Big Brother : en Angleterre, toutes les communications privées bientôt bannies ?

Le premier ministre britannique David Cameron reste droit dans ses David Cameronbottes. Devant les députés, il juge que les autorités doivent pouvoir accéder à toutes les communications afin de combattre le terrorisme. Il confirme ainsi la position qu’il tenait en début d’année, lorsqu’il appelait à bannir toute communication vraiment privée.

David Cameron reste inflexible. Le premier ministre britannique est bien décidé à combattre le chiffrement des communications au nom de la lutte contre le terrorisme. Devant les députés de la chambre des communes, le chef du gouvernement a réitéré les mêmes propos que ceux qu’il a tenus en début d’année peu de temps après les attentats survenus en France.

Pour le chef du gouvernement britannique, il est hors de question qu’un seul moyen de communication puisse échapper à la vigilance des services de renseignement.

« Nous devons examiner tous les nouveaux médias qui sont produits et nous assurer que, dans chaque cas, nous sommes capables, en dernier recours et avec l’appui d’un mandat, d’aller au fond des choses pour voir ce qui s’y passe ».

Dans le même temps, David Cameron a également appelé les réseaux sociaux à coopérer davantage avec les autorités. » Nous exhortons les sociétés de médias sociaux à travailler avec nous et de nous aider à lutter contre le terrorisme », a-t-il lancé, rappelant ainsi les intenses efforts côté français pour mobiliser les géants du net dans ce combat, en appelant à leur responsabilité morale.

Le premier ministre britannique avait déjà sollicité les grandes entreprises américaines à se montrer beaucoup plus proactives. Lors d’une visite aux États-Unis, il avait demandé à Barack Obama de le soutenir dans ses négociations avec la Silicon Valley pour la convaincre de ne pas aller trop loin dans la protection des données personnelles des internautes.

Cameron inflexible malgré les oppositions

Le chef de l’exécutif avait déjà réclamé en début d’année le bannissement des outils de messagerie qui permettent à deux personnes d’assurer la confidentialité de leurs échanges.

Le fait qu’il réaffirme sa position aujourd’hui montre qu’il ne s’agit pas de paroles prononcées sous le coup de l’émotion, mais qu’il s’agit bien d’un projet mûrement réfléchi malgré les oppositions qui se sont manifestées dont celle très remarquée du rapporteur spécial pour la liberté d’expression à l’ONU, qui estime que les États ne doivent pas entraver la sécurité du chiffrement en exigeant un accès par backdoor, ou en interdisant les communications chiffrées.

Ces derniers mois, dans le cadre des révélations sur la surveillance de masse, les projets visant à renforcer la confidentialité des échanges sur Internet explosent, du fait de la demande croissante des internautes, ce qui fait désormais du chiffrement un véritable argument commercial. La tendance touche aussi le réseau lui-même, afin de sécuriser par défaut toutes les communications.

Source: Numerama.com via Sott.net

 

8 commentaires

  • Chouette, nous ne sommes pas les seuls ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif
    On place la muselière sur le nez avant de la serrer. L’objectif est clair…

  • On a beau avoir eu dernièrement l’exemple d’un terroriste « freelance » qui n’a pu être identifié comme tel alors qu’il était déjà suivi (et reconnu suspect sans qu’il n’y ait eu besoin de nouvelle loi de surveillance généralisée d’ailleurs), et bien rien à faire! Ils continuent de nous persuader que la méthode c’est çà et que çà marche.

  • Jujusmart

    A quand la pratique de la télépathie privée ?

  • Dubitatif

    @Jujusmart bonjour
    Google et son copain Microlourd y travaillent…
    mais comme sont copains avec le 3e « oreilles baladeuses »
    nous serons quand même surveillés…y compris dans nos têtes
    SOLUTIONS:
    a) jeter tout ce matos de communication,
    b) les « ENduire » de fausses informations (pensées,écrite)
    c) revenir au système du palindrome ou du palimpseste ?
    c) crypter avec PGP c’est gratos
    d) signaux blancs (ne plus penser) ?
    sans rire à part virer ses lois je vois pashttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • Maverick Maverick

    Paul Bismuth me dit dans l’oreillette que les communications privées doivent absolument être protégées ??? http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • supermouton supermouton

    Il est bien sur implicite que cette règle ne s’appliquera pas aux politiques. Eux gardent leur droit de magouiller a l’abri des écoutes… enfin, de leurs écoutes…

  • Maverick Maverick

    Quoiqu’il peut y avoir un truc rigolo à faire; utiliser les cryptages du genre « mojahedeen secret » pour troller les services de renseignement … Dés qu’on utilise ces algos, c’est reconnu, enregistré et décrypté http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Réagissons: réclamons la présence d’un agent de police pour toutes nos rencontres privées ! Un dans chaque chambre à coucher serait souhaitable, je pense ! De même que la lecture de tous les documents que nous plaçons à la poubelle !