Avec Mac Donald’s, vos enfants mangent-ils des menus atomiques?

La chaine de restauration rapide Mac Donald’s a de multiples secrets quand à sa nourriture, à commencer par ce qu’elle est réellement. Combien savent réellement d’où vient la viande servie dans les burgers? Savez-vous réellement ce qui compose les menus? Rien que les frites sont composées de 19 ingrédients (le détail des ingrédients étant disponible ici)!!! Alors que la recette de base, la seule et unique, est censée être quand-même de la patate et de l’huile…

Mais il y aurait un autre secret bien gardé, une question dont la réponse n’est que très peu mise en avant: comment se fait-il que les menus ne vieillissent ni ne moisissent pas? Quel est donc le moyen utilisé pour arriver à de telles fins (et non faims)?

L’explication serait celle-ci, le secret de l’éternité à la sauce Mac Do’: « La petite taille du hamburger lui permettrait de se déshydrater suffisamment vite pour que l’environnement ne soit plus assez humide pour le développement des moisissures ».

 article-1319562-0B90CC72000005DC-891_634x471Un menu McDonald’s au bout de 171 jours

Cela ne serait qu’une simple question de taille….et d’humidité!

Dans les aliments séchés, il n’y a pas suffisamment d’humidité pour soutenir la croissance de moisissures, de bactéries ou des autres micro-organismes qui en assureraient la décomposition. En d’autres termes, les aliments sont comme momifiés. Dans l’expérience qui nous intéresse, les hamburgers classiques, à la fois petits et offrant néanmoins des surfaces d’échange relativement grandes, ont perdu 93% de leur humidité durant les 3 premiers jours, ce qui n’a laissé aucune chance aux moisissures  de s’installer. Les grands hamburgers quant à eux, ont mis 4 jours de plus à se déshydrater, ce qui explique le début de moisissure stoppée net au 7e jour, faute d’humidité environnante en suffisance. sic…

Dans des conditions lui permettant de conserver son humidité, un hamburger du McDo moisit-il ou pas? La réponse est sans équivoque. Installé dans un sachet hermétique qui interdit l’évaporation de l’humidité, le hamburger du McDo moisit bel et bien! Il n’est donc probablement pas fait de polymères d’origine extraterrestre, ni bourré d’agents conservateurs. L’auteur de l’expérience conclut son billet en précisant qu’il n’aime pas les hamburgers du McDo, mais qu’il aime encore moins la mauvaise science. Et que les détesteurs du McDo vont devoir trouver un autre prétexte pour justifier leur haine, ce qui ne devrait pas être un problème.

Source et article complet sur: Podcastscience.fm

Mais attention tout de même, car ces explications sont celles fournies par la firme américaine, il fallait bien qu’elle défende ses intérêts.Il est vrai qu’en gardant la nourriture de la chaine dans un environnement confiné, sans possibilité de déshydratation, celle-ci moisi, mais cela n’explique pourtant pas qu’une viande se déshydrate aussi rapidement, et qu’un steak puisse rester visuellement intact durant plusieurs mois. Quelle méthode est utilisée pour que de la nourriture réagisse ainsi?

C’est là que le rapprochement doit être fait avec un reportage déjà proposé ici il y a quelques jours: « Aliments irradiés, mauvaises ondes dans nos assiettes« . Dans ce documentaire assez édifiant, il est expliqué que l’alimentation peut être irradiée avec des rayons gamma, de la radioactivité émise généralement par du cobalt 60 et parfois même du césium 137, le même césium que l’on retrouve à Fukushima. Cette technique est beaucoup utilisée par les États-Unis pour stériliser les aliments.

L’ionisation des aliments, terme officiel pour désigner leur irradiation, est utilisée pour conserver et de décontaminer les aliments. Techniquement, il s’agit d’exposer un aliment à un flux de rayonnements ionisants, générés par une source radioactive, du cobalt 60 et parfois du cesium 137. Ce traitement permet de décontaminer les denrées, de ralentir le mûrissement, d’inhiber la germination et de conférer une meilleure conservation. Dans un contexte de mondialisation de l’industrie agro-alimentaire, cette technique est  employée pour tenter de « limiter » les risques liés au transport des marchandises et donc les pertes pour les industriels. Source: Doctissimo

https://www.youtube.com/watch?v=UEkBL2qzC94

Un des passages hautement intéressant commence à la 17ème minute, lorsque cela parle d’une petite expérience avec les frites. À gauche, la frite irradiée, à droite, la frite n’ayant subit aucune ionisation. Vous voyez la différence? 

Frites ionisées

Cela ne vous fait-il pas étrangement penser à la durée de conservation record des menus de la chaine américaine McDonald’s? Peut-être une coïncidence, peut-être pas… Il y a néanmoins de quoi se poser la question. Car si la frite du dessus ne dépérit pas au bout de 4 mois, les menus McDonald’s peuvent atteindre un record de 14 ans!

La question est donc simple: la nourriture de la chaine de restauration rapide est-elle irradiée? Le nom correct serait plutôt « ionisée », cela passe mieux, « irradiée » ayant tendance à faire peur au consommateur. Vous imaginez-vous commander un McFukushima ou un menu Tchernobyl pour votre enfant? Pas vraiment… Cela fait partie des grandes probabilités puisque la FDA américaine a fait de l’ionisation une norme de sécurité. Et donc, la question mérite d’être posée.

Car le gros souci, cela reste les effets de cette alimentation sur l’organisme. Toujours selon le reportage, le meilleur exemple des risques se démontre avec l’histoire des chats australiens comme l’explique cet article de Telerama dont sont issus ces extraits:

L’affaire des félins remonte à 2009. Au nord de Sydney, une centaine de chats de Newcastle sont frappés par « un mal étrange : paralysie des pattes arrière, perte de poids, difficulté à se nourrir ». L’enquête démontre que le problème vient de leur nourriture… bio. Pour éviter la quarantaine imposée par les autorités australiennes à tout aliment importé, les croquettes ont été irradiées. Un « acte malencontreux » a conduit à un « surdosage » fatal pour les minets. Le gouvernement a donc réagi promptement en prohibant une pratique si risquée pour nos fidèles compagnons.

Et le risque est réel:

En Europe, un seul labode recherche maîtrise le sujet. Il est situé à Strasbourg et dirigé par le professeur Marchioni, auteur d’une thèse sur la choucroute irradiée (!). Il a mis en évidence la présence d’« une molécule qui n’existe pas dans la nature, au nom imprononçable : l’alkylcyclobutanol ». Ce qui est appréciable avec les enquêtes conso du dimanche soir sur France 5, c’est que j’enrichis mon vocabulaire – il y a peu, j’ai découvert le méthylchloroisothiazolinone (pas mal, non ? Deux lettres de plus que dans « anticonstitutionnellement », même mon correcteur d’orthographe ne parvient pas à le souligner entièrement), un conservateur hautement allergisant qui a ringardisé le paraben cancérigène dans les cosmétiques.

Jusqu’à preuve du contraire, je me méfie personnellement et veille au grain. Terminé pour moi le fast-food (que j’ai arrêté d’ailleurs depuis longtemps déjà…)

30 commentaires

  • Natacha Natacha

    « Votre enfant mangE t-il … » Benji. :)

    Comment entretenir la Vie avec des aliments morts ?

  • Lilith Lilith

    19 ingrédients pour des frittes comment es-ce possible?http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    en plus aux États-Unis, certains éleveurs bovins alimentent leur bétail avec des bonbons pour faire des économies et engraisser l’animal plus rapidement, et on n’enlève pas les emballages en plastique histoire de ne pas gâcherhttp://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif
    http://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/11288/aux-etats-unis-vaches-nourries-aux-bonbons

    mais heureusement tous les éleveur ne sont pas aussi peu scrupulleux c’est comme partout il y en a des bons et des mauvais.

  • Beeuuurrrkkkk !!
    Le meilleur médicament c’est l’alimentation mais c’est aussi notre plus grand poison

  • getup

    Croyez vous que seulement les hamburgers de chez mac do sont irradiés aux rayons gamma? Que né-ni .

    L’industrie alimentaire en France n’est pas en reste.Beaucoup de fruits et légumes des grandes chaîne de distribution utilisent cette technique de stérilisation.

    Pourquoi croyez vous que les pommes et pas que, ne pourrissent pas,se momifiant sur plusieurs semaines? Qui n’a pas constaté ce phénomène?
    D’ailleurs beaucoup d’autres ingrédients vivants entrant dans la composition de produit cosmétique subissent un traitement similaire. Ce traitement ne fait pas que annihilé le risque de contamination en détruisant certains élément pathogène mais il détruit aussi énormément d’élément sains dont nous avons besoin d’ou l’appauvrissement nutritionnel des dit aliment.Beaucoup d’élément actif meurs de ce traitement et nous mangeons de la matière morte.
    J’ai travailler pour l’industrie cosmétique à la fabrication de savon aux algues sensé avoir des pouvoirs sur la peau et la santé alors même que ces algues avaient subi ce traitement et n’avaient donc plus aucun élément actif.Que du discours marketing!!!

    Il n’y a donc pas que mac do qui pratique cet aberration mais aussi une grande partie de l’industrie alimentaire mondiale dont la France qui n’est pas en reste.Il y a d’ailleurs des lois internes à l’export et l’importation qui oblige à ce traitement. Il existe des tunnels à rayon gamma ou les camions entier entrent pour subir ce rayonnement de « décontamination ».

    Quand un couillon montre la lune du doigt, les imbéciles regardent le doigt.Le problème mac do n’est que la pointe de l’iceberg et quand on arrêtera de focalisé sur lui, il se pourrait que le champ de vision de certain s’élargisse pour enfin voir l’étendu du problème qui touche presque toute la chaîne alimentaire en France.

    voici un lien sur une société leader dans ce domaine :http://www.sterigenics.com/french/food1.htm

  • MiracleBoy

    je trouve que c’est une bonne chose pour arrêter de consommer au supermarché .. je crois que depuis que j’ai vu ce reportage ça me fait mal au ventre rien que d’y penser ..putain et depuis 60 ans ils nous font bouffer ça . la ils viennent de nous donner une bonne raison à tous de dire aux jeunes qu’ils mangent des aliments radioactifs, ça nous amènerait à réfléchir un peu sur les intentions des politiques

  • getup

    Il faut privilégié les circuits court : producteur local et autres, voir son jardin, y a pas plus court!!

    Vérifié quand même la moralité du producteur parce que tous ne possèdent pas une éthique exemplaire.

    Les bio coop et autres par exemple qui importent des mangues, des bananes ou autres produits exotiques sont en totale contradiction avec leurs discours de merde sur le bio qui n’est qu’un label de merde aussi ( je fait mon Jean Pierre coffe pour l’histoire). Label récupéré d’ailleurs par l’état et l’industrie.

    B I O : Bobo Idiot et Obsédé ou bouffeur irrémédiablement obsédé ou même bobard imbécile occultant.
    Vous en avez d’autres?

  • robertespierre

    Parfois un avion…..
    ça tombe

    • Grand marabout Grand marabout

      pourquoi les sièges ne sont pas éjectables
      sur les avions commerciaux?
      ils réfléchissent aux boites noires flottantes,
      c’est que ça serai un +,on sauve les données..
      c’est michel chevalet qui est de garde

  • je n’ai jaamis vu autat de M… dans un « produit de consommation »http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • Et on ne sait pas tout …

  • alainvit

    J’ai été consterné de voir que même dans Télérama, que je croyais plus de bon sens, il y avait de la pub pour la marque du clown avec l’argument que les pommes de terre utilisées étaient d’origine française…

  • Jujusmart

    Quelle est l’espérance de vie moyenne d’un américain ?

  • rouletabille rouletabille

    Les menus venant du JAPON ne sont pas IONISES (IRRADIES)ils sont moins chers car irradiés sur place avec label Fukushima le BIO radioactif d’origine contrôlée est un must,qu’attend la France ?,
    Tchernobyl c’est NUL.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

    • utoro

      Vous m’avez bien faire rire :-)

      • rouletabille rouletabille

        Au micros ondes ,un régal Japonais de Fukushima d’origine contrôlée lavé à l’eau fluorisée transite sans dégâts collatéraux dans les intestins ,chier de la merde imputrescible et radioactive est à promouvoir pour le carburant des FUSÉES ,quand aux illuminés du potager hahahah,protégez vous des chemtrails avant,hahahahah.
        http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif