur tous les métiers.

      c’est juste une question de choix, et de principe.

      • samter

        et vi ic, en France et actuellement, plus qu’ailleurs et plus que n’importe quand dans l’histoire TOUS penesnt qu’il n’est pa spossibloe de « faire » autrement….

        élever autrement ses enfant
        consommer autrement
        cuisiner autrement
        échanger autrement
        ….

        regarder le pataques des pharmaciens, qui disent que c’est pas possible de filer des pilules à l’unité « trop compliqué »,
        les élus et parents qui veulent pas changer le rythme scolaire des gosses (là j’ai entendu des tonnes de fausses excuses…. une du genre..réduire les vacance dété et les zoner c’est pas possible..pensez à l’industrie du tourisme et pis ma fille pourra pas voir son pti cousin de l’autre zone. de l’autre coté, les gosses sont épuisé, devoir jusque 21H, ils ont un niveau de merde, ne s’épanousissent pas et le sparents galère à le sfaire garder pendnat toutes ces semaiens de vacances…. (oui tu pairea peut etre un peu plus d egrade la semaine..mais t’ne aura moins à payer l’été par exemple…

        L’adaptabilité et la résilience……… c’est je crois ce qui nous permettra , à « nous » ici de peut être s’en sortir mieux que « eux »…..

        à tout ceux qui font autrement, svp montrez l’exemple et expliquez !!!

        hier on m’a dit que j’étais anti progrès… voyez vous, sans demande d’explication…. on ma aussi demandé si j’avais vu la vierge et d’un ton blagueur mais au fond sérieux et inquiet  » ya des sectes aussi peut etre pour toi »…

        PEDAGOGIE, RABACHAGE, RABACHAGE, EXEMPLE

    • le chat

      Jeannot,
      Les temps ont changé, même et surtout a AF !
      Nous ne sommes plus dans les années 90, maintenant c’est panier de crabe puissance10.
      le syndicalisme corporatiste d’AF, la CFDT, la CGC a tout bouclé pour une p’tite promo. reste CGT et SUD.
      La direction achète n’importe qui n’importe quand ou te cloisonne et te placarde comme dangereux, sans espoir d’avenir.
      Sous des airs de fausse camaraderie, tout le monde
      se bouffe la tronche, soit pour une promo imaginaire ou pour simplement se defendre les fesses.
      le travail le dimanche est une anectode

  • azteck

    L’aspect humain à était débattu.
    Voyons le coté énergétique:
    Ces grandes surface consomment de l’énergie pour l’éclairage magasin+ parking, les caisses ordi … 7 jours sur huit.
    Si on admets qu’il n’y aura pas de nouveaux client,mais simplement des clients déplacés,ça fait 12% de pollution en plus pour un même résultat!
    Idem pour les magasins ouvert tard le soir:Rentable tant que c’est au détriment de la concurrence ensuite?
    Une hausse des prix pour garder la marge?Quelques réacteurs nucléaire en plus?
    Un peu de gaz de schiste?

    C’est plus le même problème,ça va taper le porte monnaie.