24 loups pourront être « prélevés »….

Prélevés?  si on appelait les choses par leurs noms sans hypocrisie on dirait  24 loups pourront être abattus, par an.  L’ homme ne peut pas vivre en bonne intelligence avec la nature sauvage, il lui faut s’approprier tous les espaces…Si on devait faire un graphique sur les prédateurs, l’homme serait le premier de la liste….

L’avenir dira si l’exécution du nouveau plan loup est à la hauteur des espérances qu’il porte.

Mais ce programme d’actions mêlant la prévention, la défense des troupeaux, la gestion de l’espèce comme l’indemnisation des éleveurs, a recueilli hier l’unanimité des membres du groupe national loup.

Un consensus que Christophe Castaner, le président du groupe national est heureux d’avoir trouvé. Le député PS des Alpes-de-Haute-Provence souligne “une vraie adhésion” des éleveurs et le soutien par exemple de la Fondation Nicolas Hulot.

Ce plan comporte plusieurs innovations.

Un nombre de loups à prélever en forte hausse  

D’abord, le nombre de loups à prélever chaque année est remonté à 24 (au lieu de 11 en 2012). Un chiffre issu d’un savant modèle mathématique censé à la fois préserver l’espèce et empêcher une trop grande prolifération.

Ce quota sera révisable à tout moment, indique Christophe Castaner.

Un tir de défense collectif à proximité des troupeauxJusqu’ici, un système relativement complexe autorisait les éleveurs à une réponse graduée en fonction du nombre d’attaques sur leur troupeau. Sur autorisation de leur préfet, ils pouvaient recourir à des tirs d’effarouchement, des tirs de défense puis des tirs de prélèvement.

La nouveauté de ce plan loup, c’est la possibilité d’organiser des tirs de prélèvement collectifs à proximité immédiate des troupeaux. Ces tirs seraient effectués par des groupes d’une dizaine de personnes dont l’éleveur mais aussi des chasseurs et sous le contrôle méthodologique de l’office national de la chasse et de la faune sauvage.

Le nouveau plan loup prévoit également de renforcer les moyens de défense en libéralisant les tirs de défense à canon lisse et en facilitant les tirs au canon rayé.

La survie de l’espèce, “un engagement de la France”

L’autre partie du plan concerne le suivi biologique de l’animal. Des données ont été réactualisées. “On travaillait sur des analyses qui pour certaines avaient quatre ans, constate le président du groupe loup. Nous avons progressé en maîtrise de l’information.”

Et Christophe Castaner rappelle aussi que ce suivi biologique induit la survie de l’espèce, “un engagement de la France”.

 

Un article de Lionel ARCE-MENSO, publié par ledauphine.com et relayé par Tanka pour SOS-planete

22 commentaires

  • 195402

    de parfaits petits gestionnaires , de mes 2 !

  • 195402

    « le film du vendredi soir » sur B.B.B ..à voir ou revoir http://youtu.be/uosbf0YbTuA

  • Karo

    J’ai la chance d’avoir un loup dans la forêt à côté de chez moi. Un ou plusieurs, je ne sais pas. En fait, ce n’est pas un vrai loup sauvage. Il y a un élevage dans un village voisin, et de temps en temps, l’un d’eux s’échappe.
    La vraie chance, c’est que cette forêt est « régulée » par un chasseur (un seul, pas une troupe de bourgeois chics et riches qui viennent de la ville le dimanche) qui dit détester les « écolos », mais qui l’est sans le savoir. Il chasse plus avec son appareil photo qu’avec son fusil.
    Il connaît les bêtes qui peuplent la forêt. Il connait les familles de sangliers, les chevreuils, …
    Il ne tue que les animaux trop vieux, ou devenus agressifs pour leurs congénères.

    • voltigeur voltigeur

      Les loups sont des animaux intelligents et fascinants, je les aime beaucoup ♥♥

      • coyote

        « Les loups sont des animaux intelligents et fascinants, je les aime beaucoup »

        Pas sûr que tu les trouve aussi fascinant si tu te trouve en forêt face a une compagnie de deux trois bêtes affamées ^^

        Pas sûr non plus qu’ils t’étourdissent avant de te tuer :D

      • voltigeur voltigeur

        Je n’irais pas leur faire de « câlins »!.
        je parle de leur modèle social, de leur solidarité entre eux, et de tout ce qui régit la meute.
        Ils se régaleraient aussi des coyotes, si l’occasion se présentait et le gibier rare mdr!♥♥

      • coyote

        Houla faut pas qu’ils commencent un regime a base de coyote car la ca sera la disparition de l’espece :)

        Puis si il y en a trop on fera comme par le passè : on offrira des recompenses aux chasseurs de loups, j suis sur qu’il y a un billet a se faire

      • voltigeur voltigeur

        Aucune chance qu’ils mangent les coyotes , ils n’ont pas la même aire de répartition! ♥♥

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        et puis je doute que ce coyote là est suffisemment de courage pour affronter un loup à main nue et m^me avec un coûteau …..il est capable de te traquer pendant plusieurs jours sans que tu soupçonnes sa présence.

      • voltigeur voltigeur

        Mdr!! ♥♥

      • coyote

        Il ne faut pas sous estimer les Coyotes surtout sans les connaitre :)

        C’est comme l’orthographe, on peut pas parler sans connaitre :D

        Aller…..j’vais aiguiser mon couteau, des fois que l’Esprit du Loup me traque…

      • voltigeur voltigeur

        Moi je les trouve sympathiques les coyotes, avec leurs museaux pointus..

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        affronter un esprit avec un couteau c’est un peux mal barré ;)

        Quand au vrai coyote c’est sa faculté de vivre en solitaire qui lui à permis d’échapper au génocide contrairement aux loups qui ne peut sauf exception vivre sans meute

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        Pour commencé le loup à une peur GENETIQUE de l’homme et ne va pas s’attaquer en premier lieux à lui, même s’il a faim. et quand ce n’est pas le cas il est avant tout curieux c’est le cas d’une il je crois situé entre le pôle nord et la norvège un des seuls endroits au monde où le loup n’a jamais été chassé.
        La majorités des attaques de loups (individus sains) sont en générale lorsque que la proie (l’homme) est malade ou bourré. Tant que tu te tiens droit sur tes jambes t’as pas grands risques. Et encore Gérard Ménatory a prouvé qu’une louve pouvais s’occuper d’enfants sans qu’il ai de risque majeur pour l’enfant bien au contraire.
        Ou encore Shaun Ellis qui étudie son comportement depuis des années a une méthoque simple pour protéger un zone
        http://www.dailymotion.com/video/xbxs48_shaun-ellis-a-man-among-wolves-part_animals

        Le problème en france éleveur mouton/loup est une simple histoire de culture et de fric la majorité des attaques étant le fait de chien errant à cela on ajoute la disparition du métiers de bergers et la volonté de faire disparaitre les éleveurs (les mouton de l’étranger son bien moin cher) en faveur du tourisme).
        Le problème du loup date du moyen âge le loup étant directement classé parmi les être diaboliques chez le catho et leur machine à lavé les cerveaux

      • odin29

        Mais non coyote les loups n’attaquent pas l’homme, de mémoire d’amérindiens jamais un des leurs n’a été attaqué par un ou des loups. C’est l’église qui a diabolisé le loup comme tous les animaux de la nuit, d’ailleurs. Moi j’adore les loups, je les ai approché, ce sont des créatures supérieures, un modèle de société sur qui on devrait prendre exemple.

      • voltigeur voltigeur

        AAAAhhhhh! enfin un qui partage mon avis ♥♥♥

  • frecol

    depuis le début je suis contre la réimplantation du loup dans nos régions d élevage,c est un caprice d imbéciles derrière leur bureau.

    http://www.youtube.com/watch?v=a3x8Zc_RlvU

    • odin29

      Frecol. Le loup était probablement dans nos contrées avant nous. De quel droit le chasserait-on de ses territoires? Au nom du profit pour quelques bergers? En parlant de bergers, c’est curieux en Espagne où il y a environ 450 loups…les bergers ne se plaignent pas. Au Portugal ou il y a une population de 400 loups…les bergers ne se plaignent pas. Idem en Italie, les bergers ne se plaignent pas du loup. Curieux non? En plus quand un mouton est tué par  » un loup  » moi je dirai chien errant, il est remboursé, alors ou est le problême? Pour règler ce conflit je propose un truc simple aux bergers; qu’ils restent avec leurs moutons dans les patures avec un ou deux chiens plutôt que de rester chez eux devant la t.v. Y a pas de problême y a que des solutions.

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    Tout le monde connait l’histoire du loup du berger et du moutons.

    Le berger en promet protection et nourriture et une vie seraaine à ses moutons en lui rappelant qu’il doit craindre le loup. Mais tant qu’ils restent avec lui qui les aimes ils ne risqueront rien. Puis il les tondra régulièrement puis au à quelques un de ses petits pour assouvir ses croyances et finira par mener une partie du troupeau à l’abattoir pour en tirer du profit.

    Le pires ennemis du moutons n’est pas celui auquel il aurait cru mais c’est trop tard

    C’est bizare comme cette histoire me fait penser à quelque chose

  • Bidule

    Bientôt on lira :
     » 5 milliards d’humains pourront être « prélevés »….
    La survie de l’espèce, “un engagement du NOM” !

  • labichedesbois labichedesbois

    l’agneau français a un goutbien meilleur que le portugais et l’espagnol !!
    bientôt l’agneau de paques , ils y ont droit aussi !!
    l’intelligence des bergers espagnols et portugais a du s’arrêter à la frontière !! mdr