Ces lobbys qui nous pourrissent la vie (+ documentaire complet)

LIVRE – Dans «24 heures sous influence», Roger Lenglet dénonce la manière dont les groupes de pression influencent les moindres parcelles de nos existences…

«En refermant ce bouquin, soit on s’exile sur une île déserte, soit on se tire une balle…», confie un membre de la maison d’édition. Philosophe, Roger Lenglet a passé plus de trente ans à enquêter sur les lobbys. Dans 24 heures sous influences*, il raconte comment ces groupes de pression ont infiltré les moindres parcelles de nos vies, non sans danger. Morceaux choisis.

Du thé aux métaux lourds.

Dès le petit déj’, les lobbys sont présents. Dans les sachets de thé que les industriels gonflent souvent de mauvaises herbes. Et dans le thé lui-même qui a la propriété de capter les métaux lourds tels que le plomb, le cadmium ou le mercure. Dès 1995, un rapport de la direction générale de la Santé dénonçait cette situation. Depuis, il dort toujours au fond d’un tiroir.

Pas de grève au travail.

En trente ans, le nombre de syndiqués français a été divisé par cinq alors que le nombre de salariés dans les centrales a été multiplié par cinq. Les ressources des syndicats proviennent désormais à près de 50 % des entreprises et à 30 % des collectivités qui «achètent ainsi la paix sociale», selon Roger Lenglet. La France est aujourd’hui l’un des pays les moins syndiqués d’Europe.

Mauvaises ondes en soirée.

Wifi, smartphone, télévision… En finançant, eux-mêmes, des études, les grands opérateurs ont entretenu le doute sur les conséquences néfastes des ondes depuis 15 ans. En 2010, l’Agence de sécurité sanitaire (Afsset) reconnaissait que «l’hypothèse de l’implication des [ondes] dans les pathologies neurodégénératives ne pouvait être écartée.»

Le sommeil du juste ?

Soutenu par celui de la chimie, le lobby de la literie a tout fait pour éviter d’avoir à rendre des comptes sur les étiquettes des matelas. Mais il y aurait en fait, dans la mousse, plus d’une cinquantaine de produits toxiques, responsables, entre autres, de favoriser la maladie d’Alzheimer.

24 heures sous influence de Roger Lenglet (Ed. Bourin) 255 pages – 20 €

Source: 20minutes.fr

Et pour ceux qui ne l’ont pas vu, à voir absolument, c’est assez effroyable…

https://www.youtube.com/watch?v=dRgBEyPjzSc

3 commentaires

  • walter kurtz walter kurtz

    Tiens sur ces entreprises qui ont le monopole,j’en ai une bonne,frais de il y a une heure…
    Comme je n’arrivais pas à pouvoir utiliser l’ordi ,j’ai pris le téléphone ,pour demander que l’on me résolve se problème.
    Après 30 mn au téléphone,j’ai appris que je n’avais que 3.5 Méga sur les 25 .En fait voyez-vous le contrat ne le dit pas,ou s’il le dit c’est écrit en tout petit.C’est en fait de 8.7 Méga jusqu’à 25 Méga ( se dernier chiffre je crois n’est valable que pour les employés et leurs amis…).Mais le correct est que l’on puisse disposer que de 8.7 méga selon la personne qui m’a expliqué les petits contretemps de se belle arnaque.En fait j’ai eu deux nouveaux voisins près de chez moi…tous deux ont pris le même abonnement que moi,donc cette compagnie a distribué entre les habitants du village ce dont elle peut disposer.Le fait est que je me suis rendu chez ma voisine qui a eu la visite hier du technicien.ça doit être comme l’économie ,une pyramide de panzy…et oui moi j’ai 3.5 Méga ,quant a ma voisine seulement 2 Méga.Donc premier arrivé premier servi.
    ça donne envie d’arrêter l’abonnement qui me coûte 35 euros par mois,mais comme j’ai écris plus haut ,c’est un monopole et il y a que cette compagnie de téléphone qui braque mon compte bancaire tous les mois sous prétexte que c’est ça ou rien….un pacte avec le diable ? pouf…….

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    25 mega c’est à la sortie du central plus tu est loin moin tu aura de mega, à sa faut rajouter la qualité de la ligne et de ton installation à domicile.
    Et oui plus il y a d’abonnés moins il y a de méga disponible.
    Y a matière à crtiquer les FAI mais il y a des règles de bases à connaitre aussi

  • Fenrir

    Pour revenir sur les lobbyistes et groupes de pressions divers et avariés, je vous redonne mon expression favorite : « Brulons les tous, le Diable reconnaitra les siens »
    A moins qu’ils ne finissent avec un croc de boucher dans la machoire à un réverbère…