6 millions de morts dont on ne parle pas !

S’il n’y a pas de ressources à piller, s’il n’y a pas de gros stock d’or à récupérer dans la banque centrale, s’il n’y a pas d’enjeux politiques ou géopolitiques, n’importe quel massacre ou génocide peut se produire, tout le monde s’en fout, aucune information ne circule vraiment… Foutue planète!

A l’heure où les projecteurs mainstream du monde entier se focalisent sur le drame syrien, se déroule en Afrique, et plus particulièrement au Congo, un authentique génocide, qui dure depuis plus de 10 ans et qui aura fait à ce jour, plus de 6 millions de victimes !

Et ce dans l’indifférence générale !

Source: Agoravox.tv

9 commentaires

  • ça c’est sûr … tout le monde s’en bat … y en a pas dans les centres commerciaux … de l’autre coté, ça fait partie du programme du NOM … donc silence laissons la mort faire son travail … perso je suis dépité par cette société d’écervelés lobotomisés

  • Thierry92 Thierry92

    Interpeler Le grand marabout Kouchner roi de l’ingérence dans les affaires des autres pays au nom des droits dee l’homme. Mais il est vrai qu’en ce moments il est en trop occupé a essayer de racketter du gaz en Syrie avec son pote Fabius.

    • Grand marabout 2.0 Grand marabout 2.0

      merci de ne pas décrédibiliser la profession de marabout,ou peut être a tu confondus avec le volatile,ce qui là serait plus approprié a ces personnages..bien a toi

  • Yanne Hamar

    Tous au gibet ces affreux pillards !

  • Fenrir

    Que 6 millions…
    « Ils » ont perdus en efficacité, NOM ?
    Il en reste 6 milliards 494 millions à éradiquer, NOM ?

  • Taram

    Pas besoin d’intervenir au Congo étant donné que les matières premières de ces pays sont pillées par les belligérants qui les revendent une broutille aux pays occidentaux.
    En plus les dictateurs en place sont d’obséquieux larbins des occidentaux (un pour les USA et un pour la France/Belgique).

    A la différence du pétrole et du gaz pas besoin non plus de grosses infrastructure, l’or, les diamants et le coltan passent très bien les « frontières ».
    Il suffit de mines contrôlées par X ou Y soldats et de quelques camions.

    Ce sont également des ressources bien moins importantes pour l’économie ploutocratique que le gaz et le pétrole ils peuvent donc laisser le toute sous traité par des mercenaires/rebelles/criminelles africains sous le contrôle des 2 marionnettes Kabila Jr et Sassou-Nguesso.
    Quand ils ne seront plus utiles aux ploutocrates occidentaux ils finiront comme fusibles comme Bongo, Moubarrak, Ben Ali, etc afin de protéger les commanditaires, les bénéficiaires et les têtes pensantes planquées dans nos parlements et dans les conseils d’administration.

    Cela démontre une fois plus que leurs interventions humanitaires ne sont que de la néo-colonisation car il est assez difficile de piller le pétrole et le gaz sans de très grosses infrastructures qui demandent d’avoir un contrôle des colonisés.

    Bref toutes leurs pseudo justifications humanitaires sont d’une hypocrisie rarement atteinte…

  • do39

    Cette vidéo provient de :
    http://lesbrindherbes.org/2013/09/15/congo-un-massacre-se-deroule-en-ce-moment-dans-lindifference-generale/

    A la fin de la vidéo, sur le panneau des vidéos associées, je vous recommande de visionner également celle intitulée : « Documentation. Le Viol – une arme de guerre au Congo »…

    Bon courage si vous tenez jusqu’au bout de cette horreur…

  • Chegoku Chegoku

    « S’il n’y a pas de ressources à piller, s’il n’y a pas de gros stock d’or à récupérer dans la banque centrale, s’il n’y a pas d’enjeux politiques ou géopolitiques, n’importe quel massacre ou génocide peut se produire, tout le monde s’en fout, aucune information ne circule vraiment… Foutue planète! »

    Ce commentaire est totalement faux. au contraire, si on ne fait rien là-bas c’est parce que le contrôle des richesses est déjà effectif. Le chaos est entretenu avec la complicité des pays occidentaux dont les multinationales ramassent les richesses locales.
    Le gouvernement Rwandais et Ougandais sont les larbins des anglo-saxons.
    Si on ne braque pas le regard là-bas, c’est parce que ils tuent pour notre profit. Donc c’est OK.
    On intervient que quand il faut prendre le contrôle.
    Encore un exemple flagrant du bobard humanitaire des va-t-en guerre pilleurs de richesses hors de leur contrôle.