Nouveaux heurts à Ankara

Une mention spéciale à la photo d’illustration que j’ai trouvé exceptionnelle…

media_xll_6788226© getty.

Les heurts entre policiers et contestataires se sont poursuivis à Ankara dimanche, au lendemain de l’intervention musclée des forces de l’ordre contre les manifestants souhaitant marquer le premier anniversaire des rassemblements antigouvernementaux de juin 2013. La police a, pour la deuxième journée consécutive, tiré du gaz lacrymogène et utilisé des canons à eau pour disperser quelque 500 personnes place Kizilay, dans le centre de la capitale. C’est à cet endroit qu’un manifestant de 26 ans avait été tué par balle l’année dernière.

Ethem Sarisuluk, dont la famille a déposé des fleurs sur le site du drame, avait perdu la vie dans les violences survenues quand quelque 3,5 millions de Turcs – chiffre officiel – avaient protesté dans la rue pendant trois semaines contre le chef du gouvernement islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan.

Ces manifestations durement réprimées dans toute la Turquie avaient au total fait huit morts et plus de 8.000 blessés

« Le meurtrier d’Ethem, c’est la police de l’AKP ! », le Parti de la justice et du développement, au pouvoir, ont scandé les contestataires dimanche à Ankara. « Ce n’est qu’un début, le combat continue ! », ont-ils encore crié.

La semaine dernière, deux personnes ont été tuées dans une banlieue d’Istanbul au cours de heurts entre les forces de l’ordre et des manifestants.

Article complet sur 7sur7.be