Israël a mené un raid en Syrie contre des armes iraniennes

Israël a effectué une attaque aérienne dans la nuit de samedi à dimanche près de Damas qui a visé des armes iraniennes à destination du mouvement chiite libanais Hezbollah, a indiqué dimanche à l’AFP un haut responsable israélien sous couvert de l’anonymat.

L’attaque visait des missiles iraniens destinés au Hezbollah, au nord de Damas, a déclaré ce haut responsable.

Cette attaque a pris pour cible des bâtiments au nord-ouest de la capitale syrienne, tout près du site d’une frappe aérienne israélienne que l’Etat hébreu avait implicitement confirmée en janvier, a ajouté le haut responsable.

Il a aussi confirmé qu’Israël avait mené un autre raid aérien vendredi matin contre des armes destinées au Hezbollah, à proximité de l’aéroport de Damas.

L’agence officielle syrienne Sana a fait état d’une attaque israélienne dans la nuit de samedi à dimanche contre le centre de recherches scientifiques de Jamraya, au nord-ouest de Damas.

L’attaque, dont aucun bilan n’a été donné à ce stade, aurait été conduite au moyen de missiles, selon Sana.

Chaque fois que des informations parviendront à Israël sur le transfert de missiles ou d’armements de Syrie au Liban (à destination du Hezbollah), ils seront attaqués, a affirmé le responsable israélien.

L’armée de l’air est en état d’alerte très élevé, comme elle ne l’a pas été depuis des années afin de répondre à toute éventualité, a-t-il poursuivi.

L’armée israélienne et les services du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu ont refusé de confirmer toute information concernant des attaques israéliennes en Syrie.

Des médias américains avaient rapporté vendredi que l’aviation militaire israélienne avait mené un premier un raid jeudi ou vendredi en Syrie visant vraisemblablement des armements destinés au Hezbollah.

Source: Agence de presse via Romandie

 

L’Iran prêt à entraîner l’armée syrienne si besoin

TEHERAN – L’Iran est prêt à entraîner l’armée syrienne en cas de besoin, a déclaré le commandant de l’armée de terre iranienne, le général Ahmad-Reza Pourdastan, cité dimanche par l’agence officielle Irna.

Nous sommes aux côtés de la Syrie et s’il y a besoin, nous sommes prêts à lui fournir l’entraînement nécessaire, mais nous ne participerons pas activement à ses opérations, a-t-il dit, en soulignant que l’armée syrienne avec l’expérience qu’elle a dans sa confrontation avec le régime sioniste peut se défendre et n’a pas besoin d’aide étrangère.

Alors qu’un haut responsable israélien a confirmé dimanche qu’Israël avait mené deux frappes en trois jours en Syrie contre des armes destinées au mouvement chiite libanais Hezbollah, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Ramin Mehmanparast, a condamné l’attaque du régime sioniste et demandé aux pays de la région de réagir avec sagesse à ces agressions.

M. Mehmanparast a accusé Israël de chercher à créer l’instabilité et l’insécurité dans la région (…) en provoquant des conflits à caractère ethnique et religieux.

Les actions inhumaines et aventuristes du région sioniste (…) vont raccourcir la durée de vie de ce régime fantoche, a déclaré de son côté le ministre iranien de la Défense, le général Ahmad Vahidi, cité par l’agence Fars.

Il a également affirmé que l’attaque menée par le régime sioniste avait été conduite avec le feu vert des Etats-Unis, ce qui dévoile les liens entre les terroristes mercenaires et leurs protecteurs avec ce régime.

L’Iran, pays majoritairement chiite, est le principal allié régional du régime du président Bachar al-Assad et accuse régulièrement les pays occidentaux, certains pays arabes et la Turquie d’aider les rebelles syriens contre Damas.

Source: AFP via Romandie

10 commentaires

  • Le Gaulois libre

    A force de pousser le bouchon un peu trop loin, ils vont bien finir pas se faire expulser de la Palestine à coup de pompes dans le cul, ces enfoirés d’israéliens…

  • Le Gaulois libre

    Petite analyse pertinente d’Iran French Radio :

     » IRIB- Un raid sioniste, dans la nuit de samedi à dimanche, contre le centre de recherche militaire de Jamraya, ainsi que contre une rampe de lancement de missiles
    et des entrepôts d’armes, dans la banlieue de la capitale, a déclenché les analyses. Quelles sont les raisons qui ont poussé Israël à lancer ce raid ? Seyyed Afghahi, analyste des questions régionales, rappelle qu’un Conseil de ministres, présidé par Netanyahu, a précédé le raid, un conseil, où il aurait été, vraisemblablement, question de la planification de cette attaque. Le porte-parole de l’armée sioniste et le gouvernement se sont gardés, pour le moment, de toute annonce publique. Les médias occidentaux et arabes ont accordé une large couverture médiatique à l’information, dès les premiers moments de sa diffusion, ce qui suscite, dores et déjà, des questions : l’Occident semble, désormais, prisonnier des évolutions politiques et militaires, en Syrie, une impasse, dans le vrai sens du terme. Sur le terrain, les terroristes cumulent les défaites militaires. Politiquement parlant, l’émissaire onusien Brahimi est sur le point de départ et le premier tour des pourparlers entre les ministres russe et américain des A.E a échoué. Il est fort possible que les frappes sionistes visent, avant tout, à tester l’opinion publique. Ce test se manifeste à trois niveaux : les Israéliens cherchent, d’abord, à mettre à l’épreuve l’opinion syrienne et la réaction que suscite ce raid, auprès des autorités de Damas. Israël envisage, aussi, de tester la réaction des acteurs régionaux, l’Iran et le Hezbollah, en premier lieu. Et puis, Tel-Aviv n’aurait pas mené ce raid, sans avoir l’intention de mettre à l’épreuve la patience et la tolérance de la communauté internationale. Ce qui se passe, sur le champ de bataille, est un échec pur et simple des efforts militaires des terroristes d’Al-Nosra et de l’ASL, et cobnsécutivement; de leurs sponsors arabes, occidentaux et turcs. A Al-Qussair de Homs, localité transformée en un véritable bastion des Qaïdistes, l’armée syrienne est maître, désormais; face à des terroristes; en totale débandade. Le raid sioniste cherche, sûrement, à pousser la Syrie à changer de tactique de guerre, voire, de stratégie. Mais, au delà de cette raison, il y a, probablement, d’autres arrières pensées. N’y a t-il pas là la volonté d’enclencher une guerre, à l’échelle régionale, une guerre, qui fait peu écho aux bavettes diplomatiques de ces dernières semaines entre les autorités US, israéliennes, arabes et turques? Le raid de Tel-Aviv constitue, peut être, un prélude à une mise en ordre de bataille, en vue de la grande guerre ! Le raid israélien renvoie, peut-être, en ce sens, à ce que les journaliste appelle « la danse du diable », un danse envoûtante, qui entraîne et subjugue le spectateur, qui le pousse à se laisser emporter par des mouvements irraisonnés et fous. Le spectateur est ici, les Etats Unis d’Amérique. Les frappes aériennes du régime sioniste envoie un signal fort aux Améridcains : « lancer une guerre contre la Syrie, déclencher des frappes aériennes contre ses centres vitaux sont loin d’être si difficiles. Venez, donc, prendre part à cette campagne de bombardement ». Les analystes politiques voient, aussi, dans ce raid sioniste, les signes d’un ruse stratégique. Israël cherche, peut être, à ouvrir un nouveau front, pour aider ses agents (terroristes wahhabo-salafistes), à se désempêtrer, alors que l’étau se resserre autour de ces hordes barbares, par une armée syrienne, paradoxalement, de plus en plus performante! « 

  • Jissaoui

    Encore un Pays qui veut que son peuple se fasse rayer des catres, bon courage au Israélien qui vallent le coup!

    • Camelia8z Camelia8z

      Mais non voyons, comme dirait Bibi Netanyahou : « Israël vivra! » :D

      • anoushka35

        Israël est loin d’être tout blanc. J’ai vu un reportage, dans ce pays il y a des bédouins, qui possèdent des terres depuis des millénaires. Ils ont été expropriés. Ils n’ont accès ni à l’eau ni à l’électricité… Une ville a été détruite 30 fois, les derniers habitants se sont réfugiés dans le cimetière, seule partie du village que les Israéliens ne touchent pas.
        Pour les autres, alors qu’ils construisent des maisons de tôles et de matériaux divers, ils sont régulièrement éjecté de leur village, celui-ci rasé, est reconstruit aussitôt.
        De toute façon cette population n’est pas recensée par le gouvernement israélien. Leur politique est de détruire tout ce qui l’entoure…

  • odin29

    Les M.E. Je ne voudrai pas gacher votre soirée mais tout semble aller très vite, ça sent pas bon du tout… Demain sera un autre jour. http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2013/05/nouvelle-attaque-israelo-americaine-sur.html

  • Theseaofgods

    Ils nous cassent les pieds, pour rester poli. Vraiment plein le dos de ces va t en guerre de bas étage qui tirent l’humanité vers le bas depuis trop longtemps. Je ne veux plus vivre sur cette planète.

    • confucius

      Bonjour,

      Ce n’est pas la bonne option…
      Ton enveloppe charnelle, périssable avec le temps, est un véhicule pour les gênes que tu transportes depuis l’aube de l’humanité, comme tes ancêtres l’ont fait avant toi…
      Prends-en très grand soin, avant le « transfert »…
      Tu as un but, comme tous les humains, permettre à ces gênes de continuer d’exister en les transmettant à ton tour.
      Après, ce n’est qu’une question de choix, de faire le bon…
      Le brassage naturel avec le temps… offrira les meilleurs.
      …Je sais la couleuvre est grosse et difficile à avaler…
      Une bonne chose à savourer, de temps à autre, pour apprécier ce « locellus » et atténuer les aléas…
      Courage ! Tu n’es pas seul.

  • anoushka35

    Israël a décidé que ce pays qui leur été accordé après la seconde guerre mondiale, pour les souffrances qu’ils ont enduré, soit leur pays. Si l’on regarde la carte de leur arrivée et celle d’aujourd’hui, ils veulent tout envahir. Là ils ont donné une leçon de plus à leur ennemi juré les libanais. De toute façon ils ont décidé de reprendre l’annexion de la cis-jordanie. Les américains les ont un temps abonadonnés, c’est avec une certaine frilosité, que obama s’est rendu en Israël dernièrement. Israël ne cesse de violer les traités signés avec les pays qui les soutiennent. Une française à alerté l’ONU pour qu’ils interviennent et y poste des casques bleu afin de surveiller les exactions de ceux-ci. Ils ont violé le cessé le feu avec la palestine. Alors pourquoi ne s’investiraient-ils pas dans la gestion avec les autres états?