USA: Washington se prépare à renvoyer ses fonctionnaires chez eux, comme en 1995

Plus qu’une semaine avant le black out du gouvernement aux USA! Le 1er octobre, s’ils ne sont pas parvenus à trouver une solution qui prolongera la vie de l’économie comateuse du pays, alors nous assisterons à une chute de dominos sans précédent, tout se confirme pour l’instant… Mais ne les sous-estimons pas, rien qu’avec la FED, il ont déjà réussi des miracles que même la ville de Lourdes leur envie!

L’État fédéral américain se prépare à mettre des centaines USA_Grunge_Flag_by_xxoblivionxx.jpg.355x207x1de milliers de fonctionnaires non essentiels en congés sans solde d’ici une semaine, en cas d’impasse budgétaire persistante au Congrès, un scénario observé en 1995 sous la présidence de Bill Clinton.

Les agences fédérales ont reçu l’ordre la semaine dernière de se préparer au pire. « Il reste encore assez de temps pour que le Congrès empêche un trou dans le budget », a écrit mardi dernier Sylvia Burwell, équivalente du ministre du Budget. « Mais une gestion prudente oblige les agences à être prêtes à la possibilité d’un trou ».

En 2011, lors d’une situation similaire, l’administration de Barack Obama estimait qu’environ 800’000 fonctionnaires, sur 2,1 millions, seraient concernés.

Selon la loi, le Congrès doit impérativement voter des crédits pour que l’Etat fédéral continue de fonctionner normalement après la fin de l’exercice 2013, lundi 30 septembre à 23H59.

Mais le Congrès est divisé entre une Chambre des représentants à majorité républicaine et un Sénat démocrate. La situation est souvent résolue au dernier moment, mais cette fois les premiers refusent de financer l’État tant que la réforme de la santé du président, qu’ils contestent, reste financée. Le Sénat devrait amender cette semaine le projet de budget temporaire (jusqu’au 15 décembre) adopté jeudi par la Chambre, qui devra alors revoter.

La situation fait écho à l’automne 1995, quand un autre président démocrate, Bill Clinton, s’opposait à un Congrès cette fois complètement aux mains des républicains, qui avaient raflé le contrôle des deux chambres lors des législatives de 1994.

PARCS ET MUSÉES FERMÉS

Les deux camps parient alors chacun que l’autre flanchera le premier, et après le veto de Bill Clinton contre un projet de budget jugé trop austère, le 13 novembre 1995 le gouvernement fédéral met environ 800.000 fonctionnaires en congés sans solde, pendant cinq jours: c’est le « shutdown », un mécanisme immortalisé en 2003 dans la série télévisée « A la Maison Blanche », créée par Aaron Sorkin.

« Ils ne savaient pas comment ça tournerait, mais pensaient que l’opinion placerait la faute sur la Maison Blanche et Clinton », dit l’historien Steve Gillon, auteur d’un livre sur les années Clinton (« The Pact: Bill Clinton, Newt Gingrich, and the rivalry that defined a generation »).

Le Congrès vote alors quelques semaines de financements supplémentaires, mais le 15 décembre c’est à nouveau l’impasse. Pendant 21 jours, jusqu’au 6 janvier, environ 284.000 fonctionnaires sont mis au chômage technique, selon un rapport des services de recherche du Congrès de 1997. Environ 475.000 autres continueront de travailler sans être payés.

Les services essentiels et régaliens (armée, FBI, justice, sécurité nationale, contrôle aérien…) sont exemptés, mais les programmes jugés non essentiels sont fermés.

Les Instituts nationaux de santé n’acceptent plus de nouveaux patients pour leurs projets de recherche clinique. Les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), vigie sanitaire du pays, suspendent la surveillance des maladies.

Des chantiers de dépollution sont arrêtés. Les forces de l’ordre fédérales suspendent les recrutements et certaines formations. Des dizaines de milliers de demandes de visas et de passeports ne sont pas traitées.

A Washington en novembre, dont le budget dépend du Congrès, les poubelles ne sont pas ramassées pendant plusieurs jours.

L’effet le plus visible concerne le tourisme: la totalité des 368 sites et parcs naturels gérés par le National Park Service sont immédiatement fermés, de même que tous les musées nationaux, notamment à Washington, affectant ainsi 7 millions de touristes, selon le gouvernement.

Le retour à la normale ne sera acté qu’après le constat d’échec du président de la Chambre Newt Gingrich, finalement jugé responsable par l’opinion. Le compromis prévoit un retour du budget à l’équilibre en sept ans.

L’épisode illustre, selon Steven Gillon, « l’avantage institutionnel du président » dans ce type de bras-de-fer. Il prédit que « les républicains paieront un prix politique » si l’État fédéral est contraint à la fermeture partielle en octobre.

Quant aux fonctionnaires, ils ont tous récupéré leurs arriérés de salaires.

Source: AFP via Romandie

7 commentaires

  • les usa ne sont pas un pays mais une multinationale:
    les usa depensent plus pour l IRS (internal revenu service) que pour l éducation.
    la green card est une garantie pour la dette.
    l armée travail pour des mutlinationales privé (pour la prise de controle du petrol et MP )

  • derdesders

    Ils iront rejoindre les 20% d’américains qui ne savent pas la veille si ils mangeront à leur faim le lendemain !

    Étude Gallup : un Américain sur cinq doit se battre pour manger à sa faim en 2013

    par Le Yéti
    Le monde et nous

    Pas qu’en France que les inégalités et la pauvreté progressent. Selon une étude Gallup à paraître au 16 septembre et révélée par l’agence Reuters, un Américain sur cinq avoue devoir se battre pour se nourrir correctement, lui et sa famille, en 2013. Souvent obligé de sauter des repas et de recourir à des bons d’alimentation (foodstamps).

    Reprise, vous avez dit reprise ? En tout cas pas pour tout le monde, même aux États-Unis, et surtout pas pour ces 20 % d’infortunés dont le nombre est revenu au triste niveau des années noires de la crise des subprimes, en hausse de 5,5 points par rapport à l’an passé si l’on se réfère au chiffre officiel de l’insécurité alimentaire 2012 publié par le gouvernement fédéral.

    Et puisqu’on est dans les chiffres qui fâchent, ajoutons celui-ci, révélateur d’une situation bien différente du tableau peint par les experts en délire et les médias à œillères : en 2013, selon le dernier relevé du US Census Bureau, 48 millions d’Américains bénéficiaient de bons alimentaires pour se nourrir, soit 2 millions de plus que fin 2012.

    Sans doute pire en 2014

    La conclusion de Gallup est toute en finesse, avouant des inégalités grandissantes de redistribution des richesses, mais se refusant mordicus à mettre en cause la réalité de cette “fucking” reprise (rappelons que la Banque fédérale américaine paie cette “reprise” riquiqui au prix fort en injectant artificiellement 85 milliards chaque mois dans le circuit pourri). Gallup :

    « Ces résultats suggèrent que la reprise économique pourrait être disproportionnée et bénéficier plus aux Américains à revenu élevé plutôt que ceux qui ont du mal à satisfaire leurs besoins essentiels. »

    Tiens donc ! Voilà qui tombe en tout cas très mal au moment où le Congrès US hésite à remettre en cause le programme de bons alimentaires, pour cause de fiscal cliff chronique (en octobre, le Congrès va devoir se battre pour relever encore le plafond de la dette une nouvelle fois atteint), et où les salaires du pays stagnent obstinément. Gallup admet que la situation sera sans doute pire en 2014 :

    « Encore plus d’Américains pourraient avoir du mal à se nourrir dans l’avenir immédiat. »

    Reprise, vous avez dit reprise ? Rigolez pas, les franchouillards, sinon je vous dresse le tableau de la situation des inégalités en France aujourd’hui. Mais bon, je suis pas vache, les masos pourront toujours aller se torturer la bonne conscience et les illusions en lisant la série publiée sur le sujet par l’incontournable Olivier Berruyer des Crises.fr.

    SOURCE Le Yéti

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Enfumage et Décadence, …pas sur qu’un jour ils lâchent l’affaire comme ça ! …va falloir mettre les bouchées doubles pour se débarrasser de ces Fous !

    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=NZBxFr3wdqQ

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Et $$$ Le Pouvoir $$$, ils croient l’avoir acqui$ définitivement $$$$$$$$$$$ ces tarés $666$

    http://www.youtube.com/watch?v=Lx5RxSfuZ1M