Parce que nous aimons aussi les animaux…

Ca va très mal partout, barbarie à tous les étages, même chez nous, avec de bien tristes individus qui torturent et tuent leurs propre chair. Jetons un regard sur ce qui se passe sur la planète, nos animaux sont en danger, au nom du profit ou de la méconnaissance. Peut on parler de méchanceté? Dire d’un fauve qu’il est « mauvais » est en soi une ineptie, quand leurs territoires s’amenuisent de jours en jours. Ils sont en état de légitime défense, et tant que nous n’aurons pas compris, que nous faisons partie intégrante d’un tout, les espèces disparaitront, pour que nous puissions nous étaler encore et encore. L’homme le plus grand prédateur de la planète, est en passe de devenir la seule espèce qui aura droit de régner. Est ce que c’est ce que nous voulons? Par notre nombrilisme exacerbé, nous aurons à en payer le prix.

Img /Mauricio Lima

Le Jaguar roi menacé du Pentanal brésilien

Avec son intense regard jaune, le jaguar du Pantanal peut peser jusqu’à 200 kg. Habile grimpeur, cet animal féroce, entouré de croyances mystiques, suscite crainte et admiration dans cette région dédiée à la pêche et à l’élevage. Bien que rarement, il s’attaque parfois à l’homme.
Certaines tribus de l?ouest de l?Amazonie voyaient en lui la réincarnation d?un sorcier défunt. Aujourd?hui encore, les chamans des Indiens Guajiros disent se transformer en jaguar pour communiquer avec l’au-delà.

Lire l’article

Le préfet des Hautes Alpes autorise l’abattage de trois loups

Le préfet des Hautes-Alpes a autorisé vendredi l’abattage de trois loups dans la vallée du Queyras et le massif du Dévoluy, à la suite d’«une augmentation extrêmement importante d’attaques», a-t-il annoncé dans un communiqué.

«Un tir de prélèvement sera déclenché pour un loup» selon la procédure classique, est-il précisé. Et «un tir de prélèvement sera organisé pour deux loups selon les procédures expérimentales prévues par l’arrêté du 5 août 2014», ajoute la préfecture.

Cet arrêté permet aux préfets d’autoriser, pour deux mois reconductibles, des tirs visant à abattre cette espèce protégée lors de chasse au grand gibier, que ce soit en battue, à l’approche ou à l’affût.

Lire l’article

Sur le même sujet:

Bergers, une vie bouleversée par l’arrivée des loups

Changement climatique: 50% des espèces d’oiseaux d’Amérique du Nord en péril.

Plus de 50% des espèces d’oiseaux d’Amérique du Nord, dont l’aigle chauve emblème des Etats-Unis, sont menacées par le réchauffement climatique et l’urbanisation qui font reculer leur habitat, mettent en garde deux rapports mardi.

Pour l’organisation environnementale américaine National Audubon Society, 314 espèces d’oiseaux, soit plus de la moitié de celles présentes aux Etats-Unis et au Canada, sont en danger d’extinction si la hausse des températures terrestres se poursuit, dont un grand nombre qui jusqu’alors n’étaient pas considérées comme menacées.

Ces ornithologues ont ainsi identifié 126 espèces qui risquent de perdre plus de 50% –voire même jusqu’à 100% dans certains cas– de leur habitat d’ici 2050, sans possibilité d’émigrer ailleurs si le réchauffement continue au rythme actuel.

Lire l’article

Manifestation contre Marineland: «Ces cétacés captifs ne peuvent pas être remis en liberté»

L’onde de choc «Blackfish» arrive en France. Sorti en 2013 aux Etats-unis, ce documentaire qui dénonce les conditions de captivité des orques à SeaWorld a plombé le chiffre d’affaires du groupe américain, le contraignant à doubler la taille de ses bassins. Deux mois après sa diffusion en France, c’est le delphinarium d’Antibes qui est la cible des défenseurs de la cause animale. Ce dimanche jusqu’à 200 manifestants ont fait signer une pétition pour demander la libération de «tous ces cétacés». Willy Dabin, ingénieur à l’observatoire PELAGIS, fait le point sur ce débat sensible.

Lire l’article

Zeus Le plus grand chien du monde est mort!

Zeus n’était pas immortel. Le plus grand chien du monde, qui vivait à Otsego, Michigan, aux Etats-Unis, est mort il y a quelques jours à l’âge de cinq ans, a annoncé jeudi son propriétaire, Kevin Doorlag. Il présentait des symptômes de vieillesse, a-t-il précisé.

Zeus, un dogue allemand qui mesurait 1,18m au garrot et même 2,13m de long, était entré en 2012 au Guinness World Record’s, devant George, un grand danois de 1,09m, qui est mort l’année dernière à l’âge de huit ans. S’il perd son titre de plus grand chien vivant au monde, il détient en revanche toujours celui de plus grand chien de l’histoire.

Le site MLive, qui révèle l’information, rappelle que Zeus était fréquemment utilisé comme chien thérapeutique auprès d’enfants dans les écoles et hôpitaux de la région.

Les records les plus insolites en images par ici

Et aussi:

  Six avocats pour défendre un lapin

 Australie: Un Etat renonce à la capture systématique des requins

 L’axolotl, petit monstre aquatique mexicain, en danger d’extinction

Le Liban patauge dans ses égouts

Le déboisement s’intensifie sur le site du barrage controversé dans le Tarn

Vautours: bilan positif pour une placette d’équarrissage naturel

Liste rouge 2014 des espèces menacées : 80 % des orchidées et 94 % des lémuriens en voie d’extinction

La réalité de l’abattage rituel Halal et Casher : souffrance animale, risque pour la santé et business (vidéo)

Et ce n’est qu’un petit aperçu…..

 

 

14 commentaires