Euro: Bruxelles pèse le pour et le contre d’une suppression des centimes d’euro

Donc, avec la suppression des pièces de 1 et 2 centimes d’euros, les prix s’arrondiront, mais pas vers le bas, plutôt vers le haut, ce qui fait que nous risquerions de payer encore plus cher!

Des pièces de 5 centimes d’ euro

Tout plaide pour la suppression des pièces de un et de deux centimes d’euros, très onéreuses à produire, mais la réaction des citoyens pourrait être négative par peur d’une hausse des prix, a averti mardi la Commission européenne.

Quatre options sont envisageables, a souligné l’exécutif bruxellois: statu quo, réduction du prix de revient de la frappe des piécettes, élimination radicale et, variante plus douce, lente disparition de la circulation après arrêt de la production.

La Commission se contente de formuler les quatre options dans une communication, mais elle ne se prononce pas.

« Nous allons engager une discussion avec les Etats, les banques centrales et les associations de consommateurs pour voir quelle option se dégage et pourra faire l’objet d’une proposition de loi », a expliqué dans un communiqué le commissaire en charge des affaires économiques et monétaires Olli Rehn.

La Commission évalue à 1,4 milliards d’euros le coût de la frappe des pièces de 1 et 2 centimes d’euros depuis 2002. Mais elle met en garde. « La réaction des citoyens est partagée: les gens se disent attachés à ces piécettes et craignent un risque d’inflation si elle disparaissent, mais dans le même temps, ils ne les utilisent pas », souligne-t-elle.

Les citoyens européens redoutent en effet que les prix ne soient arrondis à la hausse si les centimes disparaissent, comme ce fut le cas dans de nombreux secteurs d’activités lors de l’entrée en circulation de l’euro en 2002.

L’euro est la monnaie commune de dix sept pays membres de l’UE qui ont frappé 45,8 milliards de piécettes de 1 et 2 centimes d’euro depuis janvier 2002, soit 137 pièces par habitants. Deux Etats, la Finlande et les Pays-Bas ont toutefois rapidement opté pour une limitation du nombre de centimes mis en circulation.

Source: Boursorama

12 commentaires

  • Musashi Musashi

    Ils ont oublié une option : supprimer l’euro ! C’est plus simple.

  • Maverick Maverick

    Encore un calcul d’apothicaire pour trouver un dixième de pourcent de croissance et une économie de bout de chandelle. D’obscurs fonctionnaires ont encore frappé …

  • Fenrir

    Supprimons la monnaie fiduciaire pour rendre obligatoire la carte d’identité biométrique couplée avec une Mastercard dans un carte sim de téléphone portable….
    L’idéal étant de le greffer en sous-cutanée dès la naissance dans la paume de la main…

  • fotoulaver fotoulaver

    Bientôt il n’y aura plus que des billet de 500 euros hautement toxique.
    « Une baguette svp »
    « Voilà, 43999 euros svp »

  • barkayal

    C’est encore un pas vers la monnaie tout numérique. On ne peut pas techniquement supprimer ces pièces même si on ne s’en sert pas souvent, car il y aura toujours des décimales dans les prix… Même si on arrondit les produits dénombrables manufacturés, les denrées alimentaires au poids, l’essence etc. se retrouveront toujours avec 2 chiffres après la virgule.

    Donc les gens paieront exclusivement par carte…

  • parazitologique

    Eh bien voilà ils ont trouvé un moyen d’arrondir leurs fins de mois.

  • grand maman

    déjà on nous a imposé des pièces minuscule qu’il faut passer de temps en temps au mirror ou faire tremper dans du coca cola pour les nettoyer mais en plus ils vont s’en servir pour nous escroquer encore. Nos pièces a nous étaient de très bonne tenue.

  • rouletabille rouletabille

    Quand on regarde les prospectus c’est 10,99 €,20,99 € etc etc comment ils vont faire ? 10,90 et 20,90 m’étonnerais donc …………

  • Pit

    La Commission évalue à 1,4 milliards d’euros le coût de la frappe des pièces de 1 et 2 centimes d’euros depuis 2002.
    L’euro est la monnaie commune de dix sept pays membres de l’UE qui ont frappé 45,8 milliards de piécettes de 1 et 2 centimes d’euro depuis janvier 2002

    Ce qui nous donne : 1,4/45,8 = 0,03 euros ( 3 centimes ! ) la piècette … sur ces quantités pharaoniques produites … ont-ils des chiottes plaqués or chez les frappeurs de pièces ? ou sont-ils une fois de plus en train de se foutre allègrement de notre gueule ?

  • Mais posons-nous une question: 45 milliards de pièces de 1 et 2 centimes d’euros, cela fait au minimum (en ne prenant que des pièces de 1 centime d’euros) 450 millions d’euros, ils vont être retirés du système, mais pour aller où? Ou dans quelle poche exactement? Cela sent le braquage en plein jour cette histoire, mais vraiment bien, et en plus les gens sont contents qu’on leur supprime ces pièces! Alors on braque, et les gens sont contents! Je ne cherche plus moi…

  • karbonn

    Je capte pas. 45.8*0.02=916 millions (et ca, c’est si ce ne sont que des pièces de 2 centimes). 1.4-0.916=484 millions d’euros. C’est les frais de frappe? Parce que si oui, j’ai raté ma vocation là. Sinon c’est la calculette windows qui déconne.