Europe, Crimes et Censure au Congo

EUROPE, CRIMES ET CENSURE AU CONGO, le nouveau livre très dérangeant de Charles Onana !

http://www.europarl.europa.eu/resources/library/images/20121211PHT04515/20121211PHT04515_original.jpg

Les Présidents du Conseil européen Herman Van Rompuy, de la Commission européenne José Manuel Barroso et du Parlement européen Martin Schulz sur le podium de l’hôtel de ville d’Oslo durant la cérémonie du Prix Nobel de la Paix à l’UE, le 10 décembre 2012.

http://2.bp.blogspot.com/-MU6uohnMMPI/UN3pFNdqP4I/AAAAAAAAALo/lyi9FVxcq2A/s410/goma-1994-300×226.jpg

Réfugiés de guerre en RDC 

A partir des notes internes du Conseil de l’Europe, des rapports restreints de la Commission Européenne et des confidences de diplomates et de hauts fonctionnaires européens, Charles Onana apporte de nombreuses preuves sur la bienveillance des institutions européennes à l’égard du régime de Paul Kagame dans ses actions criminelles en RDCongo.

Dans ce livre riche en révélations et documents inédits, on découvre notamment :

· Comment Joseph Kabila a été imposé à la tête de la République Démocratique du Congo (RDC) en 2006 par George Bush et de Jacques Chirac au moyen d’élections truquées et financées par l’Union Européenne (UE) ;

· que la condition exigée à Joseph Kabila pour rester au pouvoir était qu’il se taise sur les incursions rwandaises à l’Est de la RDC et sur les atrocités commises par les hommes de Kagame ;

· que malgré la multiplication des rapports internes attestant clairement de la présence des soldats rwandais à l’Est de la RDC, l’UE nie officiellement l’invasion du Congo par le Rwanda et censure tout discours mettant en cause Paul Kagame et ses hommes ;

· que l’Union Européenne a dépensé plusieurs millions d’ euros pour bâtir une armée congolaise avec des truands, des violeurs et des criminels contre l’Humanité, malgré les inquiétudes de certains hauts fonctionnaires sur ce « brassage » périlleux.

Au terme de cette enquête délicate et dérangeante, qui nous mène des bureaux feutrés de Bruxelles aux dangereuses forêts de l’Est du Congo peuplées de réfugiés, de tortionnaires, d’enfants-soldats et de chercheurs de coltan, en passant par les salles de réunion de l’ONU, on mesure à quel point l’écart est grand entre les valeurs proclamées par l’Union Européenne et la réalité de ses interventions sur le terrain. Un tableau terrifiant qui met à mal le prestige des institutions européennes et qui peut légitimement inquiéter le contribuable européen quant au bien-fondé et aux véritables objectifs de la diplomatie de Bruxelles en Afrique et au Congo.

Source :Kongo Telema

Pour en savoir plus sur la guerre en RDC :

1. Opération scorpion : la résistance armée du peuple congolais 

2. La guerre en RDC, un conflit oublié.

3. Le coltan, minerais présent dans tous nos téléphones, au centre de la guerre au Congo 

Source: Agoravox.tv

Un commentaire