Poudres et potions de l’industrie alimentaire ….

A défaut d’ enchanteurs…

http://www.youtube.com/watch?v=FdHvwkVtRic

Les additifs que créent les entreprises de l’industrie agro-alimentaire ont trouvé une place de plus en plus encombrante dans tout le panel d’aliments qu’aujourd’hui nous consommons, et cela sans que nous n’en ayons réellement conscience.

Sous des appellations obscures « d’arômes », de « goût de synthèse », « d’édulcorants » et autres qualificatifs sortis tout droit d’une boîte chimique de pandore, ces industriels procèdent à un empoisonnement pernicieux de tout ce que nous mettons dans nos assiettes.

L’augmentation vertigineuse des cas de diabète, d’insuffisances rénales, de problèmes cardiaques, d’allergies, d’obésité, ou bien alors de ces empoisonnements de « lots » que l’on retire de toute urgence des rayons, vient corroborer ce que des techniciens, des Associations de consommateurs et des médecins annoncent depuis des décennies. 

Car toute cette manigance de substitutions n’a comme seul objectif que celui de réduire les coûts de fabrication de ces produits parfois mortels.

Le cuisinier n’est plus, même si de temps à autre il en apparaît un à l’écran, toque vissée, accent du terroir, et venant vanter un plat cuisiné ou un yaourt à la saveur naturelle absolument insipide ; la nourriture du 21ème siècle n’est devenue qu’une affaire de gros sous et de chimistes sans aucun scrupules.

 

Une vidéo de arte, publiée sur youtube.com par Jay Riencompris, et relayée par kannie pour  SOS-planete

Voir aussi l’état lamentable de notre planète! (on est assis sur une branche, et nous sommes en train de la scier)

Hécatombe chez les lamantins de Floride

Dictionnaire des interactions médicamenteuses à risque

Aluminium : empoisonnement des êtres les plus faibles

France 2 : 100 000 cercueils, le scandale de l’amiante

Des pesticides perturbateurs endocriniens dans les pâtes et les céréales

14 colorants alimentaires à éviter

Les USA ont largué 35.000 tonnes d’uranium appauvri sur les Irakiens !

Pharmacovigilance : Un triangle noir pour les médicaments sous surveillance

Comment vit-on avec 50 litres d’eau par jour ?

Pris en flag : Notre-Dame-des-Landes, le projet qui en cache un autre

6 commentaires

  • bilyboy

    Vraiment pas appétissant voltige, honte à nous de nous laisser empoisonner de la sorte, comme dis assez souvent par certains intervenants içi meme, boycott y a que ça qui pourra nous sauver, il faut les frapper au portefeuille, c’est là qu’est loger leur coeur.

    • voltigeur voltigeur

      Quand tous les moutons auront compris, que le pouvoir c’est nous qui l’avons
      avec notre argent.
      Ils ne fabriqueront jamais, ce que les moutons n’achètent pas! c’est la demande qui
      crée l’offre.
      Comme la viande toujours plus et moins cher, et on voit les limites avec les scandales
      à la chaine. Sans compter les retraits pour salmonelles, les corps étrangers dans les conserves etc…
      Encore ce matin Leclerc retire des pots de confit contenant des morceaux de verre

      • rouletabille rouletabille

        Heu,VOLTI,l’électricité,l’eau,se chauffer ,on le fabrique ?
        Nan,je rigole ,c’est juste qu’ils s’en prennent à l Essentiel,la survie à servir ceux qui détiennent les autoroutes de la soumission à l’énergie et plus rigolo aux Chaines TV ,Delamarche et autres olibrius.
        On sonne,à pluche..

  • babs

    deux choses me font douter :
    1, la dame fait ces courses « bio » dans une grande surface … les legumes ont la meme gueule …
    a) bio ne veut rien dire … renseignez vous sur comment avoir la « mention » … mdr !
    b) une grande surface, vendre des bons produits ????? mdr !!!
    2, cultiver naturellement est moins rentable de 20% …
    dans le SEUL cas de monoculture a grande echelle …
    car, normalement, le taux de rentabilité est bien meilleur !
    bref, y a du bon, et, y a du mauvais !
    et surtout de gros moyen de communication …

  • babs

    et on finit sur le fameux,
    si il y a de la demande, nous ferrons du « bio » …
    ca veut tout dire !
    non, non, personne ne veut mieux manger …
    les ficelles sont trop grosse !

    • femsense

      achete directement chez les producteurs des fruits et légumes de saisons, je le dirait jamais assez bon sang, de bonsoir pas dans las supermarchés. vous manger de la merd…. des petits producteurs voilà le secret ils utilise des produits mais aen petites quantités car ils font une agricultures raisonnés mais bon diou réveillez vous!!!