Nos agriculteurs sont en train de mourir ! Tous contre MONSANTO !..

Lutter contre cette peste qu’est Monsanto, le distributeur de mort lente…Comment?

Ne comptons pas sur un Sarko ou un Hollande pour nous débarrasser de cette chienlit. Nous devons mener un combat permanent afin d’éradiquer cette entreprise vendeuse de mort.

Personnellement, je connais une famille de cultivateurs de fruits dont le fils 18 ans a contracté un cancer des poumons à force de respirer cette saloperie de pesticides.

Je signale au passage que Sarko a autorisé en 2010 l’aspersion des pesticides par voie aérienne, ce qui avait été interdit. Je vous propose de regarder cette émission Infra rouge, cinquante trois minutes d’un verdict sans appel.  

Des hommes et des femmes s’élèvent contre le monstre Monsanto. Nous devons les soutenir et les aider à éradiquer le mal.

Prochainement, je vous donnerai le nom d’une application sur I phone qui permet de savoir grâce au code barre quels produits chimiques vous achetez en même temps que le produit de supermarché et quels effets ils ont sur la santé. On a fait le test.

Déjà, on n’allait plus dans les supermarchés, mais là, je crois même qu’on va faire un grand détour quand on en verra un. Les supermarchés vous vendent de la mort, cessez de les encourager les amis.

Ou bien ne vous étonnez plus de voir vos enfants souffrir d’hyperactivité, ne soyez pas étonnés d’apprendre que les français meurent de moins en moins en bonne santé….

Pour ceux qui auraient loupé le reportage « La mort est dans le pré »

http://www.youtube.com/watch?v=ht5Gs2Bxr28

Auteur : Rédaction o-pied-humide

Source : o-pied-humide.over-blog.com via TerreSacrée

31 commentaires

  • fotoulavé fotoulavé

    Ils vendent les produits qui rendent malade et les médicaments qui vous maintienne en vie sans guérir.

  • jacques

    Il y a trop longtemps que cela dure, au combat citoyens.

  • A ce rytme, les humains de dans cent ans seront hyper résistants à toute sorte de merde… S’il en reste !

  • Babou

    Bonjour à toutes et tous,
    Je connais bien tous ces produits, ayant travaillé en jardinerie plus de 10 ans, c’est un véritable désastre, un contre sens de la nature. Même le jardinier c’est suicidé en avalant du round-up ça a été quelque chose de terrible….On ne montre pas du doigt les anti-limaces et pourtant ils sont tout autant dangereux pour la santé.
    Voltigeur, comment fait on si on a pas I phone ?
    Bonne journée

  • Vif argent

    Recette de la tarte aux cerises vendue en grande surface
    texte de Claude Bourguignon http://fr.wikipedia.org/wiki/Claude_Bourguignon
    .
    – Histoire de la Pâte –
    .
    Pour obtenir la farine, les grains de blé ont été enrobés d’un fongicide avant semis.
    .
    Pendant sa culture, le blé a reçu de 2 à 6 traitements de pesticides selon les années, 1 traitement aux hormones pour raccourcir les tiges afin d’éviter la verse et 1 dose importante d’engrais: 240 kg d’azote, 100 kg de phosphore et 100 kg de potassium à l’hectare, tout de même!
    .
    Le blé moissonné, dans le silo, après récolte, les grains sont fumigés au tétrachlorure de carbone et au bisulfide de carbone, puis arrosés au chlopyriphosméthyl.
    .
    Pour la mouture, la farine reçoit du chlorure de nitrosyl, puis de l’acide ascorbique, de la farine de fève, du gluten et de l’amylase.
    .
    Ensuite, il faut faire lever la pâte. La poudre levante est traitée au silicate de calcium et l’amidon est blanchi au permanganate de potassium.
    .
    Pas de pâte sans corps gras. Ceux-ci reçoivent un antioxydant (pour éviter le rancissement) comme l’hydroxytoluène de butyl et un émulsifiant type lécithine.
    .
    – Histoire de la Crème –
    .
    La crème sur laquelle vont reposer les cerises se fait avec des œufs, du lait, et même de l’huile.
    .
    Les œufs proviennent d’un élevage industriel où les poules sont nourries avec des granulés contenant des:
    .
    – antioxydants (E300 à E311),
    – arômes,
    – émulsifiants: alginate de calcium,
    – conservateurs : acide formique,
    – colorants: capsanthéine,
    – agents liants: lignosulfate
    – et enfin des appétants: glutamate de sodium, pour qu’elles puissent avaler tout ça.
    .
    Elles reçoivent aussi des antibiotiques, bien entendu, et surtout des anticoccidiens. Les œufs, avant séchage, reçoivent des émulsifiants, des agents actifs de surface comme l’acide cholique et une enzyme pour retirer le sucre du blanc.
    .
    Le lait provient d’un élevage industriel où les vaches reçoivent une alimentation riche en produits chimiques:
    – antibiotiques: flavophospholipol (F712) ou monensin-sodium (F714)
    – antioxydants: ascorbate de sodium (F301), alphatocophérol de synthèse (F307), buthyl-hydrox-toluène (F321) ou éthoxyquine (E324),
    – émulsifiants: alginate de propylène-glycol (F405) ou polyéthylène glycol (F496),
    – conservateurs: acide acétique, acide tartrique (E334), acide propionique (F280) et ses dérivés (F281 à E284),
    – composés azotés chimiques: urée (F801) ou diurédo-isobutane (F803),
    – agents liants: stéarate de sodium,
    – colorants: F131 ou F142
    – et enfin des appétants pour que les vaches puissent manger tout ça, comme le glutamate de sodium.
    .
    Les huiles, quant à elles, ont été:
    – extraites par des solvants comme l’acétone,
    – puis raffinées par action de l’acide sulfurique,
    – puis lavage à chaud,
    – neutralisées à la lessive de soude,
    – décolorées au bioxyde de chlore ou au bichromate de potassium
    – et désodorisées à 160°C avec du chlorure de zinc.
    – Enfin, elles ont été recolorées à la curcumine.
    .
    La crème de la tarte, une fois fabriquée, reçoit des arômes et des stabilisants comme l’acide alginique (E400).
    .
    – Histoire des Cerises –
    .
    (complété d’après des éléments de « Aromatherapie » Jean Valnet 1990, Maloine)
    .
    Les cerisiers ont reçu pendant la saison entre 10 et 40 traitements de pesticides selon les années.
    .
    Les cerises sont:
    – décolorées à l’anhydride sulfureux
    – et recolorées de façon uniforme à l’acide
    carminique ou à l’érythrosine
    – Elles sont plongées dans ne mure contenant
    du sulfate d’aluminium
    – et à la sortie, reçoivent un rénovateur comme
    le sorbate de potassium (E202).
    .
    Elles sont enfin enduites en sucre qui provient de betteraves qui, comme les blés, ont reçu leur bonne
    dose d’engrais et de pesticides.
    .
    Ce sucre est extrait par:
    – écation à la chaux
    et à l’anhydride sulfureux,
    – puis décoloré au foxylate sodium,
    – puis raffiné au noritet à ool isopropylique.
    – Il est enfin azuré au eu hraquinonique.
    .
    Par ces traitements, les ayant donc perdu tout leur goût, il est nécessaire d’ajouter un parfum artificiel alimentaire. Ce parfum est une recréation synthétique du goût et de l’odeur à partir d’éléments artificiels issus de la chimie du pétrole aux prix de revient extrêmement faibles – par économie d’échelle – en comparaison du parfum naturel de fruit.
    .
    L’exemple développe la cerise, mais de tels composés servent à recréer aussi bien des parfums artificiels de fraise, d’ananas, de framboise, de miel, de caramel, de muguet…, etc.
    .
    Le parfum artificiel des cerises se compose donc des molécules synthétiques (donc à la stéréochimie inversée) suivantes:
    – acétate d’ethyle
    – acéthyl thylcarbinol
    – butyrate ‘isoamyle
    – caproate d’ethyle
    – caprylate ‘isoamyle
    – caprate d’ethyle
    – butyrate de erpenyle
    – geraniol
    – butyrate de eranyl – acetylacetate d’ethyle
    – heptanoate d’ethyle
    – aldéhyde enzoique
    – aldéhyde p-oluique
    – vanilline
    – essence artificielle ‘amande amère SAP
    – essence artificielle e girofle Bourbon
    – essence artificielle de cannelle Ceylan
    – essence de lie de in.

  • myvong

    quand je vois le nombre de voix qu’a fait Eva Joly dans mon village, je suis dégoutée de me battre pour ces trous du cul de viticulteurs qui arrosent déjà leurs vignes avec des produits qui tuent tout. Qui arrachent leurs vignes, non pas à la main mais, avec un produit, tout ça pour toucher la prime plus vite!! Les agriculteurs, dés le départ auraient du refuser tout ça, mais non!! il leur fallait l’engin équipé GPS etc etc le truc qui travaille tout seul pendant qu’ils regardent un match de foot à la télé. Ils n’ont qu’à refuser dés maintenant toute cette merde! mais le veulent ils vraiment?? ils se sont laisser enchromés par cupidité et à cause de leur « non bon sens paysan » nos enfants vont continuer à bouffer de la merde. S’ils sont en train de mourir ils ne font que nous précéder c’est inéluctable

  • moi j’ai perdu mon fils d’une leucemie. Depuis le départ je suis convaincue que notre environnement vignes l’a tué. Mai que peut on faire contre les labos???????? Trop d’arent en jeu

  • babar

    ne soyez pas étonnés d’apprendre que les français meurent de moins en moins en bonne santé… Mais de Plus en Plus vieux ….

  • ZUT BIRMONDE

    Oui la solution acheter près de chez vous surtout, si comme moi vous habitez hors ville ,dans les marchés qui sont aussi en ville et cultiver son jardin si vous en avez. En Belgique nous avons des jardins que tout le monde peut employer .

  • el loco

    mesdame messieur bonjour.
    Je suis agriculteur et je ne suis pas entrain de mourir.
    j’entre dans le débat puisque je viens de temps en temps lire les articles qui sont proposés.via le site de steph
    la fin des secrets et des mensonges.voilà pour résumer.

    bien, je n’ai pas vu le reportage et çà ne m’intéresse pas.
    Pourquoi parceque c’est un reportage qui n’englobe qu’une frange de la population agricole dont je ne me sens pas faire partie malgré l’utilisation de certain produit phyto.

    ben la je crois que je suis dans la provoc comme le reportage aussi. Si je viens vers vous c’est pour vous expliquez a vous le mode opératoire les modalités pour ne pas mettre toutes la profession dans le même sac.
    les journalistes ont su choisir leur client pour faire leur documentaire et faire quelques arrangements lors du montage pour que ce soit le plus vendeur et ils est fort dommage que certain d’entre vous soit tombés dans le panneaux.
    la corde etait vraiment très grosse.

    par exemple aujourd’hui j’ai un pulvé avec un dpae qui me permet de mettre exactement le volume d’eau a l’ha désiré.
    CAD que je peut traiter a 100l voir a moins quelle est l’incidence de réduction de volume d’eau l’incidence c’est que plus on réduit le volume d’eau plus on concentre la solution (bouillie) de produit et donc plus le produit entre par osmose dans la plante et plus rapidement.
    la conséquence c’est que là ou on mettait 1 a 2 ou plus de produit pure/ha litre on passe a 0.1 à 0.3lde produit pure/ha on apelle celà du SBV soupe bav volume.

    nos pratique sont moins poluante et moins dangereuse pour l’environnement que les jardinier du dimanche.

    je vous demanderait de faire un petit test.
    semer des radis sur 1m² chronometrer le temps que vous passer a les biner enlever les mauvaises herbes.
    faites la même choses sur 1ha si vous ny arriver pas embaucher du personnel a la fin faites le résultat entre ce que vous avez payer entre les charges salariales etc et le produits.

    le radis c’est le produit qui vous permet d’avoir un retour sur investissement le plus rapide.
    avec du blé vous perdrer de l’argent si vous faites les choses manuellement etc.
    pour moi l’utilisation des produit phytosanitaire c’est une obligation je suis seule sur 90ha avec des vaches laitières.
    mes ventes sont faites au prix mondial le lait c’est 300€/1000l en 2004 c’est le prix que l’on me payait moin lait en 2009 on m’a payer mon lait au prix des annéer 1980(200€/1000l)mais avec les charges de 2009.

    on peut tout reprendre comme çà on a pas le choix que d’utiliser des produits pour faire un volume de travail et de préserver un rendement qu’on le veuille ou pas.
    sinon demain il n’y aura plus d’agriculture ni d’agriculteur en france. en laissant les frontière ouverte(cf maurice alais)

    je suis ouvert a tous débat et si quelqu’un a un produit miracle ou une solution qui fonctionne je prends.
    dans mon cas la biodynamie ce n’est même pas enviseageable.:)

    • Tex

      Bonjour El Loco,

      Et pourtant de plus en plus d’agriculteurs et d’éleveurs y arrivent sans problème, avec la biodynamie…

      Lorsque les sols sont sains et nourrissants les plantes sont fortes et en bonne santé.
      Si les cultures sont associées de manière à se protéger et se dynamiser réciproquement, les problèmes sont rares et très loin d’être insurmontables…

      L’agriculture intensive est un leurre, les récoltes étaient plus abondantes au m² avant l’ère des produits chimiques…
      On pense que les récoltes actuelles sont plus abondantes…elles le sont si on calcule la production par agriculteur, mais elles sont moins abondantes si on fait le calcul de la production au m²!!!

      Ce n’est pas moi qui le dis mais c’est M Claude Bourguignon, agronome au CNRS.
      ICI : http://www.youtube.com/watch?v=CGZtf_Srkqo
      …à écouter jusqu’au bout

      RIEN ne justifie de polluer l’eau et l’air et de tuer les sols de toute la planète.. rien!

      • el loco

        TEX concernant la biodynamie le nombre d’agriculteurs qui utilisent les préceptes de steiner peuvent se compte sur les doigts de la main.
        après tu confond le bio et la biodynamie
        le bio a un cahier beaucoup moins contraignant que la biodynamie.
        la raison pour laquelle je ne fais pas de biodynamie c’est une question de temps cette technique demande énormément de temps çà demande de faire des préparations pour une personne seule c’est impensable ou alors il faudrait que je ne dorme plus. 90 demande d’être former.
        En ce qui me concerne je travaille déjà 7/7 sans prendre de vacance et je trouve que j’en fait suffisement.
        Tu fais référence a bourguignons que je connais par ces écrit et vidéo. je suis engagés dans des techniques de TCS de semis direct.Il est possible que dans certaine régions ils est des soucis vie du sol chez moi c’est loin d’être le cas.
        claude bourguignon se trompe quand il dit que la production était plus abondante avant lère de la « chimie »
        sur des terres qui fonctionnent en apportant les élément nutritif des plantes telles que du fumier du carbonate humide pour réequilibrer le PH l’amonitrate du souffre etc…permettent au plantes de se dévelloper plus rapidement et fortement.
        en faisant un parallèle entre un enfant qui est nourit correctement en europe et un en afrique qui par moment n’a pas a manger et n’a pas une croissance aussi régulière physiquement et mentalement.on est dans le même schémas.
        utilisant des produits phyto je suis dans une optique de soigner mes plantes comme l’on soigne ses enfants quand ils se blessent ou sont malades.(parfois c’est l’homéo parfois c’est un antibio etc..)
        Dans une lettre nicholas tesla ecrit qu’il faudrait pouvoir apporter de l’N2 pour permettre au population d’avoir plus de rendement dans les cultures.(sous entendu par moments les rendements n’était pas suffisent)
        ps je n’ai pas la prétention de convaincre qui ce soit

      • Tex

        El Loco,
        Pour moi, le bio ne va pas sans la biodynamie mais bon…

        Tu dis que tu n’as pas de soucis de sol…n’empêche que tes plantes ont besoin de produits chimiques pour survivre…Comment les micro-organismes pourraient-ils ne pas être atteints par les produits chimiques que tu emploies?

        Même à petites doses, ils sont toxiques puisqu’ils tuent champignons, insectes etc..Comment pourraient-ils ne pas être toxiques pour celui qui les emploie, pour celui qui les consomme et pour l’environnement…
        C sûr que les fabricants vont dire le contraire mais ils diront qu’il faut s’habiller comme un cosmonaute pour les utiliser … mais, à part ça… C pas nocifs du tout!!

        Dixit : « …en faisant un parallèle entre un enfant qui est nourit correctement en europe et un en afrique qui par moment n’a pas a manger et n’a pas une croissance aussi régulière physiquement et mentalement.on est dans le même schémas. »

        Sais pas si l’exemple est si approprié que ça, vu le nombre d’enfants leucémiques et cancéreux engendré par cette nourriture qui les fait si bien grandir ……

        Maintenant affirmer que M Bourguignon se trompe… Je ne vois pas quel intérêt il a à affirmer des choses fausses…
        Ca lui a fait perdre sa place au CNRS…tellement ses dires dérangent..
        Si au CNRS ils pouvaient si facilement prouver que Claude Bourguignon se trompe, je pense que ce serait fait depuis longtemps!

        Moi je pense qu’il a tellement raison qu’on essaie de le faire taire et mon plus grand souhait est qu’il ait raison qd il prédit l’effondrement du système agricole actuel par la mort de tous les sols…
        C pas contre toi, hein!
        C pour la planète et les consommateurs…

      • Marc

        Comment faisait on, du temps ou les produits de monsanto n ‘existaient pas?? en fait disons les choses telles qu’elles sont: ce n’est pas une question de rendement, mais de prix aux quels vous vendez vos produits.
        Le fait d’augmenter les rendements par l’apport de produits non naturels fait inévitablement chuter les prix de revente, c ‘est logique, plus l’offre est grande plus les prix baissent. Moi je suis persuadé, que le retour vers une agriculture traditionelle est possible , à condition que les politiques y jouent le jeu, que les produits non bio soient taxés à fin qu’ils soient plus chers que le bio, et a travers les taxes perçues , financer la reconversion de l agriculture.
        Qui peut, aujourd hui m affirmer, par des sources scientifiques neutres et indépendantes, que tout les pesticides que nous ingurgitons au quotidiens, pendant des décennies, nous tuent pas à petits feux?

        Alors arrêtons d être des moutons, et essayons chacun à notre niveau de payer le juste prix des légumes bio , de la viande bio afin de redorer le blason de notre agriculture et de nos élevages…. laissons tout simplement la mal bouffe pourrir dans les magasins….

  • Vif argent

    Merci pour ton témoignage, pourquoi ne peux-tu pas passer ton exploitation agricole en biodynamque ?

  • Tex

    Nos agriculteurs sont en train de mourir ! Tous contre MONSANTO !..

    Oui bof!!!

    Moi je dirais : « NOS AGRICULTEURS SONT EN TRAIN DE TUER LES HOMMES, LES ANIMAUX ET LA PLANETE!
    Tous contre MONSANTO!!

  • Marc

    Tant que la malbouffe sera moins chère que les produits bio ça ne changera jamais. C’est à nous, consomateur , de mettre le prix, a fin que nos agriculteurs seront motivés et correctement rémunérés.
    Maintenant comment expliquer à une famille qui vit du smic de laisser tomber leur tel portable leur abonnement à canal sat pour aller acheter du bio???
    J ai un revenu confortable qui me permet d’acheter bio, un lopin de terre pour planter mes graines de chez kokopelli à 3,80 les 100gr alors que les autres coutent 3 fois moins cher… je me considère comme étant un privilégié, et oui , manger sainement c est un privilège…
    Alors que faire? saccager les plantations et les mac do façon José Beauvais et finir en tole??? faire des pétitions?
    Je crois que dire que nos agriculteurs nous tuent est un peu exagéré, ils font de leur mieux pour vivre dignement de leur travail.
    Encore une fois la seule façon de changer les choses est en mettant la main au porte monnaie pour acheter bio, idem pour acheter français et délaisser les trucs importés de Chine. la seule façon de combattre la mondialisation est d’acheter local…..

  • Marc

    dommage que la video ne soit plus dispo… j avais pas vu le reportage… mais il y a ça aussi….

    http://www.youtube.com/watch?v=Gpp7b0oCjI4

  • Vif argent

    Vidéo dispo sur un autre serveur :
    http://fr.gloria.tv/?media=281299

  • fotoulavé fotoulavé

    21 heure, 3 135 000 tonnes de produits chimiques répendue sur la terre. Je pense que nous avons tous un gros prôblème.