Years: serait-ce la musique de Gaïa que nous pouvons entendre là?

Years tourne disque

La planète est maltraitée, la nature ravagée, ses ressources dépouillées, le bilan actuel est relativement triste, vous en conviendrez sûrement. Mais ce qui nous amène-là aujourd’hui, c’est « Years », le projet insensé d’un artiste allemand du nom de Bartholomäus Traubeck qui mérite réflexion. Le projet « Years » est un tourne-disque atypique qui a la possibilité de « lire » les cernes d’arbres coupés en disques fins, et de convertir l’histoire de ces arbres en musique.

La technique utilisée est finalement assez maline et tient du bricolage: une caméra dédiée initialement à la Playstation (une Playstation Eye) a été fixée sur le bras du tourne-disque, celle-ci récupère des informations sur le disque de bois, à savoir la couleur, la texture, les cernes, et envoie le tout à un ordinateur.

Le logiciel de séquenceur musical Ableton Live traduit ces informations en notes de piano, et le résultat est assez triste… Peut-être est-ce un hasard, ou est-ce Gaïa qui nous narre ses souffrances, mais la musique a un côté dramatique indéniable. Quand à la musique, elle ne sera pas la même suivant le bois utilisé, de quoi donner envie de tester un peu tous les styles d’essences…

 

15 commentaires

  • laspirateur

    ça me fait penser à un conte pour enfants qui s’appelle « le piano des bois » dans lequel on retrouve une illustration avec un tronc coupé à la base qui prend la forme d’un piano et tous les animaux viennent écouter une petite fille jouer sur cet instrument…

    • Natacha Natacha

      Magnifique de faire entendre à tous la musique des arbres !
      On fait également des expériences avec des fougères vieilles de millions d’années qui ont conservé la mémoire des origines … et bien d’autres plantes.
      C’est fascinant et émouvant, je ne peux vous écrire à quel point !
      J’ai eu l’impression d’entendre Bach ou Mozart, dont on dit qu’il percevait les vibrations de tous les êtres vivants et que c’est ce qui lui donnait une telle connaissance des harmonies.
      On pourrait faire entendre l’histoire et l’harmonie sur n’importe quel autre instrument.
      Et plus, les vibrations de la plante se connectent à celles des humains qui les « fréquentent »et s’enrichissent de leur langage.
      Et tant encore …
      Cela ouvre des champs d’observation extraordinairement riches et prometteurs … de bonheur. :-)

  • melany

    J’aimerais bien que ce soit vrai… mais j’ai un sérieux doute…

    « La technique utilisée est finalement assez maline et tient du bricolage: une caméra dédiée initialement à la Playstation (une Playstation Eye) a été fixée sur le bras du tourne-disque, celle-ci récupère des informations sur le disque de bois, à savoir la couleur, la texture, les cernes, et envoie le tout à un ordinateur.

    Le logiciel de séquenceur musical Ableton Live traduit ces informations en notes de piano »…..

    Qui a donné à l’ordinateur le mode de traduction (les notes qui représentent les textures, les cernes, etc )? Je m’explique… pour qu’un ordinateur calcule et rende quoi que ce soit, il faut au préalable lui avoir donné les informations de base (programmation)… ne serait-ce que le fait; qu’une couleur, une texture représente telle ou telle note… Par conséquent, ce n’est pas l’arbre qui chante, mais un programmeur qui a donné des informations « d’interprétation » à un logiciel…en l’occurrence, celui du séquenceur musical Ableton Live ;)

    Bah, je peux en déduire en tout cas, que les sons retransmis par le logiciel doivent être aussi joyeux que son concepteur !!

  • melany

    Nous avons tendance à oublier que les ordinateurs n’ont pas « intégrés » les milliards de données de leur propre chef. C’est l’homme qui les a programmés… qu’ensuite un ordinateur calcule, fasse des analogies, des résumés complexes, mémorise etc etc… restera toujours une « compétence » programmée à la base par l’homme. L’ordinateur, c’est une machine rien de plus ! On coupe le courant et il ne fonctionne plus, on lui change ses paramètres et il fonctionnera autrement… En définitive, tout ce qui sort de ces machines ne sont que les fruits de la programmation. Et même si un ordinateur est capable de se programmer partiellement tout seul, c’est qu’à la base, un homme (ou plusieurs) lui aura donné les paramètres utiles et nécessaires pour cela …. L’ordinateur n’a aucune liberté d’interprétation de quoi que ce soit ! Il peut tout au plus faire des nuances pour autant qu’on l’aie encore programmé à cet effet, mais quoi qu’il fasse, ce sera toujours en fonction (conséquences) des informations/interprétations qui lui auront été données/imprimées….

    Entendre le chant des arbres… aucun logiciel ne pourra jamais le retranscrire il faudrait déjà pour cela que l’homme l’entende et encore…

    • Freija Freija

      Meme programmé par l’homme, le logiciel rend quand meme quelque chose d’harmonieux digne d’une grand mélodie. Ce n’est pas qu’un bouhaha de note…

      • melany

        Je ne dis pas le contraire ;) Mais cette mélodie n’est pas à l’image de ce que l’arbre vit, éventuellement ressent, et encore moins en relation avec l’état de santé de notre planète… Ce que cet article laisse à penser….

  • @melany : de manière scientifique, je suis entièrement d’accord avec toi.
    Toute la musique aurait été changée si le programeur avait décidé de mettre un la au lieu d’un si au moment de telle taille de tâche … bref celà reste une interprétation et on peut faire la même chose avec des nuages, des oiseaux dans le ciel, les voitures sur l’autoroute, jeux consoles vidéos, etc, etc…
    Mais mieux vaut ça que faire la guerre …

    • melany

      C’est une évidence Bélier, qu’il vaut mieux ça que faire la guerre, mais je crains juste qu’à force de créer des illusions, nous en arrivions à oublier la réalité… Cette réflexion a émergé à la lecture des premiers commentaires :(