La Belgique et l’UE signent dès le premier jour le traité sur le commerce des armes

Moraliser les ventes d’armes et « évaluer avant toute transaction si les armes vendues risquent d’être utilisées pour contourner un embargo international, violer les droits de l’homme ou être détournées au profit de terroristes ou de criminels », mais certains pays ne pourrons plus rien vendre alors??? Car il y a bien des pays qui ont vendu des armes aux islamistes du Mali, aux talibans ou aux rebelles syriens… A moins que cela ne soit au final destiné qu’à la Russie qui n’a pas encore signé et qui continue de vendre des armes à l’Iran…

© epa.

La Belgique a signé lundi, dès le premier jour de son ouverture à la signature, le nouveau Traité sur le commerce des armes (TCA), tout comme les autres pays de l’Union européenne, lors d’une cérémonie au siège des Nations Unies à New York, a annoncé le Service public fédéral (SPF) Affaires étrangères.

Ce traité a été adopté par l’Assemblée générale de l’ONU le 2 avril. Il a été signé, au nom de la Belgique, par son ambassadrice à l’ONU, Bénédicte Frankinet. Au total, une soixantaine de pays ont commencé lundi à signer ce premier traité sur le commerce international des armes conventionnelles, mais qui n’entrera en vigueur qu’après cinquante ratifications.
Le ministre des Affaires étrangères argentin, Hector Timerman, a été le premier à signer le texte sous les applaudissements, lors de la cérémonie à New York.

Selon des diplomates, 61 pays devaient parapher le traité lundi, dont les Européens – l’Allemagne par le biais de son ministre des Affaires étrangères, Guido Westerwelle -, et plusieurs pays d’Amérique latine (Costa Rica, Brésil, Mexique, Chili) et d’Afrique.

Les Etats-Unis, principal pourvoyeur d’armes de la planète, devraient signer plus tard tandis que la Russie et la Chine ont réservé leur position.

Le traité, qui était en discussion depuis 2006, est censé moraliser les ventes d’armes conventionnelles, un marché de 80 milliards de dollars par an.


Chaque pays devra évaluer avant toute transaction si les armes vendues risquent d’être utilisées pour contourner un embargo international, violer les droits de l’homme ou être détournées au profit de terroristes ou de criminels.

Le vice-Premier ministre et ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, a, dans un communiqué, souligne l’importance de ce traité pour la paix et la sécurité internationales.

« Ce qui fut considéré par certains comme irréaliste ou trop ambitieux il y a quelques années, est aujourd’hui devenu réalité. Nous avons pu adopter un traité fort et robuste, contenant des critères essentiels touchant au cœur des valeurs humaines ».

M. Reynders s’est félicité du fait que le traité dispose d’une grande légitimité – trois pays seulement ont voté contre – ce qui devrait inciter une mise en œuvre rapide et correcte et mènera à mieux réglementer et plus responsabiliser le commerce international des armes.

« L’actualité internationale démontre que le monde a plus que jamais besoin de ce traité. La Belgique fera tout son possible pour faciliter l’entrée en vigueur rapide du Traité sur le Commerce des Armes et demande à tous les pays d’y adhérer. Le respect des critères y convenus ne pourra que contribuer à la sécurité de tous nos citoyens », a-t-il ajouté.

Article complet sur 7sur7.be

7 commentaires

  • arcadia grand marabout arcadia grand marabout

    Chaque pays devra évaluer avant toute transaction si les armes vendues risquent d’être utilisées pour contourner un embargo international, violer les droits de l’homme ou être détournées au profit de terroristes ou de criminels.

    quand l’occident moraliste colonial parle aux reste du monde insoumis aux intérêts occidentaux;

    quel pays pourra évaluer un autre pays acheteur…réponse..les pays vendeurs
    les armes,c’est pour une collection? une guerre préventive et propre?

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    L’hypocrisie totale ; à qui ils veulent faire croire que les vendeurs d’armes vont devenir morale à cause d’un simple traité ? …comme si les fabricants d’armes allaient tirer dans le cul de leur poule aux œufs d’OR, …non mais franchement !

    De plus il n’y a pas que les fabricants qui vendent des armes, …ya des trafiquants aussi (et qui sont bien souvent les mêmes d’ailleurs).

    Comme si on pouvait moraliser la ventes d’armes qui par essence même est totalement immorale, tout comme leurs fabrications, puisqu’elles contribuent à tuer chaque année des milliers d’enfants de par le monde !

    Quel enfumage supplémentaire, quel foutage de gueule !

  • Fenrir

    Mais non, mais non. Tu es vraiment défaitiste.
    Comment oses-tu croire qu’un prix nobel de la PAIX, puisse également vendre des armes ?
    Allons donc !
    Ah ! L’Europe est le plus gros vendeur d’armes, oui !
    Mais c’est pour la PAIX….
    Oxymore supréme, Dichotomie, Schizophrénie ou paradoxe…
    J’hésite…

  • Jissaoui

    Qui veux la mort de son chien l’accuse de la rage et en plus c’est l’hoipital qui se fou de la charité.

    Très fort les diplomates et les politiciens!

  • Yanne Hamar

    Est-ce que ce traité touche aussi les lance-pierres ?

  • arcadia grand marabout arcadia grand marabout

    « je ne sais pas comment se fera la 3eme guerre mondiale,mais la 4eme se fera à la pierre et au bâton » Einstein

    moralité:acheter des lance-pierres

  • juseppe

    Ils devraient nous sortir un truc du genre « Les gouvernements devront évaluer avant toute transaction si les armes vendues risquent d’être utilisées pour tuer des humains », quitte à prendre les gens pour des gogos autant bien le faire…