Énorme – 7 associations claquent la porte du Haut Conseil des Biotechnologies, « aux mains des lobbyistes » pro-nouveaux OGM

Sept organisations de la société civile, parmi lesquelles Greenpeace, les Amis de la Terre et la Confédération Paysanne, annoncent ce mercredi qu’elles ogmquittent le Haut Conseil des Biotechnologies (HCB). Dans un communiqué commun, elle expliquent qu’elles « démissionnent conjointement de cette instance aux mains des lobbyistes de l’agro-chimie et des OGM ».

Ces sept associations font le « constat amer que tout débat sur les nouveaux OGM est forcément tronqué au sein du HCB », qui « s’acharne à dissimuler toutes les données scientifiques qui remettent en cause les nouvelles techniques de modification génétique. Et elles donnent l’exemple (voir plus bas) de la « censure » par le HCB « d’un avis scientifique divergent pointant les risques des nouveaux OGM ». Résultat : le gouvernement français se base selon elles « sur un vrai-faux avis scientifique totalement partial, drapé d’une consultation de la société civile qui n’a jamais été menée à son terme. »

« Le risque, si on n’a pas de réglementation sur ces nouveaux OMG, c’est qu’ils vont être noyés dans la masse, sans étiquetage, sans traçabilité, sans évaluation, sans contrôle… » explique Anaïs Fourest de Greenpeace.

« Les nouveaux OGM sont de nouvelles techniques de modification génétique » (Anaïs Fourest)

Ces « nouveaux OGM » sont des organismes génétiquement modifiés obtenus grâce à une technologie innovante qui permet de modifier le génôme des plantes sans y introduire d’ADN extérieur.

Le Haut Conseil des Biotechnologies a été fondé en 2008 pour « éclairer de manière indépendante le gouvernement » sur les questions notamment liées aux OGM.

Le Communiqué Des Sept Associations Concernés

https://fr.scribd.com/doc/308356310/Le-Communique-Des-Sept-Associations-Concernes

Voici des précisions :

 Le Haut Conseil des Biotechnologies, le HCB constitue l’un de ces nombreux conseils dont l’utilité demande à être discuté.

Encore une fois, ici comme ailleurs, l’Union Européenne et les grands groupes financiers font la loi.

Sept associations de la société civile, las de ne pas être écoutées viennent de démissionner avec éclat de ce HCB où les groupes pro-OGM


« Le sujet des nouveaux OGM mérite un réel débat sociétal et scientifique, impossible au sein du Haut Conseil des Biotechnologies. C’est pourquoi aujourd’hui, nos sept organisations de la société civile (Les Amis de la Terre, la Confédération paysanne, la Fédération Nationale de l’Agriculture Biologique, France Nature Environnement, Greenpeace, le Réseau Semences Paysannes et l’Union Nationale de l’Apiculture Française) démissionnent conjointement de cette instance, aux mains des lobbyistes de l’agrochimie et des OGM. 

Après plusieurs mois de travaux, nos organisations font le constat amer que tout débat sur la question des nouveaux OGM est forcément tronqué au sein du HCB. Malgré de nombreux dysfonctionnements, nous avons de nombreuses fois tenté de porter la voix de la société civile en son sein. Peine perdue puisqu’aujourd’hui le HCB, avec la complicité du gouvernement français, méprise tout avis contradictoire aux intérêts de l’industrie des OGM.

Censure du HCB et complicité du gouvernement

La censure par le HCB d’un avis scientifique divergent pointant les risques des nouveaux OGM en février dernier a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Nos organisations avaient alors suspendu leurs travaux, attendant que cet avis rédigé par Yves Bertheau, directeur de recherche à l’INRA, soit enfin rendu public et transmis aux autorités françaises et européennes par le HCB. Deux mois plus tard, ce n’est toujours pas le cas et le HCB s’acharne à dissimuler toutes les données scientifiques qui remettent en cause les nouvelles techniques de modification génétique. Résultat : le gouvernement français se base sur un vrai-faux avis scientifique totalement partial, drapé d’une consultation de la société civile qui n’a jamais été menée à son terme. Ce vrai-faux avis est également sur la table de la Commission Européenne en tant que référence française.

Source et suite de l’article sur Agoravox.fr via Resistanceauthentique.wordpress.com

 

20 commentaires

  • bonjour

    Génocide……génocide…..génocide

    Mais c’est juste pour faire peur……

  • Graine de piaf Graine de piaf

    C’est très bien de claquer la porte dans ces conditions, mais pourquoi ne pas créer entre elles un nouveau partenariat pour nous défendre ? c’est trop facile de se retirer simplement… j’appelle cela de la lâcheté.

  • Le veilleur

    Oui baisser les bras ne sert à rien et le peuple se retrouve maintenant seul face aux multinationnales et aux grands groupes financiers qui font la loi mais en même temps je peux comprendre la lassitude de ceux qui luttent aux quotidiens pour montrer les nombreux dysfonctionnements et que l’on écoute pas.

    Ce monde est gouverné par le profit mais nous pouvons tous y mettre un terme en revenant à une agriculture plus traditionnelle. Chacun à notre échelle nous pouvons agir en commençant par acheter aux petits producteurs locaux bio et sur les marchés.

    Même si certains produits sont un peu plus cher qu’en magasin, ils ont le mérite d’être de meilleure qualité et de favoriser assurément une meilleure santé. Choisissons avant tout la qualité à la quantité, si un grand nombre décide de s’unir dans ce même objectif, nul doute qu’un jour les lobbyistes n’auront plus aucune emprises, ni pouvoir sur nous.

  • Ecomotard

    Sans grande surprise et donc en toute logique, il n’y a plus qu’a faire jouer le pouvoir de la rue.
    – « A qui la rue ? » 
    – « A nous la rue !!! »

  • laspirateur

    J’ai l’mage de l’euthanasié dont la famille s’est retiré de la chambre pour laisser les médecins finir le travail!
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • nightowl67

    Les aliments bio et locaux de saison (fruits et légumes donc surtout là) ne sont pas plus chers au kg que les infâmes plats préparés raffinés, bourrés d’adjuvants, additifs, colorants, gélifiants, conservateurs, arômes douteux, pesticides, ogm et j’en passe. En grande surface, ou plus petites d’ailleurs bien sur, on paie aussi l’emballage et des ersatzs surtout de choses qu’on ne peut plus appeler nourriture depuis belle lurette. Sans aucun nutriments ou micro nutriments nourrissants vraiment les cellules, surtout des calories vides, des glucides trafiqués, lipides trafiqués, sel trafiqué et de l’eau parce ça coûte pas cher, pour remplir l’estomac. Quand ils trouveront encore moins cher que l’eau la world compagnie de l’agroalimentaire utilisera de suite cela n’en doutez guerre.
    Cela dit, il paraîtrait que même tout en haut de la pyramide la guerre des prix des géants de l’alimentation (auchan, carrefour…) leur fait dire qu’ils sont obligés de proposer des trucs de plus en plus infâmes (est-ce seulement possible à ce stade encore?) pour rester dans la « course aux prix »…
    Notez qu’ils gagnent des tonnes et des tonnes d’argent malgré tout avec cette guerre des prix. Imaginez alors un peu le coût de « production » de leur merde…

  • Cela ne fait que donner plus de poids a ce conseil.
    VIREZ les politiciens en place.
    Tant que les partis politiques seront en place, cela sera ainsi.
    Pour les virer, GRÉVE générale et GRÉVE des Zélections.

    • Je fais la grève des élections depuis 44 ans….. suis bien heureux que quelques personnes commencent à comprendre…..pour ce qui est du NOM… il y a 25 ans que nous en parlons avec un ami…..mais bon gardons l’espoir….

  • Surtout que même aux us les cultivateurs se détournent des ogm pour retourner a l’agriculture traditionnelle.

    http://www.kla.tv/index.php?a=showlanguage&lang=fr&id=8093

    Et surtout le détail qui tue l’ogm…..
    Une récolte de céréales triplée en Australie-Méridionale
    http://www.kla.tv/index.php?a=showlanguage&lang=fr&id=7921

    Mais cela on en parlera jamais dans les médias.

  • Nez

    En fait, ce qui est en cause, est la possibilité de publier des positions divergentes. Patrick de Kochko, a démissionné le 12 avril et 7 associations le 14. Les avis sont régis par l’article 2.3.3 du règlement intérieur (p7) :
    http://www.hautconseildesbiotechnologies.fr/fr/system/files/file_fields/2015/11/18/rimodifie-15-11-16.pdf

    « Les avis font mention des points pertinents que l’état des connaissances disponibles ne permet pas de trancher avec certitude et indiquent les limites des conclusions auxquelles le CS parvient. Ils font également état d’éventuelles divergences qui persisteraient à l’issue de l’évaluation du dossier. Ces divergences doivent être discutées en séance.
    Leur exposé dans l’avis est argumenté. L’avis préserve l’anonymat des positions divergentes. »

    En fait, les associations ne veulent pas cautionner des avis favorables, sans que les avis scientifiques contraires ne soient publiés. Car si les avis dissidents ne sont pas écrits, la Conseil d’Etat dira qu’il n’y a pas de problème.
    http://www.conseil-etat.fr/?attach_external_tab&284322048&4&0&0&0&0&iexplore

    voir d’ailleurs l’avis du HCB sur le mais
    http://www.hautconseildesbiotechnologies.fr/sites/www.hautconseildesbiotechnologies.fr/files/file_fields/2015/06/29/131108surveillancemaismon8102012commentairescshcb.pdf
    « En conclusion générale, les analyses contenues dans le rapport de surveillance de Monsanto
    ne font apparaître aucun problème majeur associé à la culture de maïs MON 810 en 2012.
    Cependant, le CS du HCB relève des faiblesses dans les méthodologies et les analyses des
    données de surveillance, ainsi que dans la mise en œuvre des zones refuges….  »

    Parfois il faut savoir se retirer pour ne pas être pris pour des « collabos »

    • rouletabille rouletabille

      Ca fait des Années qu’ils cautionnent et tout à coup ces associations serviles jusque la changent d’avis ,me MARE.
      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • rouletabille rouletabille

        leurs subventions en baisse ?
        Qu’ont ils à leur actif ????
        RIEN,vus que l’OGM,le RONDUP et autres poisons importés arrivent.
        Qu’ils démissionnent ces incapables hahahaah.
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

      • kalon kalon

        RTB, si ils restent, ce sont des vendus et si ils partent ce sont des incapables !
        Et si ils gardent un pied dedans et un pied dehors, tu va les qualifier d’opportunistes ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

      • rouletabille rouletabille

        Tu as raison.
        Ils sont INCAPABLES,OPPORTUNISTES,et VENDUS..
        Ils n’ont rien à leur actif,(ca se saurait,non?)
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

      • rouletabille rouletabille

        EX.
        Cependant, le CS du HCB relève des faiblesses dans les méthodologies et les analyses des
        données de surveillance, ainsi que dans la mise en œuvre des zones refuges…. »
        .
        C’EST TOUT ok…
        ahahahaahahah
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • Nez

    Parfois il faut savoir ne pas jeter bébé avec l’eau du bain, voici la biographie sur le site du HCB de Patrick de Kochko qui a démissionné
    http://www.hautconseildesbiotechnologies.fr/fr/membre/kochko-patrick

    Ce sont grâce à des personnes qualifiées qui ont compris les « pollutions » qu’impliquent les OGM, et qui se sont retournées vers les semences paysannes que nous avons été alertés.

  • Ecomotard

    Ils ont fait le job autant qu’ils ont pu et en ont marre de se faire cracher au visage.
    Ils nous alertent de leur impuissance. C’est donc aux citoyens de prendre les choses en main et d’arrêter de croire que ça va tomber tout cuit.
    Et oui, il va falloir se sortir de devant son ordi et aller soutenir ceux qui sont déjà sur le terrain.
    Stop le baratinage, ACTION !!!

    « Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne,
    Ohé ! étudiants, ouvriers et paysans, c’est l’alarme ! « 

  • Elles ont bien fait de sortir de là, histoire déjà de ne pas cautionner ce système. L’idée de s’associer entre elles est effectivement intéressante. Espérons qu’elles pourront le faire. Il faut faire poids pour lutter contre ces lobbies.