Les inondations en Europe centrale vont coûter des milliards

Partant du principe que les assurances sont déjà mal en point financièrement et que de plus en plus elles tentent toutes les excuses et tous les moyens pour éviter (ou retarder) les dédommagements, comment vont-elles s’en sortir suite à ces inondations? ;)

© photo news.

Les inondations qui frappent depuis plusieurs jours de vastes zones d’Allemagne, Autriche, Hongrie, République tchèque et Suisse, vont coûter des milliards d’euros en cultures gâchées, usines à l’arrêt, bâtiments ou infrastructures endommagés.

Les inondations historiques de 2002 « avaient coûté environ 11 milliards d’euros à l’économie » allemande, a rappelé vendredi le président de la chambre de commerce et d’industrie, Eric Schweitzer. « Dans certaines régions, l’ampleur des dégâts devrait dépasser celle de 2002 », a-t-il averti.

Les intempéries ont causé en Suisse pour au moins 33,3 millions d’euros de dégâts matériels, notamment des bâtiments et stocks commerciaux abîmés, selon l’Association Suisse des Assurances (ASA) qui prévoit que le chiffre sera revu en hausse.

Si le Premier ministre tchèque Petr Necas anticipe des « dizaines de milliards de couronnes » de dégâts (plusieurs centaines de millions d’euros) pour son pays, le bilan précis de la catastrophe actuelle, considérée comme d’une ampleur similaire à celle de 2002, n’est pas attendue avant une ou deux semaines.

En Hongrie, les trois précédents épisodes d’inondation avaient coûté au pays 140 millions d’euros en 2002 (0,2% du PIB), 280 millions en 2006 (0,4% du PIB) et 480 millions en 2010 (0,6% du PIB), selon une analyse du site économique Portfolio. Déjà mis à mal par un hiver très long, nombre de champs cultivés ont été noyés sous les eaux.


En Allemagne, le ministère de l’Agriculture parle de 335.000 hectares entièrement ou partiellement engloutis et de 172,6 millions d’euros de dégâts déjà signalés, surtout en Bavière.

En République tchèque, 35.000 hectares de terres agricoles sont sous l’eau et cela pourrait monter à 80.000, selon le chef de la chambre agraire Jan Veleba.

Entre problèmes de livraisons, employés bloqués et usines inondées, l’industrie est également touchée. Porsche, par exemple, a suspendu la fabrication de son modèle Cayenne à Leipzig (est), faute de pouvoir faire parvenir les carrosseries fabriquées en Slovaquie.

En Autriche, le groupe d’énergie Verbund a arrêté sept de ses neuf centrales hydrauliques et les relance progressivement, tandis qu’en République tchèque, certaines usines au bord de l’Elbe, dans la chimie notamment, sont à l’arrêt par précaution. Les inondations vont coûter cher aux assureurs. Les compagnies tchèques du secteur ont évoqué un montant d’au moins 294 millions d’euros.

Les dégâts devraient peser sur l’activité économique immédiate. Le patron de la fédération allemande de l’industrie, Ulrich Grillo, craint ainsi que la reprise économique ne soit retardée. Mais, au delà de l’impact à très court terme, le gouverneur de la Banque centrale autrichienne Ewald Nowotny juge que les réparations pourraient avoir « un effet de croissance ».

Source de l’article: 7sur7.be

13 commentaires

  • Toutes ces anomalies climatiques…

  • il me semble assez dingue que des populations ne voient pas les manipes climatiques … Hier! ici: Sud France : 6h du mat « chemtrails » Est-> Ouest et Nord Sud … quadrillage ! Midi, ciel blanc laiteux … De belles éclaircies l’aprè-midi mais retour des « Chemtrails »… météo pour aujourd’hui d’après les clowns des télés : ciel « VOILE » des orages et !! de la pluie … pour changer !! et du vent !! du vent !!
    je remet ma vidéo : http://www.dailymotion.com/video/x6sfst_chemins-chimiques_news#.UbLDdtiJQa4

    les vents sont « haarpés » aussi bien sur !!

  • Moaa

    Les inondations sont dues à l’agriculture intensive entre autre chose…

    http://www.youtube.com/embed/He15VFa71Po

  • Yanne Hamar

    Il n’a doc jamais fait mauvais temps ? Pourquoi toujours voir des complots partout….

    • Fenrir

      Autrefois, l’on accusait les Dieux de punir les hommes pour leurs fautes…
      Maintenant, l’on accuse le NWO des fautes des hommes…

      • Maverick Maverick

        NOM, NWO ou pas, il devient difficile de rester candide quand on voit le pouvoir d’organisations comme les fondations Gates ou Rockefeller, qui ont des moyens énormes, ne rendent de comptes à personne et peuvent lancer des projets « expérimentaux » sans contrôle, de la contraception à la géo-ingéniérie, en passant par la génétique et le clonage.

        http://www.dailymotion.com/video/xsagm4_dans-l-ombre-du-ciel_tech#.UajWjZya8h4

        Le risque qu’un multimilliardaire un peu allumé prenne une initiative aux conséquences catastrophiques (en croyant bien faire) existe bel et bien. Ce n’est pas plus de la science-fiction que de devenir l’homme le plus riche du monde avant la cinquantaine (voir Bill Gates, Steve Jobs, George Soros …)

  • Natacha Natacha

    Le nettoyage continue …

  • vodnara

    Ces inondations ne sont pas dues aux chemtrails ou autre, elles résultent des fleuves eux-mêmes qui sortent de leur lit assez violemment de temps à autre par suite de précipitations trop importantes notamment. A Meissen, près de Dresde (Allemagne) on peut voir sur les murs des maisons: niveau des crues en 2002, et même en 1785 etc etc…donc c’est un phénomène malheureusement récurrent. Il faudrait que les gens aillent habiter ailleurs sans doute mais ces crues étaient jusqu’à présent assez « rares » donc les gens ont préféré rester sur place et pensé qu’elle ne se reproduiraient pas de sitôt.

    • « Ces inondations ne sont pas dues aux chemtrails ou autre, elles résultent des fleuves eux-mêmes qui sortent de leur lit assez violemment de temps à autre par suite de précipitations trop importantes notamment. »

      En quoi cela exclut-il les chemtrails ? Ils peuvent influer directement sur les précipitations. Cela peut être des raisons naturelles, mais je remarque depuis quelques temps la présence de nuages inhabituels. J’ai vu pour la première fois un mammatus bien formé dans ma région.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Mamma

      Etrangement, je ne vois plus de chemtrails associés au développement du couvert nuageux qui entretient la fraîcheur et l’humidité durant cette saison troublée. L’épandage précédent aurait-il suffi pour saturer l’atmosphère d’une couche invisible et persistante ? Je constate que des couverts nuageux continuent à se former et se développer, dès que le vent s’atténue, comme après des épandages classiques.

      Tout ceci peut être une exception naturelle, comme il y en a eu auparavant, ou pas. On ne peut rien affirmer, mais on peut observer et se poser légitimement des questions, au vu des ballets aériens qui se jouent au-dessus de nos têtes. Leur impact climatique est visible, mais définir leur degré d’implication dans la saison que l’on subit est plus délicat.

      • vodnara

        J’ai mentionné dans mon précédent e-mail que des crues avaient été répertoriées en 1785 à Meissen, Saxe. Si je suis votre raisonnement « chemtrails » on pourra sans doute attribuer ces crues du fin XVIIIème aux chemtrails laissés par les frères Montgolfier pendant leurs essais de leur machine volante puisque c’est à peu près la même époque…

        Les crues actuelles qui couvrent une superficie énorme, le nord de la république tchèque, toute l’ex RDA, une partie de l’Autriche, de la Slovaquie et maintenant de la Hongrie, sont sans doute dues au changement climatique actuel et franchement n’ont rien à voir avec d’éventuels chemtrails

      • « Si je suis votre raisonnement « chemtrails » on pourra sans doute attribuer ces crues du fin XVIIIème aux chemtrails »

        C’est cela, oui… Je ne fais que relativiser vos certitudes sur le sujet, mais c’est déjà trop apparemment.

        Si je suis votre raisonnement, le changement climatique n’a pas lieu d’être, puisqu’on retrouve dans l’histoire des précédents. Ce n’est qu’une coïncidence d’événements exceptionnels.

        On nous répète depuis des années que le changement climatique, c’est le CO2, le réchauffement par effet de serre, maintenant c’est le froid, les variations solaires. Au milieu on a des chemtrails à foison, des tornades, un froid et des intempéries inhabituels, mais vous vous permettez d’affirmer que ça n’a franchement rien à voir. Je n’affirme pas que les chemtrails en sont les responsables, il n’y en a pas besoin pour avoir des crues. Mais comment peut-on affirmer quoi que ce soit quand on sait si peu de chose sur les effets naturels tout autant qu’humains du changement climatique actuel ?