Uniformes de police : Armor Lux débouté

Armor-Lux a perdu le marché des uniformes de police, que l'entreprise bretonne confectionnait depuis 2008.

Armor-Lux a perdu le marché des uniformes de police, que l’entreprise bretonne confectionnait depuis 2008. Photo :  POL EMILE/SIPA

TEXTILE – Armor Lux a été débouté par le tribunal administratif de Paris lundi, alors que l’entreprise bretonne contestait l’attribution du marché des uniformes de police à une filiale du groupe GDF-Suez. Le ministère « n’a pas commis d’irrégularité », selon les magistrats.

Armor-Lux ne produira pas les uniformes de la police nationale. L’attribution de ce marché à une filiale du groupe GDF-Suez, contestée par le groupe breton, a été confirmée par le tribunal de Paris lundi. Le ministère de l’Intérieur « n’a pas commis d’irrégularité » en usant d’une procédure particulière, pointée du doigt par le groupe quimpérois.

Le 19 avril dernier, la PME, célèbre pour la marinière qu’elle confectionne et érigée en symbole du « Made in France », avait déposé un recours pour faire annuler la procédure de passation du marché public, représentant 20 millions d’euros sur 5 ans pour habiller 120 000 policiers français. Celui-ci avait été attribué deux jours plus tôt par le ministère de l’Intérieur à Ineo Support Global (ISG), filiale de GDF-Suez.

Pas de « manquement à l’impartialité »

Sophie Lapisardi, avocate de la PME finistérienne, reprochait notamment le recours au dialogue compétitif. Cette procédure, habituellement réservée aux dossiers complexes, avait été ouverte alors que le marché « est identique à celui de 2008 » remporté par Armor-Lux, selon l’avocate. De plus, le processus avait été confié à un cabinet de conseil, Kurt Salmon, qui compte le groupe GDF-Suez parmi ses clients. D’où des « liens notoires » faisant planer un doute sur « l’impartialité » de la procédure, à en croire Me Sophie Lapisardi. Ce que réfute le juge, au même titre que l’offre « anormalement basse » évoquée par Armor-Lux. L’offre de la PME bretonne était deux fois plus chère que celle retenue.

Fin de l’article sur metrofrance.com

6 commentaires

  • romulus

    oui, actuellement j’ai tendance à constater que dès qu’il s’agit VRAIMENT d’aider les entreprises locales, y a rien de concret malgré les discours de nos dirigeants…Mais que pèsent quelques culs terreux face aux grands groupes commerciaux ou de terrassements (les fameuses ZAC qui poussent actuellement comme des champignons. Viendront ensuite se plaindre que le Front National fait un carton….

  • Harry

    Coquinages socialistes ♫♫

    vues par LeFigaro.fr
    La Franc-Maçonnerie compte 150.000 membres
    Le retour aux affaires des socialistes,
    après dix ans d’absence, est une excellente nouvelle
    pour les obédiences maçonniques, au premier rang
    desquelles le Grand Orient de France,
    qui entendent bien peser à nouveau sur le débat
    politique. Mais discrètement… Décryptage.

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2012/12/07/01016-20121207ARTFIG00492-le-nouveau-pouvoir-des-francs-macons.php

  • engel

    1) GDF-Suez groooosse multinationale avec grooosse enveloppe « pachère »!

    2) Ministère de l’intèrieur : ministre, Mr VALLS!

    Voilà tout est dit!!!

    Les jeux sont faits et les bretons n’ont plus qu’à aller se faire rhabiller ailleurs.

    « Et par Broceliande, vive l’ANPE bretonne »!

    Et puis bande d’égoïstes. Dit moi, sinon comment les bangladais paurraient’ils mourir pour ces sociètés anonymes. Si de beaux politicards ne leur octroyaient pas de mirolants contrats?

    http://mobile.lemonde.fr/asie-pacifique/article/2013/05/14/accord-textile-au-bangladesh-americains-et-europeens-divises_3196372_3216.html

    Et après certains vous expliqueront « que c’est la faute du consommateur, parceque, blabla et blabla… ».

    La culpabilisation et la fausse morale fonctionne à plein en c’est temps incertain.
    Ce subterfuge permet de « dissoudre les vrais compables » dans un ocean de soi-disant responsables,…. nous!!!

  • Maverick Maverick

    Outre les potentiels conflits d’intérêts du cabinet de conseil Kurt Salmon, qui compte le groupe GDF-Suez parmi ses clients, le recours inhabituel à une procédure d’exception … Ces uniformes « moins chers » vont au final avoir un coût social élevé (pas de créations ou de maintien d’emplois « in France »)… Mais que fait Montebourg !!! Rien.

  • Yanne Hamar

    Moins cher, ces futurs uniformes mais sans doute mal faits aussi. Les pantalons vont se découdre où je pense, les ourlets ne seront pas de la même longueur, les boutons mal cousus. Si ça fait comme les munitions fabriquées au Pakistan (si mes souvenirs sont bons) et qui ne pétaient pas…Ils seront beaux nos crs adorés !