L’Irak sous la menace d’un Déluge

Il ne s’agit pas de faire du catastrophisme, mais Mosul_Dam_chute_spillwayles combats qui se déroulent en ce moment autour de deux barrages irakiens ont de quoi inquiéter.

Daash (ÉIIL devenu État Islamique – EI – depuis la proclamation du califat), qui s’est emparé de celui de Falloujah et du lac Tharthar [1], assiège maintenant le barrage hydroélectrique de Haditha sur l’Euphrate, deuxième plus grand barrage d’Irak. Des combats trop proches pourraient en détériorer les vannes ou ébranler sa structure. Si les djihadistes s’en emparent, ils disposeront de l’énorme lac de retenue Qadissiya – du nom de la bataille victorieuse des Arabes musulmans contre les Perses vers 636 – et pourront menacer d’inondation les régions chiites du sud ou les assoiffer. En arrêtant les turbines, ils provoqueraient de graves perturbations dans l’alimentation en électricité de Bagdad. La façon dont Daash gère les barrages en sa possession en Syrie – Tichrin et de Tabqa (ou Thawra) – est plutôt rassurante [2]. Mais, qu’arrivera-t-il lorsque Bachar al-Assad ordonnera à ses troupes d’en reprendre le contrôle ?

Une vague de 10 à 20 mètres atteindrait Mossoul en 3 à 4 heures
Le point noir, c’est le barrage Saddam – rebaptisé Chambarakat (photo ci-dessus) – situé sur le Tigre à 40 km au nord de Mossoul. En 2006, il était considéré par le Corps des ingénieurs de l’armée américaine comme le « barrage le plus dangereux du monde ».
Construit sur du gypse dans les années 80, son fonctionnement nécessite le renforcement permanent de ses fondations. Des spécialistes disent que s’il cédait, suite à des combats ou à un entretien laissant trop à désirer, une vague de 10 à 20 mètres atteindrait Mossoul en 3 à 4 heures, à une vitesse d’environ 2 m/seconde. Une grande partie de la ville serait détruite. Les villages et les terrains agricoles bordant les rives du Tigre seraient ravagés et des quartiers de Bagdad se retrouveraient sous 3 à 5 m d’eau dans les trois jours. Selon des estimations, un demi-million d’Irakiens mourraient noyés [3].
En 2004, Athel al-Nujafi, gouverneur de Mossoul, avait ordonné à la garnison de peshmerga qui assurait la « protection » du barrage Saddam de quitter les lieux et demandé aux troupes américaines de la remplacer. En 2007, David Petraeus, commandant des forces américaines en Irak, avait conseillé à Nouri al-Maliki d’en faire consolider les fondations et les États-Unis avaient accordé 27 millions de dollars pour le réparer, une somme insignifiante vu l’état du barrage et qui, de plus, avait été en partie détournée. Un mur de béton, enfoncé jusqu’à 67 m dans le sol, a été construit depuis autour des fondations : mais pas sûr qu’il retienne les 12,5 milliards de mètres cubes d’eau accumulés dans le lac de retenue.

Depuis la prise de Mossoul par la résistance irakienne et Daash en juin dernier, le barrage Saddam (Chambarakat) est situé à la limite du territoire contrôlé par les nouveaux dirigeants de la province de Ninive. Que se passera-t-il si les Kurdes décident de s’en emparer ? On préfère ne pas y penser.

Source: France-irak-actualite.com via Leschroniquesderorschach.blogspot.fr

 

9 commentaires

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Avec de pareils cinglés on peut s’attendre au pire effectivement ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif …ça craint !

  • Grand marabout 3.0.1 Grand marabout 3.0.1

    certains ont bien fait sauter des statues magnifiques,tout est possible avec des cinglés illuminés ou des politiciens bien éclairés

  • Jujusmart

    Il y a 2000 ans, chez nous il y en a qui se sont proclamés « pape », ça ne devait pas être plus joli.
    On vit l’histoire des religions sous nos yeux.
    Dieu, du pain béni pour tout ceux qui veulent le pouvoir en son nom.
    Quand je pense que la nouvelle astuce, puisque les chrétiens sont pacifiés, c’est de les rendre laics, afin de ne plus croire en Jésus mais plutôt en l’union de toutes les religions pour un monde meilleur, pendant que les autres religions, elles, se radicalisent et veulent se servir des anciens chrétiens afin de les rallier « humainement » à la cause du Coran pour combattre les méchants sionistes.
    On est dans un monde de fou. Et le pape, avec ses grandes idées laiques qui prône l’union de toutes les religions fait que les derniers chrétiens vont finir par ne même plus comprendre la différence entre le christianisme qui les fait chrétiens et l’islamisme. Le pape sait-il encore pourquoi il se dit Catholique, je ne crois pas.
    Tout ça pour dire, que le rempart du christianisme contre tous les autres extrêmismes religieux est tombé, et que sur nos terres, en prônant l’ouverture, on se retrouvera avec des guerres qui ne nous concernent pas parce que ni les Juifs ni les Islamistes ne lâcheront jamais leurs religions respectives. Et les « bons » chrétiens qui croient en la bonté de l’homme comme leur imposait la religion, ont fini par vraiment y croire. Pourtant, on les loin du compte.

    • So So

      Abus de vin de messe ?

      Sinon comment justifier cette confusion délibérée entre laïcité et œcuménisme ?
      « Le rempart du christianisme contre tous les autres extrémismes religieux  » ; nostalgie des Croisades ? de l’Inquisition ? de la colonisation évangélisatrice ?

      Quant à la supposée croyance des « bons » chrétiens en la bonté de l’homme comme leur imposait leur religion, il est vraisemblable que vous avez du sécher quelques séances de catéchisme pour y perdre ainsi votre latin… et oublier que la religion catholique n’est pas plus exempte d’intégristes que les autres.

      Peut-être est-il utile de vous rappeler qu’avant l’invasion de l’Irak par les troupes étasuniennes et alliées (Guerres du Golfe I & II – Bush père & fils) en vue de faire main basse sur les ressources pétrolières du pays au bénéfice de grosse compagnies étasuniennes (Halliburton et al.), sous couvert de lutte contre l’axe du mal (because « In God we trust »), l’Irak était un des trois seuls pays laïques au monde…

      http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • Jujusmart

    http://www.dhnet.be/actu/monde/le-calife-jihadiste-appelle-les-musulmans-a-lui-obeir-depuis-l-irak-53b84e6e357013fdc9c5b7b4

    « Je suis le Wali (leader) désigné pour vous diriger (…) Obéissez-moi tant que vous obéissez à Dieu en vous », a dit dans son prêche Abou Bakr Al-Baghdadi, qui portait une longue barbe, une abaya et un turban noirs. »

    Si on était sûrs de ne pas devoir se les farcir chez nous, quel bonheur cela serait que de ne pas savoir tout ça.
    Il y en a marre de leur folie. Leurs problèmes deviennent les nôtres, merde quoi !

  • positronic

    ouais une véritable épée de damocles au dessus de leurs tête prète à tomber à tout moment et leurs fractionner le crâne en deux (métaphore)
    j’aimerais pas vivre la ba en même temps on se crois à l’abris chez nous mais personne n’est en sécurité nul part on peut tous mourrir soudainement demain

  • Natacha Natacha

    Y a t-il pire que d’assoiffer les populations ?
    Ce barrage était une mauvaise idée au départ, suivie d’une réalisation hasardeuse et d’une maintenance calamiteuse. Les guerres arabo-kurdes ne peuvent que précipiter la catastrophe.
    C’est affreux !
    Quand le Tigre va se déchaîner il faudra courir vite ! Adieu Mossoul, adieu le souk de Bagdad, adieu le berceau des civilisations !