Le sex-toy peut-il redresser l’économie française?

Il faut bien se détendre un peu, et finalement, à l’heure actuelle, toutes les pistes même les plus incongrues sont à explorer, si cela peut redresser l’économie… Le sex-toy pour sauver la France, et pour aider les socialistes par la même occasion, pourquoi pas? Puisque de toute manière, le philosophe Coluche l’a bien expliqué dans une de ses oeuvres, il n’y a que deux choses qui préoccupe les français, le cul et le fric, et sachant que tout le monde à un cul…

ECONOMIE – L’industrie du jouet intime Made in France peine à se mettre en branle…

Obélisque de la Concorde, menhirs de Carnac ou  phare de Cordouan, la France ne manque pas de symboles phalliques. Mais c’est la Tour Eiffel que Sébastien Lecca, artiste plasticien, a choisi de transformer en sex-toy pour porter haut les couleurs de l’érotisme Made in France. Depuis quelques mois, surfant sur la vogue de la production locale, des industriels discrets sortent de leur réserve: fabricants d’objets de plaisir et boutiques coquines s’associent aujourd’hui pour mettre en valeur le savoir-faire français et ne plus passer à côté d’un marché juteux.

Un marché juteux encore inexploré

Forts du succès de «La Tour est folle», Sébastien Lecca et son complice Stéphane Turc ont créé l’association «Plaisir de France» dont le but est de «mettre en avant le savoir-faire industriel français et chercher des débouchés», expliquent-ils. Comprendre: passer outre les trois gros distributeurs de sex-toys qui règnent sur le monde du vibromasseur en prenant des marges jugées «indécentes» par les deux compères, pour aller directement démarcher les distributeurs comme les love-shops Passage du désir où les cosmétiques, jeux sexy et toys français sont mis en avant dans les rayons.

Car si seulement 22% des Français déclarent acheter des sex-toys, 36% de plus seraient prêts à s’en procurer, d’après un sondage réalisé en 2010 par sexyprivé.com. Alors qu’un Britannique dépense en moyenne 5,27 euros par an en achat de sex-toys, les Français culminent à 1,07 euros ! Malgré le potentiel de développement, la France reste à la traine du côté de l’offre: 70% des sex-toys viennent de Chine, tandis que l’Allemagne et les Pays-Bas sont les champions européens de la fabrication de jouets intimes. Avec sa quinzaine de fabricants de sex-toys, la France passerait-elle à côté d’une opportunité de croissance plus que désirable en période de crise? «Les industriels de la plasturgie ou de la cosmétique avec qui les marques françaises travaillent représentent 10.000 emplois, chiffre Stéphane Turc, qui a créé la société Eymalis pour commercialiser le toy à la française. Dans l’usine d’Oyonnax (Ain) qui fabrique la Tour est folle, quatre intérimaires ont été embauchés pour lancer la production.»

Article complet: 20minutes.fr

7 commentaires

  • Fenrir

    Ben, j’espères qu’ils vont également fabriquer des plugs anaux pour permettre aux français d’être préparés et que cela leurs soit ainsi moins douloureux de se faire enc***r par tout ce système…

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Article totalement sans intérêt ; …ya un moment faut arrêter de faire l’apologie de la médiocrité.
    Il serait grand temps d’élever le niveau là !

  • arcadia grand marabout arcadia grand marabout

    « A mesure que diminue la liberté économique et politique, la liberté sexuelle a tendance à s’accroître en compensation. Et le dictateur (à moins qu’il n’ait besoin de chair à canon et de familles pour coloniser les territoires vides ou conquis) fera bien d’encourager cette liberté-là. Conjointement avec la liberté de se livrer aux songes en plein jour sous l’influence des drogues, du cinéma et de la radio, elle contribuera à réconcilier ses sujets avec la servitude qui sera leur sort. »

    Aldous Huxley,

    bientôt comme en Espagne,on aura des cachets de défonce multicolore en vente libre,il suffit d’amener doucement l’idée..
    « ce monde est une immense entreprise a se foutre du monde »
    LF Céline

    • Fenrir

      Ben, tu sais Arcadia, à voir le nombre de pilules à bonheur vendues légalement en France, c’est déjà le cas pour une majorité de la population…