L’ONU et les 250 000 morts somaliens

Traduit par CM pour Investig’Action

L’ONU a annoncé qu’au moins 250 000 Somaliens étaient morts de faim entre 2010 et 2012, notamment au cours de la grande sécheresse qui a sévi dans de la corne de l’Afrique.

Les victimes se comptent surtout parmi les déplacés internes, qui pour la plupart ont fui devant l’invasion militaire et l’occupation du sud de la Somalie par l’Armée éthiopienne, avec le soutien de l’ONU, puis par les « soldats de maintien de la paix » de l’Union africaine, actuellement au nombre de 25 000.

Dans mon dernier article consacré à la famine en Somalie, j’ai mentionné les 10 cents par jour et par réfugié somalien prévus par l’ONU. C’est ce que l’on appelle une insuffisance budgétaire, synonyme de « nous souhaitons aider, mais n’en avons pas les moyens ».

Or, pendant la grande famine qui s’est abattue sur le peuple somalien, l’ONU et ses grands patrons occidentaux ont consacré plus d’un milliard de dollars aux opérations militaires de « maintien de la paix » dans ce qui reste du pays.

Un milliard pour la guerre et 250 000 personnes qu’on laisse mourir de faim ? Pour mieux comprendre, peut-être faut-il savoir que l’UNICEF, la plus grande « ONG » d’aide alimentaire de l’ONU en Somalie, est dirigée par Anthony Lake, ancien conseiller américain à la sécurité nationale et candidat à la direction de la CIA. C’est lui qui a déclaré en 1994, alors qu’il était en charge du dossier en tant que bras droit de Bill Clinton, avoir entière connaissance des meurtres commis en masse au Rwanda, mais regretter de ne rien pouvoir y faire.

De la CIA à l’UNICEF ? Doit-on s’étonner d’une grande famine en Somalie sous sa présidence ?

Aujourd’hui, les médias occidentaux relaient la propagande en commentant que « la paix et de la démocratie réapparaissent pour la première fois depuis une génération en Somalie ». Ils oublient que les Somaliens ont eux-mêmes ramené la paix à Mogadiscio en 2006 avant de voir l’invasion éthiopienne la faire voler en éclats avec le soutien de l’ONU. Les chaînes d’information télévisées focalisent sur quelques Somaliens rassurants qui débitent une rhétorique selon laquelle les Somaliens tiennent les rênes, mais si elles tournaient légèrement les caméras, on pourrait voir les « gardiens de la paix » armés jusqu’aux dents par une ONU, avec la collaboration d’Etats placés sous la dictature des banques. Le fait est qu’aucun pouvoir, aussi fort soit-il, ne peut ramener la paix en Somalie. Seuls les Somaliens eux-mêmes en sont capables, sans parler de leurs propres problèmes.

En 2006, l’Union des tribunaux islamiques y est parvenue pour la première fois en 15 ans, bien en vain pourtant au vu de l’intervention armée ordonnée par les Etats-Unis et à leurs sbires de l’ONU. Financé et dirigé de l’extérieur, ce conflit armé continue à arracher des centaines de milliers de Somaliens à leurs terres pour les laisser mourir de faim avec les 10 cents par jour de l’ONU.

Pendant ce temps, les armes en provenance de l’Occident continuent d’affluer en Somalie et la Pax Americana cherche même à faire lever toutes les restrictions au nom de la « guerre contre le terrorisme ». Il s’agit plutôt d’une guerre de la terreur, une guerre contre le peuple somalien, dont la principale malchance est de vivre coincé à la point même de la Corne de l’Afrique, pile en face de la « porte des lamentations », Bab-el-Mandeb, où l’Océan Indien communique avec la Mer Rouge en un couloir de navigation à travers lequel les principales puissances économiques mondiales acheminent leurs marchandises.

Relater les crimes massifs perpétrés par l’ONU en Afrique de l’Est devient insupportable. Pourtant, lorsque celle-ci envoie ses représentants annoncer au monde que 250 000 Somaliens sont morts de faim au cours des trois dernières années, il n’est plus possible de fermer les yeux et de ne rien dire.

Thomas C. Mountain est l’un des journalistes indépendants les plus publiés en Afrique. Il vit en Érythrée, d’où il écrit ses articles depuis 2006. Il peut être contacté à l’adresse : thomascmountain@yahoo.com.

Via sott.net

11 commentaires

  • arcadia grand marabout arcadia grand marabout

    la somalie était il y a encore 50 ans, prospère,sa capitale était une des plus visitée en Afrique,magnifique palais,hôtel mondain,
    http://mogadishuimages.wordpress.com/category/time-periods/1900-1960-italian-period/1950s/

    de nos jours,des multinationales n’hésitent plus pour immerger des saloperies toxiques:
    http://www.youtube.com/watch?v=o3sjVkyI2Wc

    la journaliste a été tué peu de temps après.

  • arcadia grand marabout arcadia grand marabout

    discours de haile selassie 1er,empereur d’Éthiopie,1938,au siège des nations unies,traduit en français,célèbre par la reprise de marley(WAR).
    tous un sens dans les propos…
    http://www.youtube.com/watch?v=RhEIrZB7urw

  • Kiline Kiline

    Ce sont toujours les mêmes que l’on retrouve dans ces guerres et prétendent, bien sur, de vouloir éradiquer les extrémistes… encore des foutaises!! comme d’hab!

    L’Amérique est entrain de piller le monde de ses richesses, de ses sous-sols. « Jamais » un  vol d’une telle ampleur n’a été organisé mondialement par une seule puissance, et subi avec l’accord, obligé, de quelques autres, à la seule fin pour elles de récupérer quelques miettes laissées par les américains et les multinationales. Le contrôle total des richesses par une hyper puissance se déroule sous l’œil impuissant des autres pays.  Des millions d’innocents sont les victimes de la terreur de ce plan, qui continue avec Bush junior & Co.  Trop de morts,  d’invalides, d’affamés sans qu’un un drame ne survienne un jour, suite à ces graves injustices et massacres. « Un pays se lèvera demain », pour rétablir ce déséquilibre qui met en péril la planète.
     La Somalie sur la liste des Etats-Unis, devrait connaître le même sort que l’Irak. Pourquoi ?  C’est simple, la Somalie a d’immenses richesses minières et notamment pétrolières. Elle dispose d’uranium, de minerai de fer, d’étain, de gypse, de bauxite, de cuivre, de gaz naturel et, bien sûr, d’énormes réserves de pétrole De plus, sa situation géographique est une des plus enviée sur la voie maritime la plus fréquentée au monde ;  Le passage entre le golfe d’Aden et le canal de Suez. 
    Le gendarme du monde et sa pseudo campagne sécuritaire voudrait et veut éradiquer le terrorisme international. Mais ce n’est que pour appliquer sa propre doctrine sécuritaire sur le contrôle énergétique. Depuis 2001 la liste des états voyous a été révélée, et comme par hasard, ces états ne sont que des pays au sous-sol riche, voire très riche et ayant une situation géostratégique indispensable à la poursuite des opérations. Nous n’avons jamais vu les Etats-Unis intervenir dans un pays aux luttes interethniques et  qui ne possède que des champs de poireaux, évidemment. Mais qui se soucie de ce pays, la Somalie, à la corne orientale de l’Afrique. Qui le connaît, qui le situe, qui intéresse-t-il dans l’opinion publique internationale ? Nous pouvons dire, pour ainsi dire personne. Un pays en guerre civile depuis plus de quinze ans, sans qu’aucune solution équitable ne puisse être adoptée par la Communauté internationale. 
    Il est vrai que depuis l’apparition de la nébuleuse Al Qaëda, cette organisation n’opère que dans des pays riches dont les réserves pétrolières, et la situation géostratégique sont en premier convoitées par les Etats-Unis. In fine……, Al Qaeda ne fait qu’ouvrir la porte à toutes les opérations  militaires d’envergure souhaitées par les Etats-Unis. Quel meilleur alibi peut on trouver ?  Si cette organisation n’existait pas, il serait difficile, voire impossible d’organiser un tel vol.  

    http://www.diatala.org/article-5201305.html

  • une idée pour un début d’écobuage ???… j’ai parfois l’impression que la stratégie est complètement vérouillé!!

    • et si tu dénonces trop fort …Pan! t’es mort !! t’es haarpé, t’es sulfaté au chem’s, y a des stages à G..talamo, bientôt les camps de la FEMA seront ouverts au grand public … t’es déclaré « suicidé » … avec du Monsanto dans ton assiette,ETC! elle est belle la démocratie … avec ses libertés !! Pour les générations qui arrivent … ça va être de la fiction, ou un mithe (définition du mot mythe dans le dictionnaire. Définition : Récit légendaire mettant en…)

      • il est clair que les libertés … c’est comme la pub ! ça n’existe pas !! ou le hasard aussi !! Ce totalitarisme ne nous donnera plus qu’une seule liberté … celle de « fermer nos bouches » (Paul Hi). moi je prends option « Maquis »!

  • Schtroumpf Schtroumpf

    Je tiens sur l’UNICEF des informations d’un militaire français en poste dans un pays d’Afrique (je ne me souviens plus duquel mais peu importe)au début des années 2000.

    Les militaires français partaient en opération humanitaire et apportaient en camion et distribuaient de la nourriture dans les villages.

    Les rangées de 4×4 flambants neufs des membres de l’UNICEF restaient devant les hôtels de luxe où étaient logés et d’où ils ne bougeaient pas.

    Ces grosses organisations humanitaires n’ont d’humanitaire que le nom.

    Il semblerait plutôt qu’elles soient là pour occuper le terrain et ainsi empêcher de VRAIES ONG humanitaires d’effectuer leur travail.

    Ce document tend bien aussi à prouver que cela est contrôlé par le NOM et que la réduction des populations ne les gênent pas.

    • voltigeur voltigeur

      C’est ce qui c’est passé aussi, lors du tsunami en Thailande, (Phuket) et
      soit disant, l’achat de 4×4 était justifié par la dévastation des lieux
      rendus inaccessibles….Faudrait savoir 9 ans après où ça est de la
      réhabilitation ….. ♥♥

      • Mundus Mundus

        Bonsoir à toutes ze tous. …
        C’est comme tous les dizaines de milliards de généreux don fait,
        essentiellement par nous, les humbles mortels, aux haïtiens postquake 2010….2à3 ans plus tard rien ou presque rien n’est fait.

      • voltigeur voltigeur

        Comme tu dis!! ce ne sont pas les riches qui donnent le plus,
        quand à la reconstruction………….mouais ..♥♥

  • Maverick Maverick

    “Ubi solitudinem faciunt, pacem appelant ”
    (Tacite – Vie d’Agricola, 30 )
    Où ils font un désert, ils disent qu’ils ont fait la paix

    ils en font un désert, et ils appellent cela la paix

    http://www.locutions-latines.fr/

    Pas si fous que ça, les Romains … ;o)