Mer du Nord, pire menace que Yellowstone, et pourtant inconsidérée !

Revu et corrigé.

L’augmentation de l’activité sismique, n’est pas propre qu’à l’Asie orientale, elle devient depuis près de deux

décennies, un problème mondial. On constate que de plus en plus de nouveaux foyers apparaissent et, tout comme les plus anciens, sont secoués de manière répétitive.  Ça a commencé pour la plus part par de nombreux micro-séismes relativement espacés dans le temps, ensuite leur nombre, fréquence et puissance augmentent progressivement et de plus en plus de nos jours, parfois même sous forme d’essaims.

La poudrière de la Mer du Nord ou quand le risque permanent deviendra majeur !

La Mer du nord se serait formée exclusivement par la fonte des glaces en fin de la dernière glaciation, suivant l’avis du comité scientifique dans les années 50. Cette hypothèse demeure d’actualité ce, en dépit des pertinences qu’apportent le peu d’analyses échographiques exécutées dans le cadre de l’exploitation des gisements sous-marins. Elles ont permis entre autre de démontrer qu’il existe un système de failles aussi complexe qu’en Mer Egée dans toute la partie centrale de la Mer du Nord.


Qui plus est, il fut partiellement mis au jour que le relief norvégien qui se prolongeait jusqu’en Ecosse, existait encore après la fin de cette glaciation. Mais encore, il fut fortuitement découvert à la limite des plus hauts-fonds, dans la zone dite du Brent, les traces laissée par un ancien fleuve qui s’y déversait et empruntait fort probablement le tracé d’une très ancienne faille, celle-là même qui lors d’un violent déplacement tectonique, serait à l’origine de l’effondrement de cette portion du relief qui constituait une barrière naturelle. La Fosse de Norvège en serait le vestige et s’étirerait jusqu’à la fracture Jan Mayen.  D’autre part, la partie nord de cette faille, nommé « Storegga » (Gde bordure) présente des signes d’importants glissements de terrain.  L’un d’eux a laissé des traces fossiles tout le long des rivages de la Mer du nord, selon les sédimentations, il aurait causé un méga tsunami dont la vague aurait mesuré près de 21m de hauteur entre Dundee et Aberdeen.

Selon toute vraisemblance, et compte tenu de l’existence des gisements de gaz et de pétrole, mais aussi d’un volcanisme actif sur la zone, il y a de forte présomption qu’une explosion aurait pu être occasionnée et donc d’engendrer l’effondrement complet sans laisser aucun relief, ce qui se confirmerait par la présence sur plusieurs centaines de kilomètres carré, d’un tapis de blocs rocheux reposant sous une épaisse couche de sable. C’est lors de cette ouverture brutale, que cette couche se serait répandue en même temps que l’envahissement par les eaux océaniques. L’ensablement des fonds fut dès lors généralisé jusqu’au début des hauts-fonds du Golfe de Biscaye. Le prolongement de la Fosse de Norvège longerait toute la côte Ouest du Danemark et pourrait se prolonger en Allemagne et passerait par Brême, Cassel, Francfort, longerait la frontière alsacienne et ensuite épouser le contrefort des Alpes.

 Par après une autre faille s’est ouverte, achevant l’œuvre de destruction de la première. Elle démarre d’apparence depuis le Loch Linnhe, passe par le Loch Ness et se prolonge jusqu’en Norvège par le Trondheimsfjord. Les îles Shetland et Féroé seraient en fait les seuls restes encore visibles de la plaine qui s’étendait au pied des montagnes vers l’Islande.

Un évènement se profilerait-il  en Mer du Nord ?

Depuis les années 70, la zone du Brent et toute la Mer du Nord, est considérée à risque sismique. Depuis, plusieurs séismes ont fait prendre conscience au sein de l’UE que les forages gaziers seraient à l’origine de ces séismes devenus plus fréquents et plus intenses (étude officielle rendue publique le 25 janvier 2013). Après étude des documents, ainsi que des rapports d’analyses, il est flagrant que nous sommes confronté à un risque majeur, avec en prime, une similitude en tous points pareilles avec la zone d’exploitation à l’embouchure du Mississippi, rappelant tristement l’accident de Deep Water Horizon.

Depuis quelques mois, notre bureau a pointé une activité sur les sismogrammes du BGS (Anglais) à proximité des côtes anglaises et le centre de l’Ile (Market Rasen // Stroke). L’attention qu’elle suscite, nous met quelque peu sur le qui-vive, en effet la prolongation du tracé de la faille entre ces deux stations, nous mène droit au sud du Dogger Bank. Les contraintes de plus en plus sévères, que génèrent les mouvements tectoniques tout le long de la dorsale, allant des Açores jusqu’au Svalbard, occasionnent non seulement des affaissements mais aussi des soulèvements, respectivement appelés, graben et graben inversé, formant ainsi « le rift de la Mer du Nord ». Cette autre faille ou déplacement pourrait nous préoccuper, et ne se situe qu’en Mer du Nord, entre Leeds et la région au nord d’Amsterdam. Le peu d’analyses qui existent associé à une absence de balises sismographes en mer, ne peuvent qu’apporter insuffisamment d’indices. La majorité d’entre elles, datent et/ou ont été faites avec des moyens désuets, certaines autres seraient exploitables, mais du fait qu’elles servent pour les exploitations offshore, elles sont privées et donc inaccessibles.

Néanmoins, il nous reste un indice, et de taille pour cette faille et, concerne directement le Dogger Bank, lieu d’un séisme de 6.1 en 1931 auquel on attribue deux tsunamis de 2 à 3m de hauteur. Cet indice était soupçonné depuis 1959, par la présence de grande quantité de gaz naturel mais c’est après 1988 qu’ayant reçu les autorisations d’exploitation, qu’Elf entreprend des sondages pour en délimiter la zone d’exploitation dans la Mer des Wadden. Ce fut d’une si courte durée, qu’aucun démarrage d’exploitation eu lieu, les associations de protection des animaux et Greenpeace, ont entrepris des recours ayant abouti au final à une annulation complète de tous les permis d’exploitations dans la Mer des Wadden et ce depuis 1998. Les argumentations de ces organisations ont peut-être fait éviter le pire. Il y a peu, par le biais d’une étude sur les résultats des sondages entrepris par Elf, il a été découvert non sans effroi, qu’au beau milieu de la Mer des Wadden, il y avait un « volcan ». Eh oui, ce qui expliquerait la présence massive de gaz et d’hydrocarbures. Il serait dès lors envisageable que le long du rift, les grabens ne cachent pas d’autres volcans voire d’anciennes chambres magmatiques elles se situeraient alors sous les poches de gaz et d’hydrocarbures. Je rappelle qu’au regard de la carte, la majorité des séismes en Mer du Nord, se sont produit quasi tous sur les failles et les grabens. D’autres se sont également produits tout le long de ces mêmes failles, y compris à l’intérieur des pays concernés.

La hausse d’activité sur le graben au nord du Dogger Bank, resté longtemps inactif, serait à l’origine de la fuite sur le site d’exploitation d’Elgin en 2012 et traduit sans nul doute une des conséquences de ces mouvements tectoniques en Atlantique.  Je rappelle toutefois que ce site est situé en plein sur un Graben, et que ce dernier semble se prolonger vers le nord. Cette augmentation d’activité est engendrée par une remontée de matériau chaud qui risque de passer la surface des fonds marins, accentuant la distorsion de la lithosphère et faire naître ainsi, une dorsale. L’effet d’écartèlement entre le continent et l’archipel britannique s’accompagnerait inévitablement d’épisodes éruptifs pouvant se dérouler sur plusieurs siècles.

Comme on a pu le voir dans la première partie, il n’a suffi que d’un déplacement, violent certes, mais un seul, pour arriver à modifier la structure de toute une région. Or de plus en plus d’indices alarmants apparaissent, démontrant que le vieil adage, comme quoi avoir plusieurs séismes soulagerait les tensions s’accumulant, devient de plus en plus infondé. La dernière preuve concerne les Açores, nombres de séismes s’y produisent régulièrement, or le 30 avril à 06:25 UTC, il y a eu un séisme de 5,8.

Cet exemple est applicable à toutes les régions du globe, sans exception et l’aléa varie suivant de nombreux critères, mais les principaux restent les mouvements dans le passé le plus lointain et leurs fréquences d’alors et comparativement, leur évolution dans le présent, leurs fréquences et leurs puissances.  Cette augmentation des séismes est  très loin d’être l’histoire que l’on en parle plus qu’avant, elle devient de plus en plus une évidence parmi les professionnels, et gagne petit à petit les plus sceptiques d’entre eux, mais hélas tout est mis en œuvre pour en minimiser l’impact de cette information auprès des populations. Dernièrement lors d’un colloque, plusieurs d’entre nous en discutions, tous étaient d’accord pour dire que nous serions à l’aube de grands changements, mais que les moyens actuels mis en œuvre pour étudier cette recrudescence qui, en termes de temps géologique, est spontanée, sont abyssalement dérisoires. De plus cette augmentation est accompagnée par une multitude de petits évènements, parfois inexplicables et là aussi les autorités scientifiques cachent leur ignorance en répondant des absurdités que même un enfant de cinq ans ne goberait pas, se qui les discrédite. Le pire c’est qu’ils n’ont pas l’air de s’en soucier le moins du monde, comme si ça n’avait plus d’importance, ce qui rend sceptique quant à l’avenir.

Le 27 février 2008 un séisme de 5.8 eu lieu à Market Rasen à une profondeur de 19 km et a été causé par la rupture soudaine et de mouvement le long d’une faille décrochante.

71 commentaires

  • Harry

    L’Archipel britanique en mouvement vers l’Amérique du Nord ♫♫

    C’est un vieux sandwich.
    L’archipel britanique s’éloigne de 15 cm par an depuis des lustres. Il rejoindra un jour son vieux copain USA.

    La lune s’éloigne de quelques cm par an.

    Tout fout le camp!

    • Eagleeyes Eagleeyes

      Mais c’était un Lord, quand même ! Et un archipel, tout aussi secoué par de très nombreux séismes, cela dit en passant.

      • Harry

        Lord Sandwich ♫♫

        Un pote à moi – il détestait bouffer, toutes ces symagrées du pic-nic à la chasse.
        Il emportait sa viande cuite et des tranches de pain qu’il mettait dans ses poches. Et voilà Il est devenu Lord .

    • Harry

      Les Calembredaines Rouletabille et Co

      Le niveau atteint un niveau inquiétant!
      OMD toutes ces fadaises!

      C’est Le mur des cons

      Pauvres moutonssses…

      • rouletabille rouletabille

        bisous HARRY ,serre la voile ,garde le cap.

      • Harry

        Ne va pas rester comme ça? ♫♫

        rerum novarum – tu vas faire tes devoirs maintenant:

        Résumé de l’encyclique

        I. Introduction

        Dans l’introduction Léon XIII fait le constat de la modification des rapports
        entre patrons et ouvriers, et constate l’anxiété qui règne dans les rapports sociaux.
        Cette situation pousse l’Église à intervenir afin de rechercher une
        solution conforme à la vérité et à l’équité. Le Pape condamne alors
        une situation d’infortune et de misère imméritée des classes inférieures,
        ainsi que la concentration dans les mains de quelques-uns de l’industrie et du commerce,
        qui impose un joug presque [?] servile à l’infinie multitude des prolétaires.

        II. Question préalable: la proposition socialiste de supprimer la propriété privée.
        Ses conséquences funestes.

        Léon XIII condamne le socialisme, entendu comme théorie qui vise à l’abolition
        de la propriété privée. Il remarque dans un premier temps que le socialisme
        contribue au développement de la haine contre ceux qui possèdent en proposant,
        comme solution à la misère, l’abolition de la propriété privée.

        Or cette abolition a trois conséquences selon l’encyclique: elle fait du tort à l’ouvrier,
        vide les droits légitimes des propriétaires, et bouleverse le rôle de l’État.

        Léon XIII fait alors une démonstration qui le conduit à dire que la propriété
        donne un droit de disposer du fruit de son travail, l’abolir conduit donc
        à empêcher l’amélioration de la situation des ouvriers dans la mesure où ils ne peuvent
        pas disposer du fruit de leur travail.

        Léon XIII montre ensuite qu’il existe un
        droit naturel de l’homme à posséder, ce qui le différencie de l’animal.
        Or le travail et la propriété sont indissociables:
        le travail rendant la terre plus fertile, il découle de ce fait le droit naturel à la propriété.
        Ce droit est renforcée par les besoins de la famille: afin d’affronter les difficultés,
        nous avons besoin de constituer un patrimoine.
        Patrimoine rendu impossible par l’abolition de la propriété…

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Rerum_Novarum

        Faut évoluer… Sujet de rédaction:
        Quelle évolution de l’encyclique en 2013?

      • rouletabille rouletabille

        pourquoi ne trouves tu pas un moyen plus intelligent pour nous enfumer ?
        Tu est triste dans tes interventions sans avenir.
        Cherche une autre corruption si tu en est capable bordel.
        Ici on comprend bien qu’il faut te faire vivre à travers cette comédie ,mais tu dépasses les bornes,sois plus intelligent,charismatique si possible ..

      • Harry

        CQFD

        Le Blog LME est envahi par les emmerdeurs
        Le niveau restera hélas ce qu’il est.
        Les quelques commentaires documentés et motivés,
        réduits et gênés font peine. Pas de geeks chez LME.

        Les modérateurs négligent la représentativité du site
        Comme c’est dommage – tout ce travail et cet engagement perdus.

      • Donne nous un conseil pour changer la donne alors, je suis preneur…

      • Harry

        Faut faire des coupes claires ♫♫

        Les tonneaux creux

        C’est comme les piliers du bar
        6 [le chiffre du Diable] pochards méprisants accaparent quotidiennement
        le patron, lequel croit que ceux-ci paient les frais de maison.

        En réalité ils verrouillent leur territoire en refoulant la clientèle familiale
        et les clients sympathiques rentables.

        L’établissement dépérit comme un arbre farci de champignons.

        Courage!

        Harry

      • Clocel Clocel

        Pas d’accord avec toi sur ce coup!
        L’intérêt des blogs, c’est précisément qu’ils reflètent la vraie vie avec toutes la faune qui la compose, y compris des personnes que tu n’aurais l’opportunité de croiser ailleurs.
        Les tonneaux ne sont jamais totalement vides et ne demandent qu’à être remplis souvent, et nous avons souvent besoin d’être recalé dans nos certitudes.
        La mauvaise herbe n’existe pas, laissons le sarcloir aux fachos, les êtres frugaux trouveront toujours leur pitance!

      • Harry

        Take it or leave it ♫♫

        T’as raison, vaut mieux changer de crémerie.
        Ici c’est pour des gamins niais
        qui ont colonisé LME. C’est ben triste.

      • voltigeur voltigeur

        Tu n’as pas une âme de « prof »??!
        c’est ceux qui savent, qui doivent apprendre aux « ignorants », sans ça,
        tu garderas ton savoir pour toi, et tu continueras à trouver que
        des gamins incultes et sans connaissances colonisent le blog….. ;) ♥♥

      • Clocel Clocel

        Hep là, c’est pas ce que j’ai dit!!!
        T’es le fils spirituel de Tullius Detritus toi, avoue!!! :o)

      • Harry

        Il est plus facile de duper les gens que de les convaincre qu’ils ont été dupés. ♫♫
        Mark Twain

        Vivent Rouletabille et Clocel!
        Ils sont la substance des Bloggeurs d’ici
        ils commandent la rédaction. Comme c’est triste.
        2/3 des gens font ce qu’on leur suggère seulement
        parce qu’ils ont l’impression que c’est bien .

        OMD!

      • Clocel Clocel

         » le travail rendant la terre plus fertile, il découle de ce fait le droit naturel à la propriété. »

        La terre est naturellement fertile.
        Plus fertile que fertile, c’est quoi?

        Ce cher Léon avait lu Marx tu penses? :o)
        Son aversion contre le socialisme (déjà!) tendrait à nous faire penser que oui!

        On est loin après les enclosures, sont pas vifs au Vatican! :o)

      • rouletabille rouletabille

        excuse moi CLOCEL tu te trompes peut etre de blog?

      • Clocel Clocel

        Rouletabille, les chinois disent que ce sont les tonneaux vides qui font le plus de bruit!
        J’ai bien peur qu’ils aient raison… :o)

      • rouletabille rouletabille

        tu est aller loin pour savoir cela ,chapeau …
        Bisous mon pote ta cote de popularité monte de 000 à 001.
        félicitation ,continue au Tibet pour voir et fait des photos.
        merci

      • Harry

        Et Toc

        Hui Clocel ♫♫

        La connerie n’a pas de limite…
        GB: le vendeur de faux détecteurs de bombes écope de 10 ans de prison
        © flickr.com/ tico24

        James McCormick, vendeur de faux détecteurs de bombes, a été condamné
        jeudi par la justice britannique à 10 ans de réclusion, rapporte la chaîne
        de télévision Sky News. Il y a une semaine, ce Britannique de 57 ans
        a été reconnu coupable de fraude.

        L’homme s’est fait une fortune
        de 76 millions de dollars en vendant entre 2006 et 2010 de faux
        détecteurs de bombes, notamment en Irak, en Géorgie, mais
        aussi en Arabie saoudite et aux Etats-Unis.

        D’après le parquet, l’escroquerie de James McCormick a coûté la vie
        à plusieurs personnes, notamment à des représentants des ministères
        irakiens des Affaires étrangères et de la Justice et a mis
        des milliers de vies en danger.

        James McCormick assurait que son détecteur était capable
        de déceler drogue et traces d’explosif jusqu’à 10 mètres sous terre,
        sous l’eau ou à un kilomètre de distance depuis les airs.
        L’enquête a révélé que les fils se trouvant à l’intérieur de
        cet engin sophistiqué n’étaient reliés à rien.

        … Quatre ans d’escroquerie 76 Mio $ personne n’a testé?
        Et aucun révolutionnaire n’a été lui faire la peau.

        http://www.alterinfo.net/notes/GB-le-vendeur-de-faux-detecteurs-de-bombes-ecope-de-10-ans-de-prison_b5473342.html

      • Clocel Clocel

        « La connerie n’a pas de limite… »

        Tu en doutais? Le grand Einstein nous avait prévenu.
        On connaît le physicien, on néglige le philosophe, dommage…

      • Gwendoline

        C’est pour Harry : Take it or leave it. Un extrait de desiderata.

        « Dites doucement mais clairement votre vérité
        Ecoutez les autres, même les simples d’esprit et les ignorants
        Ils ont eux aussi leur histoire
        Evitez les individus bruyants et agressifs
        Ils sont une vexation pour l’esprit
        Ne vous comparez avec personne
        Il y a toujours plus grand et plus petit que vous »

        A méditer

  • Eagleeyes Eagleeyes

    Je remets la vidéo d’un intervenant sur l’ancien article: http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=A6FbKyiFYcQ

    • le poisson volant le poisson volant

      Ahh Merci Eagleeyes!.. c´était dans une toute autre région, l´océan Indien au sud de Bali mais qui là-bas aussi signale des mouvement impressionnant dans les fonds marins… là où les yeux ignorant des moutons moyen, incrédule ne peuvent voir… Ceci dit merci pour l´ article que j´ai lus avec Google earth à portée de souris… je vais maintenant décortiqué les commentaires…

  • Quelle est la source svp ?

    • Eagleeyes Eagleeyes

      S’il s’agit de l’article, c’est mon job, l’établissement et l’évaluation des aléas est l’activité principale de notre bureau, il fut en 2009 mandaté par l’UE pour intégré la cellule de recherche pour l’établissement des normes « Eurocode 8 », dans la section cartographie. Une divergence dans le sens du terme « risques majeurs », entre une partie des bureaux qui, soucieux de l’importance de ce travail et certains parlementaires se souciant plus de leur image et surtout leurs intérêts, nous a contraint à rompre toutes collaborations. Ceci-dit, les cartographies sont très loin de refléter la réalité des zones à risques, et de plus jusqu’ici, suivant les échanges d’informations entre divers bureaux d’études, il apparaît clairement que ces normes ne sont toujours pas appliquées et ne le seront jamais ou qu’à de rares bâtiments d’état. Seules les centrales nucléaires devraient disposer de ses normes, mais là aussi, nos avis n’ont pas fait l’objet de l’attention qu’ils requéraient, pire encore, ces normes ont été délibérément diminuées afin d’alléger les cahiers des charges et d’ainsi diminuer le coût de leur construction. Vu sur un autre aspect les zones dites à risques, n’ont tout simplement pas été respectées, preuve en est, « Cadarache » et « Flamandville » pour ne citer qu’elles.
      D’autre part, avec un peu de recherches personnelles, il vous sera aise de trouver des informations complémentaires.

      • engel

        -Plus précisement, le nom ton bureau et ces coordonnées postales?
        -Rattachée à quelle officine ou organisme?

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Je pourrais te renvoyer la pareille.

        Pour quel organisme de surveillance travailles-tu ?
        Es-tu flic, enquêteur pour la sécurité nationale ?
        Franchement tu n’es pas discret et encore moins perspicace pour un sou !

        Tu me prends vraiment pour un naïf ou quoi ?

      • engel

        Que de mystères TOTALEMENT INUTILES.

        …Pour quelqu’un qui se prétant être un véritable scientifique professionnel!

        Pour te suivre depuis le début, et avoir lu toutes tes élucubrations, je pense que tu mystifies bien ton monde!

        Et que tu es scientifique, comme moi je suis flic!

        Ou alors,…. pourquoi se cacher ?
        Tes travaux sont à vocation publique, non?

  • Jupiter

    Bonjour à vous!
    Voilà longtemps que je vous lis tous, j’inaugure ici mon premier post! =)
    Loin de moi l’idée de réfuter vos positions, mais j’aimerais attirer votre attention sur une source historique:

    « De fait, si par comparaison, l’on songeait à toute la période qui s’est écoulée depuis Auguste – époque à laquelle l’autorité romaine finit n’être plus exercée que par un seul homme – jusqu’aux jours de Marc-Aurèle, on ne saurait trouver, dans cet espace d’environ deux cents ans, ni d’aussi continuelles successions d’empereurs que depuis la mort de ce dernier, ni d’aussi fréquents retournements de fortune dans les guerre menées entre citoyens ou contre des étrangers, ni d’aussi nombreux mouvements de population et prise de viles dans notre territoire comme chez une foule de Barbares, ni autant de tremblements de terre, de pestilences ou -sujet qu’auparavant on évoquait rarement, voire pas du tout – de destins étonnants de tyrans et d’empereurs »

    Cela a été écrit par l’historien Hérodien, au IIIe siècle après JC. Cette époque a été pour les romains une époque de « crise ».

    Je voulais juste attirer votre attention sur le fait qu’il n’y a pas eu forcément plus d’épisodes sismiques durant cette période, mais par contre que la perception de ceux-ci était forte:
    Les gens sont plus sensibles à ces phénomènes lorsque socialement leurs repères s’effritent, ils y voient des signes d’un futur basculement.
    Sommes-nous si différents de nos ancêtres?

    Sur cette question en l’air, bonne journée à tous!
    Bonne journée

    • Eagleeyes Eagleeyes

      De tous âges, il y a eu des augmentations et des baisses, mais il apparaît clairement que les relevés attestent d’une hausse sur ces vingt dernières années. Ces relevés sont établis non par années, mais plus sur des décennies, voire des siècles. Et comparativement, entre ces variations, là aussi la hausse se confirme.

      Quant à la question, je réponds oui, certainement ! Et pour cause, de un, à cette époque, il n’était fait mention que des évènements locaux, les informations venant d’ailleurs n’étaient relayés que bien longtemps après les faits, et souvent de manière déformée. De deux, notre connaissance à évolué par rapport à cette époque où un tel évènement était considéré comme un châtiment, donc craint et fataliste. Troisièmement, l’information plus abondante de nos jours, nous permet d’en mesurer l’ampleur, mais aussi de pouvoir nous prémunir, en principe !

      Oui nous sommes très différents !!

  • Chegoku Chegoku

    J’ai envie de dire… et alors?
    Qu’est-ce que l’homme peut bien y faire?
    Au mieux il faut arrêter de forer et de ponctionner les nappes d’hydrocarbure.
    Mais après?
    On vit au gré du bon vouloir de Gaïa. Et si elle décide de secouer toute sa croute, nous n’avons qu’une chose à faire.. croiser les doigt! Nul n’est à l’abri.
    Sachons rester humbles face aux phénomènes qui nous dépassent.

    • Eagleeyes Eagleeyes

      Je reprends ta question Chegoku,

      « Qu’est-ce que l’homme peut y faire ? »

      Chez l’animal, on parle d’instinct, l’homme à un avantage considérable sur l’animal, l’intelligence.

      Et visiblement, il ne l’utilise pas à bon escient ou disons-le franchement, pas du tout. Quand on sait qu’il y a un risque de périr, on s’en prémuni et on met tout en œuvre pour préservé la vie, mais lorsque les priorités des décideurs, s’orientent vers leurs intérêts, il n’y a plus rien pour sauver la population. La crise en est un bel exemple, l’austérité qu’ils nous imposent, serait-ce pour alléger l’existence de la population ou pour remplir les déficits qu’ils ont occasionné ?

      Ton raisonnement semble fataliste, reste à nous de se trouver un échappatoire !

      • Chegoku Chegoku

        Voilà la raison de notre dérive…

        L’homme est un animal et rien ne permet d’affirmer qu’il est plus intelligent. Pourquoi l’homme serait-il plus intelligent qu’un dauphin? au prétexte que le dauphin ne construit pas d’i-machin?
        Si l’homme était si intelligent, il comprendrait où est sa place.
        Il me semble que l’intelligence est avant tout la faculté de survivre dans son environnement naturel.

        Bref, ca ne me dit toujours pas ce que l’homme pourrait faire contre ça. Construire des murs? Fuir les zones sismiques? Fuir les côtes? Peut être mais c’est là qu’il se concentre pour des raisons de ressources. Donc il faudrait fuir les côtes, les deltas et autres plaines alluvionnaires au prétexte que notre Terre pourrait nous faire passer de vie à trépas. Sous les volcans, on y trouve les terres plus fertiles.
        Etre intelligent c’est aussi accepter l’inéluctabilité de la mort et savoir se mettre à sa juste place sur cette Terre.

        Trèves de balabla… qu’est-ce que selon toi l’humanité tout entière pourrait faire pour éviter les conséquences des tremblements de terre, irruption volcanique et autre Tsunamis.
        Hormis les constructions parasismiques… je vois pas trop.

      • rouletabille rouletabille

        hé CHEGOKU il y en a qui disent que prier…
        ok,je sort.

      • Chegoku Chegoku

        Qui sait? Dans le doute je m’abstiendrai, lol.

        Je t’avais posé une question l’autre jour. Es-tu francophone d’origine ou flamand?
        Comment tu interprètes la montée des nationalistes, de leur attitude envers les wallons et des tentatives liberticides et discriminatoires de ces bourgmestres NVA?

        Es-ce que le sentiment anti-wallon, anti-Belgique qu’on perçoit en Wallonie et aussi perçu comme ça en Flandre. On a en tout cas l’impression d’avoir face à nous des gens haineux.

      • rouletabille rouletabille

        Pour moi ici en Campine dans les bistrots pas de problème,je parle Flamand .
        Il parais qu’à Anvers c’est différent.
        La propagande VB chaque semaine dans les boittes aux lettres et bien sur les gros fermiers qui s’en foutent des flamands comme des Wallons du moment que leur industrie de merde fonctionne.
        Mon père est Français,ma mère Allemande et je suis Belge né à Uccle.(mes parents sont décédés)
        J’aime la Belgique mais j’adore la France,surtout le Midi.
        C’est rare que je rencontre des gens haineux ici ,cela existe comme partout mais c’est vraiment très rare et souvent le fait de pauvres diables qui sont à plaindre,mais souvent recutés par cette idiotie Vlaamse Blok au service du Capital comme tu t’n doute..

      • Chegoku Chegoku

        RLB: Pourtant je t’assure que de ce côté de la frontière linguistique on a vraiment l’impression que les flamands nous détestent et ne veulent plus aucun avenir avec nous. Les lois comme le wooncode et autres dernièrement issues à Anvers sur les allocations sont pleinement hostile aux droits des francophones. (Elles sont même pas légales mais aucune cour de n’y penche sérieusement)
        C’est quand même inquiétant qu’avec NVA, VB, De Deker Lijst ça fait presque 50% des flamands qui votent pour des programmes de rejet du wallon.

      • rouletabille rouletabille

        Tout ceux qui nous gouvernent cherchent la division des gens,cela est relayer par les infâmes médias,quand tu t’assieds partout en Flandre et qu’on reconnais ton accent francophone on te répond en Français (pour ceux qui en ont la connaissance bien sur)et la compréhension se fait facilement avec reconnaissance,faut pas vous laisser aller ..
        j’adore les gens,me moquer d’eux comme eux de moi,je crois la richesse des différences ..
        Je sort de moins en – car je me trouve bien chez moi à communiquer via les ME,jamais Face book ou autres intrusions.
        Merci de ton attention cher
        Chegoku,ne craignez rien des Flamands mais méfier vous de nos POLITICIENS flamands ou wallons.

      • Chegoku Chegoku

        Comme je te le dis, ça me tracasse quand même que autant de gens votent pour ce type de parti.
        Allez, bon week-end, moi je lève le camp.

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Je pourrais t’apporter une réponse, et j’en ai soulevé un pan dans mes commentaires par-ci par-là, mais par expérience, la réponse toute entière ne rejoint pas l’idéologie que bien des gens se font, vis à vis de ces phénomènes !!!

        Un proverbe la résumerait parfaitement :
        « Aide-toi et le ciel t’aidera ! »

      • Chegoku Chegoku

        Plus concrètement mon cher…

        Normes de construction parasismiques revues dans les régions où elles sont négligées. Mais au-delà de ça?

        Ps: HS, Cette citation est tout ce qu’il y a de plus individualiste. Avant de penser à l’aide divine, il y a nécessité d’aider son prochain qui lui pourrait concrètement t’aider. C’est la force collective.

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Il n’est nulle question d’aide divine ! Par ta réponse je constate que tu suis le même cheminement, regrettable !

      • rouletabille rouletabille

        Dis EAGLEEYES,aide divine et autre calembredaines c’est juste pour détendre l’atmosphère..
        Que faire devant la fatalité des événements sismiques c’est ce que je retiens de ce que demande CHEGOKU,bien sur tu ne sais pas répondre et voila tout.
        Bisous cher Eagleeyes,ne prend pas la mouche car tes analyses sont en dehors de toutes croyances et reste de l’analyse scientifique pure.MERCI

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Rien n’est vraiment fatal, le tout, est d’analyser les possibilités qui s’offrent à nous.

        C’est comme pour traverser un ravin pour fuir se qui est à tes trousses, alors que le pont de bois est délabré, rien ne t’empêche d’aller voir plus loin s’il n’y a pas d’autres alternatives pour se faire. Maintenant si tu y renonces, il te reste toujours deux solutions, rebrousser chemin et affronté ce qui te sera fatal de toutes façons, soit d’essayer de traverser sachant pertinemment bien que tu tomberas au fond !!!

      • Chegoku Chegoku

        Oui mais y’à quoi plus loin. Il va falloir te torturer pour que nous réponde… MDR ;)

      • Eagleeyes Eagleeyes

        Pitoyable, il faut toujours tout vous servir sur un plateau !

      • Chegoku Chegoku

        bon! Quand j’apporte mon expertise d’ingénieur en terme d’agro-alimentaire ou de microbiologie, je le fais sans réserve.
        Reviens parmi nous cher ami et lache la pression au niveau du cou.

        tu parles du ciel, tu veux suggérer quoi? Une contre HARRP

      • Eagleeyes Eagleeyes

        L’échappatoire pardi ! Il est là, le ciel, l’espace ! D’autres avant nous l’ont surement fait, mais les indices qu’ils nous ont laissé, ont été détournés de leur objectif premier. Le cycle serait-il en passe d’être bouclé ?
        « Aide toi le ciel t’aidera ! » Excuses-moi mais à mon sens, n’a rien de religieux.

        Très souvent on cherche très loin, des solutions or quelles sont à portée de mains. Combien de fois ne nous arrive-t-il pas de chercher quelque chose comme un fou, alors que c’est face à nous ?

      • rouletabille rouletabille

        acculé comme ils étaient devant le Vésuve ,c’est cela ?

  • Lionel

    Chegoku je crois que tu prends la question à l’envers, si on la pose déjà en disant ce qu’il ne faut pas faire, on limite les dégâts considérablement.
    Deux-trois trucs qui me viennent en tête, les centrales nucléaires et les sites de retraitement, les sites classés « Seveso » d’une façon générale, les grosses agglomérations étagées, les constructions lourdes ( bâtiments publics, écoles, hôpitaux…), en ne construisant pas ce genre de choses en zone à risques on s’assure de limiter les pertes dans le temps pour commencer !
    Un vieux sismologue avait pour cheval de bataille la zone Provence et Côte d’Azur pour laquelle le risque humain est énorme, ( ça date ), pourtant nous n’avons pas tenu compte de ses avertissements et poursuivi l’urbanisation du grand n’importe quoi avec en plus l’absence de constructions parasismiques systématiques !
    Alors d’accord, l’Humain-animal, l’instinct, la fatalité et toutes ces conneries mais enfin en dehors du fait que nous ne sommes que de bien piètres prévisionnistes en la matière, nous pouvons anticiper et par exemple fermer les centrales dont parle Eagleeyes et aussi Fessenheim, comme ça s’il y a quand même des victimes on pourrait dire que vraiment on a fait ce qu’on a pu.
    Imagine un instant un autre puissant séisme ( qui n’est d’ailleurs pas absolument nécessaire ) qui ferait s’effondrer la piscine de refroidissement des combustibles usagés ( bourrée de combustible neuf, ils n’avaient plus de place ailleurs ! ) du réacteur 4 de Fukushima, les conséquences ne sont même pas envisageables sur logiciel, on peut juste rester sans parler en regardant ce qui arrive, avoue qu’il aurait été possible de ne pas en arriver là !!!

    • Chegoku Chegoku

      D’accord mais j’interprétais ses dires plutôt sur ce qui concerne les événements sismiques eux mêmes. L’action humaine sur la tectonique (ce qui me semble hautement farfelu).
      Après c’est certain qu’il faut tenir compte du risque quand on construit. Aussi bien des installations industrielles dangereuses que des constructions résidentielles.

      Mon interrogation porte plutôt sur ce qu’il suggère de faire et j’attends encore sa réponse.

      • rouletabille rouletabille

        tu nous embêtes CHEGOKU,que veut tu qu’il suggère ?ici il décrit la situation à risques et c’est de source sure,et toi tu désires qu’il nous propose une solution ?

  • Blumby

    Moi je m’en fou complètement. C’est quelque chose où je ne peux pas intervenir de quelque façon que ce soit. Si ça pète ça pète. Et puis, pire que Yellowstone je sais pas. Y a quand même une mer au-dessus… Ca diminuera la puissance et stoppera toute fumé vu que l’eau s’y engouffrera. Yellowstone c’est une volcan à ciel ouvert.

  • Emy Emy

    mais non ca va pas tout péter, Eagleeyes est trop alarmiste.

    • Lionel

      Tous les lanceurs d’alertes sont considérés comme très alarmistes, c’est toujours ce qu’on retient et généralement quand on dit qu’ils ont eu le courage de prévenir, ils sont morts…