C’est la crise: tout le monde y’en a vouloir des sous, tout le monde appelle aux dons!

C’est la crise, ce n’est pas nouveaux, et elle continue à faire des victimes. La plupart d’entre elles sont anonymes, et la grande majorité des médias s’en foutent, d’autres sont un peu plus connues et demandent aux français de les sauver, c’est d’ailleurs ce qui est arrivé à l’UMP qui a réussi à récolter 10 millions d’euros environ pour ne pas disparaitre du paysage pourritique. Et aujourd’hui, deux appels aux dons apparaissent dans les médias, le premier venant de Frigide Barjot qui aimerait avec ces dons, partir en vacance une fois de temps en temps (entre autres raisons plus importantes…), sachant qu’elle a un appartement dans le 10ème arrondissement qui est « trop petit » selon elle.

Menacée d’expulsion, l’ex-tête de file de la Manif pour tous, interviewée par Metronews, en appelle à la générosité des Français pour pouvoir « nourrir » sa « famille » et partir « en vacances », confirmant une information de 20 Minutes.

sic…

Etant sans revenu, « ces fonds me permettront de continuer à avoir une existence dans le débat public, a-t-elle expliqué à Metronews. Il pourra aussi permettre de nous aider pour notre logement ». Frigide Barjot et son mari se sont retrouvés devant la justice mercredi, assignés par la Régie immobilière de la ville de Paris, leur bailleur, qui souhaite les voir quitter leur duplex de 173 m². Le tribunal a mis sa décision en délibéré au 30 octobre.

En recevant ces dons à son association, la nouvelle présidente de l’Avenir pour tous espère « avoir un toit », « nourrir ma famille », « payer l’éducation de mes enfants qui sont à l’école publique et de pouvoir aller éventuellement de temps en temps en vacances », confie-t-elle au quotidien qui lui rappelle qu’elle possède un appartement de 64 m² dans le Xe arrondissement. Mais il est « en travaux » et « trop petit ».

Si cet appel aux dons est un moyen de « survivre », il est aussi l’occasion de tester son degré de popularité. « On va voir si les Français sont prêts pour soutenir cette personnalité que je suis, s’ils veulent qu’il y ait une liberté d’expression dans le débat public en dehors des partis politiques, en dehors des grands médias ».

Article complet sur Lci.tf1.fr

Et on passe à l’association « ni hum…hum…ni soumise » qui vit essentiellement d’aides publiques, mais comme celles-ci ont réduit…

Le mouvement féministe Ni Putes Ni Soumises lancera jeudi un appel aux dons en raison de sa situation financière «très préoccupante» qui le menace de «disparaître»après dix années d’existence.

«La situation est très préoccupante parce que le mouvement Ni Putes Ni Soumises est menacé de disparaître faute de financement», a ainsi expliqué Marine Boudsocq, chargée de communication de l’association, à l’AFP. «On est essentiellement financés par les subventions publiques et ces subventions ont chuté», a-t-elle encore dit.

«Il y a eu une baisse de 46% des subventions publiques entre 2011 et 2012 et une baisse continue en 2013», a-t-elle indiqué, notant que «plusieurs subventions (leur) ont été refusées» car «la crise financière frappe durement le budget de l’Etat».

L’association a fonctionné en 2012 avec un budget de 476 000 euros, dont 65% d’aides publiques, soit un peu plus de 309 000 euros. «On espère vraiment que le public va se rendre compte du côté alarmant de la situation et saura à quel point c’est important de se battre» pour les valeurs «d’égalité, d’indépendance des femmes (…) de laicité», a déclaré le mouvement. «Le débat actuel a vraiment besoin de la voix de NPNS (Ni Putes, Ni Soumises, ndlr)», a-t-on souligné.

L’association espère récolter entre 50 000 et 100 000 euros à travers cet appel aux dons qui sera posté sur son site officiel et sur les réseaux sociaux. Son ex-présidente Sihem Habchi qui a démissionné en décembre avait dû affronter des accusations de mauvaise gestion des fonds de l’association.

A lire aussi Ni Putes, Ni Soumises, mais en crise

NPNS a été créé en 2003 après le meurtre de la jeune Sohane Benziane, brûlée vive dans la cave d’une cité de Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) par son «copain» jaloux.

Article complet sur Libération.fr

 

10 commentaires

  • gzawye gzawye

    ce qui est pratique avec cette crise, c’est qu’on va enfin voir les peignes culs et autres associations qui ne vivent que sur fonds publics…

  • quand y en plus !! y en plus …

  • Kiline Kiline

    On verra si d’autres associations comme la Licra, Crif…SOS RACISME…et j’en passe du genre auront les mêmes problèmes de subventions???

  • Fenrir

    Bon, ben, je ne vois pas pourquoi je laisserai Sarkozi, La Barjeotte Peinàjouir, et l’ensemble des assos, être les seuls à lancer des appels aux dons.
    Alors, vous pouvez m’envoyer un don, en espèces se serait bien, sinon par chèque juste signé (je mettrai le montant), éventuellement en nature pour les jeunes femmes brunes, pulpeuses et torrides…
    Les tickets de métro, et restaurants ne m’intéressent pas. Je n’ai ni l’un, ni l’autre dans ma cambrousse.
    Les chèques vacances non plus. Je suis toujours en vacances dans mon coin paumé et n’ai nul part où les dépenser, et aucunement envie d’aller m’emmerder dans la foule pour les dépenser.
    Bien sûr, j’accepte également les dons de matériels agricoles, bâtiments, terrains, ruches, animaux, clôtures, outils manuels, panneaux solaires, éoliennes, etc…
    Je peux vous fournir une liste détaillée contre 48 timbres et un chèque de participation aux frais d’envoi de 75 € (libellé à mon nom).
    Pour mes coordonnées, contacter BadBoy par la carte des ME.
    Il me fera passer vos coordonnées lorsqu’il aura déplanté son ordi.
    Merci d’avance pour votre générosité.
    Je vous remercierai lorsque vous viendrez me voir pour me donner un coup de main au jardin, pour faire les foins, ramasser les patates, et faire le bois,…. J’en oublie, mais j’aurai de quoi vous occuper…

    • toi c’est « jeunes femmes brunes, pulpeuses et torrides… » !! :D moi c’est torrides tout court !! Sinon j’ai bien un motoculteur à revendre mais y pas le carton colissimo assez grand à la Poste !!

      • Fenrir

        Euh ! Pask1, je parle de DONS !
        J’achète rien. NA !
        Mais avec 4 ou 5 motoculteurs en panne, j’en refais au moins qui fonctionne, et de la ferraille pour le reste…
        Et tu as raison par contre, je deviens partial, alors, comme pour les bières, les blondes et rousses torrides peuvent participer aussi.
        J’accepte également les blondes d’aquitaine, les salers, et les gasconnes, mais là je parle de vaches.
        MDR

      • l’Aubrac est gaillarde et bonne aussi !!

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Ces assos n’ont qu’à crever, qu’est-ce qu’on s’en branle.
    Et de toute façon c’est bientôt la 3ème guerre mondiale, et alors les priorités ne seront plus du tout celle-ci ; …En plus ça résoudra et créera pas mal d’autres problèmes vous verrez ! …le changement c’est maintenant !