Allo, l’Europe? Des enfants grecs et espagnols crèvent de faim…

Poverty in Greece

10% des écoliers grecs de l’enseignement primaire et secondaire souffrent de ce que les professionnels de la santé publique appellent « l’insécurité alimentaire », rapporte le New York Times. En d’autres termes : ils souffrent de la faim, ou ils menacent d’en souffrir. « Du point de vue de l’insécurité alimentaire, la Grèce est maintenant tombée au niveau de certains pays africains », affirme le Docteur Athena Linos, une professeur de l’école médicale de l’université d’Athènes qui dirige également une association caritative qui lutte contre la faim, Prolepsis.

Un rapport de l’Unicef pour 2012 indique que plus de 26% des foyers avec enfants ont un « régime alimentaire économiquement médiocre ».

L’année dernière, Prolepsis a débuté un programme pilote pour distribuer des repas composés d’un sandwiches, de fruits et de lait aux enfants de 34 écoles publiques dans lesquelles plus de la moitié  des 6.400 familles participantes ont rapporté avoir fait l’expérience d’une faim « modérée à grave».

Après la mise en place de ce programme, la proportion des personnes qui s’étaient déclarées affamées était tombée à 41%. Le programme a été financé par la Fondation philanthropique Stavros Niarchos, et il a depuis étendu pour couvrir 20.000 enfants dans 120 écoles.

Cette semaine, le journal régional La Opinion avait rapporté que les écoles sur les îles espagnoles des Canaries allaient être transformées en refuges pour accueillir 5.700 enfants âgés de 3 à 12 ans qui souffrent de la faim. Ils pourront ainsi bénéficier d’au moins un repas par jour pendant les vacances.

Jeudi, El Pais a rapporté que le gouvernement régional de l’Andalousie a annoncé la mise en place d’un plan contre l’exclusion sociale incluant la garantie de fournir 3 repas par jour aux enfants des familles les plus pauvres.

Selon le quotidien, 6% des enfants de l’Andalousie se trouvent dans une situation d’«extrême pauvreté». La moitié des 200.000 écoliers andalous qui mangent à la cantine ont leurs repas pris en charge grâce à des subventions régionales. En 2008, ils n’étaient que 20% à bénéficier de ces repas gratuits.

Sourcer: express.be

7 commentaires

  • Samo

    a voir absolument : A qui profite la dette !!
    http://www.youtube.com/watch?v=YMqRjWU0s_8

  • Lapige

    Aaah, la Fondation philanthropique Stavros Niarchos.
    Bien, très bien ça.
    Alors, Niarchos c’est quoi ?
    https://fr.wikipedia.org/wiki/St%C3%A1vros_Ni%C3%A1rchos
    Savez, un de ces armateurs milliardaires grecs qui paient pas une cacahuète d’impôts en Grèce.
    Après c’est sûr qu’il leur reste un brin de mitraille au fond des fouilles pour raquer des sandwichs et paraître des quasi sauveurs de l’humanité pauvre en péril.
    Comme la fondation Bill Gates et d’autres.
    On pressure tout le monde en tant que patron, et on lâche trois piécettes aux pauvres devant les caméras pour se donner belle conscience (médiatique) pour beaucoup moins cher que le dernier yacht acheté.
    C’est comme ça, et ça se faisait déjà au 18/19 ème siècle.
    A gerber !

  • walter kurtz walter kurtz

    Pauvre gosse ,au moins ils auraient pu lui mettre un violon et pas un acordéon. Et puis ça ne fait pas l’effet voulu de « peine » , mais est ridicule.
    Ceux d’en haut,pour pas que le peuple de base andalous se révolte , ont pensé qu’il fallait mieux donner à bouffer à leurs gosses. A vrai dire il n’y a plus de général en afrique qui pourrait revenir pour les protéger et les sauver.
    Et les terres de la duchesse d’alba sont en périls ,oui donnons leur du pain , et il pourront regarder le cirque.Juste pour un temps bien sûr ,juste pour faire les valises.Parce que l’on ne pourra pas mentir tout ce temps à tout le monde.

  • Yanne Hamar

    Je connais quelqu’un qui a séjourné en Grèce durant une semaine et qui n’a vu que des gens souriants, accueillants, pas un miette de misère, un beau pays bien tranquille. C’est à n’y rien comprendre. Y aurait-il 2 Grèces ?

    • rouletabille rouletabille

      je t’adore Yanne Hamar,merci ,j’avais un peut peur que des enfants meurent de faim ?
      ouch tient nous au courant.
      ..rassure nous svp toi qui connais quelqu’un qui a séjourné en Grèce..