POWER CLOUDS – Investissez dans l’énergie Verte…

Ça mérite réflexion…

Power-Clouds est une Cie affiliée à WOR(L)D NRG

L’énergie que nous consommons chaque jour détruit notre planète, car pour sa plus grande part elle est d’origine fossile et nucléaire !

Que diriez vous de changer les choses tous ensemble ?

Prenez part à notre nouvelle et grande révolution :
WORlD NRG Power Clouds

Nos Objectifs :  

– Produire des Energies renouvelables,
– Sauvegarde de notre futur pour nos enfants,
– Sauvegarde de la planète.

Notre idée :

– Des milliers d’entrepreneurs et producteurs d’énergies renouvelables !
– Des gains importants accessibles à tous et pas seulement à quelques entreprises mondiales

et pour cela nous nous appuyons sur le protocole de KYOTO signé en 1997 stipulant que :

« Les 184 Pays adhérents au protocole de Kyoto ont l’obligation d’acheter les énergies renouvelables pour réduire les émissions de gaz à effet de serre »

Investissez dans la centrale des énergies renouvelables la plus grande du monde : Le Power Cloud

Le Power Cloud est constitué de plusieurs Clouds construit dans le monde entier.

Devenez un entrepreneur à succès !

Investissez dans la construction d’un cloud, une centrale d’énergies renouvelables de 1.2 MWh.

Chaque Cloud en vente, est divisé en 5000 Power Shares.

Découvrez les avantages économiques de cet investissement

Ou va l’énergie Produite ?

Dans le réseau de distribution d’énergie mondial, achetée obligatoirement par les 184 pays adhérents au protocole de Kyoto !

Dès qu’un cloud est réalisé ?

Cloud n°1 : les 5000 Power Certificates vendus !

Cloud n°2 : la moitié des certificats sont déjà vendus !

Cloud n°3 : Infrastructure en cours de réalisation !

Un projet sans limites Réalisable partout !

Donnons vie à notre vision :

Réaliser le Power Cloud, la centrale d’énergies renouvelables la plus grande au monde.

Un article de energie-ecologique.com, proposé par Jean-Luc et relayé par Jacques pour SOS-planete

Note de Jacques : voilà une conception nouvelle qui mérite d’être étudiée !

 

Voir aussi:

Entre 10 000 et 20 000 îles pourraient être englouties par la montée des océans

Le gaspillage alimentaire pèse lourd sur l’environnement

Une première mondiale ! La téléportation quantique complète est un succès

 

34 commentaires

  • Maverick Maverick

    Tout ça me semble bien fumeux.
    Je crois plus à des panneaux installés sur mon toit, qui me donneront toujours le choix entre basculer en mode autonome ou rester branché à un réseau intelligent (« grid ») en mode production/consommation. Bref; le « cloud » énergétique, je veux bien, mais je veux que ma maison soit dessous! :-)

    • Chegoku Chegoku

      Maverick: Pour être autonome avec tes panneaux, il faut que tu prévoies un moyen d’alimenter l’ondulateur je présume.
      Et que se passe-t-il si la production n’est pas consommée et que le système est découplé du réseau? Il grille?
      Tu sais m’en dire plus sur la possibilité de fonctionner en circuit PV indépendant?

      • Maverick Maverick

        Pour autant que je me souvienne, il faut déjà des batteries … Après, sur l’installation de mon paternel, il y a un convertisseur pour la sortie vers le réseau EDF. Je suppose qu’il faut un onduleur/chargeur entre les panneaux et les batteries, et un convertisseur entre les batteries et la maison pour avoir du 220 V ?
        J’ai regardé rapidos sur ebay pour info : « convertisseur panneau solaire ».

        j’ai trouvé ceci, entre autres :

        http://img.auctiva.com/imgdata/1/4/3/3/0/9/0/webimg/391528845_o.jpg

        ou les objets N° 300869064131 et N° 230652870801

        Après, il faudrait voir si on n’a pas un électricien parmi les Moutons, mais en grattant dans la documentation commerciale des équipementiers et installateurs, on doit pouvoir assez vite se faire une idée.

      • Chegoku Chegoku

        Merci,
        Je ne savais pas que ce type d’instrument existait. Ca tient effectivement la route. La batterie couplée à un transfo doit sans doute alimenter l’ondulateur et quand la charge de la batterie est pleine, le système coupe sans doute le circuit d’alimentation des panneaux et passe en mode décharge. Quand la batterie libère de la capacité d’accumulation, les panneaux sont reconnectés.
        Il doit être possible de coupler plusieurs batteries en série.
        Bricoler ça soi même demande des compétences plus pointues en électricité/électronique.

      • matmatol

        ouai c’est ça, tes panneaux sont montés sur un regulateur de charge.

        ce regulateur qui decharge une fois les batteries pleines (en plus ils ont des programmes permettant des tranches horaires d’utilisation genre eclairage publique).
        tes batteries en serie generalement des 6v que tu modules en 12,24…important avec les batteries c’est de garder la charge la pluds haute possible les cycles de charge trop amples tuent les batteries.

        ensuite tes blocs de batteries en serie (admettons 12v) tu branches en parralele pour atteindre l’intensité voulue
        tu obtient une grosse batterie avec plein d’amperes dispo (c’est la reserve de courant, un peu comme un chateau d’eau dans lequel tu preleves)

        Et là, ensuite tu mets ton onduleur qui transforme en 230v 50hz et injecte le courant ds le reseau ou dans le circuit domestique.

        il y a des coupleurs automatiques ou manuels (un peu comme les groupes electrogenes qui demarrent quand le courant se coupe.

        pour le solaire en « domestique », il faut veiller à avoir une bonne puissance en crete,les appareils electriquent tirent fort quand ils demarrent!

        j’espere que ça vous aide, un peu au moins!

      • supermouton supermouton

        Dans le cas d’une installation totalement off grid, la question du stockage est toujours a poser. Mais il faut surtout bien analyser ce qui a besoin d’être stocké. Les équipements de forte puissance (en 220) peuvent parfaitement n’être mis en service lorsque la production l’électricité le permet. Les équipements de faible puissance eux peuvent être des équipements 12 ou 24V (merci l’automobile). Qu’avons nous vraiment de stocker ? de quoi nous éclairer la nuit grosso modo… Même certains frigos 12V pour sites isolés ont une forme de stockage, simplement par leur masse thermique… Donc il ne faut pas surestimer les besoins (et donc les couts) des batteries.
        Evidemment, si on joue sur un système mixte off-grid, on-grid, alors c’est un peu plus chiant, parce qu’il faut un onduleur qui soit capable de se synchroniser au réseau électrique, et de fonctionner tout de même lorsque le réseau tombe (ce qui n’est pas le cas des onduleurs actuellement en service dans 99% des cas… les producteurs d’électricité solaire voient leur onduleur s’arreter dès qu’EDF est en rade)

      • Chegoku Chegoku

        matmatol: Merci pour ces infos. Les crêtes concernent plus le démarrage de moteur électrique il me semble. Mais avec une bonne charge en 12V, l’ampérage doit être suffisant pour utiliser des moteurs de l’ordre de 2000W en 220V. Ce qui est déjà pas mal. La charge intermédiaire permet sans doute de limiter la puissance crête des panneaux.
        Supermouton: C’est justement l’idée d’alimenter l’ondulateur classique via une batterie et un convertisseur en étant totalement offline avec le matos actuel. Sinon c’est vrai que la nuit, pas besoin de beaucoup d’énergie. Faut adapter son mode de consommation.

      • Chegoku Chegoku

        Pour info, mais je suppose que beaucoup le savent… Il faut toujours remplir son congélateur ou son frigo au maximum. Ca augmente l’inertie thermique et donc le compresseur doit se mettre moins souvent en marche. Il suffit de compléter le volume vide par des bouteilles d’eau.

      • matmatol

        ouai et aussi, quand on decongele un truc c dans le frigo :
        1 ça diminue la vitesse de propagation des bacteries
        2 ca garde le frigo froid

        bon faut s’y prendre un peu avant quand meme du coup

      • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

        Il est préférable d’avoir des appareils BT 12v plutôt que d’utiliser un convertisseur qui a un rendement inférieur à un transfo < 50% et d'autres parts nombres d'appareils re transforment en basses tensions.Donc inutile!
        Lampes basses tension total environ 50w
        Mini PC 12v 30w
        réfrigérateur 200w,c'est un problème changer le moteur ou réfrigérateur de camping et avant ,il n’excitait pas,alors?
        Machine à Laver 2kw en 220v,il faudra en gros 4kw de puissance utile minimum.
        etc….

  • c’est le mot à la mode « cloud » ?? y en a partout !! il a fait quelque chose de spécial ST Cloud ??

    sinon investir dans l’énergie verte !! je ne vois que le fumier !!

    • Maverick Maverick

      C’est le mot à la mode … Pour l’électricité, cela faisait des années qu’on parlait de smart grid. Maintenant, on nous met du « Cloud » à toutes les sauces; Cloud Computing par-ci, Power Cloud par-là … Ne dites plus « Chemtrail », mais « Climate-Cloud » :-p

    • voltigeur voltigeur

      Je n’ai pas bien saisi le projet, comment ce sera distribué
      par exemple?? A part le fait d’investir, ce qui équivaut à prendre des
      actions.. Je ne vois pas trop comment je pourrais en bénéficier, dans
      mon « trou perdu » de 200 habitants..♥♥

      • Chegoku Chegoku

        Voltigeur: C’est une technique capitaliste. Tu deviens actionnaire d’un projet collectif. L’énergie n’alimente pas directement ta maison mais le réseau.
        Toi tu perçois le capital dégagé et tu peux être influent sur la politique de production choisie. Recherche, investissements…
        Si les états ne veulent plus le faire, ce moyen pourrait être une solution.

      • voltigeur voltigeur

        Ben oui!! se battre avec les mêmes armes que ces profiteurs, pourraient être
        LA solution. Reste à savoir combien vont accepter d’investir! ♥♥

      • Chegoku Chegoku

        Il faut surtout une charte fondatrice sérieuse qui soit respectée. Les objectifs doivent être définis dès le début pour ne pas virer dans une entreprise purement à la recherche de rentabilité.

      • matmatol

        c est un peu le principe des productions participatives pour les chanteurs, tu paies ta part et si ca marche tu recuperes plus, et t’evites tous ces capitalistes de m**de.
        le systeme n’est pas mal mais pour la bonne foi, je sais pas!
        Savoir à qui on donne c’est delicat!

      • voltigeur voltigeur

        Je reste septique quand même !
        Nous avons des idées, des moyens d’actions dont nous relayons les
        possibilités et les bénéfices, des alertes toujours plus « pessimistes » et
        que ce passe t-il?? RIEN!! on avance à reculons..Pourtant il suffirai d’un
        peu de courage pour y arriver. Refuser le racket généralisé pour réformer cette société
        malade..
        Faire une charte fondatrice ok! quelle soit respectée,ça demande de la confiance, et un investissement moral.
        Dans ce monde perverti et corrompu par le fric à tout prix, les vraies valeurs doivent renaitre.
        Espérons que l’idée fasse son chemin dans le bon sens, que ce ne soit pas une énième « faut que » « y à qu’à » ♥♥

  • Chegoku Chegoku

    Ca peut être une initiative sérieuse et crédible.

    Nous sommes dans un marché totalement libéralisé et nous sommes systématiquement les dindons de la farce du fait de notre isolement.
    Si demain, on se mobilise pour acheter chacun des parts dans une société collectiviste productrice d’énergie. Qu’on casse nos contrat pour se fournir dans ladite société. En étant assez nombreux, on peut créer une multinationale concurrente dont nous gérerons la politique de développement et sur laquelle nous récupérerons les bénéfices générés ce qui revient donc à une énergie moins chère.
    C’est pas la panacée mais si c’est le seul moyen de réinstaurer l’investissement collectif dans ce monde capitaliste qu’on ne parvient pas à changer, pourquoi pas?

  • Kiline Kiline

    http://www.youtube.com/watch?v=AQw9NuD5C2M

    Ben Falk est un designer en permaculture établi à Moretown, dans le Vermont. Dans cette vidéo, il nous parle de la vie relativement auto-suffisante qu’il mène, et des systèmes qu’il utilise pour s’adapter au climat hivernal. Il explique le fonctionnement de son poêle à bois, qui produit toute son eau chaude « gratuite », et du système de chauffage au compost qui réchauffe sa serre. Il parle aussi de l’importance de la relation avec notre environnement, et des bienfaits du jardinage.

    • ça c’est très très bien !!

      • Kiline Kiline

        Rien de mieux que d’utiliser tout ce que nous offre la nature pour faire des économies d’énergie qui nous coûtent pas un centime et surtout éviter de passer par ces multinationales qui se gavent au passage!
        POWER CLOUDS… je tire la chasse! lol

      • et merci du récapitulatif de la vidéo !! vais faire un tour avec Floyd !! fait trop beau ce matin :D

        « POWER CLOUDS… je tire la chasse! lol » … lala ! économise ton eau !!

      • matmatol

        ouai, mais ça montre bien que l’effort de depart est individuel.
        pourquoi ne pas imposer au permis de construire des maison recuperateur d’eau de pluie et chauffe eau solaire?
        j ai jamais compris.
        moi j’ai sacrifié des metres carrés et à la place j’ai investi dans mon chauufe eau et des materiaux isolants.
        Mais l’eat prefere aider les banquiers c’est mieux

      • Chegoku Chegoku

        matmatol: En Belgique, ils prévoient de rendre obligatoire toutes les nouvelles construction PASSIVES dès 2015 si je ne m’abuse.
        Le débat est toujours en cours avec la fédé des architectes. Ils disent que le basse énergie est quasi aussi performant que le passif pour moins cher. Ils disent aussi que les architectes ne sont pas bien formés pour dessiner ce type de maison. Ce qui va poser problème à la profession. Risques de plans erronés, d’entrepreneurs incompétents… Il faut que les professionnels soient tous mis à niveau et compétents pour faire le pas. Le délai est semble-t-il trop court selon eux.
        Moi je trouve l’idée très bonne.

      • matmatol

        les architestes en ce moment sont dans la vague « maison cubique grise »!
        faudra attendre « la vague verte », mais l’ingenieur beton est plus apte à calculer les echanges thermiques je pense.(sans dire que les archis sont des anes, loin de là :) )

        Mais il y a encore et toujours les usines et les intermediaires qui fabriquent et qui vendent clim, chauffages, petrol, electricité…
        pour eux les economies c’est pas top!

      • Chegoku Chegoku

        pourquoi pas?
        Le cubique gris à la faculté de rendre l’isolation plus facile et de réduire la surface d’échange. Il est plus facile de maitriser les ponts thermiques. Les couts sont plus faibles et le gris capte mieux la chaleur et permet de glaner quelques calories gratuitement.

        Si on se focalise sur l’efficience et pas l’esthétique, c’est dans cette voie qu’il faut aller.
        L’esthétique ça coute cher et c’est moins performant. La recherche de l’esthétique au détriment de l’efficience devrait être un comportement révolu.

        Les deux c’est mieux mais c’est plus cher.

  • Fenrir

    Excusez-moi Les Copains,
    Un cloud électrique proposé par une société de la World Company, et qui met en avant l’argument de la rentabilité pour ses actionnaires, ne m’inspire pas confiance.

    J’ai survolé les coms, et manifestement personne n’a évoqué Enercoop.
    http://www.enercoop.fr/
    Je vous invite à y jeter un oeil plus que curieux.
    Il existe déjà un réseau coopératif de producteurs et consommateurs d’électricité exclusivement renouvelable en France…
    Le changement de fournisseur est très simple : Enercoop s’occupe de tout.
    L’électricité est au premier abord un peu plus chère mais à l’usage, certaines taxes qui ne sont pas prises en compte dans le calcul d’Edf, rétablissent presque l’équilibre.
    De plus, et surtout, vous pouvez également devenir producteur…
    Dans tous les cas, c’est à l’heure actuelle l’occasion d’agir concrètement sur notre société et notre environnement.
    C’est l’illustration typique de ce que je vous répête sans cesse.
    Là, vous voyez l’importance de la COMMUNICATION, et de l’INFORMATION.
    Ainsi, qu’une des réponses à la question : Comment consommez-vous ? Que faîtes-vous de VOTRE ARGENT ?
    Nous pouvons tous agir et influer sur tout ce Système.
    Soyons cohérent…
    Soyons congruant… ;0D (en un mot)
    Un Autre Monde est POSSIBLE…

    • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

      Très juste Fenrir!
      j’ajoute:un millier de petites mesures,sera plus facile à appliquer et moins contraignante en tenant compte de tous dans nos comportements et nos actes de tous les jours.

    • Itsmie

      Oui mais, et je ne sais pas pourquoi, ils ne rachètent pas l’électricité des éoliennes privées…

  • Franoise3 Franoise3

    Très véry bravo , « Fenrir » ! …
    Moi aussi , j’avais pas vu « ENERCOOP » ( = suis adhérente/consommatrice/actionnaire ! )

    Il y a aussi  » TERRE DE LIENS  » , pour acheter du Foncier agricole !

    … Pour que l’ argent relie les hommes  » ,
    telle est la devise( sans jeu de mots ! ) de la Banque  » LA N.E.F.  » / et / ou le  » CREDIT COOPERATIF  »

    ** Pour tout ça : j’ai essayé : on peut ! ;-)