Il faut abroger la loi sur le mariage pour tous.

Le mariage pour tous est un non-sens. Il faut l ‘abroger.

C ‘est d ‘abord le principe d ‘égalité qui est mis à mal par ce texte.
L ‘union d’un homme et d’une femme est en effet différente de l’union entre deux hommes ou entre deux femmes. L ‘ homosexualité c ‘est le rejet de l’altérité sexuelle alors que l’hétérosexualité fait vivre la complémentarité sexuelle. Seule l ‘ hétérosexualité peut donner la vie, l ‘homosexualité est stérile. Il n’y a pas égalité biologique entre ces deux comportements. Homosexualité et hétérosexualité s ‘opposent. A ces comportements on ne peut pas appliquer le principe d ‘ égalité. Soumettre ces deux formes d ‘union à une même législation , le  » mariage pour tous  » est illogique.

A cette ignorance du principe d ‘égalité s ‘ajoute la disparition des mentions  » père » et  » mère  » du code civil et de documents administratifs, nouveau mépris pour la différenciation sexuelle.
En effet la loi sur le mariage pour tous supprime les mots père, mère, mari et femme des articles du code civil et de tous les documents officiels se rapportant à l ‘ état civil. Père et mère sont remplacés par parents (numérotés parent 1 et parent 2) et mari et femme sont remplacés par époux.
La nouvelle loi ignore que « père » et « mère » sont des réalités biologiques, affectives, psychologiques, institutionnelles et symboliques.
La loi sur le mariage pour tous oublie que les humains sont attachés à ces réalités : père , mère , mari , femme ; qui constituent leur être dans ce qu’il a de plus intime.

Le mariage pour tous c ‘est la confusion des sexes. Cela entraîne des conséquences.
Les humains ne sont pas semblables dans leur identité , leur histoire , leurs goûts , leur religion…. . En particulier ils sont marqués par leur appartenance à l’un des deux sexes élément central de leur personnalité.
Nous sommes tous nés d’un homme et d’une femme et ce repère de la filiation naturelle est fondamental, car il correspond à un besoin universel et intrinsèque de l’Homme, et qu’à ce titre, il doit être préservé pour toutes les générations futures.

Cette loi enfin bouleverse l ‘ordre logique de conception des règles de droit.
Avant cette loi la société constatait un fait qui lui était favorable. Par exemple des couples homme-femme se créaient. Le droit, avec le mariage, confortait leur situation pour leur avantage et celui de la société. Le droit ne créait pas de nouvelle situation, il se contentait de valider l ‘existence de situation utile à la société. Avec la nouvelle loi une situation ne concernant pas la société , deux hommes ou deux femmes vivant en couple, est valorisé, encadré. De ce fait c ‘ est l ‘ État qui désormais peut créer n ‘ importe quelle structure familiale : mariage à trois , à quatre…

En attendant la mise en œuvre de telles nouvelles lubies , le mariage pour tous amène le chaos dans la filiation.
Il existe un lien entre le mariage pour tous et la PMA pour toutes en particulier les couples de lesbiennes. En effet la loi Taubira valide un mariage femme-femme , donc sans homme . Ce mariage nous mène à penser qu ‘il est légitime de légaliser une PMA avec des enfants sans père . De même ce mariage pour tous rend possible un mariage homme-homme donc sans femme et légitime de ce fait la GPA avec des enfants sans mère .
Cela entraîne la mise en place d ‘un système de fabrique d ‘ orphelins, orphelins qui ne sauront même pas qui est leur géniteur.

Le mariage pour tous c ‘est la confusion inscrite dans le droit. C ‘est la fin de tout repère. C ‘est une loi qui doit être abrogée.

83 commentaires

  • predateur

    ça doit être pour ça que les moutons veulent le RIC ,pour que des gens comme moi qui ne sont pas concernés par l homosexualité puissent donner leur avis sur les droits des homosexuels ….influencés par des partisans du pour ou du contre suivant les lectures ou l éducation
    qu une majorité d ignorants puissent décider pour une minorité ….
    comme la gpa pour consigny par exemple ,pourtant je ne suis pas fan de fogiel et de robin https://www.vanityfair.fr/actualites/videos/vive-altercation-entre-muriel-robin-et-charles-consigny-dans-on-nest-pas-couche-/35457

  • nux nux

    le mariage pour tous .. la pma la gma .. bientôt la zoophile légalise ? l’inceste ? la pédophilie ( la je connais quelques ancien ministres qui doivent adorer ..)

    vous avez entendu parler de la loie schiappa ???

    http://www.youtube.com/watch?v=moPIngkreks

    très vicelard comme d’hab ..

  • verisheep

    Il faut abroger le mariage civil en règle générale, sans pour autant remettre en cause la notion de responsabilité filiale ni le mariage religieux symbolique.

    Toute association de personnes (peu importe leur sexe leur nombre et leur préférence sexuelle) ne devrait se faire que par affinités, au moment présent et rien ne justifie qu’elle soit régie par quelconque texte de loi ou fiscalité spécifique.

    • predateur

      quel interet d abroger le mariage civil ????peur de s engager sur le long terme dans une vie à deux ???

      • verisheep

        Ce n’est pas une question de peur, mais en quoi la loi devrait se mêler des relations privées entre les gens?
        La notion de contrat (par définition contraignante) n’a pas à intervenir dans une relation affective.

        • engel

          …c’est assez « révolutionnaire » mais cela a beaucoup de (bon)sens.

        • engel

          – Rappelons aussi qu’à l’origine le mariage était un « contrat-survie » par l’obligation d’entraide envers son conjoint et ses enfants…ainsi qu’un contrat de prospérité pour le clan.
          – Il est vrai qu’à l’heure actuelle la chose n’est plus une nécessité impérieuse, surtout vu les nombreuses aides sociales.
          …Mais demain, qu’en sera-t’il?

        • logic

          chacun a le droit de trouver bien ou pas le mariage, car de toutes façons ce n’est pas une obligation, mais un « CHOIX » contrairement au travail ! mais le travail, tout le monde trouve ça normal….

          • sephiros

            le fameux travail c’est vrai que l’on née tous avec des outils dans le ventre de notre mère c’est dingue de voir comment on a réussi à implanter sa dans la penser des gens à un point tel que celui qui ne travail pas est considérer comme non humain

            • logic

              il est surtout considéré comme un moins que rien, alors que tout le monde devrait l’envier et en faire autant !

              • sephiros

                oui quand je dit non humain je veut dire moins que rien ou animal

                si on retire le sommeil on prend la moitié de la journée à travailler pendant 42 ans plus école 14 ans soit 56 ans diviser par 2 donne 28 ans à temps plein
                5 jours sur 7 de travail sur 28 ans donne 20 ans à temps plein

                on perd 20 ans à temps plein soit 16h par jours en gros de vie pour faire vivre notre corps dans des condition plutôt médiocre ( vu le nombres de maladie et la santé que les gens on quand il vieillissent )

    • Simsi

      Supprimer la plus vielle institution sur le seul prétexte que ce n’est pas ‘in’. Et quand la mode aura passé…
      Le mariage n’était par ailleurs, au départ, pas un contrat passé devant la loi mais devant ‘Dieu’.

      • verisheep

        Pas sous prétexte que ce n’est pas « in », mais:
        – parce qu’il s’agit d’une doctrine donnant à l’état le pouvoir d’encadrer juridiquement des relations qui relèvent de l’intime, ce qui n’est pas son rôle,
        – parce qu’il introduit des inégalités fiscales et sociales entre les individus,
        – parce qu’il permet de nombreuses dérives (mariages de complaisance, spoliations, …).

        Je n’ai pas remis en cause le mariage religieux, c’est là encore du domaine de la vie privée et de la spiritualité de chacun.

        Tu noteras que le mariage civil n’existe que depuis 1792, on est loin de « la plus vieille institution ».

  • papapoule

    Je ne suis pas contre le mariage pour tous.
    Chacun a le droit de se marier stérile ou pas. Qui êtes vous pour empêcher deux personnes majeures de s »aimer et de signer un contrat.

    • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

      juste parceque le mariage pour tous est dans la droite ligne des opérations des destructions de la cellule familiale père mère enfant(s) en termes physiques psycologique et culturel
      Vive la matrice artificiel et l’eugénisme https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    • brignolais

      Mais chacun a toujours eu droit de se marier…. mais avec une personne d’une même sexe. Expliquez-moi, argument à l’appui, pourquoi ne pas permettre à 3, ou 4 ou 5 ou 100 personnes de se marier ensemble si le seul critère se fonde sur la liberté individuelle, sur le fait qu’on s’aime…. pourquoi m’empêcher de me marier avec mon enfant de 4 ans ou Nestor mon hamster…. on s’aime.
      Cela dit, aujourd’hui c’est vraiment pas la priorité….

    • Simsi

      Parce que le mariage est l’union d’un homme et d’une femme et ce n’est pas le nouveau lexique qui y changera quelque chose.

      Que les homos veulent se marier est absurde puisque le mariage est institution religieuse devant dieu et que ‘toutes’ les religions chrétiennes, judaïques et islamiques sont par essence contre l’homosexualité.

      Donner le droit de mariage aux homos n’est qu’un moyen de propagande pour changer la morale de nos parents et les mentalités de la vielle Europe.

  • Merci paulau pour ton article. L’amour, le vrai, le grand, est une chose sacrée, ceux qui l’ont rencontré le savent. Que ce soit entre un homme et un femme, entre deux hommes ou entre deux femmes, l »amour est possible. Le problème n’est pas là mais plutôt dans la folie actuelle qui veut tout uniformiser pour à terme marchandiser l’humain. On peut permettre à deux êtres du même sexe de vivre leur histoire d’amour avec des protections juridiques identiques que les couples hétéro mais on ne peut pas laisser dire que les couples hétéros sont équivalent à des couples homo ou lesbien. Il en va de la survie de notre espèce, il en va de l’éthique de la conception d’un être humain. L’enjeu est de taille, paulau l’a compris contrairement à papapoule.

  • Enki13

    à quoi ça sert de se marier à part pour divorcer et de nourrir le système…
    c’est le capitalisme qui vous a habituer a faire une grosse fête et un bon divorce pour certains…
    donc le mariage est une allégeance au capitalisme …
    de quelle droit devons nous obligatoirement nous marier pour prouver notre amoure ?
    un pacs ne suffirait t’il pas pour toute la paperasse administrative ?
    personnellement je suis pour le mariage pour déguns.

    • CryptoKrom

      MDR… j’attend le divorce du japonais (ou chinois…me rappelle plus) qui c’est récement
      marié a une Intelligence artificielle…il va se faire plumer !
      J’imagine la pension alimentaire pour ses « enfants électroniques »…
      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    • Simsi

      Le divorce n’est pas obligatoire Enki13.
      Il existe encore des couples mariés qui le restent jusqu’à la mort.

      C’est notre société de consommation, vite acheté (marié) vite jeté (divorcé), qui veut ça et tous les bourrins tombent dedans comme de gentils petits soldats.

  • mianne

    Perso, je ne suis pas pour le mariage pour tous mais pour le mariage POUR PERSONNE, pas plus hétéro qu’homo . Le mariage est gratuit, ce qui à notre époque devrait être suspect, car c’est un piège . Quand un couple s’entend bien, le mariage ne lui apporte rien de plus mais quand le couple marié ne s’entend plus et que l’un des deux veut divorcer, il faut qu’il puisse payer un avocat et la procédure peut durer 7 ans. Que les parents soient mariés ou non ne change rien pour les enfants .Si des époux qui se séparent ont acheté leur logement, cela fait des histoires sans fin . Certains époux oisifs ont même l’indécence de se faire payer une indemnité compensatoire à vie par celui qui gagnait le plus. Je préfère de loin l’union libre, avec ou sans enfants, à cette arnaque légale du mariage. Si des concubins achètent un logement ensemble, le notaire enregistre l’apport de chacun des partenaires et en cas de séparation, chacun reprend ses billes sans dépendre du bon vouloir d’un juge qui souvent dépouille celui qui avait apporté le plus. Enfin, si certains veulent se faire piéger, c’est leur problème .

    • logic

      le mariage est gratuit, soit, mais il rapporte un max au PIB , suffit juste de demander aux intéressés combien leur mariage à coûte, en bouffe, cadeaux, réservation de salle, d’orchestre, etc… etc…. Un marché énorme, car beaucoup ne compte pas pour cet « heureux évènement », donc, le mariage pour tous, c’est juste plus de croissance, et moins d’épargne de réserve dans les poches des Français…. c’est comme noel, paques, la saint sylvestre, la saint valentin,etc….. un piège à pigeons consommateurs …

      • Tu parles du mariage comme vanté par les médias, mais la fête de mariage, ça peut être autre chose. A l’époque c’était une belle réunion de famille, on sortait les grandes tables, on mettait les petits plats dans les grands, et c’est tout. La robe était souvent confectionnée maison ou on mettait celle de sa mère après réajustement. La norme n’était pas les grands mariages, seule la noblesse et la haute bourgeoisie faisait les choses en grand. La télé, les médias, l’influence du libéralisme ont détruit les valeurs paysannes pour faire de la décadence bourgeoise la norme.
        Aujourd’hui ton com est censé mais ne jette pas le bébé avec l’eau du bain. Le mariage n’est pas le problème, c’est la société actuelle qui est un problème.

        • logic

          qui t’empêche d’être mariée dans ta tête, plutôt que sur un papier officiel ????????

          je n’ai jamais eu besoin d’une autorité supérieur pour me considérer marié

          • predateur

            et la retraite de réversion ,on va pas en faire cadeau à l état !!!!!https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

          • C’est un autre débat. L’homme a-t-il besoin d’institutions vertueuses pour canaliser ses travers? Le mariage revisité, La démocratie participative, avec tirage au sort, la monnaie libre qui empêche la création monétaire d’être accaparée par quelques uns, un « dieu », je préfère un culte à la Terre, qui nous rappelle que ne nous sommes pas grand chose, etc…. Ou faut-il faire confiance à l’Homme et le laisser libre c-à-d aller au bout de son auto destruction en espérant que naisse ensuite un homme nouveau, libéré de ses vices?
            Trop long et trop vaste pour débattre par écrit.
            https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif
            Logic, tu es un cousiniste qui s’ignore

        • logic

          @laurence, je ne ne jette pas le bébé avec l’eau du bain, mais je n’ai pas besoin de l’état pour aimer ma compagne.
          d’ailleurs, dans 4 cas sur 5, la contractualité du mariage via l’état finit par un divorce….. ne serait-ce que pour ça, le mariage administratif tient de l’inconscience…

    • Mianne,
      Tu es pour l’union libre, tant mieux mais ne critique pas ceux qui apprécient les joies du mariage. Je connais mon mari depuis que j’ai 16 ans, nous nous sommes mariés à 30 ans , cela fait 18 ans et je suis toujours amoureuse de lui. Notre meilleure amie a également rencontré son compagnon à la même époque mais ils sont contre le mariage, ils s’aiment toujours aussi. Je suis très heureuse d’être mariée et ça m’a apporté beaucoup personnellement, l’union libre ne m’aurait pas convenu. Pour nos amis, c’est tout le contraire, ils n’auraient pas supporté être marié. Le plus paradoxal, c’est que nous sommes les plus rebelles depuis toujours, nos amis sont très rangés.
      Il n’y a pas de recette meilleure que les autres. Chacun est libre de ses choix tant que ces choix RESPECTENT les autres.

      • engel

        Alors s’il n’y a pas de recette, il n’y a donc rien à abroger.
        …A part peut-être des certitudes de part et d’autres.

        A l’heure actuelle, le mariage n’est plus cette nécessite impérieuse qui rassemblait. Elle n’est plus qu’une convention discutable.
        …Que nous discutons et qui nous divise.

        Pourtant la « règle » est simple:
        – Dans l’adversité « l’homme » s’unit, tandis que dans l’opulence il s’individualise.

        …Le reste n’est qu’inconscience, morale(haute ou basse), ou récupération.

        • « Il n’y a donc rien à abroger » je parle du libre choix que l’on peut faire entre se marier ou pas. Cela n’a rien à voir avec la transformation qui a été faite sur la notion de mariage. Il faut laisser au terme mariage sa notion première. Si les couples d’ hommes ou de femmes veulent être reconnus comme entité familiale, qu’un nouveau terme soit créé mais il ne peut en aucun cas être mis sur la même ligne que le mot mariage.
          Je m’attache au mot mariage car pour le moment et depuis très longtemps, c’est la référence dans l’inconscient collectif de la famille. Le mariage relève d’une tradition ancestrale, le mariage est présent dans de nombreuses cultures et depuis très très longtemps. Jusqu’à présent la norme est la reproduction naturelle, il ne faut pas que cela change.

          • engel

            Je trouve que tu mélanges hardiment tradition, survie de l’espèce et civilisationnelle.
            Certes c’est liés, mais la chose est fort complexe à défendre en l’état,

            …Et pour l’instant, ce mélange des genres a surtout servi aux « antis » plus qu’aux « unisseurs » de monde.
            https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

            PS: J’ose espérer que sur le fond, tu sais que je te donne raison…

            • « J’ose espérer que sur le fond, tu sais que je te donne raison… »
              Je te connais même si ce n’est que virtuellement https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
              Je comprends ce que tu veux dire. Malheureusement, je n’arrive à fonctionner qu’en voyant les choses dans leur ensemble. C’est un défaut qui est aussi une qualitéhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

  • BlueMan

    Beau texte, très pertinent https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif, que je relaie sur mon site, merci !

    Dès que la démocratie véritable sera instaurée, on pourra l’interdire ainsi que l’homosexualité dans la sphère et l’espace publique.

    • DTC

      « on pourra l’interdire ainsi que l’homosexualité dans la sphère et l’espace publique »
      Ah ouais, quand même!

    • predateur

      le RIC ne se limitera pas au fric ,il confisquera aussi la liberté …..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

    • « interdire l’homosexualité dans la sphère et l’espace publique »
      Gloups…

        • DTC

          Ouais, on a eu la même réaction. Bon, liberté d’expression… mais ça va donner du grain à moudre à ceux qui traitent le blog de « facho »

          • BlueMan

            Pas besoin d’être facho pour ça… : ce qui est mauvais et nuisible pour la société doit être interdit si le peuple le décide démocratiquement.

            C’est pas une question de liberté.

            Autre exemple : on peut décider, et je pense que nous serons une majorité à le demander, de limiter l’accumulation (par exemple : pas plus de 200 millions d’euros par personne en argent et possessions diverses). On pourrait dire pareillement que c’est une privation de liberté, mais l’intérêt général prime sur les intérêts particuliers. Et c’est pareil dans plein de domaines.

            Et la démocratie véritable va remettre à plat plein de choses. Ne voyez donc pas du fascisme partout.

            Autre point important : l’incompréhension par beaucoup des droits de l’homme. Aujourd’hui ils sont dévoyés, abusés, parce-qu’incompris : c’est du droit-de-l’hommisme, et le droit-de-l’hommisme est aux droits de l’homme ce que le laïcisme est à la laïcité : un extrémisme, un fanatisme.
            Il ne s’agit pas d’une déclaration pour conquérir des droits (de supposés droits sexuels dans le cas présent) mais d’un texte de PROTECTION des citoyens contre la TYRANNIE des États, ce qui est totalement différent.

    • paulau

      J ‘ai modifié mon texte.
      Ci-dessous la dernière version
      Cordialement

       »
      Le mariage pour tous est un non-sens. Il faut l ‘abroger.
      Ce  » mariage  » concerne toute la société et pas seulement les homosexuels

      C ‘est d ‘abord le principe d ‘égalité qui est mis à mal par ce texte.
      L ‘union d’un homme et d’une femme est différente de l’union entre deux hommes ou entre deux femmes. L ‘ homosexualité c ‘est le refus de l’altérité sexuelle alors que l’hétérosexualité fait vivre la complémentarité sexuelle. Seule l ‘ hétérosexualité peut donner la vie, l ‘homosexualité est stérile. Homosexualité et hétérosexualité sont donc différentes. Pour cette raison on ne peut pas appliquer le principe d ‘ égalité à ces comportements. Soumettre ces deux formes d ‘union à une même législation , le  » mariage pour tous  » est illogique.

      Le mariage pour tous c ‘est la confusion des sexes. Cela n ‘est pas sans conséquences.
      Les humains ne sont pas semblables dans leur identité , leur histoire , leurs goûts , leur religion…. . En particulier ils sont marqués par leur appartenance à l’un des deux sexes élément central de leur personnalité. Avec le mariage pour tous la société veut ignorer cet élément majeur.
      Nous sommes tous nés d’un homme et d’une femme et ce repère de la filiation naturelle est fondamental, car il correspond à un besoin universel et intrinsèque de l’Homme, et qu’à ce titre, il doit être préservé pour nos contemporains et pour les générations futures.

      Cette loi enfin bouleverse l ‘ordre logique de conception des règles de droit.
      Avant cette loi la société constatait un fait qui lui était favorable. Par exemple des couples homme-femme se créaient. Le droit, avec le mariage, confortait leur situation pour leur avantage et celui de la société. Le droit ne créait pas de nouvelle situation, il se contentait de valider l ‘existence de situation utile à la société. Avec la nouvelle loi une situation ne concernant pas la société , deux hommes ou deux femmes vivant en couple, est valorisé, encadré. De ce fait c ‘ est l ‘ État qui désormais peut créer n ‘ importe quelle structure familiale : mariage à trois , à quatre…

      En attendant la mise en œuvre de telles nouvelles lubies , le mariage pour tous amène le chaos dans la filiation.
      Il existe un lien entre le mariage pour tous et la PMA pour toutes en particulier les couples de lesbiennes. En effet la loi Taubira valide un mariage femme-femme , donc sans homme . Ce mariage nous mène à penser qu ‘il est légitime de légaliser une PMA avec des enfants sans père . De même ce mariage pour tous rend possible un mariage homme-homme donc sans femme et légitime de ce fait la GPA avec des enfants sans mère .
      Cela entraîne la mise en place d ‘un système de fabrique d ‘ orphelins, orphelins qui ne sauront même pas qui est leur géniteur.

      Le mariage pour tous c ‘est la confusion inscrite dans le droit. C ‘est la fin de tout repère. C ‘est l ‘ altération des fondements de la société. C ‘est une loi qui doit être abrogée.

  • Montet

    Ca sent le Troll en service commandé à plein nez pour :
    Détourner l’attention des préoccupations immédiates.
    Remettre insidieusement en question dans la tête de la plèbe de l’opportunité d’un RIC (technique du ver dans le fruit qui ronge tranquillement mais sûrement).
    Entamer ainsi avant les débats un travail de sape pour faire accepter par tous au final un RIC qui sera, mais a minima, sans ses fondamentaux majeurs ; donc inutile.

    « ILS » avancent masqués.
    Belle tentative de manipulation mais trop grossière. Essaye encore….
    Prochain sujet-tentative ? LGBT, spécistes, veganologues, femens, pseudoécoloconsos, soldologistes, sportologues, victimistes, autres (« ILS me surprennent toujours tant « ILS » sont forts en idées et scénarios)…

    Dès que le sujet médiatisé dépasse une mesure pour atteindre celle de l’idéologie à outrance c’est qu’il s’agit d’une opération de distraction et de détournement de l’attention (le coup du prestidigitateur : agiter sa mimine bien haut pour faire les poches de l’autre main).
    Règle à retenir pour savoir où se situe l’information : l’idéologie est soit très dangereuse, soit insignifiante. Donc en fonction du sujet : désinformation ou… désinformation
    Après, les conseilleurs ne sont pas les payeurs.
    Au suivant !
    heu… Bonne année !

  • Sanchalito

    Ah. Et que fait-on de ceux qui sont déjà mariés, une loi, ou sa suppression ne pouvant être rétroactive ?
    Le mariage est un engagement, entre deux personnes, dans le but de créer une famille, non ?
    Il suffit de deux personnes pour que cela soit considéré comme une famille, me semble-t-il.
    Sinon, un couple hétéro, mais frappé de stérilité ne devrait pas pouvoir se marier …
    Le mariage, c’est l’engagement de deux personnes à s’aimer et s’entraider sur le long terme, tout en permettant, aussi, de prévoir l’avenir pour sa compagne, via la pension de reversion (mon épouse est mère au foyer, et si je dois crever avant elle, je serais bien content de le faire en sachant qu’il lui restera un petit quelque chose pour vivre), parce que si elle avait bossé dans sa vie, je n’aurais jamais obtenu le poste que j’ai à ce jour.
    Et ce n’est pas parce des gens sont stupides au point de confondre mariage et bien de consommation (on se marie parce qu’il fait beau, pour divorcer peu de temps après), qu’il faut aller emmerder ceux qui gèrent leur vie correctement.
    Vous ne voulez pas du mariage. OK, ne le faites pas, mais ne venez pas me dire comment mener ma vie, merci.
    Maintenant, la GPA est faite pour ceux qui ont un problème médical, et l’homosexualité n’en est pas un, jusqu’à preuve du contraire.
    Pour la PMA je serais pour qu’elle soit autorisée en France, mais prise en charge par la sécu qu’en cas de stérilité effective de la mère, ce qui permettrait de mettre en place des contrôles, parce que, pour les PMA faites à l’étranger, une nana « volontaire » doit faire en moyenne 7 bébés par an, si l’on en crois les papiers présentés pour la reconnaissance en France.
    C’est bien beau de raler

    • Sanchalito

      C’est beau de râler, donc, mais il ne faut pas oublier la misère que nous créons, même si elle se trouve de l’autre côté de la frontière

    • Et encore un qui veut que l’homme se prenne pour « Dieu »… Si quelqu’un ne peut pas avoir d’enfant, c’est la vie…
      Il faut accepter ce que la nature nous donne, le bon comme le mauvais. Ne pas savoir procréer ne va pas dire ne pas pouvoir avoir d’enfant, il y a plein d’enfants malheureux qui ne demandent qu’à être aimé. Ce qui détruit l’homme c’est son ego démesuré, un bel exemple ci-dessus. Et les femmes en couple qui choisissent d’avoir un enfant en se faisant inséminer par donateur anonyme, c’est l’égoïsme ultime. L’enfant n’a qu’à accepter de ne pas connaitre la personne dont il a la moitié de capital génétique.

      • Sanchalito

        Ah ? Et bien si utiliser des technologies existantes est ee prendre pour Dieu, j’espère que vous avez au moins la décence d’aller au bout de vos idées et de refuser tout soin médical susceptible d’allonger votre espérance de vie, parce que les maladies ont été créées par Dieu et font partie de la nature.
        J’espère aussi que vous n’avez ni électricité, ni eau courante, ni moyen de chauffage autre que le bois, car non naturel …
        Pour qui vous prenez-vous, pour vous arroger le droit de décider de qui a le droit d’avoir accès à telle ou telle technologie ?
        Vous pouvez décider pour vous, mais foutez donc la paix aux autres, merci.

        • Que d’inepties, se soigner tout en respectant la nature, c’est possible. C’est fou, ces gens qui imaginent que pour respecter la nature et notre nature, il faille vivre comme des hommes préhistorique.
          A partir du moment où le choix des autres compromet le futur de mon espèce, j’estime que j’ai mon mot à dire. Je suis née dans un siècle où des mauvais choix avaient déjà été fait par les générations précédentes, je ne peux plus rien y changer mais je peux en tirer des leçons et essayer de ne pas perpétuer les mêmes erreurs. Je ne foutrai sûrement pas la paix à des gens qui m’imposent par leur choix irraisonné le chaos.

  • GROS

    Hétéro ou homo, le mieux encore c’est quand on s’en branle.

  • juste un petit coucou pour ne pas vous laisser à 69 commentaires…

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Jean Xana

    Moi j’ai une autre idée.
    Le mariage a-t’il besoin d’être homologué par l’état ?
    Ne pourrait-on laisser les hommes, les femmes, les L, les G, les B, les T et tous les autres s’aimer, copuler (ceux qui le peuvent), avoir des enfants (ceux qui le peuvent (bis)) et se quitter etc… sans aucune obligation, sans autorisation, sans certificat etc ? Ils le peuvent déjà !

    Ah oui, mais il y a le fric ! Les réduction d’impôt. Les allocations. Les différentes primes …
    Pourquoi ne pas dire qu’il ne s’agit pas d’amour, mais de pognon ?

  • paulau

    Mon texte initial comporte des imprécisions
    ci-dessous le texte corrigé :

    Le mariage pour tous est un non-sens. Il faut l ‘abroger.
    Cette réforme néfaste concerne toute la société et pas seulement les homosexuels

    C ‘est d ‘abord le principe d ‘égalité qui est mis à mal par ce texte.
    L ‘union d’un homme et d’une femme est différente de l’union entre deux hommes ou entre deux femmes. L ‘ homosexualité c ‘est le rejet de l’altérité sexuelle alors que l’hétérosexualité fait vivre la complémentarité sexuelle. Seule l ‘ hétérosexualité peut donner la vie, l ‘homosexualité est stérile. Homosexualité et hétérosexualité sont donc différentes. Pour cette raison on ne peut pas appliquer le principe d ‘ égalité à ces comportements. Soumettre ces deux formes d ‘union à une même législation , le  » mariage pour tous  » est illogique.

    Le mariage pour tous c ‘est la confusion des sexes. Cela n ‘est pas sans conséquences.
    Les humains ne sont pas semblables dans leur identité , leur histoire , leurs goûts , leur religion…. . En particulier ils sont marqués par leur appartenance à l’un des deux sexes élément central de leur personnalité.
    Nous sommes tous nés d’un homme et d’une femme et ce repère de la filiation naturelle est fondamental, car il correspond à un besoin universel et intrinsèque de l’Homme, et qu’à ce titre, il doit être préservé pour nos contemporains et pour les générations futures.

    Cette loi enfin bouleverse l ‘ordre logique de conception des règles de droit.
    Avant cette loi la société constatait un fait qui lui était favorable. Par exemple des couples homme-femme se créaient. Le droit, avec le mariage, confortait leur situation pour leur avantage et celui de la société. Le droit ne créait pas de nouvelle situation, il se contentait de valider l ‘existence de situation utile à la société. Avec la nouvelle loi une situation ne concernant pas la société , deux hommes ou deux femmes vivant en couple, est valorisé, encadré. De ce fait c ‘ est l ‘ État qui désormais peut créer n ‘ importe quelle structure familiale : mariage à trois , à quatre…

    En attendant la mise en œuvre de telles nouvelles lubies , le mariage pour tous amène le chaos dans la filiation.
    Il existe un lien entre le mariage pour tous et la PMA pour toutes en particulier les couples de lesbiennes. En effet la loi Taubira valide un mariage femme-femme , donc sans homme . Ce mariage nous mène à penser qu ‘il est légitime de légaliser une PMA avec des enfants sans père . De même ce mariage pour tous rend possible un mariage homme-homme donc sans femme et légitime de ce fait la GPA avec des enfants sans mère .
    Cela entraîne la mise en place d ‘un système de fabrique d ‘ orphelins, orphelins qui ne sauront même pas qui est leur géniteur.

    Le mariage pour tous c ‘est la confusion inscrite dans le droit. C ‘est la fin de tout repère. C ‘est l ‘ altération des fondements de la société. C ‘est une loi qui doit être abrogée.

    • Le souci, c’est que dès le départ vous utilisez un terme ayant une connotation religieuse : mariage.

      Dans les faits, qu’avons-nous ?

      Ben, simplement la reconnaissance par la société d’un état de fait concernant la vie commune de deux individus.

      L’intérêt de reconnaître légalement cette union concerne avant tout les questions de droits de successions, la fiscalité, et les pensions de reversions après le décès de l’un des conjoints, etc…

      Nous ferions d’utiliser le terme d’Union Civile plutôt que celui de mariage,.

      Ce dernier ayant une connotation trop religieuse à mon gout…

      • verisheep

        Pas la reconnaissance par la société, la reconnaissance par la loi.
        Loi pour laquelle aucun d’entre nous ne s’est prononcé, loi que nous n’avons pas le pouvoir de remettre en cause, donc loi non démocratique, donc diktat.

        • Il en est de cette loi, ainsi que de biens d’autres.

          Pour ne pas dire de la majorité des lois qui sont votées par les députés.

          Comme je le dis depuis un moment déjà, c’est à la source qu’il faut aller.

          Et donc, s’approprier la Constitution.

          Après, concernant l’union civile d’individus du même sexe, nous pouvons faire un référendum, mais je crains que vous ne soyez surpris du résultat.

          Le raisonnement de Paulau est truffé de syllogismes, mais bon, si vous ne les avez pas vus, je vous encourage à prendre quelques cours de zététique sur le site de Cortecs. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

          • verisheep

            Je n’ai jamais prétendu être en accord avec l’argumentation de Paulau (d’ailleurs je ne le suis pas), et je n’ai aucune prétention à imposer mon point de vue sur le mariage civil (union civile si tu préfères), quelque soit le sexe des protagonistes.
            En l’occurrence je suis bien plus radical, je faisait allusion au décret du 20 septembre 1792 relatif au mariage civil « classique ».

            Je ne fais que donner mon point de vue sur le mariage civil EN SOIT et le raisonnement qui m’a conduit à ce point de vue. [Jettes un œil plus haut dans les commentaires si ça t’intéresse; tu verras que nos analyses se rejoignent mais que j’interprète comme une injustice et un outil de domination ce que tu perçois comme un intérêt].

            Si référendum il y avait, les thèses de Paulau auraient sûrement bien plus de succès que les miennes.

            • Bonsoir VS https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

              La difficulté actuelle est que le monde du web est un miroir déformant de notre société.

              La présence en nombre de certaines minorités virulentes fausse totalement la perception des choses.

              Il en est ainsi pour les opposants au « mariage » pour tous, tout comme pour Asselineau.

              En fait, je suis sur qu’un référendum validerait l’idée du « mariage » pour tous.

              Nous verrons bien…

  • https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif
    Bonjour
    Je suis effarée et déçue de cet article et de ce que je lis dans beaucoup de commentaires.
    Déjà je ne pense pas que ce soit un sujet essentiel actuellement !
    Ensuite je suis toujours choquée par les « hermétiques » à tout ce qui n’est pas dans la norme soit disant !!! Je ne suis ni homo, ni mariée, ni pacsée, juste en couple avec enfants.
    J’estime que chacun est libre de ses choix ; je conçois qu’il soit difficile pour certains de comprendre les personnes différentes. Et pourtant elles existent et sont tout aussi respectables que les autres que ce soit au niveau sexuel(excepté la pédophilie) ou autre.
    Le mariage n’a pas toujours été quelque chose de beau ! Le mariage n’est pas né de l’envie de consacrer l’amour de 2 personnes ! En Égypte il existait juste pour copier les divinités qui étaient souvent par 2 ; puis ailleurs il fut une alliance d’intérêt entre familles, un besoin de contrat juridique pour les enfants à naître, des d’obligations réciproques à une coexistence harmonieuse des personnes du foyer familial, la garantie d’un droit à hériter, et par facilité administrative ; il faut savoir aussi que le mariage était et de la part de l’état et de l’Église un moyen d’enrayer la syphilis et autres maladies vénériennes …
    Donc la beauté et la noblesse du mariage en soi …? Cette notion est très récente !
    Le mariage civil ne devient obligatoire qu’en 1792 pour pouvoir s’unir religieusement ensuite. Quant au mariage religieux en France, ce n’est qu’au moyen age que le christianisme en a fait un sacrement et en 1542 qu’il a du obligatoirement être consacré par un curé .
    Comme les lois ne permettaient pas d’héritage sans mariage, il est plus que normal que certains l’aient réclamé
    Quant aux enfants de familles homosexuelles démarrent ils vraiment plus mal dans la vie que ceux issus de parents alcooliques, violents ou incestueux ? Je ne suis pas certaine !
    Dire aussi que « seule la vie décide de qui ou pas à des enfants  » est assez égoïste et je pense que ces personnes n’ont jamais croisé de femmes dépressives ou suicidaires pour cette raison.
    Ces mêmes personnes si elles ont un enfant qui nait avec un bec de lièvre par exemple, n’auront pas recours à la médecine parce que c’est la vie qui l’a voulu ainsi ?
    Et pour finir, qui est on pour juger les autres, penser que ce qui est bien pour les uns doit être LA RÈGLE ?
    L’essentiel n’est il pas de permettre au plus grand nombre d’atteindre le bonheur, la joie, la sérénité ?
    En quoi les « hors normes arbitrairement décrétées » seraient ils responsables de l’extinction ou du chaos ?
    Sont ils majoritaires ? Vous obligent ils à vous comporter comme eux ? Alors où est le problème ?
    Tolérance et respect dans la mesure où cela n’atteint pas à la vie et à la liberté d’autrui.
    Pour un pouvoir au peuple, par le peuple et pour le peuple, il faudrait déjà revoir ces 2 notions et les jugements arbitraires sans quoi effectivement ce sera le chaos, le vrai !https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

    • verisheep

      C’est un magnifique plaidoyer contre le mariage!
      Merci pour ces rappels historiques.

      EDIT: et en effet ce n’est pas un sujet essentiel actuellement; je pense que Paulau ne cherche qu’à diviser pour décrédibiliser le RIC.
      Demain il nous pondra un sujet sur la peine de mort ou la légalisation de la zoophilie.

Laisser un commentaire