C’était quand même mieux « avant »!

Ne regrettez-vous pas votre enfance quand vous constatez l’évolution du monde et de la France? N’était-ce pas mieux « avant » finalement? Il y a des fois, je pleure pour ma France car ce qu’elle devient ne correspond vraiment plus à ce que j’ai connu dans mon enfance, à d’autres moments, c’est de la colère de voir ces veaux se ruer dans un système qui n’est fait que d’illusions. Le pire, c’est que la France est un pays vendu qui perd sa saveur, qui n’a plus de gloire ni de prestige, les politiciens ont tout vendu au fil du temps! Petite dédicace à tous ceux qui adultes ont gardé la naïveté de l’enfance et qui du coup ne souhaitent pas ouvrir les yeux, comme cela, les choses ne risquent pas de changer…

Une bonne occasion pour remettre en avant ce petit sujet que j’avais écrit sur le nationalisme, pour ceux qui ont l’honnêteté de voir au de la des discours que « ces messieurs qui nous veulent du bien » nous servent inlassablement depuis des décennies.

Nationalisme: ce mot qu’ils ont voulu nous faire oublier…

Un petit rappel ne fait jamais de mal, surtout lorsqu’il s’agit de la rhétorique utilisée par certains…

Les grands orateurs de notre société, les intellectuels généralement de gauche, les érudits et les maîtres de la novlangue n’ont pour la plupart retenu qu’une partie de la définition de « nationalisme », celle qui est assimilée à la xénophobie, sans même conserver son sens intrinsèque, l’idée de la nation dans laquelle il n’y a aucune connotation raciste, juste une idée de la nation et d’une identité autour de celle-ci. Cela tant et si bien que le nationalisme est complètement assimilé comme étant le rejet de l’autre, et il est tellement facile de rappeler « les sombres heures de l’histoire » avec le national socialisme, alors qu’étrangement, personne dans ce cas ne retient le mot socialisme…..

Pourtant, si on regarde bien, il y a de nombreux points communs que nous ne pouvons que constater:

http://www.youtube.com/watch?v=mMbki-TbkF4

Le nationalisme répond initialement à cette définition:

Mouvement politique d’individus qui prennent conscience de former une communauté nationale en raison des liens (langue, culture) qui les unissent et qui peuvent vouloir se doter d’un État souverain.

Source: Le Larousse

C’est avant tout l’idée de nation qui prime, d’identité autour d’un même thème, et s’ils se sont autant évertués à nous faire assimiler le nationalisme comme étant discriminatoire, c’est pour pouvoir faire de la France une simple région d’une Europe fédéralisée, le pays perdant son titre de nation à part entière.

Si nous regardons bien, que nous reste-t-il de réellement français?

  • Nous n’avons plus de frontières si ce n’est dans la rhétorique, de ce côté là nous sommes déjà une région du nouvel ordre mondial tel que l’ont évoqué Sarkozy (voir ici et ici)ou Obama (voir ici) dans leurs discours.
  • Nous avons perdu le droit à la planche à billets en 1973 avec la loi Pompidou-Rothschild, nous forçant à emprunter sur des marchés privés et directement responsable de l’endettement incommensurable de la France (voir ici).
  • Nous avons également perdu la bourse de Paris qui n’est plus parisienne que de nom puisqu’elle a été rachetée par le New York Exchange, elle est donc maintenant américaine (voir ici).
  • Une partie de l’or français ne l’est plus non plus, il a été vendu par Sarkozy himself à ses copains américains pour sauver le dollar sans que les USA n’aient à vendre la moindre once de leur côté (voir ici)! Et ne parlons pas de la banque de France qui envisage également de vendre de l’or pour survivre (voir ici)…
  • La banque de France n’est plus vraiment française non plus, elle est européenne, faisant partie de l’Eurogroup, ce qui est en fait la mise en place d’une finance centralisée (voir ici). « Un seul état, une seule finance« , cette rengaine me rappelle quelque chose…
  • Nous avons aussi perdu la gestion de notre pays avec le pacte budgétaire européen puisque ces chers politiciens PS-UMP ont permis cette « évolution » dans notre système, c’est donc Bruxelles qui va pouvoir décider pour nous, enfin…. Nous…. (voir ici)
  • Et n’oublions surtout pas notre patrimoine! Bradé, vendu, exporté, délocalisé et mondialisé! Entre les USA, la Chine et le Qatar pour ne citer qu’eux, la France est devenue une grande braderie qui flingue ses valeurs et ses symboles.

Bref, il faut arrêter d’écouter tous ces bien-pensants qui souhaitent l’assimilation nationalisme-xénophobie-français de souche simplement pour mieux démanteler le pays et le rendre « régionalisable » dans une Europe qui n’a rien de respectueuse envers ce que nous sommes et représentons.

Notez une chose au passage, l’expression « français de souche » puisque suivant les mêmes personnes, le français de souche est blanc et catholique, et surement raciste, une aberration totale puisque français de souche définit une personne née sur le territoire et dont les parents sont eux-mêmes français, quelles que soient leurs origines.

A l’heure actuelle, être nationaliste ne signifie pas être raciste mais vouloir protéger son pays et ce qu’il représente, c’est aller contre la mondialisation, contre toute idée de « nouvel ordre mondial », contre les délocalisations, mais combien ont oublié le tout premier sens de ce mot?

Le conseil du jour: prenez un dictionnaire, et amusez-vous à relire certaines définitions plus ou moins oubliées comme patriotisme, liberté, démocratie….

23 commentaires

  • Bar Llugara

    Intéressez vous à « la république des territoires », stade ultime de la décentralisation…et vous ocnstaterez avec effroi (ou pas) que la strate la plus haute de l’État ne servira plus à rien, ainsi le voyage vers l’Europe (stade final) pourra se faire !
    A quoi servirait un gouvernement, quand les régions auraient suffisamment d’autonomie pour s’adresser directement aux organes décisionnaires de l’Europe ?
    Ainsi la Nation n’existera plus…
    Souriez, l’Europe vous l’avez voulue (ou pas) eh bien maintenant vous l’avez !

    Maintenant, il n’y a plus qu’à sourire en pensant à la tête de ceux qui vont découvrir la nature des promoteurs de la chose (oui, parfois je suis méchant)…
    :-)

  • goulougoulou

    Je dois quand même rappeler que les français ont voté contre l’Europe dans un certain référendum, donc les moutons se sont rebellés ! Mais, ces mêmes moutons ont ensuite voté pour la droite sarkozyste ultralibérale qui ne s’est pas gênée pour annuler ledit référendum, sans manifestation dans les rues, alors qu’une histoire de mariage pour tous tient cette même rue depuis des mois !!! D’un côté une envie certaine de ras-le-bol et de l’autre un vote contre ce même ras-le-bol : de vrais moutons quoi…
    Je rappelle quand même que la droite, centre et PS ont été pour cette Europe ultralibérale, et ce sont ces gens-là qui nous gouvernent depuis des décennies : on voit d’ailleurs où cela nous a mené , alors ……..

  • goulougoulou

    effectivement, dans le projet ultralibéral de l’Europe, les nations doivent être cassées par une régionalisation forcée : diviser pour régner.
    Je pense plutôt à la mise en oeuvre, par ce procédé, d’un système d’inégalités entre les individus d’une région à une autre, d’un département à l’autre, d’une commune à l’autre; qui, associé aux précarités sociales ou salariales voulues, permettent d’éviter que ceux « d’en-bas » se regroupent sur des intérêts communs. A l’inverse, les patrons et banksters se regroupent de plus en plus pour pouvoir régner encore plus…

  • domi26 domi26

    hors sujet

    ou est ta nostalgie ONT NE TE DEMANDE QUE SA

  • jp31 jp31

    Emmenez-moi au bout de la Terre,sur scene!!

    http://youtu.be/Y-nHxcPQHN8

  • Bidule

    Tout à fait d’accord Benji!!! A 1000% !

    *** IL FAUT DÉFENDRE NOS VALEURS FRANCAISES ET BIEN SÛR QU’IL FAUT, SANS AUCUNE HONTE, ÊTRE NATIONALISTE !!!! ***

    Des centaines de milliers de gens dans la rue contre le mariage des homos!!!
    Ca a l’air d’une farce!

    Dommage que les gens soient plus concernés par la sodomie
    des autres que par la leur, càd celle de notre état à l’encontre de ses citoyens…

  • domi26 domi26

    AH OUI J’AIMERAIS BIEN RETOURNER EN ARRIÉRÉ REVIVRE LES BON MOMENTS DU PASSER ENTRE POTES …………..

    BENJI J’AI TROUVER UNE SUPER BELLE PHOTO REGARDE ELLE EST POUR  » NOUS  » LES MOUTONS

    Hébergeur d'image

  • Musashi Musashi

    Faut peut être changer de dictionnaire (Larousse et propagande officielle). Cette définition s’applique aussi aux régionalistes.
    C’était mieux avant ? Mais avant quoi ?

  • Bidule

    C’était mieux avant qu’on ne bousille la France, ses valeurs, ses us, ses coutumes, ses industries, son système social et qu’on ne commence à mélanger les pouvoirs politique et religieux.

  • Un petit article de mon blog: http://eurocrassie.blog4ever.com/blog/index-719022.html en rapport sur le bonheur,ici en Belgique.

    Suite à un sondage parut ce 15/01/2013 et repris aux infos sur la RTBF

    Un sondage en Belgique,sur le bonheur des belges ,qui prétend que sept personnes sur dix sont heureuses en notre petit royaume! Je ne peux que m’indigner ,réagir et publier quelques chiffres.

    Certains aléatoires, d’autres moins.

    Les antidépresseurs

    Un million de Belges sont sous antidépresseurs,soit un habitant sur dix,en 2010.

    Entre 2002 et 2010,la délivrance a augmentée de 57,6%,le nombre d’antidépresseurs est passé

    de 52 milliers de doses à 82 milliers en 2010.

    Pourtant le nombre de consommateurs est resté relativement stable,ce qui veut dire ,une augmentation de la quantité moyenne délivrée par patient(+42,3%),et j’en conclu donc une dépendance toujours accrue,mais aussi une preuve flagrante de l’inefficacité de ces médications chimiques!

    Le belge et l’alcool

    10% de la population présente une consommation problématique,en clair ,alcoolos!

    Drogues illicites( Tous ces chiffres sont à revoir fortement à la hausse ,car peu d’études sérieuses dû à la difficulté d avoir un panel représentatif de la population)

    Cocaïne en Belgique:1,75 tonne consommée annuellement. (supposée)

    Cannabis: là aussi des chiffres à revoir à la hausse; plus d’un jeune (de 12à 17ans) sur quatre en a consommé.L’utilisation du cannabis est passée de 13% en 1996 à 22% en 2000.

    En Belgique,aujourd’hui on considère qu’un jeune sur trois consomme du cannabis!

    La consommation de drogues dures en comparaison à 2007 a doublée.

    On estime entre 450.000 et 500.000 le nombre de consommateurs de drogues illégales en Belgique.

    Les chiffres sont très peu fiables,mais toutes les études à ce jour, sont unanimes:le nombre de drogues ainsi que ses consommateurs ne cessent de croître.Bien des drogues nouvelles ne sont pas encore considérées comme telles,car pas encore répertoriées.

    Je ne parlerais pas ici des autres drogues légales; tabac,sucre,café,nombreux médicaments:somnifères….

    Donc face à tant de bonheur du Belge,on peut se poser cette question; pourquoi tant de palliatifs,de dépendances?

    Et sans être sociologue,il suffit de sortir dans une rue peuplée d’une grande ville en Belgique,et de voir combien les gens semblent tellement heureux,chaleureux,souriants!

  • vanvoght

    ça fait du bien de voire que les moutons se reveillent . ont se sent moins seul .
    mais apres le reveille il faut passer a l’action , s’investir partout ou vous pensez pouvoire apporter quelque chose de positif pour votre pays et vos semblables .
    je pense que le temps nous est TRES compté . il faut faire vite et c’est vrais que nous n’avont pas beaucoup de moyens face a ceux contre lesquels nous lutont .
    mais si ont perd l’espoire , la , vaut mieux se suicider de suite .
    merci BENJI et VOLTI , votre site fait partit , maintenant , des incontournables .

  • Bigoody

    Ahhh !!!! le bon vieux temps…. où l’on sortait sur les trottoirs jouer aux billes, aux petits vélos, où, de nos mains, faisions de la « bouillasse », et alors que l’après-midi se finissait, nous allions goûter de pain chaud et croustillant ouvert sur toute sa longueur laissant apparaître à l’intérieur, une barrette de chocolat Suchard ou Milka… après ce moment délicieux, nous avions soif d’une grenadine ou d’une menthe à l’eau, et l’esprit léger, repartions jouer à la marelle, au foot, à la pétanque,au flipper, au babyfoot au vélo sans se soucier d’être enlevé, violé, martyrisé, pédophilé… Les noëls fleuraient bons l’impatience de découvrir nos cadeaux ! La télé, à l’époque ne nous montrait que de belles choses, des choses qui nous faisaient rêver, espérer, imaginer… bref, nous avions une vraie vie d’enfant avec pour tout bagage, notre innocence en bandoulière !
    De nos jours… : Sexe, drogue, mensonges, perversité, manipulation, solitude, mal être, maladies, guerres, perte d’identité, vol d’innocence… VOILA CE QUE L’ON OFFRE A NOS ENFANTS, et vous savez quoi, j’ai mal rien que de penser que nous sommes TOUS complices de ces états de fait… Chacun compte sur l’autre pour bouger et finalement PERSONNE ne bouge ! Il est tellement préférable de faire retomber la faute sur les autres ! Endormons-nous tous sur nos lauriers car bientôt nous n’aurons plus que nos yeux pour pleurer.