Grèves du jour: Mobilisations du 10 septembre: la carte de France des manifestations

Sur appel des syndicats, ou plutôt devrais-je dire après réception de leur carton d’invitation, les moutons vont s’en aller défiler un peu de partout pour les retraites aux côtés de syndicats largement subventionnés par les partis politiques (voir ici entre autre…) alors qu’il y a 10 000 raisons de descendre dans la rue aujourd’hui, et pas uniquement pour les retraites. Nous devrions descendre dans la rue pour dénoncer ce gouvernement, l’ingérence d’autres pays dans les décisions politiques et internationales, l’Union Européenne dirigée par des non-élus, le nucléaire, la destruction du pays, le gaz de schiste, et le reste… Mais là, il n’y aurait plus de syndicat, plus de carton d’invitation, juste de la répression car on ne défile pas contre le petit théâtre de Guignol dans lequel nous vivons…

Cliquez sur la carte pour visualiser toutes les manifestations

>>> Voir également le tableau des appels à la mobilisation dans les professions et territoires.

Le communiqué de la CGT :

Inquiétudes, amertume et colère ne cessent de grandir parmi nous… salariés, jeunes, privés d’emploi, retraités.

Les salaires, les minima sociaux et les pensions stagnent ou régressent. Le chômage continue sa hausse insupportable. Nos conditions de travail se dégradent. La jeunesse galère de petits boulots en sales boulots. La perspective d’une retraite bien méritée et d’une reconnaissance de la pénibilité au travail s’éloignent… Nous vivons de plus en plus mal l’aggravation des inégalités, l’intensification de la précarité et de la misère.

Pendant que le gouvernement abdique chaque jour davantage face aux marchés financiers, le patronat en réclame toujours plus… De nouveau, c’est à nos retraites qu’il veut s’en prendre aujourd’hui pour réduire le coût du travail, faire éclater notre système de sécurité sociale fondé sur la répartition des richesses créées par le travail.

Chaque jour confirme l’urgence de notre intervention ensemble et de plus en plus nombreux pour que ça change vraiment et durablement.

Dans de nombreuses entreprises ou services, la résignation et la soumission tant espérées par le patronat et le gouvernement se traduisent, bien au contraire et avec raison, par des luttes.

La prise de conscience grandit peu à peu que, sans l’action collective, sans l’irruption du monde du travail sur la scène du social, rien ne pourra changer en positif.

La CGT, avec d’autres organisations syndicales en France et en Europe, considère qu’une rupture est nécessaire pour réorienter les politiques sociales et économiques, et renouer avec la croissance, la création de richesses pour une autre répartition.

Le travail que les salariés produisent à tous les niveaux, dans tous les secteurs et dans toute leur diversité crée des biens et produits utiles à tous. Il permet aux entreprises françaises de dégager des marges financières, qui même si elles accusent un fléchissement du fait de la crise, doivent pouvoir financer les investissements, l’augmentation des salaires, l’emploi et nos systèmes solidaires de protection sociale : la retraite, la santé, la famille, l’assurance chômage.

Aujourd’hui les moyens de relance de l’économie sont captés par les actionnaires dont les dividendes ne cessent d’augmenter au détriment de la rémunération du travail et des investissements nécessaires pour développer les entreprises. Le patronat vient d’obtenir 20 milliards de crédit d’impôts portant ainsi à 200 milliards les aides publiques aux entreprises qui font défaut au budget de l’état. Malgré cela, l’industrie continue de détruire des emplois, et les mécanismes d’exonérations de cotisations sociales entretiennent la non reconnaissance des qualifications des salariés. (Lire sur ce sujet : Et si on parlait du coût du capital ?

L’État employeur n’est pas en reste. Les services publics se dégradent et ne parviennent plus à répondre aux besoins sociaux, pendant que les personnels subissent de plein fouet les coupes sombres budgétaires depuis des années.

Source et suite: L’Humanité

N’oubliez pas quand même, il y a un super match de foot ce soir à la télé…. :(

Après un défilé organisé et une bonne tranche de tF1, quoi de mieux pour finir sa soirée aux côtés d’une bière…

40 commentaires

  • Fenrir

    Mouais, ils ont du temps à perdre, mais ils ont ainsi bonne conscience.
    Ils auront fait le job. Défilé en criant « Pas content! Pas content! »
    Bon, j’ai assez causé pour ce matin.
    Vais promener les chiens et le biquet, pour ramasser des pissenlits pour les lapins et les oies.
    C’est plus utile pour ma retraite…

    • salut Fenrir … tu m’as coupé l’herbe sous le pied … il est sur que pour que ça bouge pas mal … il faudrait une grève nationale d’une semaine voir + … mais en restant à la maison … boycotter les centres commerciaux etc … et juste sortir pour aider les gens dans le besoin. une grève nationale et solidaire. Mais je sais … je rêve. Donc ce matin j’ai fait du « Pas content pas content » dans ma salle de bain devant mon miroir et … rien !! il ne c’est rien passé !! il n’y a que mon chien qui attendait pour sa ballade …

  • Kiline Kiline

    Grève CGT FO ….et toute la clique… j’imagine déjà le tableau… pom pom girl, trompette et tambour, dans la joie et la bonne humeur, stand de frites et coca… mongolfière , ballons, pour si peu qu’on place un stand pour ceux qui voudraient adhérer!

    Bien joli leurs manif avec pipeau et violon!! tssssss!!!

  • Genuis

    Même si je suis d’accord avec vous sur les actions national des syndicats je ne le suis pas sur tout.

    Je fais moi même partis d’un syndicat (SUD/Solidaire) je suis élus Délégué du personnel dans une entreprise.

    Nous avons créé avec une bande de collègues une section syndical il y a maintenant 2 ans, la couleur du drapeau ? On s’en fou, c’est l’outil que nous recherchons, pas l’appartenance à un drapeau (même si certains syndicats nous attiraient pas (CGT) ou était complétement exclus (CFDT)). Notre objectifs ? Pouvoir bénéficier de la protection du statut (Code du travail…) ainsi que d’une protection juridique au cas ou.

    Bah oui ! Parce que les syndicats c’est peut être de la merde sauf que en attendant si tout le monde défendait son bout de gras (et celui de son voisin) dans une entreprise il n’y en aurai pas besoin. Aujourd’hui c’est pas possible donc pour le peut de personne qui veulent s’opposer aux différentes pressions des directions il n’y a pas d’autre choix. Parce que aujourd’hui un salarié non protégé qui gêne on le dégage aussi facilement qu’on la recruté…

    Bref, après 2 ans et demi de service, je souhaite arrêter l’aventure pourquoi ? Pour plusieurs raisons :

    -6 personnes même avec un statut particulier ne parviendront pas à faire bouger les choses si le collectif ne suis pas.

    – La mauvaise réputation des syndicats : Quelque soit les raisons et se que vous faites à partir de moment ou vous êtes syndicaliste vous êtes un pourris, dans certains cas plus pourris encore que le patron ! Bref, dans mon cas je tire aucun bénéfice, plutôt des emmerdes, sa me coute du fric (cotisation, essence…) et du temps.On est pas tous des bernard thibaut).

    -La guerre des drapeaux, plutôt que de mutualisé les moyens certains s’amuse à faire campagne pour les prochaines élections…

    Enfin, je ne regretterais pas d’avoir été syndicaliste, il y a des gens très intéressants et des discutions vraiment pertinente (comme il y en a ici), et je suis au clair avec moi même j’ai toujours refusé de participer aux manifestations avec des partis politique (quelque soit le bord). Maintenant l’outil syndical est tellement pourris par des gens qui mettent tout les syndicalistes dans le même panier que je vais faire comme beaucoup d’autre : râler dans mon coins et attendre que les choses bougent toutes seules

    • derdesders

      Pour simplifier , c’est comme en politique les représentants syndicaux , dument mandatés par une élection , font exactement l’inverse de ce pour quoi ils ont été élus !
      J’ose imaginer que tous les syndiqués ne sont pas naïfs …
      quoi … que …

    • Fenrir

      Bonjour Camarade Syndiqué,
      je me permet cette apostrophe car j’ai moi-même était militant et représentant régional pour mon syndicat dans une de mes vies antérieures.
      Je comprend et approuve ta réaction, car tu exprimes une réalité du syndicalisme trop méconnue (hélas) en France.
      En toute franchise, Sud est le moins pire. Mais tu dois pouvoir reconnaître avec moi que les syndicats dits représentatifs ne font que collaborer avec le pouvoir en place pour le meilleur intérêt des dirigeants, et non pas pour celui des travailleuses et travailleurs de ce pays.
      Suffit de voir la gueule qu’ils font dans les instances nationales lorsque tu déposes une motion d’appel à la Grève Générale !
      Cela ne dénigre en rien le travail des fourmis bénévoles que fournissent les syndiqués sur le terrain, dans les entreprises pour la défense des droits et des intérêts des salariés.
      Seulement, j’en ai soupé des journées UNIQUES de grève, avec le défilé et tout le toutim, et qui ne servent que d’éxutoire pour canaliser le ressentiment et la colére des exploité(e)s.
      Alors, si je dois lancer un appel, c’est celui ci :
      GREVE GENERALE ILLIMITEE !!!!!!!
      Nous y allons toutes et tous.
      Nous virons tous ces enfoirés aux commandes.
      Nous mettons en place une Assemblée Constituante par tirage au sort.
      Et nous nettoyons les Ecuries…..
      Euh ! Ils sont où les Syndicats ?????

      • Genuis

        Je partage entièrement ton point de vue ! (regarde la première phrase de mon texte ;))

        Je pense d’ailleurs que ta réponse est un très beau résumé/complément de ce que je voulais transmettre comme message.

        Je me permet de souligner et de finir sur une de tes phrases que je trouve très bien : « Cela ne dénigre en rien le travail des fourmis bénévoles que fournissent les syndiqués sur le terrain, dans les entreprises pour la défense des droits et des intérêts des salariés.

    • derdesders

      La politique est une bonne école

      Alain Agostini (UMP) 2008, condamné pour proxénétisme aggravé en bande organisée.

      Alain Carignon (UMP) 1999, condamné pour corruption, abus de biens sociaux et subornation de témoins.

      Alain Ferrand (UMP) 2006, condamné pour faux et usage de faux. 1998, condamné pour prises illégales d’intérêts et condamné pour fraude fiscale.

      Alain Juppé (UMP) 2007, condamné pour abus de confiance, recel d’abus de biens sociaux, et prise illégale d’intérêt.

      Alain Tuduri (UMP) 2009-2010, condamné pour discrimination raciale, pour avoir préempté les biens immobiliers que voulait acheter des personnes d’origines étrangères dans sa commune.

      Axel Poniatowski (UMP) 2010, condamné pour diffamation.

      Brice Hortefeux (UMP) 2010, condamné pour atteinte à la présomption d’innocence. Il a également été condamné pour injure non publique envers un groupe de personnes à raison de leur origine. Le Parquet Général a requis sa relaxe, la décision a été mise en délibéré au 15 septembre.

      Brigitte Barèges (UMP) 2011, condamnée pour refus de mariage.

      Bruno Sandras (UMP) 2011, condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts.

      Charles Fabre (UMP) 2010, mis en examen pour favoritisme.

      Charles Pasqua (UMP) 2009 à 2010, condamné pour trafic d’influence, pour favoritisme, pour faux, financement illégal de campagne et abus de confiance. Il est cité dans l’affaire de recel d’abus de biens sociaux pour l’association France Afrique Orient. Il également mentionné dans l’affaire du financement occulte du ministère de l’Intérieur et de l’Union des groupements d’achats publics.Christian Vanneste (UMP) 2006 et 2007, condamné pour propos homophobes, condamnation confirmée par la Cour d’Appel puis annulée par la Cour de Cassation. Il avait déclaré l’homosexualité inférieure à l’hétérosexualité et que l’homosexualité était une menace pour l’humanité.

      Claude Polony (UMP) 2001-2009, reconnu coupable de prise illégale d’intérêt, favoritisme et détournements de fonds.

      Daniel Simonpieri (FN puis UMP), condamné pour favoritisme, fausses factures et emploi fictif. Il avait déjà été condamné pour harcèlement moral.

      Damien Meslot (UMP) 2010, condamné pour outrage à magistrat, mis en examen pour atteinte ou tentative d´atteinte à la sincérité d´un scrutin.

      Denis Gautier-Sauvagnac (UMP) 2008, mis en examen pour blanchiment d’argent.

      Denis Jacquat (UMP) 2011, condamné pour abus de confiance et infraction à la législation sur le financement des campagnes électorales.

      Didier Schuller (RPR-UMP) 1994, il s’enfuit aux Bahamas après la révélation d’une tentative de déstabilisation du juge Éric Halphen puis il continue sa cavale en Dominique Républicaine où il bénéficie d’une protection diplomatique, avant de revenir en France.> 2005, condamné pour financement illégal de sa campagne.> 2007, condamné pour avoir fait financer de façon occulte des activités politiques.

      Dominique Paillé (UMP) 2004, condamné pour abus de confiance.

      Frédéric Chazal (UMP) 2010, condamné pour diffamation.

      Gaston Flosse (UMP) 2011, condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts.

      Georges Tron (UMP) 2011, mis en examen pour harcèlement sexuel, agression sexuelle et viol.

      Gérard Dezempte (UMP) 2006, condamné pour discrimination.

      Gérard Larrat (UMP) 2011, condamné pour constitution de partie civile abusive ou dilatoire dans le but de nuire à son adversaire socialiste.> 2011, mis en examen pour complicité d’atteinte à la sincérité du scrutin, complicité de faux administratif et usage et complicité de manà…“uvre frauduleuse tendant à l’exercice irrégulier du vote par procuration, son élection a été annulée.

      Gilles Forray (UMP) 2006, condamné pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux.

      Guy Drut (UMP) 2005, condamné pour avoir bénéficié d’un emploi fictif.Guy Wildenstein (UMP) 2011, mis en examen pour recel d’abus de confiance.

      Henry Chabert (UMP) 2002, condamné pour recel d’abus de biens sociaux.

      Jacques Blanc (UMP) 2009, mis en examen pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêt.

      Jacques Masdeu-Arus (UMP) 2006 à 2009, condamné pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux.

      Jacques Myard (UMP) 2009, condamné pour diffamation.Jean Reynaud (UMP) 2004, condamné pour prise illégale d’intérêt. 2006, condamné pour harcèlement moral et dégradation des conditions de travail.

      Jean Tiberi (UMP) 2009, condamné pour occupation illégale des locaux de sa permanence et fraude aux électeurs.

      Jean-Louis Garnier (UMP) 2011, condamné pour coups et blessures.

      Jean-Louis Masson (UMP) 1997, condamné pour avoir financé la campagne d’un concurrent afin d’affaiblir sa rivale à droite.

      Jean-Paul Alduy (UMP) 2008, son élection est annulée pour fraude.

      Jean-Paul Fournier (UMP) 2009 à 2010, condamné pour prise illégale d’intérêt.

      Joëlle Ceccaldi-Raynaud condamnée (UMP) 2006, condamnée pour diffamation et complicité de diffamation.

      Joëlle Ferrand (UMP) 2010, condamnée pour prise illégale d’intérêt et malversations.

      Laurence Spicher-Bernier (UMP) 2010 à 2011, condamnée pour exercice illégal de la profession d’avocat et escroquerie.

      Lionel Cressiot (UMP) 2011, mis en examen pour injures et diffamation.

      Lucette Michaux-Chevry (UMP) 2002, condamnée pour favoritisme dans l’attribution de marchés publics.

      Manuel Aeschlimann (UMP) 2009, condamné pour favoritisme dans l’attribution d’un marché public.

      Marie-Jeanne Bozzi (UMP) 2002, condamnée pour proxénétisme aggravé, association de malfaiteurs et dissimulation de travail clandestin.> 2007, condamnée pour soustraction au paiement de l’impôt, omission de déclaration et fraude fiscale.> 2009, mise en examen pour association de malfaiteurs en vue de la commission d’un homicide en bande organisée.

      Maurice Gutman (UMP) 2010, condamné pour proposition sexuelle à une mineure de 12 ans.

      Michel Buillard (UMP) 2011, condamné pour détournement de fonds publics et prise illégale d’intérêts.

      Michel Habig (UMP) 2006, condamné pour avoir fait incendier 14 caravanes appartenant à des Roms installées sur un terrain municipal.

      Nicolas Bazire (UMP) 2011, mis en examen dans le cadre de l’affaire Karachi.

      Olivier Deleu (UMP) 2011, mis en examen pour injures et diffamation.Olivier Rey (UMP) 2008, condamné pour violences, menaces et dégradation grave du bien d’autrui à raison de la religion.

      Pascal Buchet (UMP) 2007-2011, condamné pour harcèlement moral ayant mené au suicide.

      Patrick Balkany (UMP) 2003, condamné pour injure publique et pour diffamation. 1999, condamné pour avoir rémunéré aux frais du contribuable trois personnes désignées comme des employés municipaux mais qui ne s’occupaient que de son appartement de Levallois-Perret et de sa résidence secondaire près de Giverny.

      Philippe Brun (UMP) 2011, condamné pour fraudes et multiples abus de biens sociaux.Pierre Bédier (UMP) 2009, condamné pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux.

      Philippe Pemezec (UMP) 2010, condamné pour injures. 2007, condamné pour irrégularités lors de sa campagne, son élection sera annulée.Renaud Donnedieu de Vabres (UMP) 2004, condamné pour blanchiment d’argent.> 2011, mis en examen dans le cadre de l’affaire Karachi.

      René Vestri (UMP) 2009, condamné pour travail dissimulé.> 2010, mis en examen pour blanchiment à titre habituel et en bande organisée, trafic d’influence et association de malfaiteurs.

      Richard Cazenave (UMP) 1999, condamné pour abus de biens sociaux.> 2004, condamné pour recel et complicité d’abus de biens sociaux.

      Serge Dassault (UMP) 1998, condamné pour corruption. 2010, condamné pour procédure abusive.> 2009, condamné pour avoir acheté des voix lors des municipales.

      Thérèse Aillaud (UMP) 2002, condamnée pour détournement de fonds publics.

      Thierry Gaubert (proche de l’UMP, collaborateur de Sarközy) 2008, mis en examen pour abus de biens sociaux et escroquerie.> 2011, mis en examen dans le cadre de l’affaire Karachi.

      Thierry Leprince (UMP) 2007, condamné pour viol sur une mineure de 12 ans.

      Vincent Toni (UMP) 2008 et 2011, condamné pour corruption passive.

      Xavier Dugoin (UMP) 1997, condamné pour trafic d’alcool, salaires fictifs et corruption.> 1999 à 2000, condamné pour abus de confiance, détournement de fonds publics, falsification de documents administratifs et prise illégale d’intérêt.> 2001, mis en examen dans le cadre de l’affaire des emplois fictifs du conseil général de l’Essonne, cette procédure sera annulée pour vice de forme.2010, un cadre de l’UMP dont le nom n’a pas été diffusé a été mis en examen pour vol de carte bancaire d’un ancien dirigeant et pour le piratage, lors de la guerre interne à l’UMP 31, de l’ordinateur de l’ex-présidente Christine de Veyrac.> Les policiers ont retrouvé des objets acquis frauduleusement au domicile du jeune homme.L’UMP condamnée pour atteinte au droit à l’image avec son LipDub en diffusant pour le clore la photo d’une jeune femme n’y ayant pas consenti.

      L’UMP, à l’origine de la loi Hadopi, condamnée pour piratage d’une musique de MGMT utilisée lors de leurs meetings et pour illustrer plusieurs vidéos diffusées sur Youtube.

      André Santini avait été mis en examen le 30 mai 2006 pour «prise illégale d’intérêt», «faux et usage de faux» et «détournement de fonds publics».

      UMP Eric Woerth mis en examen jeudi 9 février 2012, cette fois pour « recel » dans l’enquête sur l’héritière de L’Oréal Liliane Bettencourt, a déclaré son avocat.
      http://plumecitoyenn…-102109063.html

      ——————————————————-

       


      Une liste suggestive d’élus de gauche, PS, PCF, EELV et j’en passe mis en cause, mis en examen ou condamnés.

       

       

      Alain Belviso (PCF):

      Ex Président de l’Agglo d’Aubagne, mis en examen en 2010 dans le cadre de l’Affaire
      Alexandre Guérini mais également dans le cadre d’une affaire de faux en écriture privées et usages de faux

       


      Alain Gouriou (PS)

      Ancien Député, Maire et Vice-Président du CG des Côtes d’Armor, il a été reconnu coupable d’abus de confiance mais dispensé de
      peine en 2008.

       

       

      Alain Rist (Vert):

      Ex Vice Président de Conseil Régional d’IDF condamné en 2006 pour être allé sur des sites pédophiles et avoir téléchargé des images à caractère
      pédophile
      .

       

       

      Anne Hidalgo (PS):

      Actuelle adjointe au Maire de Paris, elle aurait été condamnée en 2012 à 40
      000 € d’amende pour infraction à la législation sur la durée du travail, d’après le syndicat FO CAS-VP
      .

       

       

      Arnaud Montebourg (PS):

      Actuel Ministre du Redressement Productif, mis en cause en 2010 pour diffamation.  

      Condamné en mai 2012 pour avoir injurié les anciens dirigeants de
      l’entreprise Sea France.

      Assigné en Justice en octobre 2012, alors qu’il est Ministre du Redressement Productif, pour plagiat.

      Condamné en décembre 2012 pour atteinte à la présomption d’innocence de
      Guérini.

       

       

      Bernard Granié (PS):

      Elu d’une intercommunalité condamné en 2011 pour corruption. Peine confirmée par la Cour de cassation en mars 2013.

       

       

      Bernard Tapie (Divers Gauche):

      Homme d’affaire, ex Ministre sous Mitterrand, condamné en 1996 pour corruption et
      subordination de témoin
      .

       

       

      Bertrand Delanöe (PS):

      Actuel Maire de Paris condamné en 2010 pour atteinte au droit du
      travail

       

       

      Catherine Trautmann (PS):

      Ex Minsitre sous Jospin, condamnée en 1999 pour
      diffamation

       

       

      Charles Josselin (PS):

      Ancien Ministre sous Lionel Jospin de 1997 à 2002 et Secrétaire d’Etat à plusieurs reprises, il a été reconnu coupable d’abus de confiance mais dispensé de
      peine en 2008.

       

       

      Christian Bourquin (affilié PS):

      Président de Région Languedoc Roussillon, successeur de Georges Frêche, condamné en 2012 pour délit de favoritisme.

       

       

      Christian Cuvilliez (PCF):

      Ex Député et actuel Conseiller Municipal de Dieppe condamné en 2000 puis confirmé en 2004
      pour détournement de fonds publics et recel et une seconde fois en 2001 pour diffamation
      .

       

       

      Claude Hoarau (PCR):

      Maire de Saint Louis à la Réunion, condamné en 1ère instance à 1 an d’inéligibilité et 4 mois de prison avec sursis pour complicité de prise illégale d’intérêt et achat de
      voix
      . Le condamné a fait appel: jugement rendu en décembre 2012.

       

       

      Claude Pradille (PS):

      Ex Sénateur, condamné en 1995 pour corruption.

       


      Claudie Lebreton (PS)

      Ancien Maire, Conseiller Régional de Bretagne, actuel Président du Conseil général des Côtes d’Armor, il a été reconnu coupable de prise illégal d’intérêts mais
      dispensé de peine en 2008.

       

       

      Daniel Zaïdani (DVG)

      Le Président du Conseil général de Mayotte a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire le 12 juin 2013, avec interdiction de sortie du
      territoire.

       

       

      Dominique Plancke (EELV):

      Actuel Conseiller Régional, condamné en 2006 pour le fauchage d’OGM

       

       

      DSK (PS):

      En 2011, beaucoup de bruits pour rien? 

       

       

      Edmond Hervé (PS):

      Actuel Sénateur, condamné en 1999 pour manquement à une obligation de sécurité dans l’affaire du sang contaminé.

       

       

      Élie Hoarau (PCR):

      Ancien Député de la Réunion, condamné en 2000 à un an d’emprisonnement avec sursis et de cinquante mille francs d’amende ainsi qu’à l’interdiction du droit de vote
      et à la privation du droit d’éligibilité pour une durée de trois ans suite à une affaire de fraude électorale.

       

       

      Elie Pigmal (PS):

      Ancien Maire PS de Saint Estève, condamné en 2012 pour délit de favoritisme.

       

       

      Elisabeth Guigou (PS):

      Elue de Seine Saint Denis, non condamnée mais accusée de diffamation.

       

       

      Eva Joly (EELV):

      Condamnée en 2011 pour diffamation à l’encontre de David Douillet. 

       

       

      Florence Lamblin (EELV):

      Mise en cause en octobre 2012 dans le cadre de différentes affaires.

       

       

      François Bernardini (ex/de nouveau? PS):

      Maire d’Istres condamné en 2001 pour ingérence, détournement de fonds publics,
      abus de confiance et abus de biens sociaux

       

       

      François Hollande (PS) :

      Actuel candidat à l’élection Présidentielle non condamné mais entendu par la Justice dans une affaire DSK en 2011.

       

       

      François Mitterrand (PS):

      Ex Président de la République de 1981 à 1995, mis en cause dans un bon nombre d’affaires avant et après sa mort. (écoutes de l’Elysée, Attentat de la Rue de l’Observatoire, Financment du PS – Affaire
      Urba, FrançAfrique, Nuage de Tchernobyl, Attentat du Rainbow Warrior, Mort de Pierre Bérégovoy, Fille Cachée entretenue aux frais de la république, etc

       

       

      François Xavier Bordeaux (PS):

      Ancien dirigeant du PS bordelais condamné en 2011 pour abus de faiblesse

       

       

      Gabriel Conh Bendit (Verts):

      Frère de Dany Le Rouge, condamné en 2005 pour
      diffamation
      .

       

       

      Gérard Monate (syndicaliste):

      Condamné dans l’affaire Urba

       

       

      Gérard Piel (PCF):

      Conseiller Municipal d’Antibes condamné en 2011 pour outrage envers un huissier

       

       

      Georges Frêche (ex PS):

      Ex Président de la Communauté d’Agglomération de Montpellier et ex Président de Région Languedoc Roussillon condamné régulièrement en fin de carrière pour de multiples dérapages verbaux.

       

       

      Gilbert Annette (PS)::

      Actuel Maire de Saint-Denis de la Réunion, ancien Député,condamné en 1996 à 200 000 francs d’amende, cinq ans de privation de ses droits civiques et trente mois de
      prison dont douze avec sursis pour corruption dans des procédures de marchés publics à la ville de
      Saint-Denis
      .

       

       

      Guy Roueyre (PCF):

      Ex Conseiller Régional démissionnaire, condamné en 2011 pour agressions sexuelles

       

       

      Harlem Desir (PS):

      Actuel Député Européen condamné en 1998 pour recel d’abus de confiance

       

       

      Henri Emmanuelli (PS):

      Ex Ministre sous les Gouvernements Mauroy et Fabius, actuel Président du Conseil Général des Landes, condamné en 1997 pour trafic d’influence.

       

       

      Ibrahim Tariket (PS):

      Conseiller Mubnicipal de Clichy condamné à 5 ans de prison ferme pour agression.

       

      Jack Lang (PS):

      Député du Pas de Calais condamné en 2008 pour
      rupture de contrat
      .

       

       

      Jack Mellick (PS):

      Actuel Député et Maire de Béthune dans le Pas de Calais, condamné en 1997 dans l’affaire OM-VA pour faux témoignage.

       

       

      Jacques Mahéas (PS ou apparenté):

      Ex Sénateur et Maire de Neuilly Sur Marne en Seine Saint Denis condamné pour agression
      sexuelle
      .

       

       

      Jeanine Ecochard (PS):

      Actuelle Vice Présidente du Conseil Général des Bouches-Du-Rhônes, condamnée en 1998 dans l’affaire
      Urba(financement occulte du PS)
      .

       

       

      Jean-Christophe Cambadélis (PS) :

      Député, condamné en 2006 pour l’affaire de la
      MNEF
      .

       

       

      Jean-Christophe Mitterrand:

      Fils de François Mitterrand, ex conseiller de son père à l’Elysée pour les affaires africaines, condamné en 2009 pour recel d’abus
      de bien sociaux
      .

       

       

      Jean-David Ciot (PS):

      Ni arrêté ni condamné mais visé par la Justice dans la cadre de l’affaire Guérini; affaire à suivre!

       

       

      Jean-François Noyes (PS):

      Conseiller Général des Bouches-Du-Rhône, mis en examen en 2012 dans le cadre de l’Affaire Guérini pour association de malfaiteurs en vue de trafic d’influence et recel de trafic
      d’influence
      .

       

       

      Jean-Marc Ayrault (PS):

      Actuel Député, condamné en 1997 pour délit de
      favoritisme

       

       

      Jean-Marie Le Chevallier (PS):

      Actuel Député, condamné en 2003 pour subordination de témoin. 

       

       

      Jean-Marie Le Guen (PS):

      Actuel Député, mis en examen dans l’affaire de la MNEF bénéficiant d’un non
      lieu.

       

       

      Jean-Michel Baylet (PRG):

      Actuel Sénateur du Tarn et Garonne condamné en 2003 pour abus de biens sociaux

       

       

      Jean-Noel Guérini (PS):

      Actuel Sénateur des Bouches du Rhône, mis en examen en 2011 pour prise illégale d’intérêt et
      trafic d’influence
      .

       

       

      Jean-Paul Huchon (PS):

      Actuel Président de Région IDF, condamné en 2007 pour prise illégale d’intérêt et en 2011 par le Conseil
      d’Etat
      .

       

       

      Jean-Pierre Balduyck (PS):

      Actuel Député du Nord, condamné en 2005 pour
      favoritisme a fait appel de sa condamnation
      . Il est relaxé par la Cour
      d’Appel de Douai en mars 2006
      .

       

       

      Jean-Pierre Destrade (PS):

      Ex élu et Porte Parole du PS condamné en 2005 pour escroquerie et trafic d’influence.

       

       

      Jean-Pierre Kucheida (PS):

      Ancien Député du Pas de Calais et Maire de Liévin, mis en cause en 2011 dans une
      affaire de corruption peut être de grand ampleur au sein de la Fédération PS du Pas De Calais
      .

      Condamné le 21 mai 2013 à 30 000 € d’amende dans une affaire d’abus de biens sociaux

       

       

      Jean-Pierre Maggi (PS):

      Maire de Velaux, mis en examen en 2010 pour délit de favoritisme mais finalement
      relaxé
      en janvier 2012. 

       

       

      Jean-Vincent Placé (EELV):

      Condamné le 10 février 2012 pour diffamation à verser 1 500 €uros de dommages et intérêts au sulfureux Christian Vanneste

       

       

      Jérôme Cahuzac (PS)

      Condamné sans peine ni inscription au casier judiciaire en 2007 pour avoir employé, entre juillet 2003 et novembre 2004, une femme de ménages philippine, sans papiers,  rémunérées en liquide pour 40hs mensuelles à
      250€/mois
      .

       

       

      Joël Marion (PCF)

      Le maire de Compans a été condamné en décembre 2012 à 1 500 € d’amende pour prise
      illégale d’intérêts
      .

       

       

      José Bové (EELV):

      Actuel Député Européen, condamné en 2006 pour le fauchage d’OGM

       

       

      Julien Dray (PS):

      Député et Conseiller Régional IDF non condamné mais qui a fait l’objet d’un rappel à la loi en 2009.

       

       

      Khadija Aram (ex PS):

      Ancienne élue municipale condamnée en 2011 pour trafic d’influence et abus de confiance

       

       

      Laurence Pommier (PCF?)

      La conseillère municipale chargée de la communication, de la mairie de Compans a été condamnée en décembre 2012 à 1 500 € d’amende pour prise
      illégale d’intérêts
      .

       

       

      Laurent Fabius (PS):

      Ex 1er Ministre sous Mitterrand, mis en cause dans l’affaire du sang contaminé
      puis relaxé
      .  

       

       

      Laroussi Oueslati (PRG):

      Mise en examen en 2010 pour trafic de faux diplômes

       

       

      Lionel Colling (LO)

      L’ex Maire de Compans a été condamné en 2006 pour avoir employé ses proches parents au sein des
      services de la mairie
      .

       

       

      Line Cohen Solal (PS):

      Actuelle adjointe au Maire de Paris, condamnée en 2011 dans la même affaire que celle touchant Pierre Mauroy.

       

       

      Malek Boutih (PS ou ex PS):

      Ancien candidat aux Législatives en 2007, condamné en 2006 pour diffamation

       

       

      Manuel Valls (PS):

      Plainte en octobre 2012 d’un Député pour Mise en danger de la vie d’autrui alors qu’il est Ministre de l’Intérieur.

       

       

      Martine Aubry (PS):

      Mise en examen pour homicides et blessures involontaires le 6 octobre 2012 dans le cadre de l’une des affaires relatives au dossier de l’amiante. Mise en examen annulée le vendredi 17 mai 2013.

       

       

      Maurice Gironcel (PCR):

      Actuel Maire de Sainte Suzanne, condamné en 2008 à 1 an de prison et 1 an d’inéligibilité pour détournement de fonds.

       

       

      Maxime Gremetz (ex PCF désormais sans étiquette): 

      Ex Député de la Somme, condamné en 2000 pour violence avec arme
      en ayant forcé un barrage de police
      , licenciement abusif, etc…

       

       

      Melba Ngalouo-Bocquet (PCF) :

      Ex élue PC et employée à la Mairie de Corbeil, condamnée en octobre 2012 pour fraudes.


       

      Michel Dary (PRG):

      Ex député Européen, mis en cause en 2010 pour recel d’abus de confiance suivi
      d’un non lieu prononcé en sa faveur.

       

       

      Michel Delebarre (PS):

      Ancien Ministre sous Mitterrand, condamné en 2005 dans l’Affaire des Ecoutes Téléphoniques

       

       

      Michel Laignel (PS):

      Condamné en 2006 pour faux, usage de faux, délit de favoritisme, prise illégale
      d’intérêt, et détournement de fond

       

       

      Michel Pezet (PS):

      Ancien Député des Bouches-Du-Rhône, et actuel Conseiller Général du même département, condamné en 1998 pour recel de fonds
      utilisés [pour un financement politique] en dehors de tout enrichissement personnel
      .

       

       

      Michel Tonon (PS):

      Maire de Salon de Provence, mis en examen en 2010 pour délit de favoritisme mais finalement
      relaxé
      en janvier 2012. 

       

       

      Mohamed Abdi (PS):

      Condamné en 2007 pour escroquerie

       

       

      Monique Delessard (PS):

      Actuelle Maire de Pontault-Combaut en 2010 pour mariage illégal.

       

       

      Noel Mamère (Ecologiste):

      Condamné en 2000 pour diffamation

       

       

      Olivier Besancenot (NPA):

      Ex candidat à la présidentielle, condamné en 2011 pour
      séquestration

       

       

      Olivier Spithakis (???) :

      Pas d’information sur son statut actuel mais (ex?) membre du PS condamné en 2005 dans l’affaire de la MNEF

       

       

      Patrick Sève (PS):

      Maire de L’Hay-Les-Roses mis en examen en 2011 pour octroie
      inustifié de marchés publics et soustraction de fonds publics

       

       

      Pascal Buchet (PS):

      Maire PS de Fontenay Aux Roses reconnu coupable en 2012 de harcèlement moral après le suicide d’une de ses collaboratrice.

       

       

      Philippe Kaltenbach (PS):

      Maire PS de Clamart dans la tourmente en 2012 suite à l’apparition de 2 vidéos pour lesquelles il plane des soupçons de
      corruption

       

       

      Philippe Sanmarco (PS):

      Ancien Député Socialiste des Bouches-Du-Rhône, condamné en 1997 pour complicité de trafic d’influence dans l’affaire du
      financement occulte du PS, l’Affaire Urba

       

       

      Pierre Mauroy (PS):

      Ex 1er Ministre sous Mitterrand et ex Maire de Lille condamné en 2011 pour emploi fictif

       

       

      Pierre Moscovici (PS):

      Actuel député, condamné en 2001 pour atteinte au droit à l’image.

       

       

      Pierre Vergès (PCR:

      Actuel Vice Président du Conseil Régional de la Réunion, condamné en première instance à 18 mois d’emprisonnement, 300 000 francs (plus de 46 000 euros) d’amende et 5 ans de privation des droits civiques, civils et de famille, puis en appel, à une peine de prison ferme couvrant sa peine de détention.

       

       

      René Teulade (PS):

      Ministre des Affaires sociales sous François Mitterrand (1992-1993), actuel Sénateur de Corrèze, condamné en juin 2011 pour abus de confiance.

       

       

      Richard Laude (rouge?)

      L’ex conseiller municipal de Compans avait été condamné en 2005 après avoir confié une mission à une société
      dont il était le gérant
      .

       

      Roland Robert (PCR)

      Actuel Maire de la Possession sur l’Ile de la Réunion, mis en examen en 2004 pour corruption passive mais pour aucune suite ne semble avoir été donnée.

      Condamné en 1ère instance en 2009 à 3 mois de prison avec sursis puis relaxé en appel, dans une affaire de  présumés détournement de fonds publics ainsi que de faux et usage de faux en écriture.

       

       

      Robert Gaïa (PS):

      Député du Var condamné en 2002 pour
      favoritisme

       

       

      Robert Hue (ex PCF devenu MUP):

      Ex candidat du PCF à la Présidentielle de 1995 et 2002, mise en cause puis relaxé pour un problème de procédure dans le procès de
      financement du PCF en 2001
      .

       

       

      Robert Navarro (ex PS):

      Sénateur et ancien Président de la Fédération Socialiste de l’Hérault, mais également proche de François Hollande, soupçonné d’abus de confiance en 2012.

       

       

      Roland Dumas (PS):

      Ex Ministre des Affaires Etrangères de François Mitterrand mis en cause dans l’affaire qui porte
      son nom

       

       

      Ségolène Royal (PS):

      Présidente de Région Poitou Charente et ex Ministre sous Mitterrand, condamnée en 2008 pour licenciements abusifs.

       

       

      Serge Andréoni (PS):

      Actuel Sénateur Maire mis en examen en 2011 pour complicité de trafic
      d’influence dans le cas de l’affaire Guérini
      .

       

       

      Stéphane Pocrain (ex(?) Vert):

      Aucun mandat électif en cours mais déclaré inéligible à plusieurs reprises, condamné à deux mois de prison avec sursis et 3 000 € de dommages et intérêts pour avoir battu son ex concubine. En janvier 2012 il est
      condamné pour abandon de famille mais a réglé sa dette depuis.

       

       

      Sylvie Adam (PCF?)

      L’adjointe au logement du maire de Compans a été condamnée en décembre 2012 à 1 500 € d’amende pour prise
      illégale d’intérêts
      .

       

       

      Sylvie Andrieux (apparentée PS):

      Actuelle Députée des Bouches-Du-Rhône, condamnée à 3 ans de prison dont 2 avec sursis, 100 000 € d’amende et 5 ans d’inéligibilité le 22 mai 2013 dans une affaire de
      dtournement de fonds publics. Elle a fait appel de cette
      décision
      .

       

       

      Yacine Chaouat (PS):

      Actuel adjoint au Maire du 19ème Arrondissement chargé de la médiation et condamné en 2011 en appel pour violences
      conjugales
      .

       

      • elle est belle et propre la république non ?? les « latruelle » sont un peu à la ramasse quand même faudrait voir à faire des mises à jour !! merci derdesders !! mais la piqure est bien balèze !! je vais me mettre un ti coussin pour m’assoir …

      • Fenrir

        RAAAAHHHHH !!!!!!
        MERCI Derdesders !!!!
        Je me suis fais un copier-coller pour archivage et futur argumentaire pour le tirage au sort…
        Brulons les tous ! Le Diable reconnaîtra les siens !
        Zut ! Voilà que ça me reprend…
        Heureusement que je suis enchaîné!
        Mais patience, patience, …

      • rouletabille rouletabille

        Merci
        derdesders….

        Votez pour eux hahahahah
        TIRAGE au sort et revenus de base pour tous,les paradis fiscaux en BLOCUS et les pirates qui y on planquer le fruit sanglant de leur magouilles jugés et punis…

      • Grand marabout 2.0 Grand marabout 2.0

        tout ce beau petit monde a de l’avenir,ils ont leur nouveaux chiens de garde…

        http://www.youtube.com/watch?v=BP3Pw4IaAys

        http://www.lesnouveauxchiensdegarde.com/

      • rouletabille rouletabille

        j’ai juste revus les 1eres minutes,jusqu’au moment de la révision du système présenté par l’auguste,ouche (Ministre Peyrefitte,me rappelle plus son orthographie,bof,avec le bouquin qu’il avais écrit sur les Juif ,faut comprendre,bref.))et la suite c’est du tout cuit,intéressant pour les non initiés ,mais nous ici aux ME on connais,merci du rappel cher
        Grand marabout 2.0

  • chamalo

    La liste de schindler.(les ascenseurs)

  • criminalita

    Ben dis donc !
    Derdesder, t’as déroulé encyclopédia nostra, j’avais compris qu’Alibaba avait 40 voleurs mais la ripouxblique en a bien plus. Ou va la France ? Et tous les autres pays c’est pas mieux…mdr.m.m.mr

  • domi26 domi26

    hello les amis

    de toute façon les syndicacaca marche main dans la main avec le pouvoir depuis plus de 30 ANS alors …………..

    ce qui m’énerve et m’écoeur c’est qu’ils étaient des centaines de milliers a descendre dans la rue pour le mariage pour tous et pour notre vie , là ou nos anciens ce sont battus ont verser leurs sueur et leurs sang …….. PERSONNE NE BOUGE ……… AH ELLE BELLE LA FRANCE DES PROLOS

  • Nicotine9mg Nicotine9mg

    Bonjour les « anciens »!
    Je ne me moque pas, je suis une « senior », vieille pô, selon mon fils.
    Je suis d’accord avec domi26, aujourd’hui descendre dans la rue ne semble intéresser les gens que si c’est « tendance ». Plutôt écoeurant.
    Je suis nouvelle, alors je ne sais pas si vous avez traité le sujet du harcèlement moral au travail. Je passe le 24-09 aux prud’hommes pour rappeler à mon ex-employeur qu’il y a des lois du travail à respecter, mon avocat refusant de plaider le harcèlement moral « trop difficile »!. Un syndicaliste consulté me l’a déconseillé également, selon lui j’allais me faire massacrer, ayant à ses yeux une « une bonne tête de perdante »!
    Donc youpie, les employeurs font ce qu’ils veulent,surtout avec des employés en situation de précarité, qui ne leur coûtent rien ou presque. Dans le privé c’est le grand n’importe quoi. J’ai affronté cette fois, en hommage à mon père qui a été syndiqué toute sa vie,mais je pense souvent à tous ceux qui comme lui ont fait beaucoup de sacrifices, pris beaucoup de risques, et j’ai honte que tout ça soit réduit à néant,par esprit de chacun pour soi, par lâcheté.Un nouvel esclavage, des méthodes nazies, et pourquoi se géner dans le meilleur des mondes!
    Il règne un climat très lourd, le harcèlement AT est tabou, le dénoncer devient suicidaire et j’ai vu pas mal de jeunes au bord du goufre. Je pense que nos enfants et petits enfants seraient en droit de nous coller un procès pour abandon de responsabilités, écocide et j’en passe…