Plus besoin de frigo pour ses légumes

L’artiste Jihyun Ryou, diplomée de la Dutch Design Academy Eindhoven, réinterprète les savoirs-traditionnels de conservation des aliments dans des designs actuels, pratiques et contemporains. Découvrez comment désemplir votre réfrigérateur en suivant ses conseils.

Reconnecter avec les traditions de stockages des aliments

Sur son blog Shaping traditional oral knowledg, Jihyun Ryou explique les motivations qui ont guidé son travail: « Ce projet met en lumière les savoirs traditionnels oraux qui se sont accumulés, d’expériences en expériences, et transmis verbalement de générations en générations. Particulièrement intéressée par la conservation des aliments, il me semblait alors réalisable de transposer ce savoir faire dans notre vie de tous les jours. (…) De plus, cela permet de reconnecter les différents niveaux d’êtres vivants: en tant qu’être humain à notre échelle mais aussi les aliments qui sont d’autres êtres vivants. »

Si, au premier abord, cela peut paraître étrange et même ironique de parler des légumes comme «êtres vivants», il est difficile de dire que l’affirmation est fausse. Les fruits et les légumes continuent de vivre et de respirer même après qu’ils aient été ramassés. En les plaçant dans des conditions favorables, leur «respiration» peut être ralentie ce qui augmente leur durée de conservation.

L’arrosage des poivrons, courgettes, aubergines et tomates pour les conserver

Alors que beaucoup de fruits et légumes tirent un avantage à être stockés à basse température comme dans un réfrigérateur  (4,5 degrés Celsius en moyenne), ce n’est pas vrai pour tous.

Les légumes tels que les poivrons, courgettes, aubergines et tomates ont besoin d’une température plus élevée et pourrissent plus rapidement au réfrigérateur. Cependant ils ont besoin d’un environnement humide plus important.  Par un rituel d’arrosage quotidien, ils resteront frais plus longtemps.

Le même principe est appliqué au bol de fruit. Son concept vient de la sagesse d’un vieux fermier qui conservait ses fruits sur un bol d’eau avant de les vendre.

Du sable pour les carottes

Conserver les légumes dans du sable légèrement humide a fait partie des méthodes de conservation utilisées pendant des siècles. Alors que les températures basses sont idéales pour les carottes, un taux d’humidité élevé est aussi important. Les stocker dans du sable légèrement mouillé assure le compromis entre les deux.

16 commentaires

  • Merde, pas de conseil pour la conservation des bébés… Tant pis, on devra continuer à utiliser le bon vieux congélateur…

  • jp31 jp31

    Merci pour cette + que nouvelle maestro,,
    ça fouine,ça fouine,,

    vive le quinoa!!

    ,,

  • Yanne Hamar

    Expérimentons! c’est à la portée de chacun d’entre nous.

  • Confiture de Fmurr Confiture de Fmurr

    Merci pour cette info ,c’est enregistrée ,plus qu’à tester!

  • Itsmie

    Et rien sur la conservation de nos libertés… évidemment!!!!

  • ciray

    J’utilise le  » Fenugrec  » pour ses Protéines complètes
    que l’organisme humain ne sait pas synthétiser ( N=9 ).
    Le Fenugrec c’est une légumineuse c’est la contraction de foin grec . C’est plus de 30gr/100 grammes de protéines également 25 gr de Fibres , 175 mg de Calcium du Phosphore, 50 gr de Magnésium , 32 mgr de fer et 22 à 26 microgramme de Vitamine A .
    De plus le fait de le consommer germé c’est tout bénèf pas de destructruction au contraire ça booste les qualitées nurtritives de cet aliment. Valeur énergétique 300 calories
    Coté bienfaits pour la santé .
    C’est un antifatigue , freine la fonte musculaire il est
    antioxydant , stimule l’appétit aide à gagner de la musculature se débarrasse des graisses inutiles grace à son fort taux de fibres . C’est également un antiparasitaire et antifongique et antiInflammatoire .
    Il est consommé en Inde notement dans la médecine Ayurvédique ou il traite de la constipation et favorise la repousse des cheveux et le tonus sexuel .
    Bref je ne comprend pas que sa consommation est confidentielle . Personnellement j’en consomme tous les jours surtout l’été germé en salade avec des carottes et autres céléri etc etc .
    Bonne appètit et surtout bonne santé avec le fenugrec .
    * Petit détail je ne consomme pas de pain ni aucun produit laitier de vache pas plus que de viandes ni poissons , juste un œuf frais par jour ( gobé le matin ) .

  • En plus d’être écolo, sa cuisine est plus accueillante que la mienne :)

  • Natacha Natacha

    Le frigo n’a pas beaucoup plus de cent ans !
    Quand on cultive ses fruits et légumes, qu’on est végétarien, ou qu’on fait son marché plusieurs fois par semaine ; on ne voit plus bien l’intérêt de cette immense boîte énergivore pleine de bactéries inopportunes. Alors on prend plus petit jusqu’au jour où on l’utilisera débranché comme lieu de stockage pour le sec.
    Par contre arroser les tomates, poivrons et aubergines, je demande des retours d’expérience !
    Pour les racines, le sable est parfait tout comme le tambour de machine à laver à qui on donne un deuxième vie.

    • Fenrir

      YES Natacha !
      Je me souviens du glacier qui passait toutes les semaines pour remplir « la glacière »…
      Des frigos au gaz et de bien d’autres techniques de conservations..
      Pour l’arrosage, le mieux, c’est pas d’arrosage…
      Mais un paillage adapté à ton substrat.
      C’est un peu complexe à développer içi.
      Va sur le site des Brinsd’Herbes.
      Bis

  • Natacha Natacha

    Oui je pratique le paillage. Je voulais dire que lorsque les légumes sont cueillis, je me vois mal les arroser pour les conserver plus longtemps ! :)

    • Fenrir

      Suite à de moults essais, le sable mi-sec et la sciure restent les meilleurs supports de conservation pour du « frais ».
      Le sel et le fumage, ainsi que la stérilisation (bocaux) sont les options longue durée.
      Je vais tâcher d’experimenter ce que dis la demoizelle et nous en reparlerons dans qlq mois si internet exite encore.
      Biz