Al Gore déclare que les sceptiques de la théorie du réchauffement global causé par l’homme sont dans la même catégorie que les racistes, les homophobes et les alcooliques violents! (MàJ)

L’argument tombe dans le minable avec ce type qui au final, ne sait plus trop comment rester crédible. Même si la vidéo trouvée grâce au par le blog conscience du peuple est pour l’instant en anglais, le contenu reste affligeant sur le fond et est complètement résumé dans le titre: Al Gore déclare que les sceptiques de la théorie du réchauffement global causé par l’homme sont dans la même catégorie que les ! 

Le gros souci dans cette histoire, c’est que le nombre de « racistes, d’homophobes et d’alcooliques violents«  qui ne croient plus à cette immense arnaque augmente chaque jour, à commencer par les scientifiques dont la liste ne cesse de s’allonger! Citons dans le lot uniquement pour la France:

  • Vincent Courtillot, géophysicien français, docteur en physique, professeur à l’université de Paris VII et auteur de nombreux articles scientifiques dans Science ou Nature.
  • Jacques Duran, physicien, directeur de recherche CNRS, ancien Vice-Président Chargé de la Recherche de l’Université Pierre et Marie Curie (1986-1992) et auteur du site sceptique de référence francophone pensee-unique.fr
  • Serge Galam, physicien, docteur en physique, École Polytechnique (France) : il estime que la cause des évolutions climatiques actuelles est encore inconnue et que le seul lien entre CO2 et réchauffement climatique est une coïncidence temporelle : « l’homme a été déclaré coupable simplement parce que pour l’heure on n’a pas trouvé d’autre coupable et aussi parce que les apparences sont contre lui »
  • Jean-Louis Le Mouël, géophysicien français, ancien directeur de l’Institut de Physique du Globe de Paris, médaille d’argent du CNRS, lauréat de la Flemming Medal, spécialiste du magnétisme terrestre. Il souligne que l’origine humaine du réchauffement climatique n’est qu’une hypothèse et qu’un débat scientifique est nécessaire. Il estime en particulier que les rôles de l’activité solaire et du magnétisme terrestre sont très sous-estimés.
  • Marcel Leroux, climatologue français, né le 27 août 1938, décédé le 12 août 2008. Professeur émérite de climatologie à l’Université Jean-Moulin – Lyon-III, il était directeur du Laboratoire de climatologie, risques et environnement. Il a été nommé Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques le 31 octobre 2002. Marcel Leroux était connu pour ses concepts scientifiques originaux comme celui des AMP, et ses remises en cause de concepts climatiques comme le réchauffement climatique. Marcel Leroux (2003) résumait ainsi son point de vue sur la théorie du réchauffement climatique : « Le réchauffement global est une hypothèse issue de modèles théoriques et fondée sur des relations simplistes, qui annonce une élévation de la température, proclamée mais non démontrée. Les contradictions sont nombreuses entre les prédictions et les faits climatiques directement observés, l’ignorance délibérée de ces distorsions flagrantes constituant une imposture scientifique ».
  • François Meynard, ingénieur physicien et docteur ès Mathématique de l’EPFL, enseignant en Sciences humaines et sociales à l’EPFL, publie en 2011 un livre intitulé « La légende de l’effet de serre ».

La liste complète se trouvant sur le site wikiberal.org. Ajoutons à cela le rapport publié par le très sérieux M.E.T, le service national britannique de météorologie qui explique que « si les données, qui ont été collectées sur plus de 3 000 points sur la terre et sur la mer, indiquent bien qu’il y a eu une tendance au réchauffement depuis 1997, l’année 2011 ainsi que les premiers mois de 2012, plutôt frais, l’ont neutralisée. Le monde ne se serait donc pas réchauffé entre le mois de janvier 1997 et le mois d’août 2012. Plusieurs chercheurs évoquent donc une phase de plateau pour qualifier les quarante dernières années. Cette période de « pause » dans le réchauffement climatique a donc duré à peu près aussi longtemps que la période précédente, de 1980 à 1996, pendant laquelle les températures ont augmenté. Le Met Office rappelle par ailleurs que depuis l’année 1880, soit le commencement de l’industrialisation, le monde s’est tout de même réchauffé de 0,75°C ». L »article du Dailymail ayant été rapporté par le quotidien Atlantico.fr, à consulter pour en lire un peu plus…

Et le nombre de rapports ainsi que d’articles se multiplient, tous allant dans le même sens: le réchauffement climatique est une arnaque! Mais dans quel but alors? Pourquoi insister de la sorte alors que tout est faux? Pour ne pas perdre le prix Nobel de la paix qu’il a reçu en 2007 justement pour avoir pour avoir « éveillé les consciences sur les risques que représentent les changements climatiques« .

Peut-être un élément de réponse avec ce reportage très « américain » dans le style, à la limite du grand-guignolesque même, relativement « conspi », et qui pourtant soulève de nombreuses questions intéressantes avec des réponses qui le sont tout autant… A voir pour se faire une idée sur le sujet.

Mise à jour:

À première vue, le déni pour des motifs financiers perdure, et ils s’inquiètent de voir leur téhorie s’effondrer tel un château de carte…

Des experts des Nations Unies sont réunis en ce moment pour prouver, dans un rapport, que le changement global du climat est d’origine humaine à 95% et pour recommander aux gouvernements de prendre des mesures immédiates!

* Une vérité qui dérange titrait le documentaire d’Al Gore… c’est tout de même extraordinaire de voir l’empressement du lobby « taxe sur le carbone » à démentir ou noyer le rapport des Nations Unies qui prouve que des experts ont été financés pour rédiger de fausses études et ce, dans le but de justifier de nombreuses « politiques vertes » (qui font partie de l' »Agenda 21″) actuelles et surtout, à venir…  
 
Il est nécessaire de rappeler qu’une étude de la NASA démontre que la température sur plusieurs planètes de notre système solaire a augmentée dans les dernières années. Ce n’est certainement pas à cause de nos moteurs de voiture!  
 
Et selon le Dr. David Hathaway, scientifique de la NASA, nous entrons dans mini âge glaciaire…

Des experts des Nations Unies sont réunis en ce moment pour prouver, dans un rapport, que le changement global du climat est d’origine humaine à 95% et pour recommander aux gouvernements de prendre des mesures immédiates! (anglais)

Source: reuters.comvia Conscience du peuple

Car le souci, c’est que cela ne serait pas la planète terre qui se réchaufferait mais l’ensemble du système solaire:

Vidéo trouvée sur Agoravox.tv

26 commentaires

  • Nevenoe Nevenoe

    il a oublié de dire que nous mangeons aussi les enfants

  • stereo

    C’est comme l’Europe et sa fameuse (fumeuse) démocratie !

  • Bigpit

    Le réchauffement climatique, c’est la faute de la Syrie ! (Obama, 2013) ;o)

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    dès qu’on est accusé d’homophobe et de raciste c’est qu’on est en partie dans le vrai. Il a pas dit antisémite donc ce n’est pas la seul raison :):):)

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Pour vous faire une idée je vous suggère http://les-verites.skynetblogs.be/

  • Grand marabout 2.0 Grand marabout 2.0

    al gore prix Nobel de la mécanique de précision…

    …et des pâtés de sables

  • Eaglefeather Eaglefeather

    Quand on entend les pro-réchauffement prétendre que c’est depuis la révolution industrielle et ses émissions de CO2, que le climat a changé. Voici la toute première page des chroniques météo officielles, on y lit que dès 1780 il y a des évènements extrêmes. Donc, si on devrait suivre le raisonnement des adeptes du réchauffement d’origine anthropique, les effets du boum industriel et de la consommation d’énergies fossiles, se devaient d’être instantanés, c’est totalement absurde et incohérent. Antérieurement les chroniques étaient tenues par les cures, je recherche des liens, il y en a car j’en ai lu.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89t%C3%A9_pluvieux_de_1725_en_France
    http://pedagogie.ac-toulouse.fr/histgeo/meteo/pages/histoire/evnemen.htm

    • carlusmagnus carlusmagnus

      Mais surtout que les explications par les catastrophes naturelles ne prennent pas en compte :
      -la surmédiatisation (on a toujours l’impression qu’il y a une catastrophe, ce qui était vrai déjà avant, mais personne n’était au courant qu’il y avait un typhon dans le sud vietnam par exemple)
      -l’architecture (quand on bétonne, ça ne s’infiltre pas. C’est tout, c’est canalisé et ça ressort fort à un endroit)
      -la qualité du substrat (là où il reste de la terre elle est morte et plus du tout humifère, elle ne retient plus l’eau)

  • pouf

    Même si mettre les climato-sceptiques avec les homophobes/racistes/alcooliques c’est pas très malin, il faudra quand même m’expliquer pourquoi sur ce site on considère que:

    Des milliers de tonnes d’eau radioactives déversée dans l’Océan depuis 2 ans = pollution de grande ampleur pour des milliers d’année.

    Des dizaines de milliards de tonnes de gaz à effet de serre déversées dans l’atmosphère chaque année depuis 50 ans = rien à signaler, tout va bien, aucune incidence.

    Tout ça fait le jeu des lobbys pétroliers finançant largement le mouvement climato-scéptique et pas particulièrement apprécié par ce blog si je ne m’abuse.

    • aloamars

      le co2 émit par l’homme représente 5% du co2 émit (95% est naturel)
      mais si la sainte télé a dit le co2 ‘c’est pas bien, c’est fachiste’ y a toujours des moutons pour bêler contre le réchauffement qui n’arrive jamais (mais qui arrivera un jour parole d’Al Gore)…

      Al Gore est sur la défensive parce que les faits sont tétu, pas de réchauffement mésuré (on est en dessous de tous les modèles du giec)

      • carlusmagnus carlusmagnus

        Et puis comme dis par Jean2000 en dessous, ce n’est pas parce qu’on est contre la théorie officielle du réchauffement climatique du à l’homme par le CO2 qu’on est pour la pollution… C’est l’habile conditionnement qu’ils ont mis en place dans la tête des gens, y en a plein comme ça.
        T’es contre le remplacement de peuple -> raciste (au nom de quoi?)
        T’es contre la théorie du réchauffement climatique -> t’es un immonde pollueur (quel est le foutu lien?)
        T’es contre l’adoption des couples homo -> t’es homophobe? (mais d’où ça sort???)
        T’aime ta culture et ton pays -> t’es un consanguin alcoolique
        Moi j’aime bien parce qu’il se vend, clairement, en assimilant tous les réflexes conditionnés qu’ils ont foutu dans la tête des gens. Ils se valent tous.

  • jean2000

    Dans cette longue discussion sur le « réchauffement climatique », il y a déjà selon moi une barrière psychologique à passer lorsque l’on parle avec « le grand public ». En général, dès que l’on remet en question la responsabilité du CO2 dans ce qui pour moi son des variations climatiques normales comme la terre en a toujours connu, pratiquement 100% du « grand public » pense que c’est la pollution et la dévastation que l’on fait subir à tous le vivant que l’on remet en question.
    Nous scions bien la branche sur laquelle nous sommes assis…
    Il est question de s’adapter aux changements climatiques… et pas de se croire capable de stopper ces variations.

  • laspirateur

    Tant mieux si vous voulez tous continuer à vivre avec autant d’émission de CO2 et de Méthane, pour moi le problème n’est pas le réchaufroidissement climatique mais la pollution de l’air et il y en a ici qui se perdent dans la réalité des sujets, le réchauffement étant de l’abstrait, la qualité de l’environnement du concret!

    • carlusmagnus carlusmagnus

      Le CO2 n’est pas un polluant.
      Les particules fines oui. Ils assimilent les deux dans la tête des gens alors que non. Tu rejettes du CO2 toi aussi, mais normalement pas de particules fines. Tu ne pollue donc pas.
      D’ailleurs le gaz à effet de serre par excellence est l’eau sous forme gazeuse.

  • laspirateur

    Et au passage les analyses des carottes de glace ont mis en évidence qu’un réchauffement précédait toujours une glaciation…

  • jean2000

    J’aime bien « réchaufroidissement » climatique… :)

  • Maverick Maverick

    Le côté « Thriller » mis à part, dans cet épisode de « Conspiracy theory » Jesse Ventura pose quelques questions intéressantes sur le business du Réchauffement (droits à polluer, greenwashing, spéculation sur les produits agricoles) et sur ses ramifications politiques : Al Gore n’est carrément pas net, Réchaufroidissement ou pas. Encore un qui se parfume à l’oseille …

  • Meli-Melo

    Dans la liste de scientifiques sceptiques cités, un seul climatologue. Warf! Et combien parmi ceux-ci sont payés ou soutenus pas les industries du pétrole et autres?

  • Meli-Melo

    Mais enfin, ce n’est pas parce que le CO2 d’origine anthropique ne représente que quelques pour-cents de la totalité qu’il n’induit pas pour autant un déséquilibre.

    Ce n’est pas la quantité globale de CO2 qui pose problème, c’est ce petit plus qui rompt l’équilibre. Si vous passez dans un virage à la limite de sortie de route à 100 km/h, vous serez peut-être dans le fossé à 101 km/h…

  • lechampguillaume

    Vincent Courtillot s’appuie en particulier sur les prises de position de Fred Singer, présenté comme un scientifique climato-sceptique alors même qu’il a fait partie du GIEC et, à ce titre, co-détenteur du prix Nobel de la Paix 2007 attribué au GIEC et à Al Gore.

    1- Fred Singer n’a en rien contribué aux travaux du GIEC couronnés du prix Nobel de la Paix.
    2- Il est depuis fort longtemps une figure centrale des lobbies des industries polluantes.

  • Natacha Natacha

    « C’est à nous de choisir de faire du XXIè siècle le temps du renouveau. En saisissant l’opportunité que recèle cette crise, nous pouvons donner libre cours à la créativité, à l’inspiration et à l’innovation qui font tout autant partie de notre patrimoine que la faiblesse, la cupidité ou la mesquinerie. Ce choix est le nôtre. Il est notre responsabilité. L’avenir nous appartient. »
    C’est lui qui l’a dit.

  • Bon, ya pas de réchauffement. Pourquoi alors les glaciers ont-ils fondu de manière spectaculaire dans les Alpes (et là, on peut juger sur pièce), ou dans l’himalaya ? Pourquoi les pêcheurs bretons retrouvent-t-ils de plus en plus d’espèces exotiques dans leurs filets ?

    • carlusmagnus carlusmagnus

      « théorie du réchauffement global du à l’homme » dixit le titre de l’article.
      Personne ne nie que certains glaciers fondent. Où qu’à certains endroits il fasse plus chaud. Mais ce dont je doute fortement c’est que le réchauffement soit global et du à l’homme. Rien n’indique que l’homme soit lié à cette « variation climatique ».
      Les glaciers dont tu déplores la fonte n’était pas là il y a 400 à 700 ans à peu près. Qu’est ce qui peut te prouver que la normale c’était pas avant ce « coup de froid »? Qu’est ce qui te prouve qu’il y ai une température moyenne normale?
      Tes espèces exotiques étaient probablement là y a 1000 ans, elles ne font que retrouver leurs anciennes aire de répartition.
      Regarde par exemple : http://www.futura-sciences.com/magazines/nature/infos/actu/d/botanique-plantes-revivent-apres-plus-400-ans-sous-glace-46731/
      Depuis la fin de la petite ère glaciaire ça fond, mais ce n’est pas encore fini. On n’est peut être pas encore totalement sorti de cette petite ère glaciaire. On n’en sait rien du tout, que les scientifiques soient humbles (et certains le sont), pour l’instant, on n’en sait rien.