Jeux de grattage : la Française des jeux tricherait sur la répartition des gains !

Évidemment les « gratteurs » ne sont pas au courant…..

Et si les jeux de grattage n’étaient pas vraiment des jeux de hasard ?
Il y a 12 ans, un ingénieur à la retraite a fait une découverte qui l’a conduit depuis lors dans une bataille juridique acharnée contre la Française des Jeux et son système de répartitions des gains. Les détails avec Planet.fr.

Robert Riblet est un ingénieur à la retraite qui s’attaque à l’énorme machine à sous qu’est la Française des Jeux. Il lui reproche sa répartition des gains des jeux de grattage qui, selon lui, devrait être arbitraire.
Après des années de recherches et d’observation, Roblet Riblet (cf photo ci-contre) est parvenu à la conclusion que les jeux de grattage sont distribués par lot de 50 tickets parmi lesquels un seul permettait de remporter une somme significative, supérieure à 20 euros. Un procédé que certains  buralistes ont compris et dont ils font profiter leurs bons clients. La combine consiste à gratter les jeux d’un livret, donc un lot de 50 tickets, jusqu’à l’obtention d’un gain de 20 euros ou plus, après quoi il est inutile de continuer à gratter.
 
Un combat en justice de plus de 12 ans 

En 2004, après avoir étudié les jeux de grattage pendant trois ans, le retraité entame une action en justice contre la Française des Jeux. L’année suivante, l’entreprise demande l’annulation de cette action contre la somme de 450 000 euros. Mais Roblet Riblet ne se laisse pas impressionner et continue son combat.

Après avoir réfuté les accusations de l’ingénieur, la FDJ a fini par avouer que le système dévoilé par Robert Riblet est bel et bien utilisé et sert à répartir équitablement les gains dans le pays…….

[…]

Lire la suite

Auteur

Source Planète.fr

3 commentaires

  • fotoulaver fotoulaver

    Le dilemme c’est de décider si il faut commencer par le début ou la fin du paquet de cinquante pour avoir le ticket gagnant avec le moins de grattage possible.

  • Il se fatigue pour rien, il se bat contre l’état, aucun juge ne sera de son coté, ils l’écraseront, et puis au delà du grattage, y’a aussi les tirages, tout aussi bidonnés, entre la fin des jeux et le tirage à la télé, y’a largement le temps pour leur machine de trouver la combinaison jouée par le moins de personne, et la faire sortir si ils veulent.

    Ils peuvent donc pour l’euro million, choisir dans quel pays ça tombera et avec combien de gagnant, un pays de l’Est (j’arrive aps à retrouver lequel) avait sortie les même numéros deux tirages de suite et au troisième tirage, y’avais encore 5 même numéro, c’était plus du hasard mais une embrouille, un ministre avait du démissionner et là on avait la preuve que le tirage à boule peut être facilement truquer, suffit que les seules boules qui doivent sortir aient le bon diamètre pour passer dans le tuyeau et les autre 2 millimiètre en trop et c’est invisible à la télé, ni vu ni connu.

    Y’aura jamais du hasard ni d’honnêteté dans les jeux d’argent.