Hollande met fin aux fonctions de Cahuzac

C’est ballot quand même! Surtout qu’au final, cela ne va rien changer, l’état en France, c’est comme Monsieur Patate, on garde l’essentiel, on change juste le superflu pour que cela ait une autre apparence, mais cela reste du Monsieur Patate, et le pire c’est que cela fonctionne aux yeux des français…

La justice a reconnu qu’il s’agissait de la voix de Jérôme Cahuzac (D) évoquer un compte bancaire en Suisse. © reuters.

MISE À JOUR Le ministre du Budget Jérôme Cahuzac, un pilier du gouvernement français, a démissionné mardi, après que la justice a déterminé que c’était probablement sa voix que l’on entendait reconnaître avoir possédé un compte en Suisse, dans un enregistrement révélé par le site Mediapart. Cahuzac a réaffirmé son innocence.

François Hollande a décidé de mettre “fin aux fonctions de Jérôme Cahuzac, à sa demande” et de le remplacer au Budget par Bernard Cazeneuve, actuel ministre des Affaires européennes, a annoncé mardi l’Elysée. La décision du chef de l’Etat est intervenue après que le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une information judiciaire visant M. Cahuzac au sujet d’un possible compte en Suisse. M. Cazeneuve est remplacé aux Affaires européennes par Thierry Repentin, actuel ministre délégué à la formation professionnelle.

François Hollande a “remercié”, dans un communiqué, Jérôme Cahuzac “pour l’action qu’il a conduite depuis mai 2012 comme ministre du Budget pour le redressement des comptes de la France”. “Il l’a fait avec talent et compétence. Je salue la décision qu’il a prise” de démissionner “pour mieux défendre son honneur”, a ajouté le président.

Information judiciaire
“A son retour de Rome, le Premier ministre a eu au téléphone Jérôme Cahuzac qui lui a fait part, devant les nouveaux développements de l’enquête, de sa décision de démissionner pour assurer pleinement sa défense et ne pas gêner l’action du gouvernement”, a précisé à l’AFP l’entourage de Jean-Marc Ayrault. “Le premier ministre a dit regretter mais comprendre sa décision et l’a remercié pour son action au gouvernement”, a-t-on ajouté. Le parquet de Paris a annoncé mardi l’ouverture d’une information judiciaire notamment pour des faits présumés de blanchiment de fraude fiscale.

Source: 7sur7.be

Deux petites infos de rajoutées au passage pour les intéressés, un petit rappel de l’affaire Cahuzac pour ceux qui ont raté le début, et un autre article montrant bien que finalement, les démissions de ministres ce n’est pas bien nouveau, un petit rappel de tous les magouilleurs qui ont dû dégager.

12 commentaires

  • Resistant

    La tête d’Hollande, c’est de pire en pire. Pas étonnant que les suicides augmentent ! Suffit de rentrer d’une dure journée de taf, d’allumer la télé, de voir la mine qu’il tire et ça vous plombe le moral en moins de deux.

  • Natacha Natacha

    Suffit de ne pas allumer la TV. :)

  • gnafron

    dans la liste des couillons qui se sont fait prendre manque Eric Woerth…

    • Maverick Maverick

      Et Juppé, Chirac, Ayrault, … On verra comment Sarkozy se débrouille avec la batterie de casseroles qu’il se traîne. Je crois que Pasqua n’a pas été coincé, juste inquiété ?

  • odin29

    Le mec, ministre du budjet, qui demande des efforts ( financiers ) à la nation, aux français, qui approuve les nouvelles taxes et impôts en tous genre et qui…planque son fric en Suisse pour échapper au fisc. Il est pas beau le gouvernement Français? Arrêtez-moi si je me trompe mais sa nomination à ce poste n’a t-elle pas été approuvée par notre flamby? Nous vivons une époque formidable!!!

    • Nevenoe Nevenoe

      Par ailleurs j’aimerais savoir à quel titre il a perçu ces sommes.
      Il est dit que c’était en tant que consultant pour des groupes pharmaceutiques mais c’est aussi un moyen de camoufler de la corruption.
      Sachant qu’il a été Conseiller technique pour le médicament, et également à l’interface du ministère avec la direction de la pharmacie et du médicament (DPHM) il pourrait plus s’agir de cacher à quel titre il a perçu ces sommes que de la fraude fiscale.

      La fraude est peut être l’arbre qui cache la forêt.