Bruxelles recule devant la crainte sur la privatisation de l’eau

Un enfant boit au robinet dans un parc de Budapest, le 18 juin 2013 ( AFP/Archives / Attila Kisbenedek)

La Commission européenne a retiré vendredi le secteur de l’eau d’une proposition de loi européenne sur les concessions face aux craintes persistantes d’une privatisation, particulièrement en Allemagne où il est géré par les municipalités.

« Depuis des mois, des informations font état de la tentative de la Commission de privatiser l’eau en douce à travers sa proposition sur les concessions », a indiqué dans un communiqué le commissaire européen chargé du Marché intérieur, Michel Barnier. « Cela n’a jamais été ni son intention ni la réalité ».

« Bien que ce risque n’ait jamais existé, les citoyens ont pensé qu’il existait et l’ont exprimé très clairement », a souligné l’ancien ministre français de l’Environnement.

Dans le cadre du nouveau droit à l’Initiative citoyenne européenne (ICE), la pétition « L’eau est un droit humain » a déjà recueilli près de 1,5 million de signatures.

Elle demande que « les institutions européennes et les Etats membres soient tenus de faire en sorte que tous les habitants jouissent du droit à l’eau et à l’assainissement », que « l’approvisionnement en eau et la gestion des ressources hydriques ne soient pas soumis aux règles du marché intérieur et que les services des eaux soient exclus de la libéralisation ».

« Il est de notre devoir de tenir compte des inquiétudes exprimées par tant de citoyens », affirme M. Barnier. « C’est pourquoi la meilleure solution semble être de retirer l’eau du champ d’application de la directive sur les concessions », dit-il, ajoutant qu’il proposera à la Commission d’avaliser sa décision.

M. Barnier a présenté fin 2011 cette proposition de directive destinée à créer un cadre pour les concessions offrant, selon la Commission, une clarification des règles, plus de transparence et une plus grande égalité de traitement entre les entreprises européennes.

Les négociations entre la Commission, les Etats membres et le Parlement européen sont dans leur dernière ligne droite. Mais malgré de nombreux amendements, elles continuaient à achopper sur la question de l’eau, notamment avec l’Allemagne où ce secteur, comme d’autres services publics (transports urbains, déchets), est traditionnellement géré par des services municipaux (Stadtwerk).

Source et fin de l’article sur Boursorama

6 commentaires

  • yoyo

    En provence, de plus en plus de sources sont captées et l’eau facturée aux consommateurs. Pour éviter de gros problèmes, parfois, un filet d’eau, venant du nouveau « réservoir » coule toujours à la fontaine piratée. Certains paient d’autres encaissent et nous on bêle !

    http://agenda.lafrancolatina.com/spip.php?article447

  • yoyo

    « Tout juste dépassée par le Chili, puis l’Angleterre et le pays de Galles, qui ont totalement privatisé, la France apparaît comme pionnière de la participation des entreprises privées dans la gestion de l’eau. Huit habitants sur dix y sont desservis par un opérateur privé, neuf sur dix dans les grandes agglomérations. On parle d’ailleurs d’« école française de l’eau ». »
    (http://www.monde-diplomatique.fr/2005/03/LAIME/11972)

    Mais :

    « Il n’y a jamais eu de privatisation de l’eau en France. Le secteur privé apporte sa compétence technique, sa capacité d’innovation et son savoir-faire » !

    On nous prend pour des ?

    • rouletabille rouletabille

      le coca cola seras moins cher que l’eau…

      • ConscienceU12 ConscienceU12

        Tu crois pas si bien dire RTB : Vu que c’est déjà le cas au Mexique ! …là-bas il ne boivent déjà plus que çà, j’y était ya 2 mois, j’ai donc pu le constater moi-même (j’ai traversé tout le sud Mexique d’ouest en est).

        Dans certaine régions Coca-Cola prive même des régions entière d’eau courante, vu qu’ils ont implanté leurs usines sur le réseau d’approvisionnement et pompe tout, c’est comme cela qu’ils ont rendu l’eau plus cher que le Coca.
        C’est terrible de voir les gens là-bas devenir tous obèses à cause de cette merde, les enfants à peine sevrer tournent déjà au coca, un véritable génocide est en court dans ce pays, c’est dingue !

        Voir à patir de la 44’minute : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=E6MH4Sv4M_k#!

  • Brebis-galeuse Brebis-galeuse

    Presque 1,5 million de signature, mais pas assez de mobilisation de la part des français, si Une ICE doit recueillir au minimum 1 million de signature dans au moins 7 pays de l’UE, il y a un quota minimum pour chaque pays (55.000 pour la France). Alors on se mobilise, on signe et on fait tourner !

    Proposition d’initiative citoyenne européenne:
    L’eau et l’assainissement sont un droit humain! L’eau est un bien public, pas une marchandise !

    http://water.tttp.eu/fr