L’énergie volée par les brevets des pétroliers : la feuille artificielle qui produit de l’hydrogène

Je vous en avais parlé dans cet article de mars 2011 ainsi que dans celui d’octobre 2011 , et le voilà à nouveau en ligne. On aurait pu le croire enterré, il n’en est rien, quoi de neuf depuis? pas grand chose semble t-il, ce n’est que la reprise de l’article initial, mais nos amis de terresacree.org ont un dossier en préparation. On aimerait bien que Mr Nocera soit aidé pour mettre sa feuille au point……Oui je sais!! y a plus de sous, sauf pour acheter des engins qui distribuent la mort….

La «feuille artificielle», un dispositif qui peut exploiter la lumière du Soleil pour décomposer l’eau en hydrogène et oxygène (stockables comme le pétrole ou le gaz), une chimie inspirée du monde végétal qui, lui-aussi, convertit l’énergie du Soleil directement en un élément chimique stockable (dans ce cas le carbone)
Photo: Dominick Reuter

Pire que ce que l’on croit – comment le Cartel dominant peut-il nous tromper à ce point ? Sommes-nous déjà morts ?

Note préliminaire importante de TS :

Donc ! Donc une simple « feuille synthétique » peut, dès à présent, équiper tout foyer pour subvenir aux besoins basiques d’énergie. Quatre si l’on désire se chauffer… (Lire les deux articles ci-dessous)

De qui se moque-t-on ?

Les industriels prétendent que la feuille synthétique, bien que beaucoup plus rentable que la feuille végétale de Dame Nature et sa photosynthèse, l’est moins que les cellules photovoltaïques de dernière génération.

Mon oeil! C’est parce que tous les brevets sont achetés par les firmes pétrolières & Cie -oui !- et qu’il est donc impossible de fabriquer en grande série la dite feuille, ni même de la faire évoluer, les fonds nécessaires n’étant surtout pas injectés dans cette technologie qui contrecarrerait tout le business des Multinationales et de leurs collatéraux, business basé sur la chimie du pétrole. (fin en 2050)

Imaginez : de l’énergie à gogo, renouvelable, stockable, presque gratuite et surtout non polluante, non prédatrice pour l’écosystème !!!    

Notre Association prépare donc un dossier puissant au sujet de cette « feuille synthétique » à l’abandon, afin que le Web soit inondé de cette « diablerie » et apprenne l’indécente magouille internationale des milliardaires concernés.

Faisons circuler cette info bien bien cachée ! Pour nous, nos enfants et autres petits et arrière arrière petits-enfants ! Afin qu’ils puissent vivre librement sur une Terre propre qui les enchantera…

 Titre initial :
Energie: la feuille artificielle qui produit de l’hydrogène

Mère Nature est loin d’avoir livré tous ses secrets aux scientifiques. Après l’avoir longtemps ignorée ou méprisée, les chercheurs se tournent désormais de plus en plus souvent vers elle pour la copier (biomimétisme, biorobotique…). Une façon de ne pas réinventer la roue… Il pourrait en être de même avec les cellules solaires. Après avoir développé le photovoltaïque qui transforme directement l’énergie solaire en électricité, certains chercheurs travaillent sur la création de feuilles artificielles.

Il s’agit tout simplement de réaliser un processus qui s’inspire de la photosynthèse à l’oeuvre dans les feuilles des plantes. Ces dernières fonctionnent avec deux ressources très abondantes : l’eau et la lumière. Véritables capteurs solaires, les feuilles fournissent l’énergie dont les plantes et les arbres ont besoin pour vivre.

Pourquoi un tel système, breveté par la nature, ne pourrait-il pas nous apporter les mêmes services ? C’est la question que s’est posée Daniel Nocera, professeur d’énergétique et de chimie au Massachusetts Institute of Technology, le MIT. Sa réponse : la feuille artificielle.

Hydrogène, le retour

Il s’agit pas d’une dénomination légèrement abusive. La feuille de Daniel Nocera ne ressemble que vaguement à l’original. Et son fonctionnement ne lui est fidèle que dans son principe. Contrairement à son homologue naturel, son carburant n’est pas l’air et le CO2 qu’il contient mais l’eau dans laquelle elle est plongée. Éclairée par le soleil, la feuille artificielle produit de l’oxygène et, surtout, de l’hydrogène. Et qui dit hydrogène dit énergie.

En effet, les piles à combustibles prennent le relais et transforment l’hydrogène en eau et en électricité. On pourrait alors penser que la feuille artificielle introduit une étape inutile par rapport à la cellule photovoltaïque qui réalise directement la conversion soleil-électricité. En réalité, cette étape se révèle très précieuse.

En effet, la production d’hydrogène permet de stocker l’énergie électrique que la même façon que le pétrole. Pour faire de même avec les cellules photovoltaïques, on fait appel à des batteries. Ce qui remet les deux processus à égalité, avec trois étapes chacun. Toutefois, malgré les progrès des batteries au lithium par exemple, l’hydrogène est considéré par certains, comme Jeremy Rifkin, comme le carburant du futur grâce à sa très importante densité d’énergie (rapport entre la masse et l’énergie emmagasinée) et malgré les risques d’explosion que les spécialistes estiment maîtrisables.

Mère Nature est loin d’avoir livré tous ses secrets aux scientifiques. Après l’avoir longtemps ignorée ou méprisée, les chercheurs se tournent désormais de plus en plus souvent vers elle pour la copier (biomimétisme, biorobotique…). Une façon de ne pas réinventer la roue… Il pourrait en être de même avec les cellules solaires. Après avoir développé le photovoltaïque qui transforme directement l’énergie solaire en électricité, certains chercheurs travaillent sur la création de feuilles artificielles. Il s’agit tout simplement de réaliser un processus qui s’inspire de la photosynthèse à l’oeuvre dans les feuilles des plantes. Source

Plongée dans un récipient d’eau et éclairée par de la lumière, la feuille artificielle produit en permanence des bulles de gaz (oxygène et hydrogène). Cela semble un peu miraculeux. Le système résout l’un des problèmes majeurs de l’hydrogène: l’importante quantité d’énergie nécessaire pour l’extraire de l’eau avec les techniques classiques (hydrolyse).

Ici, l’énergie est fournie par le soleil. Et le système semble très stable. Il a montré qu’il peut fonctionner pendant plus de 40 heures. Comment réaliser une telle alchimie ? Comment ça marche !?

De la chimie impénétrable

Daniel Nocera explique ses derniers progrès dans un article publié le 4 avril 2012 dans la revue Accounts of Chemical Research. Etant donné qu’il s’agit essentiellement de chimie, le processus est totalement incompréhensible, impénétrable pour le commun des mortels. Les spécialistes apprécieront…

Nous nous contenterons de noter que la feuille artificielle est composée d’un sandwich constitué par, d’un coté, du silicium amorphe photovoltaïque qui se charge d’isoler l’hydrogène grâce aux photons fournis par la lumière et, de l’autre coté, par un assemblage de cobalt et de phosphate.

Entre les deux, un alliage ternaire (nickel, molybdène, zinc, joue le rôle de catalyseur. Au final, ce morceau de silicium recouvert de deux couches d’alliages métalliques suffit pour séparer l’oxygène et l’hydrogène de l’eau…

Et l’on peut, selon Daniel Nocera, produire assez d’énergie pour alimenter une maison avec moins de 4 litres d’eau (un gallon) par jour dans les pays ensoleillés… Soleil, eau, feuille artificielle, hydrogène, pile à combustible, électricité. Le tour est joué…

Tata sur le coup

Avant d’arriver à ce “petit” miracle, juste capable de résoudre le problème de la fourniture d’une énergie verte en quantité illimitée à moindre coût, il faudra résoudre quelques problèmes techniques. Récupérer l’hydrogène, par exemple. Mais gageons les enjeux vont stimuler les techniciens… et les industriels.

Justement, l’un d’entre eux, et pas de moindre puisqu’il s’agit du groupe indien Tata (100 sociétés dans 80 pays, 425 000 salariés, 83,3 milliards de dollars de chiffre d’affaires) va construire une petite centrale, de la taille d’un réfrigérateur, d’ici fin 2012, selon Wired UK.

L’énergie personnalisée

En attendant, Daniel Nocera milite. Il ne s’agit pas seulement d’un scientifique potentiellement génial – si la feuille artificielle fonctionne, il devrait avoir le prix Nobel -, c’est aussi un orateur qui plaide pour le développement de “l’énergie personnalisée”. C’est à dire le modèle exactement inverse de celui, très centralisé, que nous utilisons aujourd’hui.

Pour lui, demain, chacun produira l’énergie dont il a besoin. Cela paraissait difficile d’y parvenir avec les technologies vertes (solaire, éolien, biomasse, géothermie…). Mais la feuille artificielle pourrait apporter une solution capable, un jour peut-être assez proche, de nous permettre le rompre le cordon ombilical qui nous relie à… EDF.

 

Un article de Michel Alberganti, publié par blog.slate.fr et relayé par Mich pour SOS-planete

Voir deux vidéos en anglais

Voir la suite de l’article sur  Terresacree.org

31 commentaires

  • rouletabille rouletabille

    C’est curieux qu’à chaque fois ce genre d’information passe aux oubliettes rapidement,comme les voitures électriques et autres TESLA.

    • voltigeur voltigeur

      Bonjour RTB, tu as raison, je croyais qu’enfin, on allait
      avoir des news de cette feuille « magique »…Et non! ça
      a l’air de stagner.♥♥

      • rouletabille rouletabille

        C’est comme avec tout ce qui les empêchent de nous mettre un compteur,la justice idem,beaucoup de tralala et rien d’autre sauf des Non lieux.
        Tout ce qui peut nous rendre libre est systématiquement éradiqués.
        Heu,bonjour aussi chère VOLTI et merci à vous 2..

  • azteck

    Imaginez : de l’énergie à gogo,……….., presque gratuite ……..!!!
    Tout est dit sur les raisons pour les qu’elles cette énergie ne verra pas le jour.
    Imaginez un monde ou l’énergie serait gratuite!

    Avec une serre vous seriez capable de produire votre nourriture pour l’année.

    Plus de factures de chauffage,plus de facture d’éclairage,nous réduirions nos dépenses annuelles au point ou le travail ne serait plus vitale à plein temps.

    on travaillerais, tout au moins ceux qui ne désirent que vivre ,que lorsque nous aurions envie de quelque chose,ou lorsque nous aurions des impots-pulaires à payer.

    Quels pouvoir resteraient à nos zélites?

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Bah, pas la peine de vous casser la tête là-dessus les gars, c’est bientôt l’heure du grand génocide mondial : http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-le-docteur-hamer-denonce-l-implantation-de-la-puce-via-la-vaccination-de-masse-118513865.html

    • rouletabille rouletabille

      merci,mais notre comportement est implanté bien avant les vaccins .

      • vanvoght

        bien vu RTB . la populasse est dejas tellement formatée que je ne pense pas qu’une puce en plus soit necessaire ……..

      • rouletabille rouletabille

        ouch je croyais être seul ?
        merci VANVOGHT ,un écrivain à coté de qui G Orwel est connard.

      • ConscienceU12 ConscienceU12

        Oui mais là, c’est d’une puce létale dont il est question ; …du genre : ah tu veux pas ou plus collaborer, tu critique le système, donc tu es un dissident ; …bon ben OK, Ciao mec ! …ils appuient sur un bouton et hop tu crève d’une pseudo mort naturelle, ni vu ni connu ! …L’arme de contrôle par excellence quoi !

    • nootrope12

      Hamer II, le retour… Ce type me fait personnellement très peur.

      • Ularius

        Personnellement, tu travailles dans l’industrie pharmaceutique?

      • nootrope12

        Non, je me méfie des gens qui établissent que la vérité véritable est écrite dans un livre de lois immuables écrit par eux-même comme si ils avaient reçu la science infuse et totale, un message des ET ou la parole de Dieu ou les trois à la fois…

      • Schtroumpf Schtroumpf

        Lorsque le Dr Hamer a été jugé pour usage de techniques se soins de cancer non conventionnelles, le tribunal a quand même du admettre que sa technique de soins donnait un taux de survie de plus de 90% à 5 ans pour moins de 40 % à la chimio classique (chiffres donnés de mémoire à vérifier).

        On ferait peut être bien de l’écouter puisqu’il obtient de meilleurs résultats, même si ses propos sont un peu absolus.

        Mais soigner le cancer par la psychothérapie, c’est impensable, et puis ça rapporte bien moins que la chimio où chaque dose est vendue une fortune.

        Au vu des résultats, préféreriez vous empoisonner à la chimio ou vous faire traiter par Hamer ?

  • aloamars

    le genre de post d’énergie gratuite qu’on voit à longueur d’année sans qu’il y a jamais une seul démonstration prouvée ou un prototype qui marche: énergie du vie, énergie quasi gratuite avec le icat, nouvelle batterie etc…
    mais bien sur c’est le complot mondial des méchants qui récupères les brevets
    on peut voir la puissance du raisonnement: quelqu’un qui achète un brevet est forcement méchant et quelqu’un qui n’a pas de brevet est un gentil)

    mais bien sur il est impossible que ça soit un chercheur qui souhaite avoir du financement qui enjolive une pseudo trouvaille (de façon sincère ou non), ça sa n’existe pas…

    quand à la voiture électrique elle existe vous pouvez vous acheter une tesla

    • vanvoght

      au lieu de dire n’importe quoi reflechi et dis nous quelle invention nouvelle a vus le joure depuis 1950 ?????????
      tu trouve pas ??? normal .

      • aloamars

        batteries lithium, panneaux solaire, pile a combustible , éoliennes…

        si ça concerne les voitures: boite auto, injection, abs, airbag, vitres electriques, stop&start, controle de direction, huile qui tienne 30 000km au lieu de 5000km, pneu à faible fortement, climatisation.

        c’est sur aucune invention depuis les années 50.

      • Chegoku Chegoku

        Tu appelles ça des innovations? Ce sont des applications nouvelles de procédés déjà connus de longues date.
        Aucune véritable technologie n’a vu le jour ces dernières décennies.
        la boite auto c’est connu d’avant guerre. Le reste n’est qu’une amélioration du procédé. Aucune invention qui changerait complètement le procédé.
        Injection… Du mazout donc encore une application au moteur à combustion interne. Rien de révolutionnaire là-dedans.
        abs, airbag sont juste des application d’électronique où encore d’association de procédé inventés depuis longtemps.
        Vitre électriques, c’est juste un moteur électrique appliqué à une portière.
        Pneu faible frottement, ça reste un pneu fabriqué à partir de Latex récolté par des esclaves. Là encore, on a rein changé à la matière première du tout premier pneu.

        Panneau solaire, OK mais ça aussi c’est connu depuis des décennies. Pile à combustible aussi connu depuis des décennies. éoliennes, ça existe depuis le temps des moulins. Déjà au début du siècle passé on avait des petits générateurs sur des moulins à eau.

        Il faut pas confondre la miniaturisation, l’évolution de certaines technologies et l’association d’autres technologies dont les principes existent depuis longtemps avec des inventions.
        La dernière grande invention qui s’est généralisé me semble être le Lazer. Et pourtant il est connu depuis 1950 donc là encore antécédent aux 50 dernières années.
        L’informatique > 50 ans.
        Si on cherche bien, on peut certainement en trouver une ou l’autre qui m’échappe. Mais c’est très maigre. On peut seulement mettre en avant la biotechnologie et la génétique. Mais ça perce car c’est un business tout nouveau aux mains des multinationales qui ne prend pas la place d’un autre business.

        La fusion froide sera une invention. L’anti-gravitation sera une invention… Un nouveau mode de propulsion sans énergie fossile ou électrique sera une grande invention.
        Et il est possible que cela existe déjà au fin fond des labos militaires ou d’un tiroir de chez Total.

  • lina3413

    Après le test des arbres qui régénèrent la lumière, les plants hybrides, le climat artificiel.
    Pourrais-je poser une question sans nourrir les ultra passionnés d’articles à la mode ?
    Il reste des graines naturelles, des choses simples.
    De mon côté je me concentre sur ça.
    Inutile de manger des grains de mais en hiver ou des tomates venues d’inde en plein hiver.

    C’est fini tout ça;
    Et la polémique dure depuis bien longtemps, les moutons enragés font du marronage (expression de journalistes): ou comment remplir un article vide.
    Au pire les moutons nous ferons de nouvelles recettes ‘maigrir et aller à la plage’
    Bref

    • voltigeur voltigeur

      Si tu n’es pas intéressée…. ton commentaire n’apporte rien, que
      nous ne sachions déjà.
      Tu trouves que ça va si bien
      pour que l’on ne focalise pas, sur une « hypothétique » solution à nos
      problèmes d’énergie?.. ;) ♥♥

  • lina3413

    ps: les commentaires sont en mode ‘soumis os modérateurs’ combien de temps ?

  • fotoulaver fotoulaver

    Regardez la bombe atomique, ils en ont des tellement puissantes que ce serait du gaspillage de les faire péter pour 500 petits millions de population. Par contre 9 ou 10 milliards, là, ils ont le bout des doigts qui les chatouillent.
    A quoi ça sert que ducon se décarcasse ? Hein !

    Si, si, je suis dans le sujet. L’énergie.

  • lina3413

    @vanvohht….
    Entre les innovateurs des années 50 jusqu’à 70, soient les brevets étaient achetés pour être enterrés soient ces hommes étaient tués.
    Mister Vanvoght, lis et regarde simplement les achats inpi depuis les années 60.
    Entre temps on remplace l’essence par une forme d’huile près de chez moi.

  • lina3413

    REGARDEZ,
    juste les achats INPI depuis 50 ans,
    Des millions d’archives mais une vraie découverte.
    Stop la querelle des découvertes.

  • yann

    Alors que l’épidémie d’obésité frappe de plus en plus toutes les tranches d’âge, les chercheurs tentent encore d’élucider toutes les causes. Dernière découverte en date : la publicité destinée aux enfants contribue à les faire grossir. Bien qu’intuitive, cette conclusion est désormais appuyée par une étude scientifique

    http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/medecine/d/la-publicite-a-la-tele-est-bien-responsable-de-lobesite-infantile_47128/#xtor=RSS-8

  • babaorom

    Au moins une technologie prometteuse qui est commercialisée et que personne ne pourra arrêter : les supercondensateurs.

    Un nouveau supercondensateur capable de stocker 2 à 3 fois plus d’énergie que les supercondensateurs du marché vient d’entrer en phase de commercialisation :
    http://www.supercondensateur.com/article27/supercondensateur-fastcap-stocke-2-fois-plus-energie

  • La seule feuille magique que l’on nous offre à petit prix: c’est le PQ, une feuille de merde.

  • derdesders

    le bouton rouge va fleurir sur les vestons après une telle annonce
    http://media-divers.scrapmalin.com/produit/original/bouton-4-trous-rouge-1-4-cm-54946-1.jpg
    ou pas !

  • lina3413

    @Voltigeur,
    tu as raison de réagir à ma petite intervention.
    Je peux parfois être sarcastique mais comme nous tous je réagis parfois.
    Les articles de ce site sont intéressants,même s’ils paraissent redondants…..