Google teste un logiciel de censure automatique….

Big Brother watshing you!…..

Baptisée « Policy Violation Checker », cette technologie permettra de valider automatiquement la légalité du contenu d’un courrier électronique avant son envoi.

Le KGB en aurait rêvé, Google l’a fait! Le géant américain de l’internet vient de déposer un brevet révolutionnaire. Il s’agit d’un logiciel qui scrute les mails au moment de leur rédaction. Si l’auteur écrit quelque chose qui viole une loi, le logiciel s’en rend compte et peut agir en conséquence et, par exemple, en informer les autorités.  

Baptisé « Policy Violation Checker » le brevet a été déposé le 2 mai dernier. Officiellement, le programme « identifie des phrases problématiques dans un document électronique, tel qu’un courriel ». Les phrases du message sont comparées en temps réel avec une base de données contenant les phrases considérées comme « problématiques ». Si une phrase du message correspond à une phrase de la base de données, l’utilisateur est alerté. Voilà pour la version officielle.

(…)

 

Pour lire la suite, cliquer ICI

 

Un article de Paul Loubière, publié par challenges.fr et relayé par Mich  SOS-planete

13 commentaires

  • yoyo

    Surveillance, délation, censure, go go le l’horreur à l’état brut, manipulation absolue, MAT pour moteur de trépanation assistée ! « J’ai de la chance » vaseline gratuite.

  • Maverick Maverick

    C’est bien joli, mais à part déposer le brevet du keylogger « intelligent », Google n’a rien inventé.
    En entreprise je doute que les admins soient fans de ce gadget, ils ont assez de vrai travail comme ça ;o)
    Il y aura éventuellement des applications en marketing, ou pour espionner les salariés, et encore …
    Les plus intéressés ont probablement déjà ce genre de logiciels depuis longtemps, ça n’en fera qu’un de plus dans leur panoplie.

  • Clocel Clocel

    Au pays des collabos et de la délation compulsive, va pas faire florès ce logiciel…

    1984 va devenir illisible…

  • Ben.C

    Si je peux espionner les gouvernements en piratant ce logiciel, ça me va…

  • jefaispeuralafoule

    1° Merci de corriger « Big brother is WATCHING you »
    2° Rien de bien novateur, le concept même de l’écoute des communications et de leur filtrage ne relève en rien de la révolution technologique; Les Soviétiques avaient tentés, dans les années 50/60, de créer les premiers mécanismes d’analyse vocale pour attraper à la volée des messages audios (Alexandre Soljenitsyne en parle dans l’archipel du goulag); La France vend, via plusieurs sociétés, des systèmes de surveillance d’état via les techniques de DPI (Deep packets inspection).
    Là ce qui dérange, c’est que ce soit Google qui mette à disposition de tels concepts. « Don’t be evil »…. pas si sûr.

  • Big brother: L’agence de presse américaine Associated Press
    accuse le gouvernement américain de l’avoir espionnée: http://quoideneuf1.over-blog.com/l-agence-ap-accuse-le-gouvernement-am%C3%A9ricain-de-l-avoir-espionn%C3%A9e

  • Yanne Hamar

    Facile de leur échapper : rédiger en utilisant des jeux de mots. Ils chercheront des mots-clé et trouveront des moque-les. Et pis voilà ! Quand un ordinateur se trouve face à des subtilités langagières, il est comme un canard découvrant une clé à molette..

  • Fenrir

    Pom Pom Pom Pom !
    Les chaussettes sont trouées.
    Je re-pète :
    Les chaussettes sont trouées.
    Pom Pom Pom Pom !
    Les Moutons parlent aux Moutons !
    Pom Pom Pom Pom !

  • vision2d

    je repond à Fenrir,bonjour à tous,donc si pom pom pom pom!Alors et glou et glou vive le pinard à 2 balles et oui ce monde va tres mal, solution, espionnage bref mais le virtuel a ses limites notre petit cerveau lui à part de lobotomiser 99% de la population, nous leur feront la nique,donc Pouete pouete à tous les moutons enragés,je pense qu’on va bien rire,Vive le buzz grace à ce logiciel,ils gouterons au mordant de l’intelligence vivante,et non àcelui d’un pot de yaourt à qui certains on donné un pouvoir ,celui de nous matraquer,bonne journée à tous,Bèè Bèè

  • yoyo

    Le pire c’est que le go go le veut donner des leçons de démocratie, de liberté à des pays non complices des crimes occidentaux ! Rien ne les arrêtes !