Les analystes qui ont prévu les crises de 1929 et de 2008 voient noir pour 2015

Rassurez-vous, on ne parle pas des mêmes « zexperts » que ceux qui parlaient egeluck_krachn 1929 mais du même petit cabinet d’analyse qui, à travers les décennies, a perduré… Leçon à retenir ? Préparez-vous et mettez le temps dont nous disposons à profit pour débancariser au mieux, migrer vers les actifs tangibles et stocker de quoi tenir en cas de coup dur (pâtes, riz), et de façon générale tout ce qui peut rentrer dans un PEBC au sens large (Plan Épargne Boîtes de Conserve).

Charles SANNAT

« 1929, c’était il y a bientôt un siècle… et pourtant dans le monde de la finance le jeudi noir de cette année-là reste un fantôme, une ombre, une menace. À l’époque, un petit cabinet d’analystes avait prévu que tout allait s’effondrer… et c’est arrivé. Ce même cabinet a prévu en 2007 la crise des subprimes… et c’est arrivé.

Alors quand ils prévoient une crise en 2015, tout le monde tremble.

Jerome Levy Forecasting Center : la firme qui prédit le pire

La petite firme Jerome Levy Forecasting Center est loin d’être un géant comme Deloitte ou d’autres cabinets d’analyse. Mais elle est reconnue dans le monde entier comme étant particulièrement douée pour prédire les pires événements.

En premier lieu, en 1929, le fondateur Jerome Levy avait prédit le krach boursier qui a frappé Wall Street… et avait vendu toutes ses actions avant le mois d’octobre de la même année, évitant ainsi une faillite.

En 2007 également le cabinet d’analyse avait vu venir avant tout le monde la crise des subprimes, les prêts toxiques américains, qui ont donné lieu à la crise économique mondiale de 2008… dans laquelle nous sommes encore aujourd’hui.

2015 : la récession frappera les États-Unis

Dernièrement, c’est 2015 qui inquiète le petit cabinet. Les États-Unis sont en train d’investir de plus en plus dans les marchés extérieurs, notamment les pays en voie de développement, où la croissance ralentit.

L’inquiétude est croissante et Jerome Levy Forcasting Center prévoit qu’en 2015 les États-Unis pourraient entrer en récession… alors même qu’ils viennent de se sortir de la crise économique de 2008 et que la croissance est de nouveau au rendez-vous dans le pays. Une prévision par ailleurs à contre-courant de toutes les autres prévisions des grands groupes.

Si cette énième prévision catastrophique se réalise, le monde pourrait être confronté à une nouvelle crise mondiale… et l’Europe, qui tente désespérément de ne pas se noyer risque de se retrouver la tête sous l’eau encore une fois.

Et cette fois pourrait être la dernière. »

Source nos amis d’Économie Matin ici

Source de cet article: Le contrarien

 

7 commentaires

  • Les grands groupes ne peuvent structurellement pas prévoir autre chose que des affaires florissantes pour leur business !!!
    La récession serait catastrophiques pour eux, ils ne peuvent pas l’imaginer.

    J’avais annoncé la crise de 2008, et je me souviens très bien que même en 2008 les experts venaient nous dire que « tout va bien ». En 2009 c’était les « pousses vertes » de la reprise (de la crise qui n’avait pas existé).
    Puis y a eu la crise de la dette européenne, et rebellote : « quoi quelle crise ? » puis « ce n’est qu’une crisounette déjà terminée » puis « on va profiter de la crise pour réformer, tout ira mieux » puis « c’est une grosse crise mais elle est sur le point de finir ».
    Etc jusqu’en 2014 ou tous les 6 mois, on nous annonce la sortie de crise. Sauf qu’on oublie que la croissance américaine n’est qu’un mirage. Pour 1 dollar de croissance il en faut 6 de dette … sans compter l’arnaque du gaz de schistes.

    Bref.

    2015 ? Je n’en sais rien. Je me demande tous jours comment le monde tient encore debout. 2014, 2015 ou 2020 … peu importe, à chaque tournant de la crise, à chaque fois qu’il a fallu prendre une décision, on a pris la mauvaise (sauver les banques sans contrepartie, plus d’Europe technocratique, etc…).

    A un moment ou un autre, il va falloir payer l’addition. On est déjà en train d’y gouter avec Hollande, le président incompétent qui se prends pour qqn d’éclairé qui tient le cap dans la tempête !!!! lol

    Il y a beaucoup de signes qui indiquent une crise qui va faire passer la crise actuelle pour micro averse. La vraie tempête arrive. Et la, ca ne va pas être drole du tout pour personne à mon avis.

    Attali vient de dire sur son blog « sauve qui peut ». Littéralement. C’est le titre de l’article.

    Quand la panique va se répandre, cette fois, ce sera impossible de l’arrêter, contrairement à 2008 ou le gens ont gobé les boniments qu’on leur a donné.

    Les gens ne réalisent pas l’extrême fragilité de notre monde actuel.

    Mais je peux me tromper bien sûr. Ce n’est peut-être qu’une impression d’accumulation après 7 années d’analyse de cette fichue crise ! lol

    • vaick

      bien sur le krach est inévitable ce n est qu une question de temps beaucoup d economistes predisent 2015 !!
      et personne ne pourras l arrêtée comme en 2008

      Philippe Béchade : « 1 million de milliards de dollars d’encours sur les dérivés en 2014″
      décidément on aura rien retenu des erreurs du passè !!
      « L’encours global est actuellement de 750.000 milliards de dollars. Autrement dit, nos 65.000 milliards d’économie réelle, dans laquelle vivent les vrais gens, c’est totalement subalterne au regard des 750.000 milliards qui tournent autour de nos têtes sous forme de positions virtuelles. Le moindre petit décalage dans les flux monétaires qui permettent de tenir et de faire gonfler cette bulle, c’est-à-dire le moindre abaissement des injections monétaires peut tout faire éclater. Si l’on fait confiance à la BCE et à la Fed jusqu’à mars prochain, je pense qu’on pourrait atteindre en 2014 la somme pharaonique de 1.000.000 de milliards d’encours sur les dérivés. Voilà l’enjeu… ce n’est pas dans l’économie réelle ».

      la citation suivante est tirée d’un discours que le député Louis T. McFadden livré à la Chambre des représentants américaine le 10 Juin 1932 …en 2014 c est bien pire
      kennedy a voulu reformè la fed on connais la suite …..

      Monsieur le président, nous avons dans ce pays une des institutions les plus corrompues que le monde ait jamais connu. Je me réfère à la Réserve fédérale et les banques de Réserve fédérale. La Federal Reserve Board, un conseil de gouvernement, a trompé le gouvernement des États-Unis et le peuple des États-Unis hors d’assez d’argent pour payer la dette nationale. Les déprédations et les iniquités de la Réserve fédérale a coûté ce pays assez d’argent pour payer la dette nationale à plusieurs reprises. Cette institution mal a appauvri et ruiné le peuple des États-Unis, a lui-même acculé à la faillite, et a pratiquement ruiné notre gouvernement. Il l’a fait à travers les défauts de la loi en vertu de laquelle elle opère, par la mauvaise gestion de cette loi par le Conseil de la Réserve fédérale, et à travers les pratiques de corruption des vautours riches qui contrôlent.

      Qui dirige le monde? Preuve solide que un groupe de base d’élites riches tire les ficelles

      http://translate.google.fr/translate?hl=fr&sl=en&u=http://theeconomiccollapseblog.com/archives/who-runs-the-world-solid-proof-that-a-core-group-of-wealthy-elitists-is-pulling-the-strings&prev=search

  • Pierre L

    Ce qui est incroyable, c’est que les analystes qui ont prévu 1929 et 2008 sont les mêmes et qu’ils sont toujours vivants.

  • Maverick Maverick

    Il n’y a qu’à voir comment les grosses entreprises US se sont endettées pour racheter leurs propres actions afin de maintenir les ratios financiers … Et la JP Morgan estime que le QE a permis une surévaluation d’environ 32 % des indices boursiers.
    Les entreprises US investissent dans les marchés émergents ? Mauvaise pioche … Avec la fin du QE et le redressement annoncé des taux de la FED pour 2015, le Dollar va aspirer les capitaux et les places émergentes vont prendre le bouillon, donc les investisseurs aussi.
    On dirait qu’on arrive au bout des astuces et de la « comptabilité créative » … Encore qu’il reste la possibilité de la World Currency …

    http://www.wocu.com/

    Pour le coup, réussir à nous imposer une monnaie commune mondiale, ce serait un grans pas en avant pour le NOM.

  • Norbert

    Le NOM (la BRI dont font parti la Russie et la Chine est aux mains de la FED,c’est à dire des plus riches familles qui controlent déjà la planète)controle le monde.
    Actuellement il n’y a que des batailles d’égo entre la Chine,la Russie et les USA.
    Quand les chefs se fachent ,ce sont les peuples qui trinquent.

    Toutes les monnaies mondiales sont amarrées au dollar.
    Tout est maitrisé par eux;

    Ils ont crée volontairement cette crise gigantesque afin d’acheter partout dans le monde des biens tangibles pour une poignée de fausse monnaie et affaiblir les Etats nations,détruire mentalement les individus sous le couvert de progrès souvent inutiles et ramollissant ainsi les volontés de révolte par le confort et leurs plus grands profits pour une partie du monde(occidental) et pour l’autre la misère,l’esclavage.

    Scénario fiction:
    Préparons nous à un écroulement monnaitaire mondial et à ses conséquences bien au delà de que nous ne voulons mème pas imaginer et cela quand le NOM l’aura décidé.

    A part les élites choisies ,tout le reste du monde sera mis dans le mème sac.
    Il n’y aura plus que 2 classes d’individus:
    les maitres(mais qui sont ils vraiment??? humains ou non?????) et les esclaves et une seule monnaie mondiale virtuelle.

    Retour vers un passé pas si lointain.

  • Cordule22

    Le NOM arrive.
    Cette nouvelle crise va sans doute plonger les Etats-Unis dans la récession, seulement, les plus riches américains ne perdront pas un sou, ils savent. De par cette crise tant attendue et savamment orchestrée, des dispositions géopolitiques devront être prises. J’entends par là la mise en place du TAFTA, d’un libre échange mondiale pour relancer la croissance (encore & toujours), d’alliances internationales jamais vues, une monnaie globale…
    Ne vous voilez pas la face. Poutine et toute la clique des BRICS font partie du système. Poutine nie la vérité 11 Septembre et sur le terrorisme, s’il voulait vraiment changer les choses il aurait déjà fait des déclarations bien plus tonitruantes et révélatrices.
    Cette crise sera celle qu’ils attendent depuis si longtemps, le chaos s’installera petit à petit à partir de ce moment-là, et ce chaos réveillera peu à peu la population endormie, et la révolution violente sera inévitable.
    Nous devons nous barricader dans les campagnes à l’abri de toutes ces perturbations tant qu’il est encore temps. Pendant ce temps-là, occupons-nous d’augmenter nos vibrations et celles des autres, méditer pour améliorer la santé spirituelle globale, dénoncer encore plus, c’est tout ce que nous pouvons faire pour tous nos confrères endormis.