Au G20, les BRICS font un pas vers un fonds de réserve monétaire commun de 100 milliards de dollars

BRICSEn ouverture du sommet du G20 à Saint-Pétersbourg, Chine, Russie, Brésil, Inde et Afrique du Sud confirment leur volonté de mettre sur pied un fonds de réserve de change pour lutter contre les désordres monétaires actuels. En évoquant aussi la responsabilité des Occidentaux.

C’était fin mars à Durban en Afrique du Sud, l’une des principales annonces du sommet des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), lue d’un ton docte par le président sud-africain Jacob Zuma lui-même. La création d’un fond de réserve monétaire propre au BRICS vient de se concrétiser un peu plus à Saint-Pétersbourg. Dénommé « Contingent Reserve Arrangement » ou « currency pool » ce fonds devrait s’élever à 100 milliards de dollars.

Le projet a été dévoilé suite au mini-sommet à cinq qui s’est tenu vers midi ce 5 septembre en prélude au sommet du G20 qui se déroule à Saint-Pétersbourg ce jeudi et demain 6 septembre. Une manière claire de peser d’entrée de jeu face aux pays développés dans ce sommet en principe économique mais reste dominé par le crise syrienne et l’opposition attendue en Vladimir Poutine et Barack Obama.

Cette rencontre des BRICS a réuni les chefs d’Etat et de gouvernement Dilma Rousseff (Brésil), Manmohan Singh (Inde), Vladimir Poutine (Russie), Xi Jinping (Chine) et Jacob Zuma (Afrique du sud).

 

La Chine, principal pays contributeur

« Le montant du dispositif de réserve sera de 100 milliards de dollars et la Chine assumera la part du lion », a indiqué le vice-ministre chinois des Finances Zhu Guangyao, cité par Reuters lors d’un point de presse.

La participation respective dans le fonds de réserve monétaire serait de 41 milliards de dollars pour la Chine, de 18 milliards de dollars chacun pour le Brésil, l’Inde et la Russie et 5 milliards de dollars pour l’Afrique du sud.

Si ce projet avait été annoncé au printemps à Durban dans un contexte où le dynamisme économique des BRICS semblait encore avéré, depuis la situation macro-économique s’est compliquée pour les Cinq comme pour bien des pays émergents, singulièrement en matière de la stabilité des changes.

Tourments monétaires pours les BRICS

A cela une explication notamment : la perspective de voir la Réserve fédérale américaine réduire sa politique d’injection massive de liquidités dans l’économie des Etats-Unis (« Quantitative easing » via le rachat actuel de 85 milliards de dollars par mois d’obligations d’Etat). Cela a provoqué des anticipations de hausse des taux longs américains sur les marchés financiers. Et par contrecoup un important retour de capitaux vers les Etats-Unis et de fortes tensions sur le marché des changes des pays émergents.

Résultat ? Des tourments monétaires depuis deux mois pour des pays comme l’Inde dont la monnaie, la roupie, a plongé de 18% comparé au dollar depuis le mois de mai, atteignant un niveau de faiblesse inégalé depuis des décennies.

Alors que le temps où les capitaux américains affluaient presque sans limite vers les pays émergents et les BRICS s’achève, le spectre de déséquilibres monétaires graves, voire d’une guerre des monnaies, plane donc sur l’économie mondiale et le G20.

Le risque pour les émergents ? Une inflation qui s’envole sous l’effet à court terme de l’augmentation du prix des importations (énergie notamment) puis de hausses des taux directeurs, ce qui pourrait asphyxier leur croissance. Si cette situation a des forts relents de crise asiatique de 1997, la situation macro-économique des pays émergents est néanmoins aujourd’hui beaucoup plus saine qu’alors, selon les experts.

Perspectives de croissance moins soutenues

Mais à cela s’ajoute un autre sujet d’inquiétude au sujet des BRICS, des perspectives de croissance moins soutenues se confirmant peu à peu. Le FMI, estime que la reprise américaine est sur les rails et que même l’Europe semble aller mieux. Jusqu’à l’été, le fonds considérait que les pays émergents seraient au contraire le moteur essentiel de la croissance mondiale en 2013 et 2014. Une sorte de renversement.

Quant à l’OCDE, elle fait à peu près le même diagnostic et pointe même du doigt les économies émergentes qui n’ont pas su mener, selon elle, les réformes de structure alors que les capitaux affluaient.

Article complet sur usinenouvelle.com via Fortune de souche

9 commentaires

  • c’est la Fed et Oblabla qui vont se les prendre dans les dents

    ou s’ils sont unis comme les doigts de la main … ça va lui claquer sur sa bush !! c’est comme le kissinger … aussi (le baisé de la machine à coudre)

  • Fenrir

    AHAHAHAH ! MDR
    La politique des US et de la Fed, a justement consisté à mettre les monnaies de ces pays en difficultés afin de maintenir la suprématie du dollars dans les échanges mondiaux.
    Le revers de la médaille étant que cela a coupé la croissance des Brics qui, seule, pouvait tirer celles des US et de l’UE, de l’ornière où elles sont enfoncées.
    La reprise de la croissance US, comme de la notre, est du vent et ne repose que sur du tripatouillage de chiffres afin de maintenir la tête hors de l’eau à ce systéme.
    Il me tarde de voir tout cela nous péter à la gueule dans un énorme collapse monétaire et économique.

  • Un fond de réserve en dollars, Chavez doit pleurer là où il est.

    Les gens n’ont visiblement toujours pas envie de réfléchir.

    • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

      C’est pas sur que le fond de réserve soit en dollars? juste pour avoir une idée de la somme, sinon cela n’a pas de sens pour les Brics.

      • Toutes les infos là dessus parle de dollars, donc c’est bien du foutage de gueule.

        Et le peuple applaudit, comme on a applaudit la création du bloc Européen, les blocs sont crées dans le but de les souder ensuite et créer un seul et unique bloc, le gouvernement mondial, le reste c’est juste du spectacle.

      • rouletabille rouletabille

        hé hé cher plume de léopard T’AS TOUT compris ..
        2 Millions de gens scotchés à la boitte à images pour voir Belgique Écosse (2 Millions,cela veut dire 2 Millions de familles hahaah,cela veut dire en moyenne TOUTE la Belgique de CONS…)
        C’est les infos sur RTBF,j’ajoute qu’il y a des gens qui approuvent les commentaires réservés aux connaisseurs de l’arnaque vus que répondre est soumis à un code illisble si vous etes pas de leur avis.
        Bisous les nuages de SNOWLEOPARd

      • dernier article de rusty, on peut pas faire plus clair là dessus non plus.

        http://rustyjames.canalblog.com/archives/2013/09/11/27998773.html

        Comme le disait Rockefeller :
         » Tout ce dont nous avons besoin est la bonne crise majeure, et les nations vont accepter le Nouvel Ordre Mondial  »

        donc possible monnaie mondiale pour 2018 (2+0+1+8=11)

        http://youtu.be/dco8Gl-fOpI

      • rouletabille rouletabille

        J’ose te dire que j’ai pas regarder ,la raison est simplement que j’ai vus..
        Merci ,il y a de l’intox partout sur les sites ,ils payent en tickets restaurants vus que leur dollar vaut plus un clou.
        Fabriquer de l’argent alors qu’il y a des ordinateurs hahahaahah,plus cons ca me fais du bien…
        merci ,j’espère un monde débarrasser de ces parasites.