Monsanto achète les services de Blackwater, la plus grande armée mercenaire du monde.

...

S’il manquait quelque chose à la néfaste société Monsanto, c’était une armée officielle d’assassins payés. C’est fait : Monsanto est la société « parapluie » de Resident Evil mais dans le monde réel. Elle contrôle la distribution des aliments, partage des financiers avec l’industrie pharmaceutique et fabrique des armes nucléaires et bactériologiques.

C’est ce que révèle un article de Jeremy Scahill pour le journal « The Nation » dans lequel il informe que la plus grande armée mercenaire de la planète, le « service » criminel d’intelligence Blackwater (connue sous le nom de Xe services et plus récemment sous celui d’Academi), a vendu une part de ses services à la société transnationale Monsanto.

Après d’innombrables plaintes internationales pour violation de la loi , et s’étant fait connaitre par ses massacres en Irak et dans d’autres pays, Blackwater a changé de nom en 2009. Toutefois il continue d’être le plus grand sous-traitant privé du Département d’Etat des Etats-Unis en tant qu’agence secrète de « services de sécurité » qui pratique le terrorisme d’état en donnant au gouvernement la possibilité de le nier.

POURQUOI LES CONCERTS DE CASSEROLES NE SERVENT A RIEN ?

Political Blind Spot a dénoncé le fait que beaucoup d’agents de la CIA et d’ex militaires travaillent pour Blackwater ou pour des compagnies en relation qui cherchent à détourner l’attention de sa mauvaise réputation et à réaliser d’importants bénéfices commerciaux. Ces mercenaires vendent leurs services, qui vont de l’information illégale, à l’intelligence d’infiltration, le lobbysme politique et l’entrainement paramilitaire, à des gouvernements, des banques, et des sociétés multinationales. Selon Scahill, les affaires avec Monsanto, Chevron, et des géants financiers comme Barclays ou Deutsche Bank, se développent par le biais de deux entreprises (Total Intelligence solutions et Terrorism research center) dont le propriétaire est Erik Prince, qui est également propriétaire de Blackwater .

C’est quand il était directeur de Total Intelligence Service en 2008, que Cofer Black (qui s’était fait connaitre par sa brutalité en tant que directeur de la CIA), contacta Monsanto. Monsanto s’offrit ses services pour espionner et infiltrer des organisations de droits de l’homme, des droits des animaux et des organisations ayant des activités anti transgéniques, en plus d’exercer un contrôle sur d’autres sociétés biotechnologiques et pharmaceutiques.

La société Monsanto n’assassine pas seulement des personnes avec ses produits chimiques mais aussi par balles et au moyen d’ « accidents ». Ses victimes sont des journalistes, des activistes politiques, et tous ceux qui peuvent être un obstacle potentiel à ses plans d’expansion. Contacté par Scahill, le directeur de Monsanto, Kevin Wilson refusa de faire des commentaires ; toutefois, il fut confirmé plus tard à « The Nation » que Monsanto avait passé un contrat avec Total Intelligence en 2008 et 2009 mais, selon Monsanto , c’était seulement « pour faire un suivi d’information publique de ses opposants. Le directeur de Monsanto crut bon de préciser que Total Intelligence était une société « totalement séparée de Blackwater ».

Mais Scahill possède des copies de courriers électroniques de Cofer Black envoyés après la réunion avec Kevin Wilson de Monsanto, ou il explique à d’autres ex agents de la CIA, que cette réunion avait mis en évidence le fait que Total Intelligence était devenu « le bras d’intelligence de Monsanto » pour espionner les activistes et faire d’autres actions comme par exemple intégrer légalement ces groupes.

Monsanto a payé 127.000 dollars à Blackwater en 2008, et 105.000 en 2009.

Il n’est pas surprenant qu’une entreprise amplement dédiée à la science de la mort, comme Monsanto, qui dès le début s’est consacrée à produire des poisons toxiques comme l’Agent Orange, les PCB (biphényles chlorés, des pesticides, des hormones, des graines génétiquement modifiées, et même la bombe atomique, s’associe avec une organisation d’assassins et de mercenaires.

LES DEBUTS DE LA RELATION BILL GATES ET MONSANTO

Presqu’en même temps que la publication de cet article dans « The Nation », l’organisation des agriculteurs organiques Via Campesina, signala que la fondation Bill et Melinda Gates avait acheté 500.000 actions de Monsanto, au prix de plus de 23 millions de dollars faisant ainsi tomber leur masque de philanthropes. C’est encore une association de criminels qui n’a rien de surprenant.

Bill Gates contrôle plus de 90% du marché des licences dans le monde de l’informatique, en plus de promotionner des campagnes de vaccination pour les laboratoires génocidaires, tout en étant responsable d’expérimentation illégale de médicaments dans des pays sous-développés ; pendant que Monsanto contrôle 90% du marché mondial des graines transgéniques et des graines commerciales au niveau mondial, et a fondé « Pharmacia » qui appartient aujourd’hui à Pfizer.

En d’autres termes, il n’existe pas de pires monopoles dans le secteur industriel, ni d’aussi immenses. L’existence même de ces sociétés implique que la terre est sous le joug d’un régime financier totalitaire qui nie le principe de « compétitivité de libre commerce ». Bill Gates aussi bien que Monsanto sont extrêmement agressifs quand il s’agit de défendre leurs monopoles mal acquis.

Exécutant les ordres de la famille Rothschild, Bill Gates et Monsanto se consacrent à détruire l’agriculture organique dans le monde entier, ce quidébuta avec la création de l « Alliance pour une révolution verte en Afrique » (AGRA) qui œuvra comme un cheval de Troie pour enlever les graines traditionnelles aux pays Africains pauvres et les remplacer par des graines transgéniques. Pour cela, la fondation engagea Robert Horsch en 2006, qui était alors directeur de Monsanto. Maintenant Gates obtient de grands bénéfices en se soumettant aux politiques de dépeuplement mises en œuvre par la banque sioniste mondiale.

source originale http://www.matrizur.org/index.php?option=com_content&view=article&…

traduction IRISINDA pour le Grand Soir

source : http://www.legrandsoir.info/monsanto-achete-blackwater-la-plus-grande-armee-mercenaire-du-monde.html

7 commentaires

  • Maverick Maverick

    Il me semble qu’il y avait déjà des liens entre les cadres supérieurs de Monsanto et les dirigeants de ces sociétés barbouzardes (Mariages, cousinage, copinage, Skulls&Bones, etc) ? Je n’ai pas gardé les liens, mais ça ne doit pas être trop difficile à retrouver.

  • Je sais que cette info à été relayée dernièrement par Médiapart et Voltaire.net, mais personnellement il manque encore trop de preuves pour être affirmatif sur le sujet, c’est plus une rumeur qui revient de temps en temps en enflammant le web qu’un fait avéré: http://lesmoutonsenrages.fr/2013/04/30/monsanto-proprietaire-de-la-plus-grande-armee-privee-du-monde/

    • WeAreAnimals WeAreAnimals

      Hum … J’airai faire des recherches un peu plus approfondies, mais bon, voici déjà, en deux mots et deux clics, ce que l’on peut tirer surr wikipedia :

      « John Francis Queeny fonde, à la fin de l’année 1901, la société Monsanto, ainsi nommée en hommage à son épouse : Olga Mendez Monsanto.
      Initialement producteur de saccharine, vendue pour l’essentiel à une petite société en développement nommée Coca-Cola, Monsanto se diversifie dès 1904 avec la fabrication de caféine et de vanilline.
      C’est en 1918 que débute la production de l’aspirine : Monsanto en restera le premier producteur américain jusque dans les années 1980. Dès 1929, commence une période d’expansion et de diversification de l’entreprise dans les secteurs du caoutchouc et des phosphates. C’est aussi l’année de la cotation de la société à la bourse de New York6.
      En 1940, Monsanto devient partenaire de l’armée américaine, en effectuant des recherches sur l’uranium dans le cadre du projet Manhattan, qui vise à la construction de la première bombe atomique. Parallèlement, à partir d’une substance toxique nouvellement découverte, la dioxine TCDD, Monsanto crée « l’Agent Orange » désherbant puissant, que l’armée des États-Unis voit comme une arme chimique potentielle dans le contexte de guerre. Monsanto, ainsi que plusieurs autres entreprises chimiques, développe donc son désherbant à usage militaire, qui sera employé par l’armée des États-Unis lors de la guerre du Viêtnam, en particulier entre 1961 et 1971. »

      lire la suite : http://fr.wikipedia.org/wiki/Monsanto

      Juste pour un peu savoir dans quoi trempe cette multinationale.

      Ensuite, effectivement, il y a eu une erreur dans la traduction. Monsanto n’a pas acheter Blackwater, mais a bien acheté ses services je pense avoir correctement nommé l’article). Ce qui ne change pas grand chose suivant pas mal de journalistes.

      Monsanto voudrait faire cesser cette rébellion du peuple (gouvernement?) contre elle. Mauvaise publicité et ralentissement dans ses projets.

      Jeremy Scahill du site « The Nation » est l’auteur du premier article paru à ce sujet.

      Voici le lien (en Anglais) de l’artcile de Scahill suivant, prétend-il, un document qu’on lui aurait envoyé : http://www.thenation.com/article/154739/blackwaters-black-ops#axzz2ajQY9Sqn.

      Effectivement, cette histoire a débutée en 2008.

      coca cola assassine ses syndicalistes qui dérangent (http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=bY5mmIujGBA), je n’ai pas de mal à m’imaginer que monsanto fasse pareil.

      affaire à suivre.

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Hello,

    Pas très étonnant qu’il est fait appel à cette organisation, dans le cadre de la mise en place de Monsatan. L’implication des Blackwater dans différents troubles d’ordre public, n’est plus une légende, une des dernières serait l’attentat de Boston où plusieurs de ses membres ont été clairement identifiés.

    Dès lors les interventions de répressions, d’intimidations, voire d’éliminations commanditées tant par Monsatan que l’état US, peuvent être ainsi opérées, par le biais de cette organisation non gouvernementale, mais mise en place, reconnue et utilisée, par le gouvernement US de manière non officielle.

  • samter

    EN effet Benji, tu avais d ailleur sfait une MAJ sur le précédent article : RECTIFICATION/ Monsanto N’EST PAS propriétaire de la plus grande armée privée du monde

    http://lesmoutonsenrages.fr/2013/04/30/monsanto-proprietaire-de-la-plus-grande-armee-privee-du-monde/

    c »est sur sont pas tout blanc..mais vis à vis de nos détracteur…faut etre le plus droit possible…
    déjà qu’on me dit que mes infos viennent d’illumniés et que tout est faux… nous n’avons aucun droit à l’erreur… quand les autre ne font que ça !!!

  • matmatol

    HS:
    le mais de monsanto autorisé en france par le conseil d’état (vu sur BFM)

    http://www.bfmtv.com/politique/ogm-transgenique-mon810-nest-plus-interdit-572598.html

    • rouletabille rouletabille

      cela est passer inaperçus des médias de propagandes.
      Merci.
      En France en supprimant l’armée ils feront appel au PRIVE pour organiser les répressions c’est plus facile et ca coute moins cher que 5.500 Généraux.