Phytoremédiation : quand les plantes guérissent les sols pollués

visuel_plantes_solPlomb, cadmium, solvants, nitrate, PCB… À cause de ces polluants, des milliers d’hectares sont incultivables pour les générations futures. Pour dépolluer les sols, la phyto-remédiation, l’art de soigner les sols par les plantes, sera-t-elle la solution d’avenir ? Cette science complexe et encore balbutiante sort peu à peu des laboratoires pour offrir des solutions durables.

Alors que la population mondiale augmente, les terres cultivables ne cessent de diminuer notamment à cause des pollutions. Récupérer les sols dégradés et contaminés devient un enjeu agricole mais aussi sanitaire. Chaque jour on mesure un peu plus les dangers pour la santé de ces sites pollués. Ainsi on sait que les PCB sont de redoutables perturbateurs endocriniens, tandis que l’on découvre de l’arsenic dans le riz ou encore du plomb et du cadmium dans le thé. Certaines terres agricoles chinoises ont été si polluées par les effluents d’anciens sites miniers, qu’elles ont été retirées de la production agricole. En France, les activités métallurgiques ou minières ont entraîné d’importantes contaminations au plomb et au cadmium bien au-delà du périmètre des usines, tandis que les sols de nombre de régions viticoles, contiennent jusqu’à cinq fois plus de cuivre que la teneur limite normale, suite à l’utilisation de la bouillie bordelaise. Aux Antilles françaises, un insecticide puissant, la chlordécone, utilisé dans la culture des bananiers, a souillé près de 20 000 hectares.

Expériences grandeur nature

Restaurer ces terres ou tout au moins contenir leur pollution devient crucial car ces toxiques peuvent se diffuser aux eaux souterraines, aux plantes, à toute la chaîne alimentaire et finalement à l’homme. Face à ces désastres, la phyto-remédiation – l’utilisation des plantes pour soigner les sols – cherche des solutions depuis une vingtaine d’années, intéressant de près les industriels comme les communes. Jean-Louis Morel et le laboratoire Sols et Environnement qu’il a dirigé au sein de l’université de Lorraine et de l’INRA, font partie des pionniers. « Il y avait encore peu de recherches dans les années 1990, explique le chercheur. Mais aujourd’hui, les publications scientifiques et les expériences commencent à être plus solides pour passer aux réalisations grandeur nature. »

Toutefois, si la phyto-remédiation représente un formidable espoir, il faut aussi reconnaître que certains projets ont manqué de cohérence tout en laissant penser que la solution est à portée de main. « Aux États-Unis certaines sociétés ont ainsi lancé des procédés d’extraction du plomb par la moutarde indienne mais à grand renfort de produits chimiques qui ont pollué les nappes phréatiques ! » explique le chercheur. De plus, la pollution des sols est bien plus complexe que celle de l’eau ou de l’air.

Le travail des plantes passe par leurs racines et les micro-organismes qui les entourent. Ceux-ci transforment et dégradent certains polluants et peuvent produire des métabolites parfois plus toxiques, mobiles et réactifs que les polluants d’origines. D’autres scientifiques vont plus loin dans leurs reproches. D’après eux, les Américains auraient joué aux apprentis sorciers en manipulant génétiquement une plante venue de Turquie et en la développant en Oregon en vue de l’exploiter pour l’extraction minière du nickel. Aujourd’hui, l’espèce serait devenue invasive et le projet arrêté.

Contenir la pollution

Malgré ce premier bilan en demi-teinte, les recherches en phyto-remédiation se poursuivent, tirant les leçons du passé et capitalisant les connaissances acquises. En Lorraine, le projet Lorver, initié en 2012, permet de stabiliser les polluants de friches industrielles – évitant leur propagation dans l’air, l’eau et le vent – tout en valorisant ces terres aujourd’hui à l’abandon. Cette phyto-stabilisation permet notamment de contenir des toxiques que l’on ne sait pas encore traiter. Les chercheurs ont choisi de planter du chanvre et des peupliers, des plantes offrant des débouchés économiques (dans les domaines du textile, des nouveaux matériaux composites, de l’énergie…) ce qui permet de rentabiliser le projet.

Pour être pérenne, la phytoremédiation doit en effet intégrer dès sa conception des sources possibles de revenus. Parmi les plus belles promesses de la phyto-remédiation, les chercheurs misent sur les plantes capables d’absorber les polluants puis de les dégrader si elles sont organiques ou de les stocker s’il s’agit de métaux. « Près de cinq cents espèces de plantes hyper accumulatrices ont été identifiées à ce jour, capables d’extraire le nickel, le zinc, l’arsenic, ou encore le cadmium, explique Jean-Louis Morel. Elles sont extraordinaires, car elles peuvent absorber des quantités inhabituelles chez les végétaux ».

Trouvé sur Sott.net

Source: Plantes-et-sante.fr

 

39 commentaires

  • babs

    moi de leur faire gagner un milliard d’année ?
    mais leur faire perdre un millaird d’€ dolls …
    d’ici je vois une plante capable de faire tout ce qui est demandé …
    son cousin est l’ortie, cool ca pousse partout …
    son petit frere est autorisé en france, on est meme le premier producteur d’europe … 50 000 produits derivés !
    elle, est interdite, proscrite, non tolérable, abusé, drogue, chiendent, une plaie ?
    et est tres mal utilisé …
    comme des naz, on la fume, le pire moyen de s’en servir …
    pourquoi deja ? parce que marijuana !
    un peu comme le cacao pour les métaux lourds et autres barbouzeries, le chanvre capte beaucoup de chose …
    mais ou les stocker ?
    nos enfants trouverons la solution … a moins que tous jouent franc jeu, qu’on les laissent s’exprimer …
    le temps se réduira a un claquement …

  • babs

    tant que j’y suis, appel a temoin,
    quelqu’un prends de l’huile essentiel de chanvre ?
    ou suis je comme une ame en peine ?

    • unmar

      vaporisation?(volcano)

      • babs

        euh, non, c’est pas la bonne porte …
        c’est pas pour la méfu …
        http://www.youtube.com/watch?v=0bT1Fv-ZPoU
        plutot application cutanée, ou, en bain, sinon a meme la tempe …

      • unmar

        ok ,la suisse doit posseder de bon producteur d’huile de chanvre de mémoire , les prix etant bien sur elever pour les raisons évoquer plus bas (qté d’huile extraite par kilo de fleur/plantes)

        ca me fait penser a l’hélicrise italienne d’ailleur qui a un prix tres élevé , elle est utilisé par les boxeur( ou sport de contact/combat) pour réduire le temps de résorbation des ématomes (entre autre), ca a de tres bon effet sur la couperose également
        cette plante l’hélycrise est cultivé en corse sardaigne et nord de l’italie je crois , on fait l’huile avec la sommité florale ^^ vla le peu d’huile pour la tonne de fleur !

      • Capitou Capitou

        huile et huile essentielle ne sont pas la même chose !
        l’huile de cannabis est connue pour se défoncer
        (une sorte de shit hyper concentré)
        l’huile essentielle est obtenue par distillation, des feuilles et fleurs dans ce cas…

        sinon, je ne peux m’empecher de recommander ce film :

        http://www.youtube.com/watch?v=rIfx6BzWW9k

    • lolita

      babs, tu t’en sers?

      au vu de ce que j’ai lu ici, je suis allée fouiller sur internet, et j’ai vu que si ce qui se dit est vrai, elle pourrait m’aider pour un problème de peau, qui me pourrit la vie

      je n’avais jamais entendu parler de cette HE
      tu pourrais me dire où tu la prends?

      je suis très allergique, j’utilise beaucoup d’huiles essentielles, mais que du bio,
      merci!

      • Natacha Natacha

        J’ai utilisé cette HE dans des cas d’eczéma avec des résultats irréguliers. Par contre, une macération avec HV d’olive se montre très souvent efficace. :)

      • Capitou Capitou

        millepertuis ?

      • babs

        natacha, lolita,
        etat de stress = agression system immu = de la
        verrue,
        exéma,
        psoriasis,
        aphte,
        … et tout ce qu’on ne sait pas expliqué …
        « oui, bon, j’amalgame »
        le plus simple, prele des champs !
        l’ortie mais moins forte …

      • babs

        euh, oui je m’en sers …
        en bain c’est un carnage …
        une contracture ? du passé ! détendu comme jamais !
        une goutte sur l’oreiller, nuit de bébé !
        sur que ca y fait sur la peau, j’ai du mal a voir, suis un mec, je regarde pas souvent …
        j’expérimente un truc concernant le poil …
        le silicium fait repoussé, du coup je regarde ce que fais l’ h e de chanvre …
        je suis sur une piste …

      • babs

        au fait,
        la prele des champs, la plante, brute, est vendu uniquement et uniquement pour les bains de pieds ….
        c’est pour ca, ne l’achetez pas !!!
        ah ah ah !
        je me marre !

      • lolita

        je pars aux renseignements! merci!
        la prêle, pas besoin d’en acheter, ça pousse tout seul chez moi!

      • Mata Hari Mata Hari

        Coucou les ME !
        Lolita, pour la peau, l’huile de Nigelle  » Bio de préférence  » ( Appelée Huile des Pharaons ) fait des miracles. Valable pour l’eczéma, j’ai testé !

      • lolita

        merci! mais c’est pas de l’eczema qui me pourrit la vie!
        mais je vais quand même voir si pour mon problème, ça pourrait le faire

    • Capitou Capitou

      alors la, tu m’apprend que le chanvre se distille ^^
      graines ? feuilles ? fleurs ?

      sinon, il y a un topic huiles essentielles sur le forum maintenant ;)

      @ lolita, je ne sais pas quel est ton probleme de peau, mais il y a un paquet d’HE qui peuvent être indiquées…
      en ayant en tête que les mélanges bien choisis présentent souvent une meilleure efficacité (synergies)
      les diluer – mélanger dans une huile végétale bien choisie peut etre encore un +…
      (milleprtuis, neem………………..)

      • lolita

        j’ai tellement essayé de choses sans résultats…..
        du naturel et du chimique…..
        des HE et des mélanges….

      • Natacha Natacha

        Lolita : Le remède est peut-être dans la compréhension de l’événement qui a provoqué le problème dont tu sembles souffrir. Il y a de nombreuses pistes qui ne passent pas nécessairement par une « application matérielle ». :)

      • lolita

        si tant est qu’il y ait un évènement à l’origine, je n’ai pas trouvé!!!

        je suis quelqu’un de naturellement stressée, mais mon problème n’est pas apparu à un moment bien précis de stress, j’en ai parlé avec les différents médecins, qui sont tous du même avis, si un évènement stressant est à l’origine du problème, il peut s’être produit bien avant les premiers symptômes!

        et ces mêmes symptômes risquent de disparaitre un jour ou l’autre sans explication!

        cependant, j’ai quelques doutes, vu que quand je prends de la cortisone, je suis soulagée…

        je vais me tourner vers les conseils trouvés ici et sur le forum, je suis prête à tout essayer dans le domaine du raisonnable….

        si tu as d’autres suggestions, ici ou sur le forum, je suis preneuse!

        merci!

  • babs

    lolita,
    huile essentiel, tres dure a trouvé, tres chere …
    ca m’a couté une blinde … par 0.5l = tellement chere que je ne peux l’avouer ici …
    je peux dire qu’elle est francaise, faite et dit stylé, ici !
    je dirai meme qu’elle est la,
    http://www.rueduchanvre.com/Autres/huilessentiel.htm

    • lolita

      merci, je suis allée voir, j’ai pas trouvé les tarifs, mais comme il y a un téléphone, je devrais m’en sortir….

      je sais que les HE sont très chères pour certaines, mais quand on connait leur efficacité;

      • babs

        l’huile va t’aidée, mais tu devrais te pencher sur la preles des champs, bien mieux pour ce que tu as !
        sur une echelle, je dirai mille !

      • Capitou Capitou

        Viendez centraliser vos savoirs, expériences et bons liens :
        http://lesmoutonsenrages.fr/forum/viewtopic.php?f=54&t=7746

        :)

      • Capitou Capitou

        pourquoi l’HE de chanvre est si chère, pas vu de prix non plus mais la raison c’est :

        « Il faut savoir que 2 tonnes de chanvre donnent environ 1 litre d’huile essentielle »

      • babs

        capitou,
        parce qu’elle va

      • babs

        capitou,
        parce qu’elle va soigner beaucoup de chose …
        et qu’il ne faut pas que le peuple, l’arrière garde, l’utilise …

      • Capitou Capitou

        mmmmmmmouais…
        toutes les HE à faible rendement de distillation sont super chères…
        à l’inverse, celles à fort rendement sont très bon marché ^^

      • babs

        bien,
        expliqué moi pourquoi 1L d’huile de chanvre coute 40€ dolls ?
        1 tonne de graine 800€ dolls
        1 T = 250l d’huile
        250€ x 40 = 10 000€ dolls …
        on est toujours dans le commerce la ?
        le fameux 1.8 – 2.2 …
        non brevetable …
        hélicryse, 5 ml = 30, 6€ dolls le ml …
        chanvre, 5ml = 6.5, 1.1€ dolls le ml …
        pas tant que ca en fait …

      • Capitou Capitou

        ton lien sur l’HE de chanvre parle d’HE de feuilles/fleurs, et pas de graines…

        et de 2 tonnes de chanvre donnent environ 1 litre d’huile essentielle

        1 tonnes qui donne 250 L, ça c’est du rendement (très) élevé !!!
        mais je ne vois pas d’ou tu sors ça…

        Sinon, je me répèèèêêête, mais viendez donc en parler sur le forum ^^
        (j’ai déjà mis le lien vers le topic)

      • babs

        je viendrai sur le forum quand je serai en place …
        notamment quand je saurai ecrire sans fautessssssssss
        1 tonne de graine donne 250 l d’huile
        2 tonne de tetes et feuilles font 1 L d’huile essentielle

      • Capitou Capitou

        ok :)
        et ça donne 2 HE à peu près identiques, ou plutot différentes ?
        huile / huile essentielle ?..
        lol jsuis tout embrouillé…

      • unmar

        non l’huile essentiel et l’huile differe completement en matiere de principe actif , les graines de chanvre par exemple sont riche en omega jsais plus omega 3 ou 6 et d’autres , l’huile essentiel en generale est elle tres concentré , c’est du au fait que la graine n’a pas les memes propriété(ni la meme teneur ) que les fleurs /tiges ou racines dont est extrait l’huiles essentielle

        enfin pour faire simple l’huile issu de graines c’est de l’huile végétale , et l’huile essentielle issu tu le sais de distillation

      • babs

        huile = huile d’olive, de tournesol, chanvre
        pressé
        huile essentiel = olive, tournesol, chanvre
        distillé

      • babs

        olivier …
        bien vu unmar
        pas la meme utilité …

      • Capitou Capitou

        les graines, ça se distille aussi ^^
        en fait tout se distille, mais pr que ça serve à quelque chose, il faut que ça contienne des substances aromatiques volatiles :)
        (pour le chanvre, j’en sais rien du tout…)