Six chômeurs attaquent Pôle emploi en justice

Seulement 6? Vu l’efficacité reconnue (ironie) du système, ils devraient être des milliers à lancer une telle procédure juridique!

pole emploi

Ils estiment que l’institution n’a pas rempli sa mission d’accompagnement et réclament, chacun, entre 50.000 300.000 euros de dommages et intérêts.

Une première en France. Des chômeurs s’apprêtent à porter plainte contre Pôle emploi pour défaut d’accompagnement. Ils réclament des dommages et intérêts compris entre 50.000 300.000 euros chacun «en fonction des profils», précise Florent Hennequin, l’un des deux avocats des six chômeurs. Une délégation de la CGT-chômeurs, à l’initiative de la procédure, accompagnée des deux avocats chargés du dossier, Émilie Videcoq et Florent Hennequin, se rendra vendredi matin au siège parisien de Pôle emploi pour demander les dommages et intérêts. Mais «Pôle emploi ne devrait pas accéder à nos demandes. En cas de refus ou d’absence de réponse, nous engagerons la procédure classique, auprès du tribunal administratif».

La démarche vise à faire reconnaître le non-respect par l’institution de son obligation de suivi des chômeurs. Florent Hennequin affirme que l’entorse à cette obligation «a déjà été reconnue dans le cadre de la première procédure en référé».

En septembre 2012, le tribunal administratif de Paris avait ordonné à Pôle emploi de respecter ses obligations envers un chômeur de 54 ans qui s’estimait insuffisamment accompagné. Ce chômeur, inscrit à Pôle emploi en février 2009, n’avait «bénéficié que de trois rendez-vous en agence, en dépit de ses demandes réitérées», et n’avait reçu aucune offre d’emploi. Mais l’ordonnance avait finalement été annulée par le Conseil d’État, pour qui la «condition d’urgence» n’était pas remplie.

Mais cet ex-cadre et cinq autres plaignants ne désarment pas. «Après avoir été déboutés sur une procédure d’urgence par le Conseil d’État, nous utilisons désormais la voie judiciaire normale», avance l’avocat.

Les six chômeurs présentent des profils différents. Le chômeur à l’origine de la première procédure, un ex-cadre de 54 ans «qui livre désormais des journaux à temps partiel», précise son avocat, fait partie de la cohorte. «Un ancien ingénieur réseaux dans le secteur des télécoms inscrit à Pole emploi depuis douze ans» figure aussi parmi les six chômeurs. «À 48 ans, il est toujours sans emploi alors qu’il présente de fortes qualifications. Il n’a pas eu de rendez-vous avec Pôle emploi pendant quatre ans», souligne Florent Hennequin.

Source et suite de l’article: Le Figaro

9 commentaires

  • yann

    Darty va réduire ses effectifs en France – essentiellement à Paris – affirment ce mardi les syndicats du groupe d’électroménager, qui parlent de 500 postes supprimés. La direction a démenti ce chiffre mais a confirmé la préparation d’un plan social.

    http://lci.tf1.fr/economie/social/darty-va-supprimer-500-postes-selon-les-syndicats-8087723.html

    • morpheus morpheus

      « plan social », c’est le langage de nos futurs anciens maîtres… Ici, on est entre nous, on peut parler français et dire simplement licenciement collectif! ;)

      • lololasticot

        Non Morpheus, ils poussent le vice jusqu’à appeler cela PSE :
        plan de SAUVEGARDE de l’emploi.
        Du délire.

        Renseignez vous sur ce qui se passe chez IBM France en ce moment, un ami me raconte ce qui s’y passe, ça me fait bouillir.

        Belle opération de com traitée bien différement selon les médias :
        IBM (une fililale néerlandaise) annonce 700 futures embauche à Lille + inauguration en grandes pompes avec Montebourg et Aubry et des aides de l’état.
        D’ores et déjà, on sait que les futurs pigeons seront embauchés sous la convention SYNTEC alors que celle d’IBM est historiquement celle de la métallurgie.

        Pendant ce temps là : plan de suppression de 1200 postes sur 2013/2014
        http://www.leparisien.fr/lille-59000/arrivee-d-ibm-a-lille-la-colere-des-syndicats-26-06-2013-2931321.php

        Une expertise a été menée par un cabinet d’experts indépendant mandaté par le CCE, la conclusion est que rien, dans la situation d’IBM France, ne justifie ces suppressions de postes.
        La raison est clairement annoncée depuis longtemps par la direction dans sa « roadmap 2015 » : entre 2010 et 2015, l’objectif est de doubler la rémunération de l’actionnaire.

        Les syndicats dénoncent dans les médias mais dans les faits, à part la cgt, ils en sont à négocier avec la direction la marque de la vaseline et appellent cela « syndicalisme d’accompagnement » en se résignant mollement devant les fins de non recevoir de la direction.

        Cerise sur le gâteau, il a été révélé par 2 syndicats que sur 2011 et 2012, la direction d’IBM France s’est généreusement allouée plus de 90 millions d’euros pour actions gratuites et stock-options tandis tandis que pendant ce temps là les salaires sont quasiment gelés, les primes ont chuté de moitié et quasiment plus aucune vraie formation n’était accordées aux salariés.

        Un article plein de bon vérités…surtout dans les commentaires :
        http://www.netnetweb.com/blog/top-10-reasons-why-ginni-rometty-will-fail-ibm%E2%80%99s-new-ceo

  • morpheus morpheus

    Les syndicats sont dans le coup, ça pue l’arnaque… ça va déboucher sur plus de contraintes et de contrôles de la part de l’ANPE et plus de possibilité pour eux de radier à tour de bras…

  • laspirateur

    Pôle emploi des nuls? Il n’y a pas qu’eux! Mais pôle emploi c’est vraiment super fort ce qu’ils font à n’en pas douter! La plupart des agents pôle emploi sont d’une rare incompétence, leur objectif premier faire perdre du temps aux gens et ne rien faire de mieux dans la journée que d’être à côté de la plaque! Quand la simplicité prévaut pôle emploi préfère mille fois les complications! On applaudit bien fort!

    • lololasticot

      Dans mon entourage professionnel je ne connais absolument personne qui ait trouvé du travail grâce à l’ANPE/Pôle-Emploi.
      Moi même pour avoir fréquenté cette maison quelques mois j’ai vite compris que je ferais mieux de me débrouiller par moi-même. Le conseiller qui m’a reçu ne comprenait même pas ce que j’avais comme diplôme…et a été vachement impressionné quand je lui ai dit que c’était un bac+5.
      Je n’ai jamais travaillé dans le domaine que j’ai étudié…j’en suis à mon 2eme métier complètement différent du premier.

  • nemandi nemandi

    Sans compter le fait qu’ils te demandent des papiers qu’ils ont déjà (fiche de paie lors des mois travaillés ou leur relevé de situation fait par eux), sur une période de 1 an, afin de pouvoir renouveler tes droits pour 6 mois…
    Du papier, encore du papier, toujours du papier…
    Des fois je me demande si ils ne se font pas, entre eux, un concours du dossier le plus volumineux.

  • Nevenoe Nevenoe

    Sanofi licencie en France mais recrute 1407 personnes dans le monde

    Selon le « Smiling Killer », alias Chris Viehbacher, numéro 1 de Sanofi, le redressement productif de l’économie se fera donc bien au delà des frontières de l’hexagone. A l’heure où le dernier laboratoire pharmaceutique français surperforme le CAC 40, la direction du groupe a décidé de liquider un peu plus de 200 chercheurs en France tout en recrutant 1407 personnes dans le monde. La course au profit a un goût amer pour toutes les familles mises sur le carreau.

    http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/sanofi-licencie-en-france-mais-138158