La Boucherie Végétarienne à Paris : « pour amener vers le végétarisme »…

Si vous connaissez, dites nous…

Ça a l’aspect, l’odeur et le goût de la viande, mais ce n’est pas de la viande. Les simili-carnés, auparavant disponibles exclusivement sur internet et dans certaines boutiques spécialisées, ont désormais pignon sur rue à Paris avec l’ouverture de la première Boucherie Végétarienne. Situé place d’Aligre, en plein coeur du 12e arrondissement, le magasin combine une boutique et un espace snacking à base de wraps et burgers 100 % végétariens. Rencontre avec Philippe Conte, co-fondateur de la Boucherie Végétarienne.

consoGlobe – Comment est né le concept de la Boucherie Végétarienne ?

Philippe ConteTout a commencé en 2012 lors d’une invitation à dîner chez des amis en Hollande. C’est là, qu’avec mon associée Isabelle Bensimon, on a goûté pour la première fois à des substituts de viande. On s’est rendu compte que ce concept n’existait pas en France alors qu’il est très développé aux Etats-Unis, en Suisse, aux Pays-Bas et en Allemagne. On a donc décidé de se lancer dans cette aventure.

Nous avons ouvert la boucherie il y a un mois et nous avons aujourd’hui environ une quarantaine de clients par jour. Les gens peuvent manger sur place, acheter des produits surgelés mais aussi se faire livrer à domicile grâce au site internet. Le côté snacking est important. Au départ, on voulait faire une boucherie qui serait une grande boutique avec des congélateurs. Mais on s’est dit que les gens n’achèteraient pas. Il faut qu’ils goûtent et ensuite ils sont convaincus.

consoGlobe – Pourquoi avoir choisi le 12e arrondissement ?

PC – Il y avait la volonté très forte d’être à Aligre parce que c’est un quartier vivant avec une forte connotation alimentaire. C’est aussi un quartier d’échange entre toutes les communautés, c’est agréable.

consoGlobe -D’où viennent les produits et comment sont-ils fabriqués ?

PC – Tous nos produits sont fabriqués aux Pays-Bas par une entreprise qui fournit tous les pays européens. On obtient nos simili-carnés avec un mélange de froment, de pois (pois chiches, petits pois) et de soja. En fonction de ce qu’on veut imiter, du poulet ou du boeuf par exemple, les dosages changent. Le tout est congelé puis compressé. Ensuite on rajoute des épices et des exhausteurs de goût en fonction des pays. Dans nos produits, on mettra moins de sel qu’en Hollande par exemple.

Je crois au progrès par étape. Ce n’est pas tout ou rien.

consoGlobe – Il y a beaucoup de débats autour des simili-carnés, notamment au niveau de la volonté d’imiter le goût de la viande à tout prix, mais aussi sur la production de ces substituts de viande. Que pouvez-vous répondre à vos détracteurs ?

PC – C’est vrai qu’on a beaucoup de critiques de vegans qui nous accusent d’utiliser de la poudre de lait et des oeufs bio. Mais notre cible c’est surtout les végétariens et les flexitariens. On s’adresse en priorité à ceux qui sont habitués au goût de la viande. Après, même pour les végétariens qui n’aiment pas le goût de la viande, s’ils font un dîner avec des amis, nos produits peuvent être un moyen d’amener plus de personnes vers le végétarisme. Qu’est-ce qui fera fermer le plus d’abattoirs ? L’action individuelle ? Ou l’action pour faire changer d’opinion les carnistes et leur montrer qu’on peut se passer de la viande ? Je crois au progrès par étape. Ce n’est pas tout ou rien.

consoGlobe – Vous parlez de progrès, est-ce qu’il y a un aspect militant dans votre démarche ?

PC – Nous sommes engagés oui. La production de viande détruit la planète. Elle contribue à la déforestation en Amazonie, au Congo, à l’effet de serre. Tout le monde est au courant du réchauffement climatique mais les gens se disent qu’ils ne peuvent rien faire. Mais si on veut agir, c’est très simple, il suffit de réduire sa consommation de viande. C’est plus facile que changer sa voiture. Notre but c’est donc de casser le mode de production de la viande.

Si on joue sur le concept de « boucherie », c’est pour le côté humoristique bien sûr, mais c’est aussi pour attaquer directement l’ennemi. On s’attendait, d’ailleurs, à une forte réaction du syndicat de la boucherie, mais pour l’instant il nous ignore. Dans l’ensemble, on est très attaché au concept éthique. Par rapport à la planète, la biosphère, mais aussi par rapport à la souffrance animale. Tous les emballages des produits sont recyclables, les additifs sont naturels. Même dans la partie snacking, les couverts sont en bois, on n’utilise pas de gobelets en plastique. La boutique aussi est en bois et toute la décoration a été réalisée par l’association d’insertion, Objectif.

consoGlobe – Quelle est la prochaine étape ?

PC – On travaille à un principe de livraison dans toute la France. On aimerait aussi ouvrir d’autres boutiques en France. Dans l’idéal, on voudrait une boucherie végétarienne dans toutes les agglomérations de plus de 150.000 habitants.

Et aussi:

60 commentaires

  • verisheep

    Super, des ersatz de barbaque pleins de bons additifs!

    Bien saignante pour moi la graisse de palme au chlorure de potassium, et vous me mettrez une bière en comprimé effervescent pour aller avec…

    • voltigeur voltigeur

      big Tu as lu au moins?
      c’est bio et les additifs sont naturels :)

      • verisheep

        Je suis allé sur leur site, les ingrédients que j’évoque et pleins d’autre sont utilisés dans leur produits (sauf les comprimés de bière…)

        Je te laisse en juger, moi ça ne me fait pas rêver:

        Pour le « poulet »: Eau, protéines végétales (soja, gluten de blé), amidon (pomme de terre, blé, maïs), blanc d’œuf de poule*, huile de tournesol, acidifiant (acide citrique), épaississant (E407a), chlorure de potassium, plantes aromatiques et épices, arôme (œuf), sel, minéral (fumarate ferreux), vitamine B12.

        Pour le « bœuf »: Eau, protéines végétales (soja, gluten de froment), graisse de palme, amidon (pomme de terre, maïs, froment), blanc d’œuf de poule*, arôme (gluten, froment), amidon de maïs modifié, colorant (betteraves rouges), extrait de levure, sirop de glucose, hydrolysat de protéine végétal (soja), sel, herbes et épices, minéral (fer), vitamine B12.

      • verisheep

        Ils ne parlent pas de « bio » sur leur site!
        Et non seulement les œufs et la poudre de lait uniquement sont indiqués « bio » dans l’article, mais à y regarder de plus près ce n’est pas précisé sur les listes d’ingrédients; étonnant, non?

        http://www.la-boucherie-vegetarienne.com/content/11-notre-charte-ethique

      • dominus deus sabaoth dominus deus sabaoth

        des exhausteurs de goût ,perso j’évite tous les produits qui en contiennent ,le produit de base est sans saveur…

        les additifs sont naturels peut ils en donner la composition :) car la plupart des produits sont naturel mais nécessairement bon pour la santé^^

        les couverts sont en bois ok mais couper des arbres est ce vraiment bio ,dixit les abattage massif pour faire de l’huile de palme…

        On obtient nos simili-carnés avec un mélange de froment, de pois (pois chiches, petits pois) et de soja,le soja parlons en d’où vient il les plus grand producteur sont les états unis qui sont spécialement doués pour nous faire du bon soja avec plein de petites modification ,hein mosanto…et si on change nos habitude alimentaire en prenant des produits remplaçant la viande que se passera t’il? importation de produits végétals massif d’autres pays du coup la pollution par transport va etre génial..(je donne un exemple c’est prouvé que la superficie de terres agricole en flandre(Belgique) ne suffirait plus pour tous les habitants…)

        bref diminuons la consommation de viande ok mais le pur végétal est tout aussi idiot ,le probleme est que nous diminuerons notre consommation mais les pays tel que chine et inde vu que le salaire augmente la consommation explose…

        un message au végan dites moi ou trouvez vous de la vitamine b12 dans vos produits de pur provenance végétal…nul part…

        ne révez pas le gros souci ,vous pouvez le tourner dans tous les sens et malgré les zoulous qui prétendent que la terre peut alimenter en masse les 7 milliards de personnes tutes devenue végétariennes(j’ai vraiment un doute sur les esquimeau…) on est de trop l’équilibre n’est plus là le coup énergétique pour le transport est trop important,perso pour ma bidoche je vais chez un fermier sans passer par les grande sociétées multinationale ,je suis pour le retour de nos petits boucher ,petits commerce et surtout de nos consommation d’antan ou une patate avec un peu de beurre et sel et un bon morceau de lard suffisait…maintenant plein de personne veulent des tomates ,des oranges,etc etc en plein hiver et ont oubliés des légumes qui avait une sale gueule mais qui eux avaient plein de gouts…

        sinon je propose de cuisiner les hommes vu qu’ils pullulent sur terre tel qu’un virus qui ne fait que détruire sont environement (commençons par les ministres sont bien gras^^)

      • lily

        … »je vais chez un fermier sans passer par les grande sociétées multinationale ,je suis pour le retour de nos petits boucher ,petits commerce…  »

        pas mieux … avant on tuait les boeufs à coups de gourdin
        ensuite c’était le pistolet électrique , alors revenir aux fermier, bof et ensuite hallal/casher , çà doit être l’horreur pour ces pauvres moutons…

        m’en fout ch’suis végétarienne et bois du lait de soja ou d’amande , on s’y fait très bien.;; un peu plus cher mais j’en bois moins avec la conscience tranquille. na! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

      • dominus deus sabaoth dominus deus sabaoth

        en meme temps lily tu crois quoi dernièrement des scientifiques ont prouvé que les plantes parlaient entre elles ,pas nécessairement comme nous ,car c’est pas parce qu’une créature vivante n’a pas d’yeux qu’elle n’est pas vivante et pense pas comme nous ,explique moi que les plantes réagissent a certaines musiques et quand on parle de main verte c’est simplement qu’on est a l’écoute des plantes…

        donc quand tu bouffe ta verdure ,tu ne fais qu’une chose vampiriser une entitée vivante pour t’en nourrir et t’offrir sa force de vie…
        moi je bois du lait de vache direct de la ferme sans passer par les sociétées et je m’en porte aussi a merveille :)

        et quand je chasse et je mets une balle entre les deux yeux d’un sanglier je le remercie de m’offrir sa chair pour me nourrir tout comme toi tu devrais faire quand tu mange tes légumes que tu as arraché a son cycle de vie…

        arretons de croire que tel système est mieux que l’autre quand tu sais que certaines régions sont obligées d’importer leur bouffe car il n’y a pas assez de surface pour nourrir les habitants ,posez vous la question si le probleme n’est pas qu’on est trop et qu’on a rompu l’equilibre…
        quand tu vas chez un boucher il tue 1 bete et généralement la bete est moins stressée ,en abattoir c’est tout le contraire les betes s’amene et elle voyent ce qu’il va leur arriver ,du coup aucun respect pour l’animal.

        suffit de faire l’experience avec un homme tu l’emmene dans une piece tu l’assome puis tu l’egorge resultat il se rendra pas compte de ce qui se passe ,fait la meme experience avec des trains d’humain tu les trie et les achemine a l’abattoir ,qui va etre stressé d’apres toi….dailleurs demande aux juifs rescapés des camps…

  • domi

    le meilleur geste à faire pour sauver la planète est de réduire ou supprimer sa consommation de viande
    Si chacun se limitait à 200 grs de viande rouge par semaine un grand pas serait fait

    • dominus deus sabaoth dominus deus sabaoth

      ouais et surtout limiter sa consommation mais surtout ne pas se limiter aux consommations de morceaux de choix tel que steak,cotes de porc,tournedos,etc etc mais se rabattre a tous les morceaux tel que las abats ,les preparations sur les morceaux délaissé tel que tete de veau en tortue etc etc ,comme les fruits et légumes pas s’arreter sur les plus beaux :) et oublier les moches…

      bref une consommation comme nos aieux :)

      • dek

        De toute façon la cadence de production de viande est très bien organisée avec les investissements des industriels. Consommée ou non, elle ira directe à la poubelle.

  • Le postulat de départ, c’est que les « carnistes » (ce simple nom suffit à me taper sur les nerfs, je suis omnivore, pas « carniste ». Ce nom est une manière de dénigrer ceux qui ne sont pas des « brouteurs de gazon monomaniaques ».) voudraient bien être végétariens, mais que le gout de la viande leur manquerait trop ?

    Bah je vais vous décevoir, mais je n’ai strictement rien à foutre que des alternatives à la viande existent, qu’elles aient le même gout ou pas, la même consistance ou non, et même si j’étais incapable de faire la différence entre les deux, ça ne changerait absolument rien.

    Je n’ai aucunement l’intention de devenir un brouteur de gazon, et même si je n’avais pas le choix, le trouverais le moyen d’aller chasser ou de zigouiller un chat de temps en temps pour le bouffer. La nature que ces crétins prétendent respecter nous a fait omnivores, si on étaient faits pour brouter de l’herbe, on aurait pas besoin de vitamine B12. Alors oui, il existe une alternative à base de suppléments fabriqués industriellement à partir de souches bactériennes cultivées sur un milieu aqueux stérilisé contenant les nutriments nécessaires, mais ça va contre notre nature. C’est renier ce que nous sommes que de refuser de manger de la viande.

    Alors les bouffeurs de pelouse peuvent continuer à se triturer le neurone pour essayer de convaincre les gens normaux de ne plus manger de viande, c’est peine perdue, on mange de la viande parce qu’on est faits comme ça. Je me tamponne le coquillard des arguments à 4 sous ou des alternatives que vous pourrez trouver, je mange de la viande, je continuerais à en manger, et je vous emmerde.

    • dominus deus sabaoth dominus deus sabaoth

      c’est brut ,mais en meme temps c’est pas faux ,nos aieux bouffait de la viande mais en moins grosse quantité :)

      quand tu vas dans le sud (Italie Espagne etc) ils mangent pas mal de végétables préparé et pleine de gouts ,mais et oui y a un mais ils bouffent aussi de la bidoche en moindre quantitée mais ils en bouffent aussi ,ben posons nous la question pourquoi ils se portent bien^^ ils ont une alimentation équilibrée et omnivore^^ l’excès nuit en tout

      bref les arguments de mangeons plus de légumes et sauvons la planete est débile ,les animaux d’élevage on en fait quoi? les millions d’animaux de compagnie carnivores ont en fait quoi? on fait comme le connard de végan qui a nourri sont chats de légumes? et les chinois et indoux(qui je le rappelle pesent pas mal dans la balance) on leur dit d’arreter de bouffer de la viande alors qu’ils viennent seulement de commencer a en bouffer…

      on est de trop basta et moi je ne m’alignerais pas sur les végétarien ,j’aime trop mon morceau saignant ,vous savez faire un simili-steak saignant? j’ai l’ames d’un chasseur pas d’un cueilleur (sauf pour agrémenter mes plats…)

    • ConscienceU12 ConscienceU12

      @ Hector et toute la bande
      Sauf que l’homme morphologiquement n’est ni carnivore, ni même omnivore, même pas frugivore (ça c’est pour le désert http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif), …sa morphologie ne t’en déplaise et 100% herbivore : https://
      http://www.youtube.com/watch?v=3t2IC3mgLaU http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

      Tous ce dont nous avons besoin se trouvent dans les plantes, tous les nutriments, toutes les vitamines, …même la vitamine B12 http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif, évidemment on la trouve que dans certain rhizome riche en bactéries que l’on ne mange plus (on mange plus que des carottes, betteraves et navets, et en plus on les lave et les épluche) tout comme toutes les plantes que nous ne touchons plus, car on nous les a fait oublier ! …bref, on vit totalement contre notre nature, après faut pas s’étonner si on est malade quoi ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_sad.gif

      PS : alors bouffer du chat, ça faut vraiment pas être net quoi ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

      PS : moi qui croyais que l’on était tous des moutons ici, je vois qu’il y a encore beaucoup de loups dans la bergerie ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • Faudrait aussi arrêter de raconter n’importe quoi sur le mode alimentaire de l’homo sapiens.

        Si nous étions herbivores, il faut que tu m’expliques pourquoi l’ensemble des fouilles réalisées sur toutes les époques comportent des ossements d’animaux sauvages, puis d’élevage, avec d’évidentes traces de découpes pour la consommer.

        De même, j’attends que vous me trouviez une tribu primitive, ne consommant aucune viande.

        Ne pas consommer du chat, du chien, ou de l’humain, cela est purement culturel.

        Bon nombre d’occidentaux font la grimace devant des criquets, ou des grillons, et se régalent avec des crevettes, des huitres, et des escargots…

        L’homo sapiens est un opportuniste alimentaire. C’est ce qui lui a permis de survivre, et le lui permettra aussi dans l’avenir.

        En attendant, bouffez tous les légumes que vous voulez, pas de problèmes, je vend mes surplus, ainsi que des oeufs et volailles. Au naturel, sans être racketté par les label bio et leur choix imposé de semences majoritairement F1…

        Et foutez nous la paix si nous voulons consommer de la viande.

      • verisheep

        Ce qu’il raconte est faux!
        D’ailleurs il s’y connait si bien en nutrition qu’il impose un régime végétarien complétement contre nature à son chien…

        Nous ne sommes pas constitués comme des herbivores:
        – les ruminants ont un système digestif ayant la particularité de posséder trois compartiments appelés « pré-estomacs », placés en avant de la caillette(équivalent de l’estomac du monogastrique); leur tube digestif est bien plus long que le notre.
        La cellulose est un sucre complexe qui subit une transformation en passant dans les 4 poches, formant une bouillie dans laquelle se développent des bactéries en très grande quantité qui vont mourir dans l’intestin et ainsi fournir des protéines utilisables par le corps.
        – les herbivores monogastriques ont un caecum très développé en sortie de l’intestin grèle, c’est lui qui joue le rôle de chambre de fermentation de la cellulose.

        La cellulose de l’herbe est trop dure pour notre intestin et elle est très irritante pour les muqueuses.

      • Michele

        et nos yeux sont situés de face comme tous les prédateurs et pas sur le côté comme les herbivores (les proies)

      • Michele

        ConscienceU12, tu devrais lire ça http://fr.sott.net/article/25881-Mea-culpa-d-un-medecin-faiseur-d-opinion-oui-le-gras-est-bon-pour-la-sante
        tu verrais que ce que raconte le type dans la vidéo est complètement faux!!!!
        et de plus en plus de médecins se rendent compte de l’ignominie qui dure depuis plus de 60 ans

      • Grognard

        Quoi que si certains dans les hautes sphères avaient les yeux à la place des oreilles et les oreilles à la place des yeux ; ils feraient peut-être moins de cagades. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

      • dominus deus sabaoth dominus deus sabaoth

        mdr sais tu ConscienceU12 qu’il n’y que deux types d’hommes les proies et les prédateurs dans lequel veux tu etre :)

        et pour info ta vitamine b12 se retrouve dans AUCUN produit végétal que des produits animal des œufs par exemple…

        pose toi la question que pour survivre certains sont prêt a tout ,dirais tu que les survivant du crash Vol 571 Fuerza Aérea Uruguaya en 1972 sont des tarés?

        etre un mouton enragé n’est nullement synonyme d’etre végétarien juste etre plus juste avec notre environnement ,et comme je l’ai déjà dis la plupart des choix en légumes et fruit des végétariens est conditionné par les transport qui n’est nullement juste pour la planete ,faut juste se souvenir que nos ailleux n’avait pas d’enorme choix en nourriture…contrairement a aujourd’hui au détriments de la planete

        comme fenrir le dit si bien on est opportunistes demande l’alimentation des esquimeaux…c’est vrai qu’ils doivent trouver enormement de salades dans le coin…

  • Comme j’arrive à donner le gout de légumes aux viandes et aux oeufs que je produit, je me demande si je ne vais pas ouvrir un magasin bio de fruits et légumes carnés…

    Je ne supporte plus de voir tous les fruits arrachés des arbres, ni t’entendre hurler les petits pois et les haricots, extraits de force de leurs cosses nourricières.

    Vous détruisez des arbres pour fabriquer des fourchettes, au lieu d’utiliser des substituts plastiques d’origine minérale

    Vous assassinez méthodiquement des millions d’embryons de plantes pour vous nourrir.

    Et en plus, vous polluez en respirant…

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gifhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Michele

    C’est une horreur ce truc, du soja, du gluten en voici en voilà, et du glutamate monosodique caché sous le nom d’extrait de levure, ce qui est exactement la même chose
    Et en plus ce ne sont quasi que des glucides
    Hors les glucides, d’où qu’ils proviennent, sont le problème nº1 des maladies actuelles comme le diabète, l’obésité et les maladies dégénératives
    Et puis le gluten c’est aussi un problème pour beaucoup
    Alors franchement je ne vois pas ce qu’il y a de sain à manger ces trucs là
    Si vous voulez être végétariens, mangez des légumes et des fruits naturels, tout ce qui est transformé n’est bon pour personne et ne faites pas comme certains qui ont remplacé la viande par du pain, des pâtes, des pizzas, des chocolatines et tout le tintouin, ce n’est pas ce genre de bouffe qui vous rendra la santé par rapport à un régime qui contienne des produits carnés et/ou des oeufs et/ou du poisson
    Et ça ne sauvera pas du tout la terre non plus car plus vous mangez de ces trucs là, pour les grandes firmes détruiront les terres pour de la monoculture

  • SURICATE

    Plutôt que de manger ce que je ne connais pas et qui me paraît bien suspect quant à sa composition, prèfère me limiter en viande, ce que je fais déjà, et aller vers le poisson qui n’est pas d’élevage (il y en a très peu).

    Je suis certaine que cette cochonnerie a été lancée aux USA et que, comme d’habitude, elle a fini par arriver en Europe et à Paris.

    Je ne suis pas ce celles et ceux qui se précipitent sur tout ce qui est NOUVEAU et dont on nous dit « c’est mieux »
    et c’est tellement plus sain !

    Autant aller acheter de bons légumes et s’en régaler en sachant les cuisiner !

    • nomdemon

      Les « Bobos » parisiens en raffolent paraît-il ?

      • SURICATE

        @Nomdemon, c’est fort possible, les snobs, les « prout-prout », raffolent toujours de ce qui est tout nouveau et venu d’ailleurs. Ce n’est pas propre aux parisiens mais à tous les bobos des Grandes Villes de France. Souvent issus de familles aisées ils n’existent qu’en se démarquant des autres et surtout de ceux de l’étage en dessous.

        Depuis leur plus jeune âge, Ils ont tout obtenu de leurs parents, en claquant des doigts et ils sont tous Blasés avant l’âge adulte. Rares sont ceux qui deviennent de grands Amoureux de la VIE, la vraie VIE. Ce sont très souvent de grands désenchantés.

        Plus « con » qu’un snob… et très à côté de ses « pompes » Y’a pas !

      • Grognard

        Plus « con » qu’un snob… et très à côté de ses « pompes » Y’a pas !

        Excellente formule. http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

      • verisheep

        Tous mes amis le sont, on est snob et c’est bon!

        http://www.youtube.com/watch?v=9tORyhEWSfU

        Et quand je serai mort, j’veux un suaire de chez Dior…

  • Tyr

    « Si on joue sur le concept de « boucherie », c’est pour le côté humoristique bien sûr, mais c’est aussi pour attaquer directement l’ennemi. »

    Et ce n’est pas du tout pour vendre leurs merdes en se faisant de la pub gratuitement, non, ça, non, pas du tout. Il faudrait vraiment avoir l’esprit malade pour penser que monsieur Conte et madame Bensimon font ça pour l’argent.

    C’est pour lutter contre « l’ennemi », qu’ils disent.
    Je ne sais pas à qui s’adresse ce genre de message, mais pour voir un ennemi d’un boucher, il faut avoir des problèmes sérieux.

  • Noiro

    Bonjour.
    Je suis un végétalien (sans complément alimentaire) et un ancien gros gros carnivore, descendant de chasseurs, avec pour prénom Orion (le prénom d’un géant chasseur selon certaines mythologies).
    Ce genre d’enseigne me parait surtout là pour faire du business, mais si elle permet de tuer moins d’animaux, je dis pourquoi pas?
    Personnellement je préfère tout cuisiner moi. J’ai essayé à plusieurs reprise de reproduire moi même des similis pour retrouvé le gout de viande que j’apprécie tant, j’ai renoncer… Je crois que rien ne remplacera le gout de la viande. Mais c’est pas grave, ma vie ne résume pas seulement à manger. =)
    Parfois je me sens comme un ancien fumeur qui cherchent à fait arrêter tous le monde de fumer, mais j’essaie de me soigner. =)
    Je respecte vos choix amis omnivore. Mais sachez que si je vous croise à menacer mon ami Henri le cerf et sa famille, ou bien Jean-Paul le sanglier, je n’aurais aucun remord à vous ôter la vie. =) Pourquoi notre vie aurais plus d’importance que celui d’un autre animal?
    En ce qui concerne les plantes, je crois également qu’elles sont vivantes et qu’elles peuvent communiqué. Mais chaque chose en sont temps… Et si une carotte cri de douleur quand je la sort de terre, promis je ne la mange pas…

    Vous saviez que nos aïeux pensaient que la terre était plate ou bien que les personnes de couleur noir était des singes? Une belle bande d’idiot… =P

  • Natacha Natacha

    Avant le marché d’Aligre était populaire, maintenant c’est Bobo !
    Boucherie végétarienne !!
    Je vais expliquer tenter d’expliquer cela à mon dernier.

  • Un petit lien en cadeau pour les végans :

    http://theconversation.com/ordering-the-vegetarian-meal-theres-more-animal-blood-on-your-hands-4659

    Bel exemple de solution qui est pire que le mal qu’elle est censée combattre. Mais c’est sur que ne plus tuer d’animaux pour se nourrir donne bonne conscience, même si ça revient à détruire leur habitat naturel pour en faire des cultures et en faire mourir indirectement 25 fois plus…

    • Silverstar Silverstar

      Très bon article. De quoi ébranler certaines certitudes ‘végétariennes’.

    • Noiro

      Hahaha… Quel titre choc! Dommage qu’il soit faux. 30 souris ont moins de sang qu’un seul boeuf… Oui, oui, je suis un emmerdeur.

      Le cas d’écrit dans cet article concerne l’Australie.
      Tu manges exclusivement de la viande d’animaux qui sont élevés en pâturage? Ou bien c’est seulement pour dire que manger de la viande est moins cruel que de manger des légumes?

      Ton commentaire précédent (2 juillet, 2015 à 7 h 00 min) me fait penser qu’il y a bien longtemps que tu n’as pas entendu ta conscience. Même si je met les animaux de compagnie au même niveau que les autres animaux, zigouiller un chat…

      L’un de nous deux est dans le dénie… Peux être même les deux…

  • gneu

    Effectivement, c’est bourré de glutamate monosodique ces trucs là…

    A ce sujet, vous êtes au courant pour le décès de Corinne Goujet ? Cette mort me paraît suspecte :

    http://lachainedevv.com/deces-de-corinne-gouget-elle-se-serait-suicidee/

  • MOUTON GRAIN MOUTON GRAIN

    Tricatel est de retour ! ici

    Sinon il y a un autre moyen pour lutter contre la production intensive de viande : ne pas en manger !

    M.G.

  • C’est fou ça ! dès qu’on parle de végétarisme, les mangeurs de viande s’excitent avec une violence stupéfiante ! On sait bien que la viande rend agressif. Il n’y a qu’à voir le comportement des chasseurs quand on les rencontre dans la nature !

    Personne ne vous attaque pourtant. Vous êtes libres de tuer si vous le voulez, en espérant qu’un jour vous aurez cette prise de conscience que d’autres ont eue, celle de la souffrance animale. En attendant, chacun fait ce qu’il peut et il n’y a pas la perfection d’un côté et l’imperfection de l’autre.

    On sait que la production animale est extrêmement coûteuse en eau et en surfaces céréalières, lesquelles surfaces pourraient nourrir directement beaucoup plus d’êtres humains que d’animaux dits de boucherie. A chacun de voir s’il y a quelque chose à faire de ce côté là.

    Pour ce qui est de la chasse: Qu’en période de crise, d’économie de guerre, on se retrouve à chasser pour survivre, je peux le comprendre. Mais prendre la chasse pour un simple sport comme le font certains, là je réagis. Surtout quand je les vois assis sur leur petit siège, le fusil posé sur les genoux, la casquette rouge sur la tête – il vaut mieux tuer qu’être tué après tout -, c’en est presque risible. Et pour se promener dans la nature, il est inutile d’avoir un fusil dans les mains.

    Enfin en ce qui concerne la vitamine B12, J’adore quand vous en faites un argument contre le végétarisme.

    Que chacune et chacun fasse en son âme et conscience, et ce sera bien.

    • Michele

      « On sait que la production animale est extrêmement coûteuse en eau et en surfaces céréalières »
      c’est qui ça « on »????
      c’est de la propagande, car les animaux élevés normalement, c’est a dire dans des pâturages ne consomment pas cette quantité d’eau, par contre l’eau en « trop » est bel et bien utilisée pour arroser les cultures, et donc la conso en eau ne varie pas si on mange de la viande ou des céréales

      Je suis aussi contre les animaux élevés en cage, c’est totalement contre nature, mais ce n’est pas en faisant passer les mangeurs de viande pour des criminels notoires que ça va arranger les choses.
      Les végés peuvent être tout aussi virulents, et d’ailleurs rien que le fait de dire ce que tu viens de dire en dis long sur ce que tu penses « des autres »

      Chacun fait comme il l’entend pour sa santé, et manger des céréales pour remplacer la viande comme dans cette « boucherie » est un vrai non-sens pour la santé et surtout le soja qui est un anti-nutiment

    • Personne ne nous attaque, nous les carnistes sans conscience qui tuent de pauvres animaux sans défenses pour manger ? Tu prends le problème à l’envers, l’agressivité est une conséquence dans le cas présent.

      Si tu ne veux pas de réactions agressives, alors peut-être qu’il conviendrait de ne pas chercher à convaincre absolument les « mangeurs de viande » d’adopter un régime à la con sous des prétextes foireux.

      Ce n’est pas la viande qui rend agressif, c’est les gros lourds qui appellent les gens normaux des « carnistes », et qui leur sortent leur couplet sur la cruauté dont ils font preuve en mangeant des pauvres petites bêtes, qui cherchent tous les arguments possibles, y compris essayer de culpabiliser, inventer des succédanés merdiques de viande, ou prétendre qu’ils font ça pour sauver la planète pour imposer leurs idéaux débiles à ceux qui ne veulent pas en entendre parler.

      Alors oui, je suis agressif, parce que j’en ai ras le cul des bouffeurs de graines qui argumentent sans cesse et rêvent de faire pondre des lois pour interdire la viande. Bouffez vos feuilles tant que vous voulez si ça vous fait plaisir, je n’ai rien contre ça, mais ne venez plus faire chier le monde à essayer de convaincre, voire forcer les autres a faire pareil, et l’agressivité disparaitra.

  • rudolphe vandenberg rudolphe vandenberg

    A tester avant de détester, l’idée en tout cas est bien car entre manger la viande et ne plus en manger faut passer par l’étape de « sevrage », n’en déplaise à la secte du grand Vegan.
    Plus sérieusement j’ai une recette de viande végétale facile a faire, qui à beaucoup de goût (sans besoin d’additif) que j’ai fait plusieurs fois dont aux repas de fêtes et que mafois mes trois végétarienne confirmées ont beaucoup apprécies.
    Saucisson feuilleté :

    La farce:
    – Env 4-500g de châtaignes cuite haché/écrasé mais pas trop
    – 3-400 g de champignon de paris(ou autre si vous avez les moyen=) haché finement
    – deux échalote haché très finement
    – une belle gousse d’ail fraiche
    – un petit Persil
    – un peu d’huile (olive va bien mais colza ça l’fait également)
    – 3 cuillères à café de farine
    – Sel gris et poivre
    bien mélanger le tout de manière homogène, puis dans un plat légèrement huilé donner une forme allonger a votre farce (gros saucisson) et enfourné pendant un demi heure à 200°c
    Ne vous inquiété pas si à ne tien pas trop la forme de saucisson au début en cuisant ça va durcir et ça ressemblera à un gros « pâte maison » une fois cuis.
    On étale ensuite une pâte feuilleter (pur beurre c’est meilleur=) et on « enroule » notre saucisson et on badigeonne de jaune d’œuf : le four est encor chaud donc on en profite pour y mettre notre saucisson feuilleté pendant 15-20 minute à env200°c (peut_être moins longtemps si vous avez pas un four feignant comme le mien… de toute les façon on surveille la cuisson de manière à pas bruler le dessous avant que la pâte soit cuite.
    A noter que l’on peut mette le jaune d’œuf en fin de cuisson(5 minute avant la fin) ce que je fait d’ailleurs.
    A noter également que l’on peut mettre un ou deux pruneau au milieu de la farce si on aime .
    Le dosage du sel est important car les châtaigne sont plutôt sucrées dons il faut savamment contré le sucre mais pas trophttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif
    La saucisse feuilleté accompagné de patates au four et une petite salade.

    Les châtaigne peuvent servir de base a toute sorte de viande végétale et avec de l’imagination on peut faire pas mal de truc ressemblant étrangement a la viande.
    Le gout et l’aspect du feuilleté rappel d’ailleurs fortement la viande

    • verisheep

      Ta recette à l’air bonne, par contre de là à parler de saucisse…

      Le concept de « truc ressemblant étrangement à de la viande » est en lui-même…étrange, pourquoi ne pas appeler ça simplement feuilleté de châtaigne?
      Si tu me présente ça comme un saucisson feuilleté, je vais te conseiller de changer de charcutier!

      On peut ne pas être végétarien sans être pour autant obsédé par la bidoche (une poêlée de pieds-de-moutons est aussi appétissante qu’une blanquette de veau dans un autre genre), et tricher sur l’appellation de la marchandise ne peut que générer de la frustration…

      • Silverstar Silverstar

        Bonne observation. Ce peut être une façon de pallier à l’attachement émotionnel à la viande qui persiste chez les nouveaux convertis au végétarianisme. En tout cas, les ingrédients de la recette de Rudolphe sont beaucoup plus sains que ceux proposés par la pseudo-boucherie.

      • « Pallier à l’attachement émotionnel », « les nouveaux convertis »… On est carrément dans le registre de la secte qui fait du prosélytisme pour recruter des fidèles…

      • rudolphe vandenberg rudolphe vandenberg

        en faite j’insiste un peu sur l’aspect viande c’est pour encourager les gens a manger moinssouvent de viande avec des des substitutifs facile à faire : et tant donner que la plupart nous somme accro, manger un repas sans viande ba on a l’impression qu’il manque quelque chose et on à encore faim.C’est clairement un feuilleté de châtaignes tu a raison =) mais pour le « vendre » au accro de la barbaque avec tout les apriori qu’ils ont je le nome Saucisson de châtaignes au champignons.(Je suis moi même un immonde mangeur de steack haché en tout genre!) http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

        On peut accommoder la châtaignes « façon viande » avec pleins d’autre choses.Chez moi le problème est autre , c’est la conservation des dites châtaignes qui pose problèmes (elles sèchent trop vite et deviennent hyper dur)

      • voltigeur voltigeur

        Tu as essayé de les congeler, et de ne sortir que ce dont tu
        as besoin pour ta préparation?? :)
        Elles ne sècheraient plus.