Syrie : François Fillon critique la France en Russie devant Vladimir Poutine

Pas étonnant de la part de la classe pourritique ambiante, Fillon est critiqué par tous ceux qui prétendent vouloir le bien de la France, et après ses propos sur un éventuel rapprochement UMP-FN qui lui ont amené les foudres de la serpillère sarkoziste JF Copé notamment, voilà qu’il est limite comparé à un traitre par ceux qui ne font guère mieux…

Fillon poutine

François Fillon, l’ancien Premier ministre UMP, a critiqué ce jeudi la position de la France à propos de la Syrie devant le président russe Vladimir Poutine, lors d’un déplacement en Russie, provoquant en France de vives réactions de la part de la gauche.

«Nous avons, vous et nous, Russes et Européens, une influence déterminante sur les deux camps qui s’opposent» en Syrie, a affirmé François Fillon, lors d’une intervention devant le club Valdaï, où il a salué le président russe d’un «cher Vladimir».

«Je souhaite à cet égard que la France retrouve cette indépendance et cette liberté de jugement et d’action qui, seules, lui confèrent une autorité dans cette crise», a-t-il ajouté. Une phrase qu’il a également tweetée.

Je souhaite que la France retrouve son indépendance et sa liberté de jugement et d’action dans cette crise #Syrie #Valdaï

— François Fillon (@FrancoisFillon) September 19, 2013

L’ancien chef de gouvernement, fermement opposé, comme la Russie, à des frappes sur la Syrie, a reproché ainsi au président François Hollande d’être aligné sur la position du président américain Barack Obama.

«L’habit de Républicain de François Fillon part en lambeaux. En ce jour, le bien coiffé devient laquais de la Volga», a aussitôt écrit sur twitter Arnaud Leroy, député PS.

L’habit de Républicain de F.#Fillon part en lambeaux. En ce jour, le bien coiffé devient laquais de la Volga.

— Arnaud Leroy (@ar_leroy) September 19, 2013

«Grave sur le fond», a tweeté pour sa part le co-président des députés écologistes, François de Rugy.

Grave sur le fond « @leLab_E1: François Fillon critique l’attitude de la France en Syrie … devant Vladimir Poutine http://t.co/kIRIkMGsWL

— François de Rugy (@FdeRugy) September 19, 2013

Autre tweet, du député PS Olivier Faure, proche du Premier ministre Jean-Marc Ayrault : «Fillon à Moscou pour critiquer la France, Hollande à Bamako pour la faire rayonner».

#fillon à Moscou pour critiquer la France #Hollande à Bamako pour la faire rayonner

— Olivier Faure (@faureolivier) September 19, 2013

De son côté, Jérôme Guedj, le député PS de l’Essonne, ironise et constate que Fillon a choisi qui était «le moins sectaire» à ses yeux… Allusion à la petite phrase de l’ancien premier ministre sur son choix en cas de duel entre un candidat FN et un autre du PS.

On se demandait qui était le « moins sectaire  » pour lui . Maintenant on sait : François Fillon choisit Poutine, contre son pays. #commeLeFN

— Jérôme Guedj (@JeromeGuedj) September 19, 2013

Source: Le parisien

25 commentaires