20 pour cent des enfants de New York ont des problémes mentaux

Il faut faire très attention à ce genre d’article car s’il est révélateur, il désinforme également beaucoup. Oui, certes, nombre d’enfants américains peuvent avoir quelques soucis, mais certains si ce n’est la plupart peuvent être provoqués par la société américaine elle-même ou la télévision débilitante entre autres motifs… Les laboratoires pharmaceutiques, et il vous suffit de chercher pour vérifier par vous-même, ont tendance à transformer n’importe quel symptôme en pathologie pour mieux fourguer des traitements médicamenteux. Il a même été déclaré qu’un deuil supérieur à trois jours était une pathologie à soigner, tout est devenu prétexte à recevoir sa dose de médicaments avec les effets secondaires qui vont avec!

Plus de 145.000 enfants de New York âgés de 6 et 12 ans soit environ 20 pour cent du total, sont concernés par des problèmes de santé mentale, tels que le déficit d’attention, les troubles bipolaires, l’anxiété, la dépression ou divers autres troubles du comportement.

Une étude menée par le Département de la santé de la ville de New York a révélé que seulement 6 pour cent des enfants dans cette tranche d’âge avaient été diagnostiqués avec des problèmes de comportement, mais que 14 pour cent auraient eu des symptômes de problèmes de santé mentale qui restaient non diagnostiqués.

Selon le New York Post, qui a publié les résultats de l’étude, les parents des 101.000 enfants qui ont répondu au sondage ont déclaré que leurs enfants «avaient des problémes d’émotion, de concentration, de comportement ou à de sociabilité »,

«Les cas non diagnostiqués n’ont pas été saisis parmi les données de l’enquête . Par conséquent, la prévalence sous-estime les taux réels des conditions de santé mentale », souligne l’étude.

Environ 44.000 enfants de la ville de New York ont ​​été diagnostiqués avec un trouble de santé mentale, mais le département de la santé de la ville affirme que la gravité de leurs problèmes est souvent bien pire qu’on ne le croit actuellement – et que les maladies mentales ne sont pas signalées en général.

Parmi ceux qui ont été diagnostiqués, environ 26.000 enfants (ou 4 pour cent) ont des déficits de l’attention avec hyperactivité (TDAH) et 15.000 (ou 2 pour cent) ont un trouble des comportement. Les garçons sont trois fois plus susceptibles d’être diagnostiqués avec une maladie mentale que les filles .

Toujours selon les rapports de l’enquête, malgré le nombre élevé de cas diagnostiqués et le nombre encore plus élevé de maladies non diagnostiquées, seuls quelques enfants ont reçu un traitement. Seuls les deux tiers des enfants atteints ont reçu une forme d’aide médicale et seulement 36 pour cent ont reçu des médicaments. Et seulement 17 pour cent des enfants non diagnostiqués soupçonnés de souffrir d’une maladie mentale ont reçu une forme d’assistance.

Mais le département de santé de la ville affirme que les données ne doivent pas être alarmantes et qu’elles sont conformes aux statistiques nationales. Le ministère soutient également que les écoles de la ville fournissent des services qui peuvent aider les 145.000 enfants en difficulté.

Le porte-parole du ministère de la Santé, Sam Miller a déclaré que « Plus de 400 écoles offrent des services de soins mentaux, que ce soit dans le cadre des centres de santé en milieu scolaire ou par l’intermédiaire de cliniques de santé mentale spécialisées ».

Afin de résoudre les problèmes de chaque enfant, chaque école devra traiter plus de 360 ​​enfants – une tâche impossible à gérer.

Ces données jettent plus de lumière sur les difficultés auxquelles font les enfants, les adolescents et les nouveaux diplômés de la ville. Plus tôt ce mois-ci, une étude a montré que les taux d’alphabétisation chez les diplômés du secondaire ont été revus à la baisse, avec près de 80 pour cent des nouveaux diplômés qui n’ont pas de base en lecture, en écriture et en mathématiques. L’itinérance chez les enfants de New York City est aussi parmi les plus élevées du pays, avec 21 000 enfants ayant passé tous les soirs de Janvier dans un refuge pour sans abri.

Un faible niveau d’éducation, la maladie mentale et la pauvreté atteignent les enfants du New York plus que ceux dans d’autres villes tandis que la ville est confrontée à une lutte constante pour améliorer les conditions de vie de sa jeunesse.

Source: rt.com

Traduction: leschroniquesderorschach.blogspot.com

31 commentaires

  • Neodarkside

    HS et de plus en plus fort accrochez vous :

    Un médicament pour soigner les pires souvenirs

    Le laboratoire du stress traumatique de Toulouse développe depuis 2007 un traitement innovant qui permet de diminuer ou de faire disparaître les douleurs liées à de mauvaix souvenirs. Le directeur de ces travaux explique à MYTF1News.

    Imaginez un médicament qui effacerait la douleur liée à vos pires souvenirs. Ce concept, digne d’un film de fiction, est en passe de devenir réalité. Depuis 2007, le laboratoire du stress traumatique de Toulouse (Haute-Garonne) teste une pilule qui permet de soigner les traumatismes de type agression ou accident sévère.

    Dirigé par le professeur Philippe Birmes, le laboratoire toulousain s’est penché sur une molécule appelée propanolol. Habituellement utilisée pour soigner les migraines, le propanolol aurait la capacité d’atténuer la douleur liée aux mauvais souvenirs. « Le souvenir des événements ne disparaît pas. Mais la mémoire émotionnelle est bloquée par le médicament qui a la capacité de diminuer la peur, le chagrin ou la honte », explique le professeur Birmes à MYTF1News. « Les patients que l’on traite ont été témoins ou victimes d’événements terribles, tels que agressions sexuelles, ou accidents sévères, » poursuit-il.

    Des victimes de l’explosion d’AZF parmi les patients

    Déjà quatre études ont été réalisées depuis 2006 dont deux à Montréal, une à Boston et une à Toulouse. A l’origine de ce traitement, le professeur canadien Alain Brunet, venu par la suite à Toulouse partager ses résultats.

    Parmi la quarantaine de patients qui se sont soumis à ce traitement, certains sont des victimes de l’explosion de l’usine AZF en 2001. « Parmi les 33 patients que l’on suivait régulièrement depuis l’accident, huit ont accepté de suivre le traitement, » confie le professeur Birmes. Le traitement se compose d’une séance par semaine pendant six semaines. Le médicament doit être administré une heure et demie avant la séance, pendant laquelle le médecin demande au patient de se remémorer l’événement.

    Un médicament déjà en pharmacie

    « Ce qui est intéressant c’est que ce médicament n’est pas nouveau, on le prescrit déjà depuis une dizaine d’années pour soigner les migraines par exemple, il a même son générique, » explique le professeur Birmes. « Et le résultat est très intéressant », puisque selon les chercheurs 70% des quarante patients testés ont vu leurs symptômes disparaître.

    A long terme, les patients pourront prendre le comprimé chez eux, « cependant il faudra ensuite activer la mémoire en présence du psychologue ou du médecin traitant, notamment au début, » précise le professeur Birmes. Il y a trois ans, le laboratoire a obtenu une subvention du ministère de la Santé qui lui permettra de poursuivre son étude notamment pour comparer ce médicament avec des placebos et d’élargir son étude en France. Les traitements devraient commencer prochainement à Lille, Tour et Fort-de-France.

    http://lci.tf1.fr/science/sante/un-medicament-contre-les-mauvais-souvenirs-7894543.html

  • Resistant

    Des programmes télévisés débiles et/ou violent, des médias qui provoquent la peur, une gigantesque ville ultra bétonnée, une délinquance très présente (même si cela s’est calmé), forte répression et omniprésence de la police (l’affirmation précédente est liée), de la malbouffe au quatre coins de rue, activités physiques trop peu exercées, forte pollution, camisoles chimiques aggravant l’état des gosses à long terme (voir massacre de Newton), la crise économique, traumatisme encore très présent des attentats du 11 septembre.
    Ah cette vie ultra citadine à l’américaine ! Normal que ces gosses soient aussi bien dans leur peau :)

  • samter

    le neuralyzer dans MIB !!!!!!

  • Guy Fawkes Guy Fawkes

    « Seuls les deux tiers des enfants atteints ont reçu une forme d’aide médicale »

    -> Si leur aide c’est pour leur filer encore plus de médocs, pas sur que ça vaille la peine…ils devraient commencer par supprimer leur obligation vaccinale complètement incensé et tout s’améliorerait très vite.

    « Mais le département de santé de la ville affirme que les données ne doivent pas être alarmantes et qu’elles sont conformes aux statistiques nationales. »

    -> Quel argument bidon. Si 50% des enfants du pays étaient concernés dans 2 ans, ça deviendrait normal aussi car « conforme aux statistiques nationales ». Les gamins ne sont donc plus que des chiffres, c’est n’importe quoi. En plus, vu que la vaccination est obligatoire sur toute le territoire et dans des proportions incroyables, c’est normal que le problème soit étendu au pays entier. Ils feraient mieux de comparer avec des pays qui ne vaccinent pas ou peu et ils auraient des surprises probablement. Il y a évidemment d’autres causes mais celle ci est la pire d’entre elle (via le mercure et l’aluminium).

    A noter aussi que les USA sont l’un des pays utilisant le plus de pesticides (derrière la France tout de même) et qu’ils sont le plus gros producteur d’OGM au monde. Avec tout ça, normal que les enfants soit mal en point…

  • Le Gaulois libre

    Que voilà une info qui m’épatate achtement…

    J’étais persuadé que 80% des ricains étaient des crétins congénitaux, ne serait-ce que pour bouffer et boire les merdes de leur industrie agro-alimentaire, et regarder leurs émissions de télédébilos…

    Alors, seulement 20% des enfants cérébralement touchés, faut peut être attendre qu’ils bouffent un peu plus de hamburgers en plastic recyclé et qu’ils s’enfilent des sodas au foetus humain pour qu’ils rejoignent le troupeau de 80 % de crétins et débiles profonds qu’ils appellent les : Patriotes… ;)

    • Resistant

      Votre message peut paraître méprisant envers les américains mais force est de constater que vous avez raison. Beaucoup se moquent des complots. Mais quels dirigeants un tant soit peu humains tolèreraient une aussi grande maltraitance envers son peuple ?
      Je ne cites qu’un seul exemple : les obèses morbides ! C’est fou de voir autant de personnes mal en point parce qu’elles bouffent trop et mal alors que d’autres en Afrique crèvent de fin. Le pire dans tout cela c’est que beaucoup se sont fait à cette idée. Ces personnes ne peuvent plus marcher donc pour se déplacer elles possèdent un genre de petit véhicule qui les rendront encore plus obèses. Ceux qui peuvent encore rentrer dans une voiture ne la lâcheront pas. Dans les villes comme Oklahoma city, on fait tout en voiture même tirer de l’argent via des banque drive. Les piétons sont quasiment inexistants et pris pour des extra-terrestres.
      Ceci est un exemple parmi tant d’autres dans ce que peut faire de mal les Etats-Unis. Oui j’assume mon anti-américanisme car il n’y a pratiquement rien de bon dans cette société même si bien sûr, il doit y avoir beaucoup d’américains sympathiques.
      Remarquez, il peut y avoir pire comme modèle, la Chine ! Tiens d’ailleurs elle possède la moitié du port de Pirée en Grèce. Celui-ci tourne à plein régime. C’est ça l’avenir de l’Europe ? Plutôt crever..

    • walter kurtz walter kurtz

      Les ricains…ce sont des êtres humains comme nous,mais avec autre oligarchie.Tous les enfants qui sortent de l’ordinaire,sont obligé dans certain états à consommer du ritalin.Ici un enfant qui dépasse les autres en force psychique,imagination adaptation etc est considéré comme hyperactif (car incontrôlable dès le plus jeune âge par le système de propagande et programmation des états)et est acheminé vers le système de torsion qui est en fait notre service de santé publique mais reconvertis.
      Il y a des « lois éprouvettes » qui sont votés comme par exemple a chypre ,qui n’est pas si loin en fin de compte et l’effet sera plus dévastateur que ce qu’il se passe outre atlantique.
      Donc nos chères scientifiques venduent aux oligarches nous disent toujours des exemples , et les états unies en sont un toujours à sortir de bouche.
      Mais les ricains sont comme nous,dans le caca…

  • Emy Emy

    la photo de la fille au 1er plan est bien.
    merci benji

  • Spike636

    L’image qui illustre l’article est simplement génial ! :D

  • labichedesbois labichedesbois

    on a les mêmes en france , y’a qu’a regarder autour de soi !!