CO2 : le Parlement européen garantit le droit à polluer…

Encore des décisions en faveur des pollueurs………

Le Parlement européen a sans doute donné, hier, le coup de grâce à un marché européen des quotas de C02 déjà fort mal en point.

Par 334 voix contre 315 et 63 abstentions, les députés, réunis à Strasbourg en session plénière, ont enterré la proposition de la Commission de geler 900 millions de tonnes de droits à émettre des gaz à effets de serre.

L’exécutif européen espérait ainsi stabiliser un marché du carbone en chute libre : entre 2005, date du lancement du «système communautaire d’échange de quotas d’émission» (SCEQE), et aujourd’hui, le prix de la tonne est passé de 30 euros la tonne à moins de 5 euros, ce qui n’incite évidemment pas les industries les plus polluantes à investir dans des modes de production plus respectueux de l’environnement. Mais, crise économique aidant, les députés n’ont pas hésité à sacrifier la politique climatique de l’Union, la plus ambitieuse du monde, sur l’autel des intérêts industriels.

Après le vote des eurodéputés, la tonne de carbone a chuté à 2,63 euros avant de remonter à 3 euros. «Mais elle va rapidement tomber à zéro, car il a trop d’offres de quotas par rapport à la demande», prédit Claude Turmes, un écologiste luxembourgeois spécialiste de l’énergie.  

Actuellement, il y a deux milliards de tonnes en excédent sur les 8,5 milliards de tonnes de droits à polluer disponibles dans l’Union et, même avec 900 millions en moins, cela n’aurait sans doute pas suffi à faire remonter son prix à 10-12 euros comme l’espérait la Commission.

Pour le Vert français Yannick Jadot, «c’est 1,4 milliard de tonnes» qu’il aurait fallu retirer tout en diminuant en même temps le plafond des émissions de CO2 pour sauver le système. «La proposition de la Commission était une mesure d’urgence en attendant de remettre à plat le SCEQUE après les élections européennes de 2014 et l’élection d’une nouvelle Commission», explique l’eurodéputé Claude Turmes.

Pourquoi le SCEQE, pierre angulaire de la politique climatique de l’Union, a-t-il failli aussi spectaculairement ? Au départ, l’idée est simple : toute entreprise qui émet du CO2 doit acheter des droits à polluer sur le marché et, s’il en possède en excédent, il peut les revendre. Évidemment, l’intérêt est de pousser les pollueurs à investir dans des énergies vertes afin de ne pas grever leurs coûts. Ainsi, les quotas se raréfieront tout en se renchérissant au fil du temps grâce au cercle vertueux ainsi mis en place. Quant aux fonds tirés de la vente, ils auraient dû permettre de cofinancer les investissements dans les énergies renouvelables et les nouvelles technologies comme la capture et le stockage du CO2.

Voilà pour la théorie. Mais pour ne pas handicaper ses 11.000 entreprises soumises à ce système, l’Union a décidé d’attribuer, dans un premier temps, des droits à polluer gratuits, celles-ci ne payant que le surplus. Ce n’est qu’à partir de cette année que la moitié des quotas devaient être mis aux enchères. Le problème est qu’il «y a eu une surallocation de quotas et les entreprises les ont stockés. Une boîte comme Mittal, alors qu’elle ferme ses hauts fourneaux, continue à percevoir des quotas, ce qui n’a aucun sens», s’indigne Claude Turmes.

Le fabricant indien a ainsi dans son portefeuille 123 millions de tonnes de droits à polluer, suivis par le cimentier français Lafarge (38 millions). De fait, aucune entreprise n’a jamais utilisé la totalité des quotas alloués par la Commission. Surtout, la crise économique et la chute de la production industrielle (et donc de la pollution) ont achevé de déstabiliser le système.

La droite européenne (PPE), dont les préoccupations environnementales sont étroitement indexées sur la sensibilité du moment de l’opinion publique, a compris que le vent avait tourné depuis l’aggravation de la crise économique. Aiguillée par les industriels allemands, comme BASF, mais aussi Business Europe, le lobby du patronat européen, la droite a vu dans la proposition de la Commission l’occasion de porter un coup peut-être fatal à une politique qu’elle n’aime guère : «la ligne de clivage n’est pas nationale, mais passe entre les environnementalistes et ceux qui ne veulent pas accabler les industriels», résume le député UDI Dominique Riquet qui a soutenu la proposition de la Commission (l’UDI siège au PPE avec l’UMP).

Sentant le danger, six gouvernements (Allemagne, France, Grande-Bretagne, Italie, Suède et Danemark) ont écrit aux eurodéputés pour les implorer de voter pour la proposition de la Commission sinon «huit années d’actions contre le réchauffement climatique seront perdues» : «nous avons besoin d’un signal efficace sur les prix si nous ne voulons pas mettre en péril nos objectifs à long terme». Cela n’a pas suffi. L’UMP Françoise Grossetête, «notre chevalier noir de l’industrie», selon l’expression ironique de Riquet, a expliqué à Libération que la Commission «fait le jeu des fournisseurs d’énergie et oublie les clients. Faire monter les prix de l’énergie en période de crise, ce n’est vraiment pas le moment».

Au final, les gros bataillons du PPE soutenus par la moitié des libéraux (dont le FDP allemand), les eurosceptiques, les europhobes, ainsi que 24 socialistes, ont fait pencher la balance du côté des industriels.

Et comme une mauvaise nouvelle ne vient jamais seule, les députés ont massivement approuvé, hier, de reporter d’un an l’inclusion du CO2 émis par les avions dans les droits à polluer.

Officiellement, il s’agit d’essayer de parvenir à un compromis au niveau mondial après qu’Américains et Chinois aient menacé de prendre des mesures de rétorsion… On peut cependant douter que les Européens remettent un jour ce dossier sur la table : «on peut dire qu’on a vraiment débranché la politique environnementale européenne», tempêtait, hier, Claude Turmes.

 

Un article de Jean Quatremer, publié par bruxelles.blogs.liberation.fr et relayé par Kannie pour SOS-planete

 

44 commentaires

  • laspirateur

    BRAVO! Chapeau bas l’Europe? Et encore une fois merde à la politique Européenne! Vivement de voir remonter les pics de pollution qu’on puisse au moins servir de filtre à CO2!

  • fotoulaver fotoulaver

    SVP j’aimerais mettre une photo que j’ai pris ce matin sur un rond point près de chez moi. Comment faut-il faire ?. Merci

  • fotoulaver fotoulaver

    Je fais une lettre que j’envoie à la mairie. Peut tu me donné le petit nom de mamy que les gens du coin utilise ?

    • FanetteDesLandes

      oh cool fotoulaver! de tout mon coeur merci de ton intérêt!
      ma grand-mère s’appelle Fernande, elle habite au « centre social » de Pouillon, rue des écoles.
      Je viens d’appeler la mairie et un certain Jean-Pierre doit me contacter mais t’as vu l’heure?
      voici mon mail si tu préfères
      ilehori@hotmail.fr

  • voltigeur voltigeur

    Pourquoi ne pas créer un pétition en ligne?

    http://www.petitions24.net/creer-une-petition

  • fotoulaver fotoulaver

    Mairie de Pouillon

    Yves Lahoun
    96 place de la Mairie
    40350 pouillon

    • rouletabille rouletabille

      j’ai pris note de l’adresse,on fait quoi ?

    • rouletabille rouletabille

      ouch,exc,c’est la MAIRIE,j’avais mal lus,MARIE ,holalala
      on écrit quoi à cette Mairie ?

      • Bidule

        Attends, je pense qu’elle va nous faire une lettre type!

      • rouletabille rouletabille

        je fais suivre par mail,pour une X que je suis utile.
        Bisous ma belle Bidule et merci.

      • Bidule

        Bisous RTBille !!
        :D

      • FanetteDesLandes

        merci rouletabille…ça me va droit au coeur! et merci à toi aussi bidule.
        si un jour je peux vous rendre la pareille, n’hésitez pas!

        Modération:
        La demande pour les pêchers de Mamie Fernande est annulée à la demande de Fanette, la situation est
        en bonne voie de résolution
        MERCI à tous pour votre intérêt ♥♥

      • Bidule

        Avec plaisir Fanette!!
        Je fais suivre aussi!

      • Bidule

        Trop tard!
        Envoyé!!

      • voltigeur voltigeur

        Ca a aidé, c’est l’essentiel!! ♥♥

      • rouletabille rouletabille

        j’ai rien fait,sauf envoyer un Mail à Fanette.

      • FanetteDesLandes

        hello bidule,
        tout s’est arrangé ce matin, mais je voulais en être sûre avant de prévenir.
        à la mairie, ils m’ont dit qu’ils avaient reçu des « trucs » et ils en ont parlé à la réunion de 11H!
        Bref, on a vraiment pas eu besoin d’aller trop loin (merci internet!) et c’est le principal….ni sang, ni larmes pour une fois!
        merci pour ta mobilisation, et n’oublions jamais que nous pouvons peser dans la balance malgré nos petits moyens….il suffit juste de bouger un peu son cul parfois!

      • Bidule

        Et bien, si on a pu aider, c tant mieux!
        Bisous Fanette!

      • Bidule

        *** *** *** *** *** *** *** *** *** ***

        Malgré nos petits moyens dis-tu??

        MAIS DÉTROMPE-TOI ! NOUS AVONS TOUS LES POUVOIRS!!!

        Nous sommes des millions de fois de plus nombreux que ceux qui decident pour nous!
        Des MILLIONS de fois, c’est pas rien ça!

        Et c’est NOUS qui achetons! $$$

        C’est grâce à nous que les multinationales ont les moyens de nous imposer leurs poisons!

        C’est grâce à nous que nos hommes politiques remplissent leur frigo et ont une retraite de nabab!

        Si qq chose nous déplaît dans une marchandise (qualité, moyen de fabrication, etc… ) il suffit de ne plus l’acheter..
        On ne fabrique pas ce qui ne se vend pas!

        Faut arrêter de râler parce qu’on nous vend de la merde!
        On le veut bien puisqu’on continue à l’acheter!

        Il suffit de montrer qu’on existe!!!!

  • FanetteDesLandes

    vos avis sur la lettre?
    des modif? des corrections?…..
    « des menaces »…nan j’déconne!

  • FanetteDesLandes

    merde! quelle nouille! j’ai fais une faute…j’ai écris « partegeront » au lieu de « partageront »

  • Bidule

    J’ai une autre adresse mail moi!

  • FanetteDesLandes

    yessssss

  • Neodarkside

    Bonjour,

    Comme d’habitude on charge la mule… Les conditions d’entrée dans le marché carbone sont très strictes que l’on soit vendeur ou acheteur.
    Cette entrée passe nécessairement pas un état des lieux de chacune des entreprises de leur emissions co2 avec mise en place d’objectifs de réduction d’emissions et encore un rapport pour prouver que les objectifs ont été atteints.

    Il ne suffit pas de dire : allez go je v sur le marché carbone…. Énormément d’étapes sont nécessaires auparavant et doivent être contrôlées puis certifiées. Donc bilan carbone, Iso14001 /14064-1,-2,-3 et j’en passe et des meilleurs… Toutes les entreprises présentent sur le marché du carbone le sont car elles ont pris en charge la reduction de leurs emissions C02 et on investit en masse pour le faire…quid des entreprises ne faisant pas partie de la liste… ???

    C pas sur les gros qui essayent de faire des efforts qu’ils faut frapper….mais sur tous les autres qui ne font rien !

    A propos du bilan carbone® et la complexité du rapport j’ai ecris un article il y a 2 ans environs dans un magazine spécialisé dans le développement durable.

    Pour ceux que ça intéresse c a lire ici : http://gaiapresse.ca/analyses/la-strategie-de-developpement-durable-dune-entreprise-doit-necessairement-combiner-la-performance-economique-sociale-et-environnementale-279.html

    • Neodarkside

      Ce n’est donc pas un droit à polluer et de très loin…

      • Neodarkside

        Finalement de ce que je comprend, le problème ne vient même pas de savoir si les entreprises font des efforts ou non….Ce qui compte pour vous c que cesont des entreprises tout court donc des exploiteurs et des pollueurs…Au vu des coms que j’ai lu…

        C’est vrai que dans notre époque il est tellement facile d’extraire les matières premières soi même, de les transformer soi-même etc etc…. c bien connu les francais pédalent le soir pour avoir de l’electricté et tuent et deplument une poule tous les jours pour manger apres avoir été chercher leurs legumes bio tout frais sorti de leur potager….

      • rouletabille rouletabille

        hahaha,tu changeras jamais,bisous,reste pédaler dans la choucroute..

      • Neodarkside

        Ben justement je ne pédale pas moi… j’ai juste à dire lumière ou au pire j’utilise ma télécommande de gestions des principaux organes électriques et électroniques de mon appartement… Cela s’apelle de la domotique…et c bien pratique surtout pour avoir la pièce de douche bien chaude le matin ou encore avoir les stores fermés à distance si je rentre plus tard que prévu etc etc etc…

      • rouletabille rouletabille

        tu as des actions AREVA ?
        Tu est régler comme une horloge Suisse,j’ai passer des vacances sur les hauteurs de Lausanne et Montreux aussi,j’adore la Suisse.
        Bonne soirée .

      • Neodarkside

        Sur les hauteurs de Lausanne et Montreux…Rouletabille chez les nantis… INCROYABLE ! ;))) Décidément on laisse entrer n’importe qui au château ;)

      • rouletabille rouletabille

        met une pomme sur ton crane et j’arrive avec un arc et UNE flèche .
        à demain avant que ça dégénère..
        amicalement..

      • Neodarkside

        Faudra d’abord passer par dessus mes trolls et détruire mon pont levis mon cher Guillaume ^^, après cela, peut être vous offrirai je ma tête !

    • Bidule

      Ben voyons…!

      http://lesmoutonsenrages.fr/2013/03/13/il-est-temps-de-mettre-fin-au-marche-du-carbone-europeen/

      Evidemment, tu peux toujours continuer à nier l’évidence.. et puis on s’en fout hein, du moment que ça rapporte!