Egypte: renversement du gouvernement par l’armée (mis à jour)

On va résumer car il y a du mouvement: L’armée égyptienne a renversé le président islamiste Morsi, la Constitution quand à elle est suspendue. Alors que l’armée va présenter son plan politique, du rapide, Morsi crie au complot!

Morsi

L’armée égyptienne a renversé mercredi soir le président islamiste Mohamed Morsi, le remplaçant par le président du conseil constitutionnel, Adly Mansour, jusqu’à la tenue d’une présidentielle anticipée.
La Constitution est en outre suspendue, a annoncé le chef de l’armée, le général Abdel Fattah al-Sissi, dans une allocution télévisée. Cette annonce a déclenché une explosion de joie des opposants de Morsi qui manifestaient en masse à travers le pays. Des voitures défilaient en klaxonnant à travers la capitale, tandis que la foule massée sur l’emblématique place Tahrir a exhulté au moment du discours télévisé.
Un comité chargé d’examiner les propositions d’amendements constitutionnels sera formé, a poursuivi le général.
De même, un gouvernement regroupant toutes les forces nationales et doté des pleins pouvoirs sera chargé de gérer la période actuelle, a indiqué le général Sissi.
Le représentant de l’opposition, Mohammed ElBaradei, qui s’est exprimé après le général Sissi avec qui il a mené des tractations durant la journée, a estimé que ces mesures répondent aux aspirations du peuple.

L’armée a informé mercredi à 19h00 (heure en Suisse) Mohamed Morsi qu’il n’était plus président de l’Egypte, a rapporté le journal officiel « Al Ahram » citant une source présidentielle sur son site internet. Elle a élaboré un plan politique dont les détails devraient être annoncés dans la soirée.

Le plan de l’armée prévoit une transition institutionnelle en Egypte suivie par une élection présidentielle et des élections législatives, a rapporté l’agence de presse égyptienne Mena.

Un peu plus tôt, la télévision nationale égyptienne avait indiqué que le représentant de l’opposition désigné la veille, Mohammed ElBaradei, le patriarche copte orthodoxe Tawadros II et le grand imam Ahmed Al-Tayeb d’Al-Azhar, principale autorité sunnite d’Egypte, allaient annoncer bientôt la « feuille de route ».

L’armée égyptienne par ailleurs déroulé des fils de fer barbelés autour de la caserne où se trouve le président Mohamed Morsi, ont indiqué des témoins. Un correspondant de l’agence Reuters a également vu des militaires prendre position aux abords de la mosquée Babaa Adaoueya.

Des blindés et des véhicules de transport de troupes ont été déployés autour du site où se tient le principal rassemblement des partisans du chef de l’Etat pour les empêcher de marcher vers le palais présidentiel, ont encore déclaré ces témoins.

Selon le correspondant de Reuters, plusieurs dizaines de milliers de militants des Frères musulmans se sont réunis aux abords de la mosquée Babaa Adaoueya pour réclamer le respect de l’ordre constitutionnel.

Interdiction de quitter l’Egypte

Par ailleurs, le président Mohamed Morsi et plusieurs dirigeants des Frères musulmans ont été interdits de quitter l’Egypte. Cette mesure a été décidée dans le cadre d’une enquête sur une affaire d’évasion de prison en 2011. Un conseiller de Morsi a dénoncé un coup d’Etat.

Sources: Agence de presse via Romandie, ici, ici et ici.

Les dernières infos sur le sujet:

  • Les services de sécurité égyptiens ont interrompu mercredi la diffusion d’une chaîne de télévision appartenant aux Frères musulmans, la formation dont est issu le président déchu Mohamed Morsi, a indiqué un collaborateur de ce dernier à l’AFP. Des employés de la filiale égyptienne de la chaîne qatarie al-Jazeera, al-Jazeera Mobasher, ont également été arrêtés après la diffusion par la station d’un discours de M. Morsi, déposé mercredi par l’armée. (Source ici)
  • Les Etats-Unis ont ordonné mercredi l’évacuation de leur ambassade au Caire en Egypte quelques heures après le renversement du président Morsi par l’armée, a indiqué un responsable américain sous couvert d’anonymat. Il y a quelques jours, le département d’Etat avait autorisé le personnel diplomatique non essentiel à quitter le pays. (source ici)
  • Quatre partisans du président égyptien Mohamed Morsi, déposé mercredi par l’armée, ont été tués dans des affrontements avec militaires et policiers dans la ville de Marsa Matrouh (nord-ouest), selon les services de sécurité. Dix autres personnes ont été blessées lors de cette attaque par un groupe de partisans armés de M. Morsi contre le siège des services de sécurité de cette ville sur la côte méditerranéenne, proche de la frontière libyenne. (source ici)

19 commentaires

  • ConscienceU12 ConscienceU12

    Effectivement ils ont assurément été trop vite là ; …je crois pas que ce soit une bonne idée de virer par la force militaire un président élu démocratiquement, et ce même si la plus part du peuple le réclame.

    C’est même surement le meilleur moyen de déclencher une guerre civile et un bain de sang assuré ! …car les pro Morsi (frères Musulmans) ne peuvent pas accepter une telle chose sans réagir.

    C’est encore une fois du grand n’importe quoi, à sauce Hollywoodienne («sauce ketchup»).

    • criminalita

      Ouai là je crois que le chaos va s’installer dans le pays, encore une source de nouveaux attentats à prévoir. C’est donc bien ce 4 juillet qu’apparaît la manipulation des révolutions arabes par les USA.
      Ils veulent mettre à genoux l’Europe par le blocage du canal de suez, on y arrive doucement mais sûrement.

      • ça s’est rarement vu un gouvernement qui tombe en 4 jours à peine. C’est sûr qu’avec l’appui des militaires, ça change tout.

        Ce renversement éclair donnera peut être des idées à d’autres pays, à suivre. Ce sera intéressant de voir si ça se passe de manière civilisée (ça serait bien étonnant vu comment se sont déroulés les manifs avec plus de 50 viols).

      • Jissaoui

        Ca fait quand même beaucoup plus de quatres jours que le peuple se soulève!

      • Itsmie

        Préparons nos ânes, nos chevaux et nos charrettes!

    • Jissaoui

      Les urnes c’est pas le peuple!
      N’oublions pas qu’Hitler à aussi été élu par les urnes!

  • melany

    Personnellement, je ne vois pas les événements du même angle…Ce n’est pas l’armée (coup d’état en bonne et due forme) qui a destitué Morsi…. C’est le peuple qui a demandé à l’armée (soldats=enfants issus du peuple) de le soutenir dans ses revendications, à savoir sa destitution. Morsi ayant modifié la Constitution égyptienne pour en faire un Etat islamiste alors qu’il avait fait la promesse de préserver les acquis de la « révolution », de garantir les droits de la minorité chrétienne et de ne pas forcer les femmes à porter le voile, et sa visible incompétence entre autre… a déclenché la colère de sa nation… Celle-ci lui a demandé de se retirer du pouvoir, il n’en a eu cure.. invoquant sa légitimité, alors qu’il a oublié que la légitimé en démocratie, c’est le peuple et non pas « lui » L’armée s’en est ensuite mêlée, lui donnant également un ultimatum.. il n’en a eu cure… Je pense personnellement, que l’armée a eu raison d’agir et rapidement… ça a eu l’avantage limiter les dégâts pour le moment (guerre civile) .. espérons que ça dure…

  • Jissaoui

    Quel exemple de réveil d’une nation (qui n’a d’ailleur jamais someillée), quel exemple de cohésion du peuple, les peuples peuvent en prendre de la graine.

    Contrairement à ce qui se dit dasn les masses média c’ n’est pas un coup d’état militaire:
    « Morsi n’a pas été victime d’un coup d’état militaire contrairement à ce que certains éditorialistes peuvent dire, ou lui même d’ailleurs. Il a été renversé par le peuple avec l’aide de l’armée, et comble du malheur, on ne le dira jamais assez, avec l’aval des religieux sunnites dont les Frères musulmans se réclament, à savoir, les instances de la mosquée Al-Aqsa. Et, c’est là, toute la différence. »

    Les média n’osent pas le dire, c’étais une révolte populaire. Sont couillus le peuple des pharaon!

    • Chegoku Chegoku

      D’accord avec toi mais quand même regarde à qui profitera la situation sur le plan stratégique.
      L’armée Egyptienne est en grande partie armée et formée par les yankee. Le général al sissi a été formé par l’armée US.
      El Baradeï est là pour du temporaire long terme. El Baradeï est aussi lié de près aux occidentaux.
      Donc pour moi, j’ai l’impression qu’ils en sont là où les occidentaux voulaient qu’ils soient.
      Et cette nouvelle stratégie est sans doute à mettre en relation avec la prise de pouvoir récente de LA prince Al Thani. J’ai l’impression que le courant salafiste va faire des pas en arrière pour revenir à une forme plus acceptable de domination indirecte. On assiste à un changement de stratégie pour un but identique.

      • Jissaoui

        Tu as peut être raison, l’avenir nous le dira.

        Il y aura toujours une infime chance d’avoir un représentant du peuple monter au pouvoir, attendons un peu.

  • Nevenoe Nevenoe

    Les USA et leurs laquais ne protestent pas : c’est qu’ils sont dans le coup !

    Le peuple égyptien l’a encore dans l’os

  • Fenrir

    Comme quoi les élections sont des piéges à cons…
    Vu le résultat.
    Oseront-ils réformer leur constitution pour passer au tirage au sort…
    Les USA interviendront, hélas en sous main, voire ouvertement pour protéger leur zone d’influence, Israël, et les pays arabes collabos (Arabie Saoudite,…°
    Et peu de monde s’offusque de la dictature mondiale que tente d’imposer (impose déjà) au reste du monde.

  • Nevenoe Nevenoe

    Les images que les médias ne nous montrent pas.

    Obama et Patterson soutiennent le terrorisme en Egypte.

    Obama, espèce de crétin. Les Frères Musulmans sont en train de tuer l’Egypte, alors comment pourraient-ils garantir la sécurité d’Israël ? Ton marché avec les Freres Musulmans a foiré. Idiot, garde à l’esprit que l’Egypte, ce n’est pas les Frères Musulmans. Si tu nous crois pas, va voir ce qui se passe sur la place Tahir. MAINTENANT !

    Ann Patterson, toi et ton pays, allez vous faire foutre. Bandes de menteurs. Merde !
    Dégagez cette salope d’Egypte. En dessous : Obama et elle défendent les Frères Terroristes.

    De la part des Egyptiens : aux décideurs américains. Retirez vos sales pattes d’ Egypte. Au peuple américain : nous n’avons rien contre vous. Nous vous aimons.

    http://www.fdesouche.com/388268-egypte-les-photos-que-vous-navez-peut-etre-pas-vues