Atlantique Nord: Plus de 1.500 lingots d’argent datant de 1941 remontés du fond de la mer

Photo diffusée par l'entreprise Odyssey en juillet 2013 des quelque 60 tonnes d'argent retrrouvées dans l'épave du SS Gairsoppa qui gît au fond de l'Atlantique Nord, près des côtes irlandaises., AP/SIPA

20minutes.fr/20minutes.fr – Photo diffusée par l’entreprise Odyssey en juillet 2013 des quelque 60 tonnes d’argent retrrouvées dans l’épave du SS Gairsoppa qui gît au fond de l’Atlantique Nord, près des côtes …plus 

TRESOR – La société spécialisée Odyssey a déjà récupéré dans ce bateau 1.218 lingots en 2012, portant à 2.792 le nombre des lingots ortis de l’eau…

Plus de 1.500 lingots d’argent pesant au total près de 56 tonnes, qui gisaient au fond de la mer après le torpillage en 1941 du bateau britannique qui les transportait, ont été retrouvés ce mois-ci par la société spécialisée Odyssey.

Les 1.574 lingots ont été retrouvés à bord du SS Gairsoppa, qui repose à 4.700 m de fond dans l’Atlantique Nord, au sud-ouest de l’Irlande, a annoncé dans un communiqué cette société de Tampa, en Floride, spécialisée dans la récupération d’épaves. Odyssey n’a avancé aucun montant pour la valeur de ces lingots mais d’après le cours actuel de l’argent, le butin récupéré s’élèverait à 40 millions de dollars. Le cargo britannique avait coulé en février 1941 après avoir été torpillé par un sous-marin allemand alors qu’il naviguait de Calcutta vers Londres.

2.792 lingots sortis de l’eau

Les lingots ont été déposés en lieu sûr en Grande-Bretagne. Odyssey avait déjà récupéré dans ce bateau 1.218 lingots pesant 43 tonnes en 2012, ce qui porte à 2.792 le nombre des lingots assurés par le gouvernement britannique sortis de l’eau, représentant plus de 99% de la cargaison. Selon le contrat passé entre Odyssey et le ministère britannique des Transports, la société garde 80% de la valeur de la cargaison.

D’après les dossiers de la compagnie d’assurance Lloyd’s, d’autres lingots, non assurés, pourraient s’être trouvés à bord du SS Gairsoppa mais aucun n’a pour l’instant été repéré. «Les opérations de recherches ont été complexes, rendues encore plus compliquées par la structure étroite du SS Gairsoppa et la profondeur» des opérations de recherche, a indiqué Greg Stemm, PDG d’Odyssey. La récupération de la cargaison a pu se faire grâce à des engins conduits à distance équipés (…) Lire la suite sur 20minutes.fr

Via fr.news.yahoo.com

3 commentaires