De la viande bovine tuberculeuse dans nos assiettes ? …

Je ne sais plus comment présenter ce genre de nouvelle. J’ai envie d’utiliser un vocabulaire très incorrect pour ces individus qui pondent les lois et qui, soyons en sûr, ne mangent pas de cette barbaque contaminée à risque.

Pauvres vaches laitières………

Plus de 8 000 vaches sont diagnostiquées chaque année, en France, positive à la tuberculose. Ce qui, selon « Le Canard enchaîné », n’empêche pas la viande de finir sur nos étals. Une aberration.

Or, selon Le Canard enchaîné daté de ce mercredi, cette viande serait discrètement proposée à la consommation dans les magasins de l’Hexagone.

Une pratique autorisée par les autorités sanitaires, qui certifieraient les carcasses dès lors que les organes les plus infectés auraient été retirés.

Une habitude qui ne serait pas sans risque puisqu’une cinquantaine de cas de transmission de la maladie du bovin à l’homme (majoritairement de agriculteurs, des vétérinaires, et des amateurs de lait non-pasteurisé) seraient comptabilisés chaque année.

Le flou de l’Union européenne sur la question

Dans son règlement 854/2004, l’Union européenne affirme que la viande d’une bête infectée « doit être déclarée impropre à la consommation humaine ».

Selon le principe du « oui, mais », le texte précise ensuite : « Lorsqu’une lésion tuberculeuse a été retrouvée dans les ganglions lymphatiques d’un seul organe ou partie de la carcasse, seuls l’organe ou la partie de carcasse infectée doivent être déclarées impropres à la consommation. »

Une manière d’autoriser la pratique en feignant de l’interdire.

Ainsi, plus de 3 000 tonnes de viande française infectée serait mise en vente chaque année sur nos étals.

Un volume qui ne tient pas compte des exportations britanniques. Pour l’hebdomadaire satirique, nos voisins profiteraient en effet des largesses de notre législation sur l’étiquetage pour écouler leur viande tuberculeuse de ce côté de la Manche…

Source Le-Progrès

Voir aussi:

« Robert Boulin a été tué »: troublantes révélations d’Envoyé spécial

Daech menace le Mondial 2018 en Russie

 

 

57 commentaires

  • salut les ME,
    pas de panique avec cet article. la tuberculose bovine n’est pas transmissible a l’homme ! par contre la viande bovine doit etre pleine de résidus du vaccin anti tuberculinique bovin…
    il y a plus de danger avec les onze vaccins que le gouvernement veut imposer à nos enfants ; l’augmentation de l’ autisme est corrélé avec l’augmentation du nombre de vaccins administrés. Et là tout le monde s’en fou ! .L’autisme concerne de plus en plus de jeunes. ils ne sont pas cinglés seulement asociales. beaucoup d’enfants ne sont pas diagnostiqués autistes car on ne les cherche pas. des qu’un enfant préfère rester seul , il faudrait vérifier s’il n’est pas autiste. les autistes sont capables de travailler donc de produire de la richesse mais ils ne s’insèrent plus dans le relationnel. plus de grève, plus de revendication, la paix sociale. ce sont des personnes uniquement tournés vers le travail car ils ne peuvent pas s’épanouir dans une relation à autrui. bref parfait pour celui qui désire imposer sa doctrine sans que personne ne bronche. aux zunis le taux d’autisme atteint 10 % des enfants (78 vaccins et rappels en 2ou 3 ans). bonjour les dégats dans 20 ou 30 ans quand ils représenteront les forces vives zuniennes….il faut comprendre que l’imposition des vaccins est un crime contre l’humatité et je pese le sens de mes mots.

    • bob_tail

      Tu as raison de souligner que la viande d’élevage (pas uniquement bovine donc) est pourrie de vaccins. Il faut aussi savoir que quasiment tous les animaux d’élevage sont sous antibiotiques dès la naissance à titre ‘préventif’, et que là aussi on en profite, façon de parler bien sûr. Que les poissons d’élevage sont traités de même et que les poissons sauvages stockent peu à peu toutes les saloperies qu’on verse dans la mer, métaux lourds entre autres.
      Cette perte de confiance envers la qualité de la viande m’a conduit à essayer de voir, il y a une dizaine d’années maintenant, s’il était possible de m’en passer, en restant en bonne santé et sans perdre en capacités physiques. La réponse est simple : oui. J’aurais fait machine arrière si cela n’avait pas été le cas, mais en l’occurence tout va très bien. Je m’intéresse beaucoup aux qualités nutritives des aliments, cela me parait très important dans cette démarche.
      J’ai mangé de la viande pendant un paquet d’années et n’étais pas du tout réceptif au discours végétarien, surtout le côté culpabilisant et moralisateur, auquel je suis toujours profondément allergique. Aussi je ne prend la tête de personne avec mon choix, je témoigne juste que c’est parfaitement possible de vivre très bien sans viande. C’est un choix individuel, je l’impose même pas à mes propres enfants.

      Comme on parlait pas mal de la chasse hier dans ‘vos liens, news etc’, quelques personnes sensées ont souligné l’importance de réguler la prolifération de certaines espèces en faisant très bien la part des choses avec le comportement un peu primate de certains (beaucoup?) chasseurs (ou pêcheurs).
      Cependant je me dis qu’on n’est peut être pas la meilleure espèce à qui confier ce rôle. Déjà c’est la notre qui prolifère le plus sur cette planète, et notre façon de ‘réguler’ débouche quand même sur pas mal de massacres et autres exterminations. Il me semble que Mère Nature se régulerait beaucoup mieux sans nous…

  • GROS

    On n’a pas ce genre de souci avec la chasse, où les animaux courent sainement en liberté, et où on assume d’abattre soi-même la viande qu’on consomme, plutôt que laisser lâchement d’autres faire le sale boulot dans des conditions abominables.

    • Voltigeur Voltigeur

      C’est toute une éducation à refaire.. C’est la concentration qui induit les maladies, de plus, les conditions d’abattage étant catastrophiques, la viande s’en ressent. Courage à ceux qui mangent cette viande, stressée, maltraitée et, pleine de toxines, sans omettre les vaccins en prévention, dont les résidus sont ingérés. Chasser sa viande ok! mais, on ne s’improvise pas chasseur sans connaître le gibier, ses habitudes etc.. Et le braconnage est interdit.. ;)

    • Blackice

      sauf dans la zone interdite a Tchernobyl voir même a Fukushima ou ailleurs peut être? dans ces endroits, il ne vaut mieux pas chasser. s’abstenir même de toute consommation alimentaire non contrôlé et ce pour un sacré bout de temps.

    • engel

      Mais Gros arrête donc de dire des conneries pour le plaisir de titiller les gens!
      Evidemment que le gibier est lui aussi malade, comme peut l’être tout organisme vivant.

      – Certes, le gibier est moins malade que l’élevage, quoique en proportion du nombre…
      Surtout vu l’actuelle généralisation de la pratiques par les sociétés de chasse de l’alimentation/engraissement exogène* pour fixer « le cheptel » sur le lieu de chasse, il est à déplorer que ce gibier à lui aussi développé toute la panoplie des maladies contemporaines « du moderne ».

      – Alors certes, tu décides d’abattre la bête que tu veux…Mais l’auscultes-tu avant ?

      *) http://www.twenga.fr/agrainoir.html

      PS: La grosse différence est que les maladies et les épidémies passent bien plus inaperçues.
      Car à par les chasseurs et les amoureux de la nature, tout le monde s’en fout du taux de mortalité du sauvage!

      • GROS

        Non je ne dis pas de connerie.
        Dans mes bois le gibier est parfaitement sain.
        Il y a des chasses privées indépendantes de toute société de chasse, et elles sont très nombreuses.

        Encore une fois, tous les chasseurs ne se valent pas.

      • engel

        Gros,
        Alors là je te rejoins!
        Bien que je ne chasse pas, trop « lâche » car trop sensible, je suis malgré tout pour la chasse.
        L’homme a endossé depuis trop longtemps le role de prédateur ultime, pour qu’il lui soit retiré sans provoquer une catastrophe écologique majeure.
        Alors certes je suis pour la chasse, mais malheureusement je connais aussi très bien le milieu des chasseurs.
        Et là et b’hein…, comment dire…, Ah oui, il y a autant de cons qu’il peut y en avoir ailleurs!
        Malheureusement là, ils sont bien plus dangereux.
        Et les instincts ancestraux n’arrangent rien. Pas plus que la fiole qui réchauffe…

      • engel

        De plus,
        C’est grâce aux chasseurs et à leur fédération qu’il existe encore une telle diversité sauvage en France!
        Sans eux, sous la poussée agricole et les pratiques ancestrales(comprendre les paysanshttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif) la plupart des espèces animales aurait disparu. Car elles étaient classées « nuisible » pour les cultures ou le bétail… et donc exterminable à souhait.
        Ex: Lièvre, sanglier, buse, loup, renard, tous les rapaces, etc… et etc…

        Et ce sont les chasseurs qui depuis, en contre partie des « dégâts occasionnés par le sauvage », indemnisent les « victimes ».

        …Comme quoi, rien n’est simple avec l’homme.

      • sombre

         » C’est grâce aux chasseurs et à leur fédération qu’il existe encore une telle diversité sauvage en France! »
        Et ta connerie !
        Il n’y a aucun lien entre tuer et préserver la diversité ! C’est justement l’effet opposé.
        La chasse déséquilibre. Elle ne préserve rien. La faune est fragile, chaque action à des répercussion et du crois que des mecs bourré à la 86 qui tire sur tout ce qui bouge (dont des humains) sont des  » protecteurs du vivant ?  »
        C’est un discours de lobbyiste qui ne s’appuie que sur du vent.
        C’est justement le lobby de la chasse qui fait pression pour classer des animaux en nuisible et avoir le droit de les chasser ! comme le renard par exemple… L’existence du classement  » nuisible » n’existe que parcequ’il y des chasseurs justement. Et la chasse n’a jamais fait rien d’autre que de déséquilibrer la faune sauvage. (et polluer l’environnement, vu que ces gros porcs foute des cartouche et des bouteille de binouze un peu partout)

      • GROS

        Les écolos bobos sont parmi nous.
        On les repère tout de suite, on voit vite qu’ils ne connaissent pas grand chose à la réalité du terrain, et jouent de caricatures abusives.

        Ils ont au moins le mérite de faire rire. C’est déjà pas mal.
        Merci pour ce moment de détente. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • sombre

        Caricature ? Tu veux dire que je caricature les chasseurs qui tire sur tout ce qui bouge quand on compte ~ 350 accidents mortel depuis 2000 ?
        Tu veux dire que toi, tu ne caricature pas quand tu utilise le terme  » écolo bobo  » comme une victime des modes linguistiques ?

         » La réalité du terrain » ?
        Terme très flou : qu’est-ce que tu crois connaitre ? les coins à champignons ? Le meilleur coin pour tuer en tout impunité des êtres vivants?
        A quel moment ton cerveau plein d’eau ta fait dire que c’était une qualité de savoir tuer des êtres sentients?

        Soyons honnête, tu ne peux pas débattre avec moi sur un pied d’égalité mais tu semble trop con pour t’en apercevoir : tu n’a rien de valeur qui mérite d’être défendu.
        -Je me bat pour le vivant. Je me bat pour la faune et la flore. Je me bas pour préserver la vie , vivre en harmonie. Je me bat pour l’éthique.
        -Tu n’écris que pour tenter de légitimer ta consommation de cadavre parce que tu est incapable de concevoir un ajustement dans ton assiette et que tu te sent poussé des couilles quand tu appuis sur la détente.
        Le mieux que tu me rétorquera, comme toute les victimes conditionné à l’acception de l’exploitation animal et à sa prédation donnera un truc comme :
         » la liberté de faire ce que je veux * fap fap fap  »
         » les salades aussi sont vivantes * fap fap fap  »
         » Les véganazis *fap fap fap  »

        Donc tu sais quoi ? j’espère que tu ira chasser demain ! avec un peu de chance, tu te prendra du plomb dans l’cul.

        http://www.aspas-nature.org/communiques-de-presse/verite-chasse-810-chasseurs-detruisent-biodiversite-argent/
        http://www.aspas-nature.org/communiques-de-presse/verite-chasse-910-chasse-france-cest-30-millions-danimaux-an-massacres-plaisir/
        http://www.aspas-nature.org/communiques-de-presse/verite-chasse-france-210-chasser-bourre-cest-legal/

      • GROS

        Evidemment, on n’a pas le même point de vue. Ce qui est sûr, c’est qu’on rigole bien, avec toi.
        Allez, bonne soirée. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • engel

        Sombre skynet,

        Au put… le binaire! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

        « Et ta connerie ». Dis-tu.

        A ce niveau de dialogue je n’ai vraiment rien à rajouter.
        J’en tire même une certaine fierté bien placée. C’est l’inverse qui m’aurait, somme toute, inquiété.

        Je te laisse donc, voler haut dans le ciel Sombre.
        Car pas de doute, tu es un véritable chef d’escadrille.

      • sombre

        @ engel
        Si tu veux t’en tirer par une pirouette , libre à toi. Tu est à même de choisis ou non le débat. Évite juste de colporter des qualités élogieuse à une bande de psychopathe sanguinaire.

      • GROS

        Allez, bonne nuit, ma grande.
        Nul doute que tu vas faire de beaux rêves…

      • sombre

        @ Gros
        En faite, t’essaie de rester dans le comique parce que l’intellectuel c’est trop compliqué pour toi non ?
        https://www.youtube.com/watch?v=XKTPVDv_kag

      • GROS

        « Intellectuel »… Tu y crois vraiment, en plus !
        Excellent !!

        Merci d’égayer ma journée !

        Bisou.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Les consommateurs de viande savent à quoi ils s’exposent, aussi qu’ils ne viennent pas se plaindre d’être malades ! Je n’aurai aucune pitié pour eux.
    Quant à la chasse, je reste sur mes positions, la viande n’étant absolument pas pas nécessaire à la santé, ce qui n’est plus à prouver, je ne vois pas pourquoi abattre des animaux qui ne demandent qu’à vivre en liberté. J’appelle cela de la tuerie gratuite. Tuer pour le plaisir de tuer, c’est horrible.

    • Panurgie

      On abat des animaux car on le peut, tout simplement !
      C’est la loi du plus fort, et l’homme l’applique depuis des siècles, je vois pas le problème éthique d’abattre un animal pour le manger.
      C’est jamais plaisant de tuer un animal, à part quelques malades personne ne prend de plaisir dans la mise à mort.

      Mais bon au moins tu as le courage de suivre tes opinions, je ne supporte pas les « viandards » qui s’insurgent contre le veganisme sans jamais avoir tué une bête. Être végétarien/vegan c’est bien et perso je respecte ce combat, même si ce n’est pas le mien.

      Mais les propos que tu tiens n’aide pas forcément la cause vegan, et ce n’est pas étonnant qu’avec un tel discours vous finissiez par être vilipendés…

      Les gens sont libres de choisir, pas la peine de les accabler et de les culpabiliser de la sorte.

      Ps: je mange de la viande et je suis en bonne santé, tout comme les générations d’avant.

      Ps2: quand mon chat choppe une souris, il prend plus de « plaisir » dans la mise à mort de sa proie que la majorité des humains. Mon chat est-il un sadique que je ne dois pas plaindre si il arrive un malheur ?

      • Graine de piaf Graine de piaf

        Pour ta gouverne je te dirai que je ne suis pas végétarienne par vocation car j’ai toujours beaucoup aimé la viande et saignante par dessus le marché. Seulement j’ai évolué et maintenant considérant la façon dont les bêtes sont traitées depuis leur naissance jusqu’à leur mort, les tortures qu’elles subissent, les produits chimiques dont leur sang et leur chair sont remplis, je ne mange plus de viande par humanité envers elle, et aussi envers moi qui ne tiens pas du tout à m’empoisonner !

        Quant à la chasse, si je considère qu’en cas de disette la chasse peut servir à nourrir ceux qui ont faim, je considère aussi que c’est un plaisir malsain d’abattre des animaux pour son seul plaisir. Tuer est toujours tuer, que ce soit une bête ou un humain, c’est pareil, c’est une vie que l’on supprime, et dans ce dernier cas sans l’excuse de la faim !

        Tu es en bonne santé dis-tu ? grand bien te fasse. Je ne sais pas ton âge, mais si je suis encore de ce monde dans quelques années j’aimerais bien savoir si toi, tu te porteras encore bien ! Alors profite bien de ton bien-être actuel il pourrait bien ne pas durer…

      • Panurgie

        Oui j’ai bien compris personne ne naît végétarien….
        Mais tuer un animal pour se nourrir, ce n’est pas le faire par plaisir. Je ne comprends pas le raccourci que tu fais.

        Donc pour toi la vie d’une vache est équivalente à celle d’un homme ?
        Toute les vies sont à mettre sur un même pied d’égalité ?

        Effectivement je suis jeune, mais mon arrière grand-père est mort proche de la centaine, il mangeait de la viande au moins une fois par jours. Donc si la viande est de qualité je ne vois pas le problème.

  • RaphM

    Lorsque vous voyez un animal, avez-vous envie de le manger ?

  • blackout

    Eh oui voilà ce que c’est quand on refuse la vaccinationhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
    Dorénavant pas de vaccinations ,pas d’abattoirs https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

  • Cyrildu44

    J’essaie de trouver des alternatives à la consommation de viandes.
    A force d’être malade (soucis digestifs maladie du foie notamment), j’ai réussi à bannir tout ce qui était viande hachée : un véritable nid de bactéries et virus.

    Mais je ne parviens pas à bannir la viande de dinde et la viande de poulet car pas d’alternatives pour rester en forme si je puis dire.
    Il existe les criquets mais jamais pu tester et pas sûr qu’ils soient sains eux aussi.

  • sombre

    Encore un truc qui arrivera pas au végan, qui vivront d’ailleurs en moyenne plus longtemps que les omnivores… et sans la souffrance d’avoir du entassé des montagnes de cadavre d’animaux sentients pour leurs petites existences de merde.

    Bon cancer à tous, cordialement.

    • sombre

      Réponse par l’absurde à ton habitude, appuyer par aucune étude sérieuse.

       » La psychopathie (des mots grecs : psyche, ψυχή (« esprit, âme ») et pathos, πάθος (« souffrance, changement accidentel ») est un trouble de la personnalité, caractérisé par un comportement antisocial, un manque de remords et un manque de « comportements humains » décrit comme étant un mode de vie criminel et instable. »

      Un chasseur, en gros.

    • sombre

       » La psychopathie (des mots grecs : psyche, ψυχή (« esprit, âme ») et pathos, πάθος (« souffrance, changement accidentel ») est un trouble de la personnalité, caractérisé par un comportement antisocial, un manque de remords et un manque de « comportements humains » décrit comme étant un mode de vie criminel et instable. »

      Un chasseur en gros.

    • GROS

      Bonne psychopathie à toi ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif
      Cordialement.

      • sombre

        Ca va faire 3 fois que je l’écris, je me demande si c’est la modération ou un bug du site mais :

         » La psychopathie (des mots grecs : psyche, ψυχή (« esprit, âme ») et pathos, πάθος (« souffrance, changement accidentel ») est un trouble de la personnalité, caractérisé par un comportement antisocial, un manque de remords et un manque de « comportements humains » décrit comme étant un mode de vie criminel et instable. »
        Manque de comportement humain, mode de vie criminel, manque de remords, comportement antisocial
        C’est la définition adéquat pour un chasseur à notre époque, bien que la psychopathie puisse elle être excusé.

      • sombre

        Au contraire, chez les végans :
        Le remord est souvent le déclencheur pour une prise de conscience , suivis par l’arrêt de la consommation de produit animales.
        Le comportement humain , là aussi se comprend dans le sens le plus noble du terme.
        Un mode de vie criminel est à l’opposé du véganisme. Pas de sang sur les mains.
        Rechercher l’harmonie, rechercher l’utopie et la pérennité sont des concepts plaisant pour les véganes, à l’opposé du mode de vie prédateur et instable des chasseurs qui ont décimé et massacré des espèces entières.

  • Billou223

    J’en ai tellement eu marre de toutes ces histoires que j’en ai eu mauvaise conscience. À la mis 2014 je suis passé végétarien, et désormais je suis végétalien. Aucun soucis d’aucune sorte, et je n’ai jamais découvert autant de saveurs ni mangé (et bu) si varié.
    Plus question pour moi de supporter et financer ces industries et pratiques de la mort, dont la teneur éthique est un sujet plus que d’actualité de notre temps, en 2017 il serait temps qu’une réflexion soit partagée à ce niveau là, j’ai regardé un article de 2015 ou Benji s’était exprimé en commentaire, sur le sujet, rien n’a vraiment changé depuis hormis quelques produits de plus sur les étals tournés végétarisme et végétalisme…

  • engel

    De toute évidence la viande est un exictant.
    Et très stimulant pour certains…
    Peacehttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif